La dette italienne dépasse les 2.000 milliards d’euros

Amis des mathématiques, bonjour! Aujourd’hui, les maths vont nous montrer que la dette italienne n’est pas si catastrophique que cela, mais ça, les journaux n’en parleront jamais! 2.014,693 milliards d’euros de dette pour l’Italie pour 60 813 326 habitants (données: fin 2011), cela donne 33 117,74 euros de dette par habitant. Maintenant, si on prend les États-Unis, nous avons 16.394 milliards de dollar pour 315 millions d’habitants, cela donne 52 044,44 dollars de dette par habitant, soit 39777.56 euros. t ce simple petit calcul fonctionne avec tous les pays, dont la France (31 270 euros de dette/habitant environ…).

La dette de l’Italie a franchi en octobre pour la première fois le cap symbolique des 2.000 milliards d’euros, selon un document publié vendredi par la banque centrale italienne. dette dépasse les 2.000 milliards d’euros

La dette de l’Italie s’est établie à 2.014,693 milliards d’euros en octobre 2012 contre 1.995,143 milliards d’euros en septembre 2012, selon un supplément au bulletin mensuel statistique de la Banca d’Italia. En octobre 2011, la dette publique était de 1.916,402 milliards d’euros.

Le gouvernement « technique » de Mario Monti, arrivé au pouvoir en novembre 2011, a mis en place une sévère politique de rigueur destinée à réduire le déficit public italien, attendu à 2,6% cette année et à 1,8% du PIB en 2013, et, à terme, la dette publique, qui est l’une des plus élevées d’Europe par rapport au PIB.

L’Italie a bénéficié ces derniers mois d’une tendance à la baisse des taux d’intérêt lors des opérations de refinancement de sa dette, mais ils demeurent élevés par rapport à ceux d’autres pays de la zone euro, signe que la confiance des marchés n’est pas totalement rétablie.

Les marchés redoutent notamment le résultat des législatives qui ont été anticipées à février au lieu d’avril depuis que le PDL de Silvio Berlusconi a retiré son soutien au gouvernement, poussant M. Monti à annoncer sa démission prochaine.

Espagne
La dette publique de l’Espagne a atteint fin septembre un nouveau record historique, à 77,4% du PIB, en raison d’une hausse tant au niveau de l’administration centrale (61,2% du PIB) qu’au niveau des 17 régions autonomes (15,9% du PIB), a annoncé vendredi la Banque d’Espagne.

Le niveau de la dette espagnole devrait avoir fortement progressé en 2012, le gouvernement tablant sur 85,3% du PIB en fin d’année, une prévision qui ne tient pas compte du prêt européen aux banques espagnoles.

« Pas besoin d’un sauvetage »
Le chef du gouvernement espagnol, Mariano Rajoy, a réaffirmé vendredi que l’Espagne n’avait « pas besoin aujourd’hui » d’un sauvetage global de son économie pour soulager les tensions autour de la dette du pays.

« Nous n’utiliserons ce mécanisme que si c’est nécessaire pour les intérêts des Espagnols », a déclaré M. Rajoy en marge du sommet européen à Bruxelles, interrogé par la radio Cadena Ser sur un éventuel recours de l’Espagne au mécanisme d’achat de dette par la Banque centrale européenne (BCE).

Source: 7sur7.be

4 commentaires

  • deussabaoth deussabaoth

    et vous croyez qu’on vas pas suivre le bateau « europe » vous?

    la grece le portugal l’espagne vont tres mal la france pas mieux l’italie si elle coule l’europe implose

  • rouletabille rouletabille

    si vous croyez tout cela,hahaah.

    Il n’y a pas de dettes comme il n’y a pas d’or à Fort Knox..

    Vous pensez VRAIMENT qu’on nous dis la vérité alors que cette majorité de voleurs planquent leur vols et ne payent pas d’impôts,hahah.

    Je désire un prêt svp,que gagnez vous et quels sont vos charges…OK.

    C’est que pour imprimer des chiffres sur le PC ces mecs demandent si vous êtes SOLVABLES hahaha.
    La simplicité de ce VOL ne vous semble pas évident ?

  • ouimaisnon

    31 270 euros …. dire que je trouvais déjà pas simple de rembourser mes crédits.
    reste plus qu’a braquer les banques héhé (en meme temps es ce que voler les voleurs c’est du vol ?)