Des enfants, dans plusieurs états américains, sont mis à bord d’autobus pour être relocalisés au cours d’exercices d’antiterrorisme (MàJ)

Toujours aussi paranos, les américains entretiennent donc le climat de peur chez les enfants, normal…

Des enfants, dans plusieurs états américains, sont mis à bord d’autobus pour être relocalisés au cours d’exercices d’antiterrorisme

* De nombreux parents témoignent de ces opérations dans différentes écoles du territoire américain et l’article ci-dessous s’intéresse à tous ces évènements qui sont rapportés depuis quelques jours.  J’ai moi-même lu quelques témoignages de parents, inquiétés, mais sans considérer l’ampleur de ces exercices ainsi que leur implication à court et moyen terme.


De sensibiliser les gens à un danger est une chose, mais de déloger des enfants de l’école, escortés par des G.I. Joe, pour les amener dans lieu d’évacuation me semble être une expérience très traumatisante et plutôt inquiétante pour les parents…

Partout aux États-Unis, des enfants d’âge scolaire sont amenés hors de leurs salles de classe, mis à bord d’autobus et envoyés dans des lieux de relocalisation et ce, au cours d’exercices antiterroristes.  Ces exercices sont souvent appelés « exercices d’évacuation » ou « exercices de déplacement », et ils impliquent plus qu’un simple dérangement.  Parfois, les parents sont informés à l’avance du lieu où les enfants sont amenés et d’autres fois, les autorités disent qu’ils sont amenés dans un « lieu secret ».

Depuis le 11 septembre 2001 et les fusillades à l’école Columbine, il y a des efforts concertés pour tenir des exercices d’urgence à l’école qui sont intenses parce que près de la réalité du drame appréhendé.
Voici un mémo que des parents d’une école de Pennsylvanie ont reçu pour les avertir qu’une « opération de relocalisation » allait avoir lieu le 16 décembre 2011:
Source:
Conscience du peuple nous gratifie d’un second article fort intéressant, malheureusement non traduit chose que je n’ai pas non plus le temps de faire ce matin puisque je file travailler dans 10 minutes…

Témoignage d’un parent, qui vit dans l’état de l’Oklahoma, concernant les « exercices de relocalisation »

*S’ajoute ici un détail intéressant et troublant: les jeunes doivent remettre leurs téléphones cellulaires à un enseignant pendant l’exercice, au cas où un élève utiliserait son portable pour faire exploser une bombe!!!  On « enlève » les enfants, pour plus ou moins 2 heures, pour les amener dans un endroit possiblement inconnu des parents et on les prive de leur seul moyen de communication avec l’extérieur…
Ça commence à prendre des proportions « cinéma américain » et pourtant, c’est là où nous en sommes.  Désolé, je n’ai pas le temps pour la traduction.  Utilisez Google translator.
I don’t post bullshit, I’m not trolling, and this needs to be taken seriously and I would appreciate some evaluation from others. My children will NOT be attending school on Tuesday for this « drill. »

I live in a rural town in Oklahoma. We got a pre-recorded message on our home phone tonight informing us of an « emergency preparedness drill » that will be taking place on Tuesday of this week. It was non-detailed, and just said that they wanted to practice in case of a real emergency and that this was only a drill. As a parent, I was NOT notified of the plan surrounding the drill or that the students would be taken away from campus.

After the call, I mention this to my teen girls, one is a junior and the other a senior in the public high school. They already knew about the upcoming drill, just not the specific day as « the drill was supposed to happen weeks ago, before spring break, but the police weren’t ready so they delayed it. » They also told me that the teachers have been upfront with them that they will be placed on buses and taken to an undisclosed location. One of the possible scenarios the students have been told the emergency might be is a possible chemical spill at the school. WHAT? The senior has been told when the drill begins, one instructor has told her class that all students have to turn off their cell phones and give the phones to the teacher in clear designated baggies for her to keep control of « in case a student decided to detonate a bomb with their phone. » WTF? If they’re practicing for a « chemical spill emergency » why do phones have to be given up so no detonation may occur?

sic…

Source et article en entier sur conscience du peuple

7 commentaires