De la malbouffe au resto du coin ?…

Si certains ont fait l’effort de s’informer sur le Codex Alimentarius, d’autres seront ravis de savoir que beaucoup de restaurants qui proposent de « bons petits plats maison » suivent la tendance de la facilité. (Il y a aussi, heureusement de vrais bons petits restos, avec des « chefs » qui respectent leurs clients et de vrais amoureux de la bonne cuisine.) Mais pour les premiers ça donne à réfléchir….

Frites, hamburgers, sodas, muffins et glaces archi-sucrées. Tout le monde reconnaît désormais la piètre qualité des aliments servis dans les fast-foods. Mais quid du confit de canard ou de la crème brûlée « fait maison » du bistrot du coin ? « République de la malbouffe », le film du restaurateur Xavier Denamur, jette un pavé dans la mare…

Chassez de votre esprit l’image du sympathique chef, toque sur la tête et panier dans les mains, en train de faire ses courses au marché, et qui ensuite passe des heures à préparer de bons petits plats. Sans toutefois révéler le pourcentage de restaurateurs concernés, « République de la malbouffe » montre que la cuisine soit disant « faite maison » est bien souvent livrée dès l’aube par les camions des industriels l’ayant préparée. Il n’y a alors plus qu’à réchauffer…

Nourriture industrielle au menu

Le film s’attarde largement sur les foires destinées aux professionnels de la restauration lors desquelles ils prennent connaissance des tendances culinaires industrielles du moment. Quand Xavier Denamur demande à un industriel si son céleri en rémoulade est « frais », ce dernier lui répond bien évidemment que « oui ». Avant d’ajouter que le restaurateur peut par exemple faire preuve de créativité en parsemant la préparation toute faite de raisins secs. Une bien malheureuse façon de transformer des plats industriels en spécialités « faites maison », rapidement et à peu de frais.

Autres images peu ragoutantes : les cuisses de canard confites. Xavier Denamur compare un plat réellement « fait maison » avec son alter ego en boîte. Ca saute aux yeux : dans le cas industriel, la viande se décompose en morceaux, elle ne tient pas à l’os et semble gorgée d’eau. La cuisse amoureusement préparée est quant à elle bien grosse et la chair est bien attachée l’os.

Une chose est certaine, vous ne regarderez plus votre assiette au restaurant de la même façon. Et comme l’un des clients interrogés dans le film, vous vous demanderez légitimement pourquoi aller au restaurant alors que l’on est soi-même capable de réchauffer une boîte.

La TVA de la discorde

Autre point d’achoppement sur lequel le documentaire revient dès le début : le taux de TVA appliqué dans la restauration. Le 1er juillet 2009, ce taux est passé de 19,6% à 5,5% pour la restauration sur place (ce taux était déjà de 5,5% avant cette date pour la restauration à emporter). Xavier Denamur estime que « Nicolas Sarkozy, grand prestidigitateur, a fait disparaître des caisses de l’Etat trois milliards d’euros par an sans que le consommateur ni le salarié ne s’en aperçoivent. » Mais ceci est une autre histoire que nous vous invitons à découvrir dans « République de la malbouffe ».

Visionnez la bande-annonce

« République de la malbouffe ». Un film de Jacques Goldstein. Sur une idée originale de Xavier Denamur.

Où voir le film ?

Une liste des projections du film, suivies d’un débat, est disponible sur le site www.republiquedelamalbouffe.com/projections

Le documentaire est en vente avec le magazine Rue 89 de février-mars 2012, au prix de 5 €.

Un article de

Source Néo-Planète

Article(s) sur le même sujet

17 commentaires

  • dudul

    il devrait y avoir un label restaurant. plat maison… et plat réchauffé, et fast-food… pas de méli-mélo…
    le terme restauration n’a plus de raison d’exister. il faut remettre des mot clair qui désigne les pratiques, et qui ne trompe pas le consommateur… en 2 mois les usines a fric fermeront….
     
    le coup de la tva, c’est un scandale… comment peux -ton passer une mesure gratuite (sans aucune obligation)… recruter, diminuer les prix, autre… quelque chose quoi.
    certains on joué le jeux, recruter ou baissé les prix, mais il sont une infime minorité… c’est comme si l’on proposait aux gens de « payer ses impots… ou pas » -.-
     
    pour moi, c’était prévisible, voire organisé volontairement! quand on sait que les restaurateur on reçu des pub de l’ump au passage… c’est pas l’ump qui a payer… c’est bien tous les français. comment osent-il faire une récupération, en plus de leur connerie? … alors que l’ump rembourse les 3milliard par ans ou soit interdit…
    et pourquoi pas après tout !

