Aperçu des mesures d’austérité grecques (en euros)

Quoi de mieux qu’un résumé des mesures d’austérité en Grèce? Qu’on ait un aperçu global de ce qu’il s’est passé dans ce « laboratoire » et de ce qui pourrait bien nous tomber dessus dès le lendemain des présidentielles?

Aperçu des mesures d’austérité grecques (en euros)

576 millions

Economies dans les dépenses de médicaments

537 millions

Réductions des fonds pour la santé et les retraites; 500 millions sont issus du budget d’une nouvelle organisation nationale, qui doit garantir l’approvisionnement de base dans le système de santé, 15 millions issus du fond de la société de télécommunication OTE und 21 millions issus d’un fond d’un fournisseur d’électricité public
400 millions

Coupes dans le budget de la défense, 300 millions en renonçant à de nouveaux achats et 100 millions pour les coûts en cours

400 millions

Réductions des investissements publics

386 millions

Réductions des retraites principales et complémentaires

205 millions

Réductions des charges salariales pour le personnel

200 millions

Economies des dépenses administratives des ministères

86 millions

Réductions du budget du ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, avant tout en supprimant des subventions

80 millions

Réductions dans le système éducatif, entre autre 39 millions d’économies sur les salaires d’enseignants de remplacement dans les écoles grecques de l’étranger tout comme 10 millions dans la promotion de la recherche et de la technologie

70 millions

Réductions des aides pour les campagnes électorales

66 millions

Coupes dans le budget du ministère des Finances en diminuant les retraites

59 millions

Réductions de la promotion communale

50 millions

Suppression des heures supplémentaires des médecins dans les hôpitaux d’Etat

43 millions

Réductions des allocations pour les familles ayant plus de trois enfants

25 millions

Réductions du budget pour la culture et le tourisme

3 millions

Réductions des charges salariales du personnel des institutions publiques

Issu de l’article « En Grèce la faim s’établit »

9 commentaires

  • romulus

    Pourquoi ne font ils que réduire les dépenses liées aux élections?

  • Maverick

    Il paraît que le parachutisme, ça devient un loisir très abordable si enlève le coût du parachute :evilgrin:
    Avec des mesures pareilles, c’est pas demain que les grecs vont arrêter le « système D ». C’est pas un plan d’austérité, c’est une récession organisée. :eek: 

  • Delaude

    Je ne vois pas dans ce budget la taxation des plus riches, la lutte contre la fraude fiscale l’obligation pour les grandes entreprises de réinvestir dans l’outil de travail, sous peine de surtaxation, la supression des parachutes dorés au delà d’un taux décent, ni les mesures contre les capitaux offshore… Que des mesures qui touchent les classes pauvres et moyennes. 
    Je n’ai pas compris la rubrique « réduction des charges salariales » ? Ces charges sont bien payées à l’état, non ?

  • lefantasin

    C’est étrange, je vois aucune mesure pour le budget de l’armement ??

  • Arlette

    J’ai LU, à plusieurs reprises, que les GRECS ne paient guère d’impôts sur le Revenu !
    Là, il y aurait déjà un filon à instaurer.
    Hier, j’ai entendu à la télé : Les GRECS doivent payer une redevance sur leurs piscines (lesquelles ne sont pas toutes déclarées).1′

  • Arlette

    Exemple comparatif :
     – 1’600 piscines déclarées sur 16’000 existantes. FRAUDES, dans ceci déjà !
    Qu’on s’occupe de NOUS, en FRANCE.