Union bancaire : un accord incomplet et dangereux..

On nous prend vraiment pour des…zozos, la crise a bon dos, la conséquence de toute cette gabegie ce sera encore plus d’austérité, plus d’impôts pour à chaque fois permettre aux banques de « jouer » en bourse et/ou  de faire des placements hasardeux et, quoiqu’il advienne elles seront sauvées avec l’argent confisqué aux peuple. Et après « on » s’étonne que ceux qui ont du fric s’expatrient? Pourquoi tous ces donneurs de leçon qui critiquent à qui mieux-mieux le manque de patriotisme de certains, ne  remettent pas en cause leurs émoluments payés avec notre argent, et ne travailleraient pas bénévolement pour redresser la France? Après tout ce serait un geste VRAIMENT PATRIOTIQUE, qui montrerait qu’il n’y a pas que le peuple qui doit se serrer la ceinture….( On peut rêver non?) Ca n’est pas avec ce gouvernement qui n’a de socialiste que le nom, que nous allons voir le bout du tunnel, ça donne l’impression que le naufrage est proche. Fuite des capitaux, des cerveaux, des entreprises, des brevets, vente de notre patrimoine par pan entier…Que va t-il rester à la fin du mandat du « Rêveur Suprême »??, il est bien le seul avec ses « amis » à penser agir pour le mieux. Ca n’est pas en appauvrissant la classe moyenne et en faisant du « social » avec de l’argent que nous n’avons pas, qu’on va s’en sortir. Faudrait enfin mettre les pieds dans la réalité, et permettre à ceux qui ont les moyens d’investir pour produire de la qualité et des emplois en France. (On peut continuer à rêver je sais!!), ce ne doit pas être le but vu les décisions prises.

Les 27 membres de l’Union Européenne, représentés par leurs ministres des finances, viennent de signer un compromis sur l’Union Bancaire européenne, présenté (une fois n’est pas coutume !) comme un accord « historique ». Le point principal de l’accord est l’organisation d’une supervision directe des banques par la Banque centrale européenne.

A priori, un contrôle direct et unifié des banques dans l’espace européen est souhaitable, pour prévenir les crises systémiques, qui proviennent de la défaillance de banques individuelles se propageant à l’ensemble du système bancaire européen. Mais dans la réalité, cet accord est incomplet et dangereux.Incomplet parce que la supervision unifiée prévue ne concernera que les 150 ou 200 grosses banques dont le bilan dépasse 30 milliards d’euros, alors qu’il y a 6 000 banques dans la zone euro. Or on sait que la crise bancaire espagnole a été provoquée par les Caisses d’épargne de petite taille.

Ce nouvel accord ne résout donc en rien la crise bancaire espagnole qui menace la zone euro. Il été imposé par l’Allemagne qui souhaitait que ses banques régionales échappent au contrôle de la BCE, et que les mécanismes de solidarité entre pays soient réduits au mimimum (les contribuables allemands ne veulent pas payer pour les banques slovènes ou espagnoles).

Dangereux parce qu’il pose deux autres problèmes graves.

En premier lieu, il n’impose aucune règle contraignante pour interdire la spéculation par les banques, à l’origine de cette crise. Ce qui laisse présager de nouvelles crises financières dans un proche avenir.

En second lieu, les nouvelles responsabilités données à la Banque centrale européenne ne s’accompagnent d’aucune réforme de son statut. Or la crise a montré que la BCE est d’abord au service des intérêts des banquiers, et non pas au service de l’intérêt général et des États dont elle reste indépendante.

Une fois de plus, les décisions prises à Bruxelles à l’écart des peuples tournent le dos à la démocratie.

 

Un article de france.attac.org et relayé par SOS-planete

6 commentaires

  • engel

    Ces personnes portent un noms : Des traîtres.

    « Le pire des ennemis est celui qui se fait passer pour un ami »
    …bonjour les dégats!

  • vanvoght

    encore un pas de plus vers le NOM . decidement ont y arriver tres vite ;

    • voltigeur voltigeur

      Et ça n’a pas l’air de concerner grand monde….
      « Ce qui m’effraie, ce n’est pas l’oppression des méchants ; c’est l’indifférence des bons. » Martin Luther King

      • Bidule

        Oui !!!

        Le monde est dangereux non pas à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire. « Albert Einstein. »

      • voltigeur voltigeur

        On se demande où est la conscience des faits dans tout ce que l’on voit et que l’on
        subit, il semble que notre capacité à accepter l’inacceptable soit immense pour être
        aussi râleurs avec la bouche et aussi inertes avec les actes….Où alors c’est l’espoir
        de jours meilleurs qui permet cette « léthargie » de façade. Nous ne sommes tout de même
        pas les seuls à ressentir que tout ce casse la figure, reste à savoir combien de temps
        on va se laisser faire……