    • Art-tisan

      Et j’ajouterais, croyez vous que le terme « Artisan » à encore raison d’être? des Boulangers réchauffeur de pains congelés, des bouchers qui vendent de la viande bas de gamme, des menuisiers qui achètent le matin chez lapeyre pour poser l’après midi chez leurs clients… des miroitiers qui ne savent pas couper au dela de 8 M/M, des plombiers ou des électriciens qui se fournissent chez Castoramas, des pizzaiolo qui ne fabriquent ni sauce tomate ni pâte…. Vous en voulez de l’artisanat qui n’en est plus… Il faudrait vraiment réformer la totalité des statuts de l’artisanat et différencier réellement et juridiquement les vrais artisans fabricants et les autres qui ne sont que des commerçants.

      • dudul

        « Il faudrait vraiment réformer la totalité des statuts de l’artisanat et différencier réellement et juridiquement les vrais artisans fabricants et les autres qui ne sont que des commerçants »
        pour toi non, ça devrait être interdit un tel pseudo

        ARF :D oh l’artisan quenellier…
         
         
         
        alors, mise au point… le titre artisan, il faut déjà avoir une expérience pour l’être, ce n’est pas donner à tous le monde, ne confond pas tous… on ne se déclare pas artisan ! celui qui le fait est un escroc… breff, c’est un titre honorifique, qui renvoi a une certaine expérience, à une méthode de travail.  c’est comme le bac…
         
        le pauvre boulanger; je ne vois pas se que tu lui reproche, c’est un titre contrôlé…le réchauffeur de baguette congelé n’a pas le droit de s’appeler boulanger…
        un poseur de meuble n’est pas menuisier, par contre, un menuisier peux être poseur et adaptateur de meuble…
        le pauvre plombier et l’électricien qui se fournissent chez, casto, non mais je croie réver tu croie qu’ils les chient les câbles et les tuyau… ???
         
        comme je te l’ai expliquer, les titre, ça se mérite… le mec qui se déclare avocat sans avoir eu le barrot, déjà il n’a pas le droit, ensuite c’est un escroc point… bah c’est pareil.

  • bleu cerise

    @dudul

    A  12heures 58 tu es déjà dans cet état ?….Une faute tous les deux mots, un texte incohérent, non selement tu n’es pas crédible, mais tu fais pitié.

    • dudul

      venir se la raconté sur l’orthographe, c’est super…. surtout devant un dyslexique…
       
      mais écoute DOWN… je t’appellerais DOWN, car ça te vas à merveille…., je pourrait te faire des phrases compliquée, utiliser des mot que tu n’a jamais entendu…. mais bon, j’aurais trop peur que tu ne le prenne mal…
       
      je vais t’apprendre quelque chose, parce que le nombre de petit con d’en ton genre avec un QI d’huitre, on tendance à se sentir supérieur et à insulter pour faire leur intéressant…
      sache que tous les génies de se monde étaient dyslexique…. pars-que pendant que toi, tu apprend à ne pas faire de fautes, les génies apprennent le reste…
       
      maintenant, si a du mal a comprendre une phrase qui fait plus de 15 mots… c’est que même l’huitre susmentionné est sans aucun doute moins conne que toi…
       
      alors écoute, maintenant que j’ai capté ton attention… 
      ce n’est pas pars-que tu n’a pas suffisamment de culture général pour comprendre mes explications, que se que je dit n’a aucun sens…
       
      avant d’affirmer que mon texte est incohérent, et que je ne suis pas crédible,
      tu ferait mieux de prendre 20 secondes pour vérifier mes dire… à moins que tu n’en sois pas capable…
      tu attend peut-être que l’on prenne l’initiative à ta place? que l’on te tienne la main pour allez faire pipi?
      non, tu préfère affirmer des chose dont tu ne maitrise pas les détails….
      tu est sans doute l’un de ses ‘je sait tout’ qui enfait ne sait rien… un type dont la connerie n’a d’égal que sa prétention et son ignorance…

      je ne suis pas étonné de ta réaction,
      venant d’une personne possédant un chromosome surnuméraire, et dont le développement cognitif est ralentit par son état congénitales…
      je ne peux le prendre que comme un compliment, et donc je n’arrive pas à t’en vouloir …
       
      alors, écoute DOWN je te fait peut-être pitié… mais toi, tu passe vraiment pour un con…..
       

