Le Japon fournit 60 milliards de dollars au FMI pour soutenir l’Europe endettée

Ce sont ceux qui sont déjà cuits qui viennent à la rescousse, dingue! Lors de l’histoire de Fukushima nous nous sommes beaucoup intéressés au Japon, la bourse nippone a subit de grosses fluctuations en négatif et à du être sauvée in extremis par la Chine, le pays en lui-même ayant atteint un niveau d’endettement record! Malgré tout cela, c’est le Japon qui vient à notre rescousse? Avec un Zorro endetté à plus de 220%, c’est plutôt mal barré non? ;)

La directrice générale du FMI Christine Lagarde, lors d’une intervention le 12 avril 2012 à Washington DC

Le Japon va fournir 60 milliards de dollars supplémentaires au FMI pour l’aider face à la crise de la dette en Europe et la directrice générale du Fonds, Christine Lagarde, a appelé les autres Etats membres à suivre cet exemple.

« Le ministre des Finances, Jun Azumi, a déclaré que le Japon allait fournir 60 milliards de dollars afin de renforcer les bases financières du FMI », a expliqué mardi un porte-parole du ministère à l’AFP.

Mme Lagarde a immédiatement salué « le rôle moteur et l’engagement solide du Japon pour le multilatéralisme » dans un communiqué publié à Washington, et souhaité que d’autres imitent.

Elle a été immédiatement entendue par la Suède, qui a promis 10 milliards de dollars « au moins », et le Danemark, qui compte apporter 7 milliards. Le FMI a additionné 9,3 milliards de dollars annoncés par la Norvège en décembre, pour parvenir à un total de 26 milliards de la part des pays scandinaves.

D’après la directrice générale, ces annonces sont « une étape importante dans l’effort international en cours pour améliorer l’adéquation des ressources disponibles pour prévenir et combattre les crises », et devraient « permettre de faire des progrès décisifs » en ce sens.

Jusque-là, seule la zone euro avait promis d’abonder les ressources du FMI à hauteur de 150 milliards d’euros (près de 200 milliards de dollars).

Les Etats-Unis, premier actionnaire du FMI, ont prévenu qu’ils n’apporteraient pas un dollar.

Dans un entretien accordé à plusieurs journaux, Mme Lagarde a estimé mardi que le total des nouvelles contributions pourrait atteindre « 400 milliards de dollars ou plus ». Son ambition initiale était d’augmenter de 500 milliards de dollars les ressources prêtables, nécessitant des contributions de 600 milliards de la part des Etats membres.

Ces ressources étaient, selon le dernier point hebdomadaire du FMI sur ses finances, de 382 milliards de dollars pour ses pays membres à revenus moyens ou élevés. En l’état actuel des engagements, elles pourraient donc être portées à plus de 650 milliards.

« Mon espoir est que nous allons atteindre une masse critique cette semaine », a déclaré Mme Lagarde au quotidien allemand Frankfurter Allgemeine Zeitung.

Les ressources du FMI seront au coeur des discussions d’une réunion ministérielle du G20 à Washington vendredi et de l’assemblée annuelle du Fonds samedi, au cours desquelles les autorités nippones présenteront formellement leur offre.

« Il était important de rendre publique notre décision afin d’aider à construire un accord avant » ces réunions, a expliqué M. Azumi, qui s’est dit « sûr que d’autres pays vont annoncer leurs contributions », selon des propos cités par les médias nippons.

Le ministre a souligné que le Japon, via cet effort supplémentaire, espérait rassurer les marchés de nouveau pris d’inquiétude pour les finances européennes, après une accalmie en début d’année suivant des accords d’allègement de dette et d’aide supplémentaire à la Grèce.

« Nous ne pouvons être complètement optimistes à propos du problème européen d’endettement. Des contributions sont nécessaires pour mettre un terme à cette crise », a insisté M. Azumi.

L’Espagne est particulièrement surveillée par les places financières, le rendement de son obligation à dix ans étant récemment passé au-dessus des 6%, un niveau difficilement viable à terme.

En contrepartie de son soutien indirect à l’Europe via le FMI, Tokyo va « demander fermement aux Européens de renforcer encore leurs filets de protection », a souligné M. Azumi. Fin mars, la zone euro a décidé d’augmenter le montant de son « pare-feu » à 800 milliards d’euros afin de protéger durablement les pays fragiles.

Dans son « Moniteur des finances publiques » semestriel, le FMI a toutefois jugé que le pic de la dette publique était en vue pour nombre de pays développés, estimant qu’elle pourrait atteindre son niveau maximum en 2013 pour la France et l’Italie par exemple.

