Des organismes de charité versent jusqu’à $350 000 en salaire à leurs dirigeants (Québec)

Intéressant, au moins avec cela, on comprend un peu mieux où passent les dons! Quelqu’un pourrait-il faire la même chose pour les associations françaises? Juste par curiosité…

Des organismes de charité, qui sollicitent la générosité du public, versent de très généreux salaires à leurs dirigeants, a appris le site Argent en consultant de récentes déclarations de renseignements d’organismes de bienfaisance accessibles sur le site de l’Agence du revenu du Canada.

Vision Mondiale, rapporte le site, qui offre de parrainer des enfants de pays du tiers monde, comptait un employé gagnant entre 200 et 250 000$, cinq gagnant entre 160 et 200 000$, et quatre touchant entre 120 et 160 000$.

La Fondation David Suzuki, un organisme de défense environnemental, comptait un employé touchant entre 200 et 250 000$ et neuf touchant entre 80 000 et 120 000$. La fondation consacrait 4,4 M$ par année au paiement des salaires, sur des revenus de 10,9 M$, ce qui représente 40,3% de ses revenus.

Chez Centraide du Grand Montréal, un salarié gagnait entre 200 et 250 000$, un entre 160 et 200 000$, deux entre 120 000 et 160 000$ et six entre 80 000 et 120 000$.

De son côté, dans La Presse, la journaliste Lysiane Gagnon mentionne que le salaire de nombre de directeurs d’organismes de bienfaisance subventionnés peut aller de 200 000$ à plus de 350 000$.

Source: psychomedia.qc.ca

7 commentaires

  • 195402

    les oeuvres de charité donnent meilleure conscience à ceux des bourgeois qui en ont un peu et aux « gens normaux » par compassion solidarité humanité…MAIS CEUX-CI SONT TROMPéS !!! le seul don véritable ne peut -ètre que de personne à personne…à charge à celle-ci ou ses proches d’en faire l’usage adéquat…de toute façon la hiérarchie n’a aucun sens et les organisations , presque toutes pyramidales , sont vouées à la disparition !!! VIVE LA LIBERTE LE LIBRE-ARBITRE et LE PLAISIR PARTAGé…..le reste c’est de l’ ENFUMAGE namasté pAtRiCe

    • EMERALD EMERALD

      ***Merci de l’avoir dit! Comme çà je me sentirai moins seul… Il y a quelques années j’avais osé dire au dir. com. de MQE que je ne comprenais la hiérarchie qu’horizontale… Je pense maintenant qu’il n’a toujours pas compris (il a du penser à quelques sombres coucheries cet abrutis qui ne connais qu’un mot: RENDEMENT! Mais pour ne pas perdre la face, il m’a dit: « de toute façon je vous fais muter, dès lundi prochain! »
      Tant qu’on aura des demeurés encostardisés à la tête des entreprises rien ne pourra changer… Et ce n’est pas les politiques qui y changeront quoi que ce soit…
      EMERALD

  • Harry

    Avec votre complicité

    Les restos du Coeur sont la seule oeuvre de charité publiant ses comptes, bilan sur leur site web, livres comptables locaux accessibles sur simple demande.

    La Croix Rouge est incapable de présenter un bilan du sang collecté ni un bilan annuel. Tabou en France, ce sujet a été traité en RFA par des journalistes TV compétents: L’administration leur a fermé les portes.
    Un pool de journalistes (sports, économique, politiques…) s’est formé pour enquêter là où ils se trouvaient, principalement en Amérique du Sud. La collecte dans des arrières cours infectes, les collecteurs sordides, trafic portuaire, marché noir…

    C’est simple, cessez votre complicité, demandez un bilan de l’Asso avec la liste des magouilleurs contre la promesse de leur attribuer 100 Euros. Ne donnez plus. Bande de couards!

    • engel

      Et oui, les français sont incorrigibles,

      Ces malversations et enrichissements personnels ont dèja ètè mis en èvidence avec l’affaire du sang contaminé.

      D’un autre coté, de quoi se plaint-on, ils donnent généreusement un sandwich au donneur !!!

      Sans parler du scandale de l’assos de lutte au cancer : http://fr.wikipedia.org/wiki/Jacques_Crozemarie

      Et le télèthon ???

  • Après tout ces directeurs travaillent fort pour des organismes à but non-lucratifs. Non- lucratifs !!! ?? Ben au moins lucratifs pour certains.

  • Lilith Lilith

    « La charité bien ordonée commence par soi mème » c’est ce qu’on dit non?

  • goulougoulou

    Il suffit de faire le ratio recettes / dépenses fixes, mais évidemment c’est un secret d’état dans chaque « fondation »…
    « L’humanitaire » est, pour les cadres supérieurs ou directeurs, un job comme les autres : ils pourraient tout aussi bien l’être dans l’industrie pharmaceutique, les supermarchés ou les cabinets d’avocats…
    Le « corps » de nos sociétés est pourri jusqu’à la ceinture.