      • Delaude

        :lol: Ouawou ! Faut pas te marcher sur les arpions, à toi. 
        Je n’avais pas compris cette agressivité gratuite et hors propos.  J’en avais déduit que tu avais un ennemi perso qui t’avait repéré !  :smile:
         
         

      • dudul

        arf, non c’est juste que voila quoi… 
        il fait le cacou et j’apprécie que moyennement

      • dudul

        et désoler pour le coup de gueule…volti, mais ça fait vraiment du bien :rotfl:

      • voltigeur voltigeur

        :yes: j’en ai pour mon grade aussi niveau orthographe, et pour une
        faute d’accord, je suis sur le grill. Mais pas grave, si l’ortho est
        importante pour les puristes, et s’ils focalisent la dessus, ils risquent de passer
        à côté de l’essentiel! :kiss:

      • Je suis plié de rire devant cette réponse quand même!On dirait presque une réponse à la Audiard!!! Bien évidemment tout riposte serait superfétatoire (un mot qui doit te plaire non?).

      • dudul

        arf :) Audiard…  je choppe un coup de vieux d’un coup… tout une époque… :)
        oh oui, j’aime les beaux mots.
         
         

    • dudul

      encore un détail, pour que tu te sente bien supérieur, 
       
      je parle couramment 5 langues,
      je maitrise 8 langage de programmation,
      j’ai eu mon bac a 15 ans, 
      ai de nombreux diplômes d’étude supérieur
      et ai vendu ma première entreprise a 18 ans…. 
      a 19 , j’avais déjà une voiture que tu ne pourra jamais te payer
      et tout ça, en partant de rien, et venant de la DDASS…
       
      alors, franchement, continu a faire le malin avec ton orthographe,  c’est probablement la seule chose dont tu sera fier de ta vie !
       

  • brujitafr

    La dépression liée aux fast-food et pâtisseries commerciales, confirme une nouvelle étude          http://www.brujitafr.fr/article-la-depression-liee-aux-fast-food-et-patisseries-commerciales-confirme-une-nouvelle-etude-102630119.html

  • delphine

    la malbouffe envahit beaucoup de lieux étiquetés « restaurants ».

    par contre quand on est habitué à manger du fait maison,
    pas difficile de reconnaître de la vraie cuisine.

    un patron correct,
    n’hésitera pas à discuter avec vous et à vous faire visiter les lieux!

    par contre si des curieux ont déjà pénétré
    chez le grossiste METRO, mais il y en a d’autres,
    ils découvriront avec « intérêt » ,
    que la plupart des plats,
    style cuisine régionale, maison et tutti quanti,
    existent sous forme la préparée d’avance,
    emballés sous vide,
    et qui n’attendent que le micro onde…

    ces plats vous sont pourtant facturés comme s’ils avaient nécessité une longue et amoureuse préparation!

    à l’échelle encore inférieure,
    idem pour les sandwichs et snackeries SODEBO
    dont on goinfre le français moyen.

    ne nous étonnons pas de l’état de santé médiocre de la population.

    pourtant se faire une bricole à manger
    ne demande pas plus de temps ou d’argent
    bien au contraire.

  • Bonjour,

    Les consommateurs sont très souvent trompés par des restaurateurs qui laissent croire à leurs clients qu’ils font à manger.

    « Sur 120.000 points de vente de restauration en France, il n’y en a pas plus de 20.000 qui travaillent avec des produits réellement frais » (Source RMC)

    Nous voulons promouvoir les restaurants qui font de la cuisine maison à partir de produits de base et non ceux qui servent de la cuisine industrielle à l’insu des clients.

    Nous pensons qu’il faut sortir de cette tromperie et redonner aux vrais cuisiniers le moyen de le faire savoir.

    C’est pourquoi nous créons un annuaire gratuit en ligne des « restaurantsquifontamanger » afin de valoriser leur travail et permettre aux clients de savoir ce qu’ils ont dans leur assiette.

    Notre objectif n’est absolument PAS de noter les restaurants et la qualité gustative des plats servis.
    Nous savons qu’il peut exister du « bon industriel » comme du « mauvais fait maison »

    Nous cherchons juste à fournir l’information de « fait maison » ou pas.

    Les restaurants peuvent s’inscrire sans aucun frais dans notre annuaire.

    Nous attendons aussi vos commentaires et suggestions
    A vous lire

    L’equipe Restaurants Qui Font A Manger
    http://www.restaurantsquifontamanger.fr