La panique s’empare des citoyens dans plusieurs pays face à l’arrivée du 21 décembre 2012

L’achat de bougies et de produits essentiels a été signalé en Chine et en Russie ainsi qu’une explosion des ventes d’abris de survie en Amérique.  Un groupe de gens, en France, se préparent à converger vers une montagne parce qu’ils croient que les extraterrestres vont les sauver.

La manière dont l’Armageddon va se produire reste vague, allant d’une collision céleste catastrophique entre la Terre et la planète Nibiru, aussi connue comme la Planète X, à un accident catastrophique avec une comète, ou encore l’anéantissement de la civilisation par une tempête solaire.

En Amérique, Ron Hubbard, un fabricant de d’abris souterrains de survie hi-tech, a vu son activité exploser.

« Nous sommes passés d’un par mois à un par jour », a-t-il dit.  « Je n’ai pas d’avis sur le calendrier maya, mais quand les astrophysiciens viennent à moi, pour acheter mes abris et me disent de se préparer à des éruptions solaires, au rayonnement, et à des impulsions électromagnétiques … Je vais aller dans un souterrain le 19 et en sortir le 23. C’est juste au cas si quelqu’un a raison. »

La Russie a vu des gens de Omutninsk, dans la région de Kirov , se précipiter pour acheter du kérosène et des fournitures après la parution d’un article de journal, prétendument écrit par un moine tibétain, qui confirmait la fin du monde.  La ville de Novokuznetsk fait face à une ruée au sel.  À Barnaul, à proximité des montagnes de l’Altaï, les acheteurs s’arrachent les torches et les flacons thermos.

En Chine, qui n’a pas d’antécédents de préoccupation sur la fin du monde, a connu une vague de paranoïa au sujet de l’apocalypse, peut être attribuée à l’édition 2009 du film hollywoodien « 2012 ».  Certains en Chine prennent la perspective de l’Armageddon au sérieux avec des achats de bougies rapportées dans la province du Sichuan.

La source de la panique a été attribuée à un post sur Sina Weibo, la version chinoise de Twitter, qui annonçait qu’il y aura trois jours d’obscurité quand l’apocalypse arrivera.

Pendant ce temps, au Mexique, où l’ancienne civilisation maya a prospéré, le temps de la fin a été perçu comme une opportunité.  Le pays a organisé des centaines d’évènements en lien avec le calendrier maya et le tourisme est censé avoir doublé cette année.

La NASA a cherché, agressivement, à dissiper les craintes apocalyptiques.  Elle affirme qu’il n’existe aucune preuve de l’existence de Nibiru et les rumeurs que la planète pourrait se cacher derrière le soleil ne sont pas fondées.

« On ne peut pas toujours se cacher derrière le soleil, nous l’aurions vue ans », a déclaré un scientifique de la NASA.

L’agence spatiale a également rejeté les théories apocalyptiques sur les alignements inhabituels des planètes et ou l’inversement des pôles magnétiques de la Terre.

Les théoriciens du complot soutiennent que l’agence spatiale est impliquée dans une couverture élaborée pour éviter la panique.

Mais David Morrison, un astronome de la NASA, a déclaré: «Au moins une fois par semaine, je reçois un message d’une jeune personne, aussi jeune que 11 ans, qui dit être malades et / ou  qui pense au suicide à cause de la fin du monde à venir.   Je pense que c’est mal pour les gens que des rumeurs se propagent sur internet pour effrayer les enfants.  »

Les Mayas eux-mêmes rejettent toute idée selon laquelle le monde prendra fin. Pedro Celestino Yac Noj, un sage du peuple maya, brûlera des graines et des fruits pour marquer la fin de l’ancien calendrier lors d’une cérémonie à Cuba.  Il a dit: « Le 21 servira à exprimer nos remerciements et notre gratitude et le 22, à accueillir le nouveau cycle, une nouvelle aube. »

Source: telegraph.co.uk via Conscience du peuple

24 commentaires