«On n’avait pas vu ça en Grèce depuis l’Occupation»…

Pauvre peuple Grec……

Reportage: Menacés par la famine, comme pendant la Seconde Guerre mondiale, les Grecs ont l’impression de replonger dans la dictature. Economique, cette fois.

Par MARIA MALAGARDIS Envoyée spéciale à Athènes

Tous les jours, la même scène : à midi, une foule silencieuse se presse devant les grilles de la mairie d’Athènes, à deux pas de la place Omonia. Combien sont-ils ? Une centaine ? Bien plus encore ? «Le soir, ils sont deux à trois fois plus nombreux», soupire Xanthi, une jeune femme rousse, chargée par la mairie «de gérer la foule». L’ambiance est tendue quand les grilles s’ouvrent enfin, et qu’une longue cohorte se forme jusqu’au stand où l’on distribue un Coca-Cola light et une sorte de purée de patates dans une gamelle en plastique.

Certains tentent de doubler, d’autres de repasser une seconde fois. Il y a des cris, des disputes, tout doit aller très vite : la distribution ne dure qu’une demi-heure. Et tant pis pour les retardataires ! Gestes fébriles, regards fuyants, ils s’accrochent à leur repas qu’ils avalent rapidement assis dans la cour. Au milieu des quelques marginaux et des vieillards aux vêtements usés, on remarque tout de suite cette nouvelle catégorie de citadins jusqu’à présent peu habitués à quémander sa nourriture. La plupart d’entre eux refusent de parler aux journalistes, détournent la tête dès qu’on les aborde. «Ils ont honte», confie Sotiris, 55 ans, qui s’est retrouvé au chômage après avoir travaillé vingt ans dans une compagnie de sécurité. «Mais en Grèce, les allocations chômage ne durent qu’un an», rappelle-t-il. Tirant nerveusement sur sa cigarette, il évoque sa femme, malade du cancer et alitée, ses deux fils, aussi au chômage, qui vivent sous le même toit. «Que va-t-on devenir ?Je n’ai plus d’argent et je ne peux même plus payer les traites pour mon appartement ! Bientôt, ils viendront le saisir», s’affole-t-il. Juste avant de partir, il demande un euro, murmurant : «Juste pour un café. J’en ai oublié le goût.»…………………….

[…]

Diktats. Jeudi, une scène insolite s’est déroulée au cœur d’Athènes, sur la place Syntagma, juste en face du Parlement : des agriculteurs venus de Thèbes, à 83 km de la capitale, distribuent  50 tonnes de patates et d’oignons gratuitement. Annoncée à a télévision, la distribution tourne vite à l’émeute. Tout le monde se précipite sur les étals. A nouveau des disputes, des cris. «On n’avait pas vu ça depuis l’Occupation», peste Andreas qui observe le spectacle à distance. L’occupation allemande pendant la Seconde Guerre mondiale avait provoqué une terrible famine qui reste dans toutes les mémoires……..

[…]

«Laboratoire». Loin d’avoir, comme en Italie, provoqué un sursaut national face à la crise, Loukas Papademos, le Premier ministre «technocrate» nommé en novembre, brille surtout par son silence. Alors que le pays négocie à nouveau sa survie en promettant de nouvelles mesures de rigueur, la seule interview qu’il a accordée était destinée au… New York Times. Andreas en est persuadé : «Nous vivons sous une dictature économique. Et la Grèce est le laboratoire où l’on teste la résistance des peuples. Après nous, ce sera le tour des autres pays d’Europe. Il n’y aura plus de classe moyenne.»

Lire l’article en entier

Source Liberation/économie via Sos-Planète

40 commentaires

  • hopix

    «Nous vivons sous une dictature économique. Et la Grèce est le laboratoire où l’on teste la résistance des peuples. Après nous, ce sera le tour des autres pays d’Europe. Il n’y aura plus de classe moyenne.»

    CQFD. Tout est dit.   :skeleton:
    (La photo est d’une force ! …  :yes: )

    • engel

      Le pb est que tout le monde pense ou « espère » que c’est son voisin qui va trinquer!
      Quand on intérroge le peuple, peu de gens se reconnaissent et se classent parmi la classe moyenne.
      Et poutant…

  • fotoulavé fotoulavé

    Oui c’est exactement ce qui va bientôt arriver ici aussi. La grande lessive du nouvel ordre mondiale monte en puissance chaque jour un peu plus. Ils nettoie par le bas en élliminant les plus faibles. Ceux qui sont juste au dessus vont donc tomber dans le vide créer. Et oui la situation des plus riches repose uniquement sur les plus pauvres. Mais avant que les trés trés riches tombent dans le caniveau la « tornade noir » aura répendu misère et désolation partout.
    Ces types veulent entraîner absolument tout dans leur chute, dans leur peur
    obsessionnelle.

