Pourquoi les factures d’électricité vont augmenter de 50%

C’est du grand n’importe quoi qui va entretenir complètement le côté « vache à lait » du mouton moyen! Que faudrait-il faire selon eux? Suivant l’UMP, il faudrait persister dans la filière du nucléaire, une aberration complète puisque les centrales sont vieillissantes et que les EPR sont loin d’être aussi intéressants et fiables qu’on veut bien nous le faire croire… Que reste-t-il? Les énergies alternatives? Les énergies vertes? Une chose de sure, quel que soit notre avenir dans le domaine, il nous coutera cher et leur rapportera beaucoup, tout est business…..

50% d’augmentation des tarifs de l’électricité d’ici 2020 : c’est ce que prévoit le rapport de la commission d’enquête du Sénat sur « Le coût réel de l’électricité ». Créée en février 2012, et dirigée par le sénateur Jean Desessard (EELV), la commission donne plusieurs explications à cette hausse spectaculaire, à commencer par l’augmentation à venir des coûts du gaz et du pétrole (pour cause de raréfaction), mais aussi du nucléaire – en raison des investissements lourds à venir en matière de sécurité, conséquence directe de l’accident japonais de Fukushima. Des investissements nécessaires sur le réseau de distribution, qui doit être modernisé et adapté aux productions locales d’électricité, feront également grimper la facture.

Du côté des énergies renouvelables, l’hydraulique s’avère compétitif, d’autant plus que les investissements en barrages ont été amortis. Ce qui permet aujourd’hui au kilowattheure hydraulique d’atteindre le même prix que celui du nucléaire. Mais la privatisation qui menace une partie de ces ouvrages risque de faire grimper les prix. L’éolien terrestre est lui aussi considéré comme un marché mature et compétitif. L’instabilité juridique propre à la France fragilise cependant le secteur, dont l’activité s’est effondrée de 70% au cours du premier trimestre 2012 ! Le photovoltaïque reste assez cher pour le moment, mais les rendements des installations vont croissant. L’éolien offshore est la plus onéreuse des énergies renouvelables.

Face à ce constat, les réponses politiques divergent. Le groupe UMP, qui persiste à considérer que le nucléaire n’est pas cher, estime que « la stratégie française doit être de développer la filière renouvelable tout en confortant la filière nucléaire, avec des réacteurs de la 3e génération, de type EPR, et en poursuivant la recherche sur les réacteurs de la 4e génération à l’horizon de 2050 ». Le groupe socialiste penche lui aussi pour ce scénario intermédiaire. Précisant que « s’il lui paraît indispensable que la France s’engage dans une diminution de la part d’énergie nucléaire dans la production d’électricité, il n’adhère pas au « scénario de sobriété énergétique » prôné par le rapporteur et qui consiste en une sortie du nucléaire ». Seul le groupe écologiste propose de limiter la durée de vie des réacteurs à 40 ans, et de s’acheminer vers sur une sortie du nucléaire à l’horizon 2040. Pour le groupe centriste, partisan d’un remplacement des réacteurs actuels par des EPR de 4ème génération, le rapport « met en perspective les éléments qui favoriseront le prochain grand débat sur l’avenir énergétique de la France ». Reste à savoir si ce débat démocratique aura vraiment lieu.

Source: Bastamag

25 commentaires

  • Un Passant

    « Une chose de sure, quel que soit notre avenir dans le domaine, il nous coutera cher et leur rapportera beaucoup, tout est business….. »

    Sans aller jusqu’aux promesses de l’énergie « libre », connaissez-vous la Bloom Box ? http://www.2000watts.org/index.php/energies-renouvelables/690-succes-pour-la-bloom-box-de-bloom-energy.html

    Et non, tout n’est pas business, et nous avons tous notre rôle à jouer si on veut vraiment changer de paradigme.

