La France renforce son soutien à Iter….

Ce réacteur tant décrié , est soutenu par la France qui doit avoir une tirelire bien remplie …… Ne manquez pas de lire ce qui pourrait être une bonne raison de laisser tomber ce projet pharaonique! ITER le réacteur à fusion dangereux, une expérience à 15 milliards d’euros de JPP alias Jean Pierre PETIT, physicien.

La ministre de la Recherche souhaite que l’UE «stabilise» sa part de financement du futur réacteur de fusion nucléaire.

Iter, le plus grand projet mondial de recherche, avance. Son siège social a été inauguré jeudi à Saint-Paul-Lez-Durance, près d’Aix-en-Provence. Le projet avance, en dépit de l’opposition persistante d’écologistes et de scientifiques et de l’incertitude qui pèse encore sur les modalités de financement que l’Europe, principal contributeur, va assurer.

Les gouvernements se succèdent, mais le soutien de la France au projet de recherche sur la fusion nucléaire est intangible.  

«La France est convaincue de l’importance d’Iter, dans toute sa dimension sociétale, scientifique et technologique», a souligné Geneviève Fioraso, la ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, en rappelant le défi mondial de produire d’ici à 2035 «une énergie propre et sûre pour répondre aux besoins de l’humanité» qui devraient croître d’un tiers.
«Un rêve de l’humanité»

Pour la ministre, «les atouts de la fusion sont décisifs» et «Iter est une réponse collective aux défis énergétiques à venir», une «formidable aventure scientifique», qui rejoint «un rêve de l’humanité» de «maîtriser l’énergie du Soleil». Face aux incertitudes sur sa faisabilité, elle estime qu’on peut «raisonnablement espérer des ruptures technologiques majeures».

(…)

Pour lire la suite, cliquer ICI

Un article de Aliette de Broqua, publié par lefigaro.fr et relayé par Jacques SOS-planete
Note de Jacques : Il ne faut pas hésiter à consulter un point de vue différent ICI  (note Voltigeur:  Jean Pierre Petit,  lien dans la présentation  )

 

11 commentaires

  • 195402

    « la france » n’est plus à ses habitants depuis pompidou LE TRAITRE ! …on voit bien avec ce iter (de mes 2 )que l' »europe » (pas ses habitants…mais la caste de technocrasseux dictateurs ) décide et finance maintenant des projets mégalo où elle le désire…et mème pas pour le « bien » de ses habitants…surement pas ! …ET QUE DIRE DE CES VILS POLITIQUES AUX ORDRES …plus rien, TROP C EST TROP REFERENDUMS référendums ….puisqu’ils nous abreuvent et nous saoulent de sondages( bidon par définition) suggérons leur DES REFERENDUMS pour tous les grands choix de(ce qui reste de) la nation referendum !referendum !referendum!

  • Eagleeyes Eagleeyes

    Outre l’aspect horrorifique de ce machin-là, il y a et là c’est de mon ressort, un risque inconsidéré et sans tenir compte de ce qui se passe au Japon. Il est vrai que leur nouveau gouvernement ne s’est pas donné la peine d’écouter non plus les spécialistes, que voulez-vous ?

    Mon intervention va dans le sens où, tout comme pour le Japon, le site choisi ici n’est pas non plus des plus sécurisant, d’un point de vue sismique bien entendu.

    Donc on a un super réacteur des plus instables et de l’autre côté une faille active, qui est susceptible de bouger dans la prochaine décennie, soit lorsque cette centrale atteindra son maximum de rendement ! Houlala que ça sent vraiment pas bon !! Sont-ils inconscients ou veulent-ils en finir plus vite ? A ce le demander !!

    • 195402

      …qu’ils soient inconscients, conscients ou les deux à la fois surement , ils sont DANGEREUX …les pétitions oui pourquoi pas, si ça peut donner bonne conscience à certains, car les politico-actionnaires de toutes ces multinationales qui n’ont RIEN à voir et à faire avec l’endroit où est leur siège social et les territoires dont elles PILLENT les ressources naturelles avec l’aide des politichiens soudoyés ,obéissent aux ordres de leurs maitres

  • romulus

    Essayer de produire l’énergie originelle qui nous permet de vivre relève de la folie furieuse: en effet, si nous pouvons survivre, c’est que par évolution, des protections naturelles se sont développées; mais l’homme, qui se prend pour Dieu, met en place des protections infaillibles nous dit on (comme à Fukushima); sans parler des résidus et autres technologies adjacentes…Nous sommes donc voués à n’utiliser (le plus écologiquement possible), que les énergies déjà filtrées et peu dangereuses. Quand Mme FIORASO met en avant le terme « sociétal », sait-elle réellement ce qu’elle raconte? L’enseignement scientifique aurait du s’arrêter à savoir comment additionner des choux et des navets, mais pour cela il aurait fallu y apporter une dimension humaniste. Je suis toujours attéré de constater que des gens qui travaillent dans le domaine scientifique et dérivés sont aussi cons que leurs bits.