« Le spectacle de la crise », c’est terminé

Spectacle? Comme un spectacle que l’on doit applaudir? Un spectacle présenté par le théâtre de Guignol alors, car à part cela, je ne voit pas… « Du bon travail a été fait durant l’année 2012 » qu’il nous dit le bon monsieur, quel travail au fait? Celui de ne pas avoir respecté ses promesses? De s’être agenouillé devant « son ennemi intime » qu’est la finance? D’avoir trahi les français avec le traité budgétaire européen passé « en douce« ? D’avoir vendu le pays à qui en voulait? Ou bien d’avoir continuer le travail de Sarkozy pour la mise en place d’une gouvernance unique alliée d’une finance unique? Haaaaaaa, pathétique spectacle que celui-ci!

© ap.

MISE À JOUR Le temps où l’Europe donnait au monde le spectacle de la crise et de la désunion « est terminé », a estimé vendredi le président français François Hollande au second jour du dernier sommet européen de l’année à Bruxelles.

Interrogé sur ce qu’il souhaitait pour 2013, M. Hollande a répondu que ce qu’il voulait « faire pour l’année prochaine, c’est une Europe plus solidaire, plus forte, qui croit en ses atouts et qui n’a pas à donner au monde le spectacle de ses difficultés ». « Ce temps-là est terminé », a-t-il ajouté, estimant qu' »il y a du bon travail qui a été fait tout au long de l’année 2012 et qui permet d’être confiant pour l’année 2013″.« Beaucoup de décisions »
« On a déjà pris beaucoup de décisions », a souligné le chef de l’Etat français, qui les a énumérées: « nous avons fixé les principes de la supervision bancaire, (…), été capables de régler des questions comme la Grèce, souhaité un approfondissement de l’Union économique et monétaire en 2013 et donné les mécanismes qui vont nous permettre d’y parvenir ».

La mission de Van Rompuy
Jeudi, au premier jour de leur sommet, les 27 chefs d’Etat et de gouvernement ont étudié pendant neuf heures des pistes pour renforcer la zone euro mise à mal par la crise. Au final, ils ont mandaté le président du Conseil européen, Herman Van Rompuy, pour qu’il présente en juin un calendrier d’actions, moins ambitieux que celui qu’il avait lui-même proposé il y a quelques jours.

« Accords contractuels »
Parmi ces actions possibles, des « accords contractuels » que des Etats pourront passer avec les institutions européennes et dans lesquels ils s’engageront à des réformes structurelles en échange d’incitations financières. Mais, a prévenu la chancelière allemande Angela Merkel, ces contrats auront « un budget très limité, pas un nombre de milliards à trois chiffres, plutôt 10, 15 ou 20 milliards d’euros ».

Avancées minimes
Comme à son habitude, l’Union européenne avance par à-coup. La voie semblait pourtant libre pour que les dirigeants s’engagent clairement pour l’approndissement de l’union monétaire. Ils disposaient pour cela du rapport élaboré à leur demande par M. Van Rompuy.

Rapport Van Rompuy
Le document comportait deux propositions principales: mise en place de contrats entre les Etats membres et les institutions européennes sur les réformes structurelles, et création d’une « capacité budgétaire » de la zone euro, assorties d’un calendrier précis se projetant au-delà des élections européennes de 2014.

Plan édulcoré
Au final, ils ont nettement édulcoré le plan. Ils ont renvoyé à juin 2013 la présentation « de possibles mesures et d’un calendrier », qui reste donc à définir. Ils n’ont pas retenu l’idée d’une « capacité budgétaire » permettant d’aider des pays confrontés à des problèmes économiques conjoncturels, acceptant seulement de parler de « mécanismes de solidarité » associés aux contrats.

Aucune porte n’a été fermée
« Aucune porte n’a été fermée », a cependant estimé le président de la Commission européenne José Manuel Barroso, ajoutant, sans ironie, que « les Etats membres ont décidé de se concentrer sur ce qui pouvait être fait immédiatement ».

Divergences
Comme souvent l’UE s’est retrouvée sous la double pression des difficultés techniques et des égoïsmes nationaux, incarnés par les intérêts souvent divergents de la France et de l’Allemagne. Mais le dernier sommet de l’année restera aussi comme celui qui a donné son feu vert au versement de nouvelles tranches d’aide financière à la Grèce au bord de la faillite et d’un accord inespéré il y a encore quelques semaines sur la supervision bancaire. Les difficultés pourraient néanmoins resurgir assez vite.

Le projet de budget 2014-2020 de l’UE a donné lieu à des déchirements qui ont obligé les dirigeants européens à renvoyer le dossier au début de l’année prochaine.

 

Lire aussi

 

Source: 7sur7.be

 

 

22 commentaires

  • deussabaoth deussabaoth

    Deja le hollande c’est un spectacle a lui seul ensuite comme un brave homme a cité il n’a qu’a se retourner pour avoir la crise devant lui… La crise on est dedans et c’est pas ces mesures qui vont changer quelque chose.

    franchement faudrait changer tout ces « bouffons » qui nous gouvernent regardez en islande eux s’en sortent nous on coule .

    et une europe plus solidaire ben ouais surement a l’image de la grece plus solidaire pour les bons riche…

    l’europe coule et on viens de remarquer qu’on a pas de bouée de sauvetage (meme pas ma bouée petit canard snif)…

    • Chegoku Chegoku

      Les islandais ont effectivement très bien réagit.
      Mais attention quand on parle du redressement islandais.
      Faut dire qu’ils sont 300.000 habitants avec de grosses ressources. C’est l’équivalent d’une ville moyenne. Le problème d’une nation comme la France ou d’un continent comme l’Europe est soumis à d’autres réalités sociales et industrielles que l’Islande avec des ressources naturelles bien moindre par tête de pipe.

    • jenrage

      oui , une tete de vendeur de paraboles a 40 000 euros

      AUX VIEUX ET AUX INDIGENT DE LA TETE

      ET A CEUX QUI VOTENT

      AUX MOINS CONS QUE LUI DES FOIS

  • domi26 domi26

    ILS nous prennent vraiment pour  » DES MOUTONS  » ces CONS il il y en as qui vont le croire en plus ……….. je suis dégoûté de voir et de lire ça !!!!!!

    le MERDIA vont ce régaler sur toutes les chaines pour annoncer cette mascarade pour endormir encore un peut plus ce peuple de Français ignorant …….. mais après les fêtes va bien falloir retombé dans la réalité ……… et la chute va faire mal vraiment très mal pour certains c’est sur ……

    vraiment MARRE de voir tout ces VAMPIRES , CES VOLEURS qui ose nous faire croire a ces conneries …….

  • En route vers les Etat-Unis d’Europe les amis.

  • Mais les questions au gouvernement ont toujours été filtrées :p

  • nostress nostress

    Benji tu as tout dit :)

    la Marionnette a Absolu la finance mondial et c’est en plus le ventriloque à la solde de Md Merkel and Bruxelles .

  • Bidule

    Euh… « a absous »… c’est mieux