  • Stella

    Une forte augmentation des prix du blé est à prévoir dans les mois qui viennent :

    http://attention-crash-mondial.blogspot.de/2012/07/une-forte-augmentation-des-prix-du-ble.html

  • rudolphe vandenberg

    l’argent est contre nature…

  • hé bééé

    Il faut bien financer les conflit militaires passé et avenir .
    Tant que nos dirigeant feront la guerre à des fantômes , les citoyens européens n’auront pas fini de voir leurs conditions de vie se dégrader .

    • DD

      C’est surtout une bonne occasion aux actionnaires de se faire des noix en or, le reste ma fois je sais même pas s’ils savent que ça existe.

      David.

  • vanvoght

    commençont donc par devenir autonome pour commencer . photovoltaïque , eolien , groupe electrogene panthone , etc …. cherchez et vous trouverez . a chacun de trouver ce qui lui conviens le mieux . et ça ce n’est pas utopiste .

    • Bouffon

      C’est net, rien que l’augmentation me payerais une installation complet en photovoltaïque.
      Donc ses 8 prochaines années, je vais m’acheter 1m2 et deux batterie ainsi que fabriquer une éolienne par année.
      Me manqueras plus qu’un machine à laver à pédale et du thermique pour le chauffe-eau et je serrais à 100% autonomes.
      Finalement c’est pas une si mauvaise nouvelle que ça.

  • dudul

    c’est bien connu, on investi…. et ils récoltent….

    autoroutes, barrages etc… on s’endette sur des années, on perd en pouvoir d’achat, on pays plus cher pour faire des investissements…. on nous raconte qu’ensuite nous aurons un retour sur investissement, une foie rentabilisé….

    et ensuite, on privatise et on pays encore plus chere…
    quelques années après, on se rend compte que l’entreprise qui a fait plein de bénéfices n’a pas investit et que les installations deviennent dangereuses… et c’est encore le contribuable qui paye….. le couteau sous la gorge…
    il perd encore en pouvoir d’achat…

    et le lendemain, on lui demande de réinvestir dans un nouveau projet couteux, censé être rentable par la suite… et ça continue….. on reprivatise ….

    • fotoulavé fotoulavé

      C’est exactement ça.

    • Bouffon

      C’est bien plus pervers que ça.

      L’électricité c’est comme les options en bourse.
      Si t’es en Surcharge faut payé pour griller le surplus.
      Si t’es en sous-charge faut payé pour maintenir le réseau.
      Comme une centrale s’amortit en 60 ans que les banque ne prête pas à plus de 30 ans et que le principe de flux tendu et de productivité privilégie la sous-capacité.

      Comment une ville comme L.A. en arrive à payé aux compagnie privatisé; 4 milliards en plus par décennie.
      Ce pour éviter les coupure par surcharge qui on engendre leurs célèbres black-out.

  • Aedorlen

    « Que faudrait-il faire ? »

    Acheter l’électricité à son vrai coût, pour commencer, et arrêter de subventionner à outrance des installations solaires et éoliennes (achat et installation de transport – CSPE).

    Curieux que personne ne prenne le temps de parcourir le rapport du Sénat ou celui de la Cour des comptes. L’impact énorme des énergies renouvelables sur le coût de l’électricité est clairement défini (mais jamais mis en avant par les journalistes ?), tout comme celui de la mise à jour du réseau et de l’entretien des centrales nucléaires (alors là, tout le monde se lâche).

    Personnellement, je ne pense pas que nous ferons notre sphère de Dyson dans les années qui suivent. Alors il me semble évident que la seule énergie pérenne est l’énergie nucléaire, à condition de mettre les moyens dans la recherche et d’arriver à une énergie propre et sûre. La situation actuelle ne doit être que transitoire.

    À ce propos, vous pouvez vous renseigner sur le projet ASTRID (http://fr.wikipedia.org/wiki/ASTRID). Ce n’est qu’un début.

    • dudul

      je te rejoins sur le point du nucléaire…. à moyen termes, on n’est pas capable de s’en passer…. et comme tu le dit, il faut investir dans la recherche…

      mais il reste utopique de vouloir tout couper du jours au lendemain…

    • Bouffon

      Aller je suis gentil.

