Entre élection en France et crise aux Pays-Bas, les marchés s’affolent ….

On ne va pas faire un discours à rallonge pour présenter ce qui suit, c’est assez clair, le mur est proche!

Entre les résultats du premier tour de la présidentielle française, la chute du gouvernement aux Pays-Bas et de mauvais indicateurs économiques, les craintes de voir repartir de plus belle la crise de la dette en zone euro ont fait sérieusement chuter les Bourses européennes lundi.

Dès l’ouverture, la baisse a été générale en Europe. Mais au fil de la matinée elle s’est largement accentuée, les mauvaises nouvelles ne cessant de s’accumuler, tandis que les tensions gagnaient également une partie des marchés obligataires.

“L’instabilité politique en Europe pèse sur le marché avec les incertitudes sur l’issue du scrutin en France et la crise politique aux Pays-Bas qui a pris les marchés par surprise et créé un élément supplémentaire d’incertitude”, a expliqué Yves Marçais, vendeur d’actions chez Global Equities.

 La Bourse suisse cédait 2,2%, le SMI passant par moments juste sous les 6100 points. De leur côté, Paris perdait 2,83%, Francfort 3.36%, Londres 1,85%, Madrid 2,79% et Milan 3.83%

Outre-Atlantique, Wall Street a ouvert aussi en recul marqué, pour les mêmes motifs. Le Dow Jones se contractait de 1,25% après une heure d’échanges.

Idem pour les banques:

Dexia  -10%  à  0.18€  !!!

Crédit Agr.  -4.74  à  3.568€

BNP  -4.23  à  28.37€

S.G  -3.94  à  16.62€

Avec Afp via Realinfos

 

14 commentaires