Source: Boursorama

14 commentaires

  • domdom26

    voici l’article trouvé sur le site de PIERRE JOVANOVIC

    LE SYSTEME EST MORT: LE JAPON APPORTE 60 MILLIARDS DE FAUX BILLETS AU FMI
    du 16 au 20 avril 2012 : Le Japon, qui utilise la planche à billets presque chaque mois (n’en déplaise à Lenglet de France 2), a fait savoir qu’il va donner 60 milliards de dollars au FMI… Vous le savez, Madame Lagarde avait déclaré à Davos qu’elle passera parmi les banquiers avec son sac Hermès pour ramasser les millions. Tokyo a donc imprimé 60 milliards de faux billets juste pour lui faire plaisir. Lire cette dépêche de l’AFP dans Vanguard. Revue de Presse par Pierre Jovanovic © http://www.jovanovic.com 2008-2012
      

    • Frane

      j’ai pas tout lu tellement je suis attérée. Mais y’a vraiment rien à faire contre eux ? La fed et le fmi devraient sauter et la com europ aussi mais j’hallucine là !!??

  • De toute façon, quoi ?

    Si un vieillard te prête 10 K€, alors qu’il a 95 ans… tu y seras gagnant, il va crever bientôt.
    CQFD: on assèche ce qu’il reste du Japon, car on sait bien que les décennies sont comptées avant la fin de ce pays. Economiquement parlant, ça allait déjà mal avant le tremblement de terre et ses conséquences nucléaires. Socialement, le Japon coule petit à petit depuis quelques années, les taux de suicide explosant, et la criminalité suivant la même voie après des années exemplaires.
    Industriellement, pareil: l’hégémonie qualitative japonaise peinait face à ses dettes et face à l’attrait consummériste du « quantitatif – défectueux – cheap » proposé par la Chine.

    Le Japon est offert en sacrifice au Dieu Mammon, et cette catastrophe nucléaire représente le couteau sacrificiel.
    Alors bon, tant qu’à faire, autant manger ce qu’il reste de cher sur cette carcasse agonisante ! Les vautours de la finance mondiale ne perdront pas un lambeau de chair pécunière.

    • « ce qu’il reste de chair »* bien entendu… quoi que le lapsus scribituri soit intéressant :)

      • NoName

        la criminalité au japon reste tout de même beaucoup plus bas que les pays d’europe,
        puis il leur reste bien 5 ans avant de s’écrouler,  puis toute façon 60 milliard lorsque ont as une dette dépassant plus de 1.000 milliard (juste pour la france) que ce que c’est  …. un jour, deux jour de plus avant que l’euro s’effondre ?

    • Frane

      et tant qu’on y est envoyons leur une bombe pour les achever cela ira plus vite ! Au lieu de perdre notre temps à leur tendre la main !!! Sans blague ….!

  • Robert

    EXPTDR C’EST QUOI CE COMMENTAIRE ? Le Japon est le pays qui a eu le plus de catastrophes dans son histoire et c’est celui qui réagit le plus vite et se relève toujours plus fort, c’est un peuple respectueux qui sait rester à sa place, sans donner de leçons. Le Japon c’est pas la france. Et la criminalité est quasi inexistante là-bas. Ils ont une économie solide et la plus grosse industrie. Numéro 1 de l’automobile(Toyota pourrait avaler le groupe VW si ils le voulaient), numéro 1 de l’électronique et de l’innovation. C’est l’empire de la technologie et de l’automobile. Boeing et Airbus ne conçoivent plus d’avions depuis 42 ans sans passer par le Japon. Si un jour le Pays du Soleil Levant se retrouve en grande difficulté, on peut dire adieu à bon nombre de nos moyen de transport et de consommation et bien sur une bonne partie de l’économie. Où alors faudra se contenter du made in china ou autres merdes fabriquées dans les pays d’europe de l’ouest ou pakistan. Vous savez ce qu’on dit ? Quand les Etats-Unis et le Japon toussent, le reste du monde tombe malade.
    Bref, tous ce que je li sur certains sites de malades mentaux comme celui-ci, ça me rappel le séisme de kobé dans les années 90 où toute les mauvaises langues qui prédisaient tout et n’importe quoi et bien encore aujourd’hui c’est le 3ème puissance économique mondiale. 
    Alors avant que le Japon « disparaisse », l’Italie, la Grèce, l’espagne, le portugal, l’allemagne et bien sur la france seront déjà dans le gouffre.