      5000 watt de conso journalière / 80 watt par panneaux = 62.5 panneaux.

      63 panneaux * 200$ (sur alibaba) = 12’600$ prix d’achat.
      12’600 (prix d’achat)/20 (nombre d’année de garantie)= 630$ par an ou 52.5$ par mois.

      Je suis gentils parce que le soleil brille plus qu’une heure par jour. Donc si y’a quatre heures de soleil comme en hivers, alors le prix est diviser par quatre ou alors la production augmente de quatre fois ou alors tu utilise 4x moins de panneaux.

      De quels coûts voulais-tu parler ?

      • Aedorlen

        Je parlais du rachat (et je suis bien placé pour le savoir) de l’électricité produite ainsi. La mesure se voulait incitative et elle l’a été. Mais elle est aussi très dispendieuse.

        De plus, concernant les éoliennes, celles-ci sont souvent importées, ce qui créé un surcoût et des emplois perdus.

        Enfin, il y a le coût des infrastructures, parfois très étendues comme un champ d’éoliennes, ce qui coûte en matériel et en foncier.

        Je pourrais aussi évoquer l’impact écologique en terme de pollution de la fabrication des panneaux ou encore de leur rendement assez faible.

        Et pour conclure, je trouve qu’on marche sur la tête quand on considère qu’une source d’énergie est fiable alors qu’elle dépend du bon vouloir de la météo. Et quand je vois tout le potentiel énergétique contenu par une poignée d’atome, les énergies renouvelables me laissent circonspect.

    • Tex

      T’es payé par qui Aedorlen pour faire de la pub pour ces centrales de la mort???

      • Aedorlen

        J’ai contribué à la mise en place de la plus grande (à l’époque) surface de panneaux photovoltaïques sur un toit industriel de tout le sud-ouest.
        On a fait pire comme détracteur de l’énergie solaire, tu ne crois pas ? :)

      • Tex

        Ca ne t’empêche pas de plaider pour ces centrales de la mort!

  • Aedorlen

    @Bouffon
    J’ai oublié de te répondre peut-être plus précisément, a propos de tes calculs :
    1 – Quelle surface cela représente-t-il ?
    2 – Tu restes à la maison toute la journée ou tu fais comme moi, tu en as surtout besoin le matin et le soir ?

    • Bouffon

      Si le peuple est d’accord que l’État donne son argent aux lobby solaire, s’il ne veux pas travailler dans l’éolien et qu’il préfère mettre les éolienne et les panneaux solaire dans les champs. Libre à lui; on est dans un pays libre.

      Donc je ne vois pas d’obstacle insurmontable qui nécessite un replis sur le nucléaire, on peut très bien ne pas accepter l’argent de l’État, acheter Français et exploiter les surfaces inutilisé intelligemment.

      Tu peut invoquer les puissances obscur, j’ai un parachute et je sais m’en servir.

      Mais tout est relatifs…
      Alors oui l’énergie grise est conséquente, mais aujourd’hui les panneau ça se recycle et tu peux acheter des panneaux organiques qui eux ne contienne pas de minerais et cout 6x moins chère. Tu peux les mettre sur ton toit pour ne pas tuer la biodiversité et y’en a même des transparents que tu peux mettre dans les vitres. Il y a aussi ceux en peinture et ceux qui s’imprime.

      Concernant la vérité des prix qui lui aussi est un coup caché, quatre Tchernobyle en 80 ans qui crée 1’600’000 cancers par an à un cout de traitement estimé entre 100’000 et 500’000 que tu paie dans ton assurance maladie.
      Ainsi que des dizaine de km de surface contaminé interdite à l’homme et leur périphérie interdite à la culture pendant plus de 17’000 ans, puisque c’est ce qui est arrivé en Inde cette année, ils ont fermer une région et vider un village pour cause de taux de radiation trop élève, les datations font remonter l’origine à 17’000 ans et comme par hasard c’est des activités humaine qui en sont la cause.
      le nucléaire, qui lui aussi à un rendement extraction/raffinage plus élevée que le pétrole. quand au recyclage on est bien moins que les panneaux puisqu’on atteint à peine les 10%. Tout ça donne un coté terriblement sexy aux autres solutions.

