Sortie de crise : le sang comme probable prix à payer…

Et les gesticulations de ces « ir »responsables pour tenter de détourner l »attention du troupeau, risquent de faire monter la mayonnaise. Raz  le bol de ces arrivistes d’un côté, qui ne cherchent même pas la cause de leur échec,  qui se déchirent pour le pouvoir, et de ces incompétents qui font un pas en avant et trois en arrière…….

Plus nous nous enfonçons dans la crise de la “Grande perdition”, plus les dirigeants affichent leur totale impuissance (sinon leur manque flagrant de volonté) à prendre les mesures qui s’imposent, et plus il apparaît que l’issue de cette lamentable aventure ne se fera pas sans violents et pénibles épisodes.

Qui aujourd’hui sérieusement aperçoit les lueurs au bout de ce sombre tunnel ? Des années durant nous avons vécu dans une sphère irréelle, avec des ambitions démesurées d’infinis pitoyablement limités. Trente années de dérives pathétiques, d’addiction navrante à des “richesses” de pacotilles, de fuites en avant aussi hypnotiques qu’aberrantes.

Pour en arriver où ? Nous voyons bien aujourd’hui que ceux qui prétendent mener le monde à la baguette sont dépassés par les évènements qu’ils ont déclenchés. Nous voyons bien que ceux-là sont incapables de dévier des chemins imbéciles qui les mènent au précipice.L’improbable hypothèse politiqueLe souhait le plus ardent qu’on puisse avoir est bien sûr celui d’une solution politique. Mais ce qui est déjà difficilement possible en Amérique latine, ce qui est à peine accepté dans un petit pays comme l’Islande, devient offense insupportable quand elle émane de puissances comme les nôtres.

Qu’un pays comme la France ou la Grèce en viennent à rompre politiquement avec le vieux monde en perdition, et c’est tout l’échafaudage de ce dernier qui achève de se disloquer, tant les choses sont désormais mondialement imbriquées. Qui croit un instant que le camp d’en face accepterait un tel camouflet sans réagir ? Les référendums sont bafoués ou purement et simplement annihilés.

La troïka a remplacé la démocratie. Et la question qui se pose n’est plus de savoir quand ils s’assoiront à la table des négociations, mais quand ils remplaceront les balles de caoutchouc de leurs cerbères par des vraies. Croyez-vous vraiment que ceux d’en face sont disposés à reculer ?Violence d’États ou insurrections populaires ?

On sait la propension des empires finissants à se réfugier dans les guerres.

On sait combien alors l’irrationnel et l’absurde tiennent lieu de viatique. Dites-moi donc l’intérêt qu’avaient les forces occidentales à s’embourber en Afghanistan et en Irak, sinon à y griller pour rien des milliards de dollars et à se ridiculiser pour en repartir la queue basse ?

Aujourd’hui les tensions montent un peu partout dans le monde. Le commerce des armes n’a jamais été aussi florissant. Menaces sur l’Iran. Multiplication des périls au Moyen-Orient. Conflit sino-japonais pour quelques misérables îlots.

Et quid des réactions nationalistes quand explosera l’Union européenne ?

Aux violences d’État se substituent ou se greffent parfois des insurrections populaires. Mais là encore, les chemins peuvent diamétralement bifurquer selon que les forces en présence cèdent aux pulsions régressives ou à des élans qui les poussent à chercher et mettre en place de nouvelles expériences.Voilà pourquoi, en Grèce, en Catalogne, dans les pays les plus frappés par la crise, dans le monde arabe, de nouvelles forces radicales se positionnent face aux partis institutionnels déclinants ou aux vieilles dictatures à bout de souffle, sur fond de montée des exaspérations.

Après la nuit, le soleil ?

Nous voilà donc au pied du mur, dans un monde sclérosé de plus en plus crispé sur des vieilles lunes dépassées. Pourquoi se voiler la face, le prix à payer pour franchir ou abattre tous ces murs, à mesure que grandiront l’impatience et la révolte, risque fort désormais d’être le sang.

Allez, faites pas la gueule. Je sens que votre moral en prend un coup. En même temps, comment voulez-vous sortir de tous ces cahoteux chemins sans en mesurer précisément les ornières ? Oui, bien sûr, on peut toujours continuer à faire semblant que.

 

Un article de Le Yéti, publié par yetiblog.org et relayé  par Kannie d’ SOS-planete

25 commentaires

  • yael

    On occupe les petits moutons avec les querelles niveaux maternelle de la politique Française… Ahhhhhhh elle est belle la France !!!! C’est pathétique…

  • tarou1

    malheureusement oui a va péter et ça va faire mal
    je ne sais pas si il y a encore des aveugles dans le déni pour ne pas s’apercevoir qu’on est bien au bout parce que là ça y va entre les augmentations de taxes qui ne s’arretent plus les licenciements massifs.
    je pense d’aileurs @Benji que tes posts vont être de plus en plus dans ce sens car la machine à pris une autre forme jusqu’à l’eclatement totale du systeme. quand ? même si ça perdure encore un peu on doit plus en être tres loin.

    et j’ai le sentiment qu’en France le jour ou ça pètera ça sera vraiment violent on voit déjà ce que ça donne pour des pécadilles alors pour avoir main basse sur le dernier paquet de pates ça va être la baston.

