Delanoë recrute des clowns

Une très bonne idée initialement, seulement cette idée va couter la modique somme de 145 000 euros. Le but est simple, calmer le tapage nocturne en envoyant des clowns jouer des scénettes plutôt que des policiers et ainsi éviter certaines tensions possibles. Après tout, des clowns embauchés par des politiciens, pas vraiment choquant puisque le monde politique regorge déjà de guignols…

ClownLes pierrots de la nuit coûtent 145 000 €

La mairie de Paris engage des clowns pour pacifier les relations entre riverains et fêtards ! 145 000 € ont été versé à l’Association de médiation pour un usage optimal de la nuit, 20 000 € de plus que l’an dernier. La mairie a également mis un local à disposition. Les « Pierrots de la nuit » distribuent des tracts aux noctambules pour leur demander de faire moins de bruit et jouent de petites scénettes. « Ils interviennent de façon créative et pas dans la répression » assure Renaud Barillet, président de l’association. Les conséquences de l’interdiction de fumer dans les lieux publics sont vraiment déroutantes… N’est-ce pas aux tenanciers de bars de tenir leur clientèle éméchée ?

Voir aussi les « Chuteurs » de Toulouse: http://www.lepoint.fr/insolite/toulouse-embauche-des-chuteurs-pour-faire-taire-les-fetards-trop-bruyants-07-10-2010-1246042_48.php

Source: lecri.fr

2 commentaires