      Concernant le rendement, on les améliorer chaque jour, on approche des 30% alors oui c’est deux fois moins que le moteur à explosion mais c’est aussi 99% de millions d’année en moins que le carbone de plus si le pétrole ou le charbon représentait une solution d’avenir on ne parlerais pas du solaire. Le bois on en parle pas sinon on se retrouve comme sur l’île de pâque, il nous reste le nucléaire est je pense que tout le monde à bien compris qu’entre une explosion nucléaire et une centrale qui chauffe de l’eau, il y a une sous-exploitation du potentiel et une perte énorme par chauffage de l’eau. Donc si certain n’ont pas encore compris un centrale nucléaire; c’est un moteur à vapeur.
      Moi, j’ai un peu de la peine à accepter que les moteurs à vapeur soit un technologie moderne et d’avenir.

      1. 80W c’est le standard actuelle à 1/2m2
      2. Parce qu’en plus de polluer la nature avec tes éoliennes, tu comptes gaspiller l’énergie produite pendant tes heures d’absence… Je comprends pourquoi il te faut du nucléaire.

      Tu vois dans le nucléaire y’a un mots en trop, « centrale »
      aux noms de la loi des œufs dans le même paniers et des problèmes inextricable au niveaux politique, économique, social et industrielle qu’engendre la centralisation et qui nient nos différences. (Spéciale dédicace à nos amis corse et basque)

      Je pense qu’il serrais mieux d’avoir un peu de tout, que chacun produise un peu pour former un grands ensemble plus stable, plus compétitifs, et mieux entretenus et de supprimé les source d’énergie plus polluants au fur et à mesure de leur fin de vie.

      Voilà, je rajouterais que je ne suis pas fermé au nucléaire, il faudrait que les centrale actuelles soit sous 500m de terre ou alors qu’on gel les projets actuelle et qu’on redirige tous le pognon vers les réacteurs de 5 ième génération qui on démontrer leur possibilité en laboratoire.
      Parce qu’en plus d’être propre en ne dégageant aucune radiation « radioactive », il ont l’avantage d’être la seul solution pour brûler nos déchets nucléaires.

      • Aedorlen

        À la lecture de ta conclusion, je vois que nous sommes d’accord, finalement. ;)

        Si je critique les énergies renouvelables, c’est surtout pour dénoncer l’hypocrisie qui les entoure. La solution, à mon avis, se trouve du côté du nucléaire par l’aboutissement de recherches qui permettront à chacun de posséder un générateur propre , sûr et à haut rendement.

        @tex : je ne plaide pas pour les centrales de la mort. Je plaide pour celles qui devraient les remplacer.

      • Bouffon

        C’est bien ça le problème de tout les couples et de tout les relation en générale.
        Faut des heures de discussion pour comprendre qu’on utilise pas le dictionnaire de l’académie ou qu’on a pas encore compris tout les sens d’un mot.

  • yannick

    Faudrait aller voir du côté de Fukushima si le nucléaire est une énergie d’avenir. Le coût du démantèlement n’est pas évoqué dans l’article, mais c’est en grande partie lui qui sera responsable de l’augmentation des tarifs.
    Perso, j’ai fait un estimatif, une éolienne et 4 batteries couvraient quasiment 100% de mes besoins. Mais j’ai pas assez de thune pour l’acheter…
    Le coût de revient est de toute manière à peu près identique à mon abonnement et ma conso actuelle. Par contre dans 10 ans, alors que les coûts de ces matériaux baisseront et que l’élec aura augmenté, ça deviendra vraiment rentable, à très court terme.

    Question ouverte : combien d’installations individuelles seraient finançables pour le coût de revient d’un réacteur ? A vos calculettes !