    • Hamarfrid Hamarfrid

      Je peux t’assurer de par mes propres expériences qu’il y vraiment beaucoup d’aveugles, et que pour la majorité c’est volontaire.. Et que ce soit une ou mille taxes de plus, rien ne leur rétabli la vue. Les moutons ferment les yeux pensant dur comme fer que le loup disparaitra.

  • Pipotron

    c’est exactement ça yael !

  • pokefric pokefric

    Toujours envie de voter pour entretenir ce système ?

  • pokefric pokefric

    C’est on ne peut plus explicite lol

  • tara

    Bonsoir à tous les moutons !

    Alors, si nos Banquiers veulent encore s’enrichirent, aller faire la guerre est une chose merveilleuse pour eux !!! Comme dirait certains de nos journalistes économistes : La bourse augmente ! Je ne parle même pas de ceux qui sont actionnaires dans les sociétés d’armements, ils s’en frottent les mains ! De l’argent contre des vies humaines… Aucune importance, nous sommes beaucoup trop sur cette Terre !!!

    David contre Goliath !!!

  • romulus

    Oui ça va être violent: il suffit de s’apercevoir du degré de fermeture à tous niveaux (répression sociale), et ce ne sont ni les investissements débiles type Ayraultport, nano OGM Iter qui vont changer quoi que ce soit: ce sont les expérimentations type NDLL; on voit le résultat…. le pire c’est qu’il y en a qui sont conscients de ça et qui continuent à raisonner en terme de légalité: oui il faudra avancer dans l’illégalité « humaniste », ça s’est toujours fait, dans le bien comme malheureusement dans le mal sinon on serait encore aux codes d’Hammourabi. Plusieurs blocages: le relatif confort et la propagande, la peur aussi…Le peu que j’ai expérimenté, j’ai pris des coups hors de proportion mais quelle fierté quand on devient plus fort et qu’on peut aller plus loin. Au risque de me répéter: une arme redoutable collectivement: la non-communication totale: personne n’aime ne pas être aimé, être ignoré, c’est fondamental. Appliqué à la politique,ne votons plus, à l’économie, ne consommons plus d’inutilités. Quel pouvoir nous aurions, tous les modestes, au regard des puissants, obligés de se terrer….Je vais bientôt le réexpérimenter….

    • pokefric pokefric

      Cette semaine, alors que les français (et, dans une moindre mesure, les médias!) se sont passionnés pour le duel Fipé-Collon, le Parlement français a terminé d’adopter la règle d’or budgétaire découlant du fameux Traité budgétaire.

      http://www.wikistrike.com/article-les-parlementaires-votent-la-regle-d-or-et-oublient-leur-opposition-au-traite-budgetaire-112894193.html

      • domi26 domi26

        c’est vraiment a pensé qu’ils ont tous monté ce coup  » MERDIATIQUE  » pour que le peuple Français soit river dans le débat de L’UMP et de faire passer une lois qui ne doit surtout pas passer AU GRAND JOUR au moins les MERDIA nous ont gaver avec copette et le fion et pendant ce temps là le TOUT MOU faisais passer une loi dont la majorité des Français ne savent même pas en quoi elle retourne et au moins ont l’aura
        un peut plus dans le C..

        QUEL GOUVERNEMENT DE MERDE TOUS AUTANT LES UNS QUE LES AUTRES

        moi perso je rigole car ceux qui ont voter pour le TOUT MOU doivent faire une sacrer gueule dans leur petit coin il pensais que tout allais être ROSE …… BEN NON !!!!!!

        SALUT A TOUS

        dans 4 ou 5 jours je saurais si j’ai gagner mon procès contre la sécurité social et si MON PÈRE EST RECONNU VICTIME DE L’AMIANTE ET RECONNU MALADIE PROFESSIONNEL perso j’ai bon espoir et je GARDE L’ESPOIR ET , BENJI JE ME BAT CHAQUE JOURS DE PLUS EN PLUS ………

        poke merci pour toute tes info que j’aime bien comme celle de rouletabille et de helleya

        allez salut a tous

        ps BENJI a tu regarder ta boite sur le forum ???
        merci a toi

  • pokefric pokefric

    Domi,j’espère que vous arriverez à vos fins pour ton papa,tout ces retards pour une affaire reconnue et démontrée,il n’y a pas eu assez de victimes ?.

    Quand à l’affaire Fill on co pé,c’est du vent,elle à permis le retour accepté du nabot et le vote de la règle d’or évidement sans référendum pour le coup.

    On a ce que l’on mérite,c’est les français qui leurs donnent le pouvoir à ces gens la,si un jour ils comprennent,les bureaux de vote seront désert,mais ça,c’est comme les grèves dans les usines,il y en aura toujours pour ne pas suivre…Bien triste réalité.
    Courage pour ton papa domi,vous allez le gagner ce procès !