    Bref, les même qui prédisent une attaque nucléaire en Iran chaque année depuis 6 ans, les mêmes qui prédisent chaque année une troisième guerre mondiale, les même qui prédisaient l’assassinat d’Obama en 2011, les mêmes qui prédisaient une catastrophe sur le sol Américain et que le gouvernement US se cacherait dans un aéroport etc j’en passe et des meilleures. Ah oui !! Les mêmes qui prédisaient qu’une comète allait créer des bouleversements sur Terre fin 2011, elle est où votre sois disante comète Elenin on en entend plus parler ? 
    Vous jouez le même jeu que ceux que vous dénoncez. Vous vous créez un climat de panique entre fous car vous n’avez pas de vie, pas d’amis. Alors vous utilisez le net pour vous vous faire peur et chaque année vous inventer des choses et quand rien ne se passe, vous n’en parler plus et vous passez à autre chose. Laissez ce Japon où il est. Ce pays vous nourrit de par sa technologie et ses scientifiques ainsi que de l’argent pour sortir votre continent complètement dépassé. Occupez vous de vos millions de chômeurs, de la merde dans laquelle la france est depuis des années et de votre industrie en déclin proche de la faillite(personne ne veut de vos voitures pourries maintenant MDR !!)avant de nettoyer devant la porte des autres.

    A bon entendeur, salut. 

    • max

      Mon cher Robert, vous avez fort raison,et par la même certainement cloué le bec à toute cette bande d’imbécile pour être poli.

    • Frane

      ben tu dois être pareil que ce que tu dénonce sinon qu’est-ce que tu fais là à faire comme les autres ? Toi aussi t’as pas d’amis ?

    • vincenzo

      Cher Robert « vé » un petit lien, prend ton temps sur ce site, tout plein de site sont référencés.
      Quand tu aura fait le tour, tu pourra revenir, certainement plus modeste dans tes propos. Tu n’a sûrement pas conscience de la catastrophe de fukushima, et surtout des conséquences à très long terme de ce pays, ainsi que de son peuple qui est condamné à mort. La radioactivité n’est pas maîtrisable, et le gouvernement japonais en faisant bruler les déchets dans tout le pays, permet de relever le taux de radioactivité dans la totalité du pays. Ce faisant l’irradiation interne va progresser, les enfants jouent avec plein de choses qui tombent au sol, qui sont ensuite ramassés et immanquablement ces mêmes mains qui ont ramassé ces objets se retrouve à un moment ou un autre en contact avec la bouche, le tour est joué. Une particule infinitésimale permet de gagner, pas le loto, mais un cancer dans le futur !
      Les radiations modifient l’ADN, adieu la progéniture. Les femmes quand elles accouchent ne demandent pas si c’est un garçon ou une fille, mais s’il est normal.
      D’autre part, manger dehors coûte très peu, il faut pas chercher la provenance.
      Le gouvernement a promis aux agriculteurs dont la production était contaminé, de les dédommager s’il la détruisait, mais pour cela il faut remplir un dossier de 70 pages, beaucoup baissent les bras et continent de produire, plutôt que de s’arracher les cheveux pour comprendre les kanji du texte administratif. Au sortir du primaire le japonais lambda connait environ 1000 kanji, le citoyen adulte environ 2000 pour l’usage courant, mais il y en aurait 40 ou 50 000 ! Alors un texte administratif n’est dans aucun pays au monde, simple dans ses termes.
      On peut comprendre que ces paysans continuent de produire « contaminé ».
      Pourquoi aucune compagnie d’assurance ne couvre pas le risque d’accident nucléaire ? Parce qu’il va y avoir beaucoup de morts, dont les proches ne seront pas dédommagés même par le gouvernement !
      Quel chance pour ces compagnies d’assurance.
      Au Japon on mange contaminé. On respire contaminé. C’est la fin à petit feu.
      Ah ! J’oubliais, j’ai mes sources au Japon, de première main sans passer par des sites, que par Skype au quotidien.

  • vincenzo

    Oups ! J’ai oublié le lien, je répare de suite
    http://fukushima.over-blog.fr/
    Vraiment désolé !

  • Olivier

    Vincenzo…
    La situation au Japon n’est pas du tout comme tu la décris.
    Le japon ne cesse de se développer, la situation à Fukushima a été traitée d’une façon exemplaire. Niveau radiations, elle est quasiment nulle. Dans certaines régions de france, on retrouve une radioactivité naturelle bien plus importante.
    Le japon s’est toujours relevé. Leur seul problème depuis quelques années est le taux de natalité très très faible.
    Pour John, tu aborde la criminalité… Je viens de Belgique, où la situation est mieux gérée qu’en France. Laisse moi te dire qu’au Japon, ca n’a rien avoir avec toute cette merde qu’on rencontre chez nous. Il y a une légère hausse de la violence et une légère hausse d’étrangers, c’est vrai mais elle n’est pas perceptible. Il n’y a pas de criminalité dans les rues du Japon.