L’OMS confirme la propagation d’un nouveau virus proche du SRAS…

L’Organisation Mondiale de la santé a lancé l’alerte : un nouveau coronavirus ayant fait son apparition en juin dernier en Arabie Saoudite continue sa propagation. Il a en effet été identifié formellement chez 12 personnes dans plusieurs pays dont 4 au Royaume-Uni. Cinq de ces cas se sont avérés mortels.

Le nouveau coronavirus proche du Sras a été identifié formellement chez 12 personnes, dont 4 au Royaume-Uni.

Un coronavirus proche du SRAS   

Proche du virus qui avait provoqué en 2003 l’épidémie de syndromes respiratoires aigus sévères (SRAS) et responsable du décès de 800 personnes à travers le monde, ce nouveau coronavirus (NCoV) provoque des symptômes respiratoires sévères, une pneumonie inexpliquée ou une maladie respiratoire grave, évolutive ou avec des complications ne répondant pas au traitement, précise le communiqué de l’OMS. De ce fait, les médecins et les autorités de santé sont invités à surveiller toute infection respiratoire aiguë sévère suspecte, à réaliser un examen et une enquête minutieuse.

Toutes les personnes présentant ce type de tableau clinique devront faire l’objet de tests biologiques pour identifier le nouvel agent dans des prélèvements biologiques. En cas de positivité, l’OMS invite les médecins à notifier immédiatement à la fois les autorités de santé nationales et l’OMS. En France, l’Institut Pasteur s’est préparé depuis plusieurs mois et dispose de moyens nécessaires pour détecter facilement et rapidement le NCoV. De ce fait, les personnes atteintes pourront bénéficier de soins adaptés, avec la mise en oeuvre des mesures sanitaires qui s’imposent pour éviter une épidémie.

Une transmission d’homme à homme

La transmission d’homme à homme du NCoV paraît fortement probable, comme le montre le fait que le troisième cas enregistré au Royaume-Uni au cours de ce mois de février appartenait au même groupe familial que les deux autres cas récents. Cependant, selon l’OMS, cette transmission interhumaine n’est pour autant pas durable et ne devrait donc pas provoquer, a priori, une épidémie de grande ampleur.

Mais, principe de précaution oblige, l’alerte est lancée et, outre l’identification du NCoV chez les patients suspectés et la notification aux autorités nationales et à l’OMS, des mesures de surveillance des personnes ayant été en contact avec des patients atteints par ce nouveau virus sont préconisées. Par ailleurs, à l’heure actuelle, l’OMS ne recommande pas de mesures spéciales de dépistage aux points d’entrée, ni de restrictions aux voyages ou aux échanges commerciaux.

Affaire à suivre, sous la surveillance du corps médical, des autorités de santé et de l’OMS…

Auteur : Jésus Cardenas Tovar

Source : news.doctissimo.fr

Article relayé par : Tanka

12 commentaires

  • kalon kalon

    Serions nous face à un début de campagne promotionnel pour un nouveau « vaccin » ?
    Bachelot est dans les « starting-box » ! :-)

  • criminalita

    Pour éviter toute infection pulmonaire faites comme moi. Je prends chaque matin et depuis 3 ans du PELARGONIUM SYDOÏDES , 30 toutes dans un verre d’eau. C’est un anti bactérien naturel fait à base de géraniums provenant d’Afrique du Sud. Les bronches sont protégées et vous évitent toute infection mais allez le dire à votre toubib qui vous rira au nez. En attendant je suis bien protégé et mieux qu’un vaccin pneumoquoque. Mon spécialiste et professeur pneumologue en est bien étonné. Chez votre droguiste une vingtaine de francs suisses pour 1 bon mois.

    • Harry

      Elle est folle ♫♫

      Un nouveau coronavirus n’a que faire d’une soupe aux bactéries géraniums! La Confédération Helvétique compte aussi son lot de toquards, ici: Le syndrôme de Munchhausen

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Syndrome_de_M%C3%BCnchhausen

      Activité redondante, gérer les centaines de boîtes de produits*, obsession, TOC incurable.
      Le sujet est tabou sur tout le continent – mèèèèè – dans tous les pays anglophones (pigé ou faut faire un dessin?) Les méfaits de MS sont traqués par les services sociaux et la population pour tenter de protéger les pauvres moutards, aussi les maris jobards. Ca fait du monde.

      Sera-t-il nécessaire de te sélectionner un chapelet de compte-rendus d’enquêtes et de jugements?
      Où tu peux faire toute seule?

      * classement criminalité:
      le trafic de plantes non traitées arrive en 6ème position*
      juste avant ou après la vente millénaire d’enfants.

      @Lucien Paix à son âme

      * un exemple: la cannelle contient une substance toxique pour occir les bestioles qui osent s’attaquer à elle.
      L’UE et la Conf Helvétique financent les bureaux et équipement portuaires aux Philippines pour contraindre les producteurs de passer la cannelle à l’étuve – làs! ce processus divise l’intensité par trois ou quatre!

      Les biscuiteries et paind’epiceries industrielles sont à éviter et les marchands du marché qui ne se cachent pas…

      C’est le marché le plus juteux le plus facile, peu de risques – d’intoxiquer la population – Il faut réduire!

      On ne mélange pas les torchons avec les serviettes Capito?

  • Maverick Maverick

    Vu que c’est un cousin de la grippe, et que l’ail est est un excellent antiviral … La chasse aux vampires est ouverte ! (crucifix facultatif) MDR

  • lucien

    arrêtez de respiré l aire qui ne vous appartient pas

  • 2013-SuperHot 2013-SuperHot

    C’est fou comment le PRINCIPE DE PRECAUTION peut être utilisé quand seulemet certains le veulent sachant que comme il est dit dans cet article je cite, que, « l’OMS ne recommande pas de mesures spéciales de dépistage aux points d’entrée, ni de restrictions aux voyages ou aux échanges commerciaux. ».A quand le principe de précaution sur les OGM, le NUCLEAIRE, l’exploitation du GAZ DE SCHISTE, ect… Bonne journée a tous.

  • Emy Emy

    on veut nous faire peur avec un petit virus de rien du tout.

  • labichedesbois labichedesbois

    http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=Hf-oNqD1Bm8#!

    encore une excuse pour nous injecter une saloperie !!