  • Effrayant…   Je n’aurais bientot plus les poyens d’acheter mes patates bio…

    • slimo

      Le peuple se rebêeele,il ne peut plus manger de patates?
      il n’a qu’a manger des topinambours.
       

      • engel

        T’as raison!
        Un peu écoeurant à la longue avec se fort gout d’artichaut. Mais parcontre, ça poussent très bien et ça se replantent tout seul.

    • engel

      En plastique!
      …Elles sont recyclables.
      Et en plus t’amortis ta redevance « tri selectif ».
      Que du bonheur!

  • slimo

    Désolé pour le message précédant,j’ai perdu la tête… :devil:

  • delphine

    petite piqûre de rappel

    mais sur le dos des grecs

    pour NOUS RAPPELLER une fois encore

    qu’il vaut mieux éviter les villes et privilégier une certaine autonomie rurale

  • barkayal

    Mmmh si des citoyens commencent à se battre entre eux ça s’annonce mal… J’ai lu récemment <a href="http://olduvai.e-monsite.com/pages/temoignages/temoignages-traduits-de-ferfal-survivaliste-argentin/">le témoignage de FerFal</a> , un argentin qui raconte la crise  et faut pas lire ça si on est déprimé :-/

    • barkayal

      Arf, c’est quoi ce binz O_o

    • voltigeur voltigeur

      On a publié le témoignage d’un « rescapé » de la guerre en Bosnie, pas
      brillant sur les comportements…;
      http://lesmoutonsenrages.fr/?s=survivalisme+bienvenu+en+enfer

      • delaude

        Sans vouloir recréér de polémique, c’est à rapprocher du jugement de certains sur la « barbarie » des pays en voie de développement… Lorsque l’on est au stade de la simple « survie », l’instinct prend le pas…
        Je le dis sans aucun cynisme : lorsque l’on nait dans la misère, dans la guerre, une société se recrée avec d’autres règles et une solidarité indispensable à la survie…
        Qu’adviendrait-il de nous bercés dans le confort, si nous n’avions même plus de quoi donner à manger à nos enfants ?

      • voltigeur voltigeur

        Entièrement d’accord, mais il y a des agissements en situation de survie, qui n’ont pas
        lieu d’être, quand on ne manque de rien. A part l’appât du gain je ne vois pas….
        Je conçois aisément la chasse pour ceux qui doivent se nourrir, pas la chasse/tuerie loisir!
        Pour avoir vécu des périodes difficiles, il y a des priorités qui n’ont rien à voir avec celles
        dont nous avons l’habitude présentement. Et je souhaite que tout se passe bien, mais s’il en est
        autrement, j’ai bien peur qu’on soient loin du compte sur les comportements « humains ».
        Quand à la solidarité…….il y aurait beaucoup à dire! certains l’ont compris, les autres….

      • Tex

        Oui Delaude mais instinct de survie n’est synonyme de tuerie, on peut aussi s’organiser pour s’entraider…ce qui est beaucoup plus malin!!
         
        Il vaut mieux collaborer avec le fermier/ cultivateur et troquer avec lui que de le tuer… une fois mort, il ne cultivera plus rien et quand tout ce qu’il avait sera consommé, ce sera fini!

      • engel

        Ouais!
        Mais certains sont trop cons pour le comprendre!

        Et il suffit d’un abruti pour tuer le paysan qui nourissait 200 personnes.
        Et une fois le mal fait, c’est irrémédiable.

        Ps : Tout le monde connait ce genre d’individu !!!

        NB : On vole la poule aux oeufs d’or, on l’égeorge et pour « le fun », on trucide le cul-terreux !

      • engel

        Va faire grondé!!!…… nourrissait, égorge.

      • roulletabille roulletabille

        En période de troubles le Paysan s’enrichit du marché noir qu’il génère ,sont pas cons  car quand tout vas bien ils se plaignent..
         

      • barkayal

        @voltigeur Oui je l’ai lu sur le blog de volwest…
        @delaude, bah justement, dans la sphère survivaliste, certains font un peu peur en admettant qu’ils seront prêts à tuer n’importe qui, par exemple s’ils ont besoin de nourriture ou de médicaments pour leur famille… Perso, s’il faut en arriver là, je me demande si ça vaut le coup :/

      • Tex

        Ceux-là seront vite éliminés aussi!!
        On ne laisse pas vivre des assassins!! Et ils tomberont forcément sur des gens qui ne sont pas prêts à se laisser faire!!

      • engel

        C’est celui qui tire le premier qui survit!!!
        Et souvent il tire dans le dos et il n’en fait point de publicité!

        En mode survie, C’est comme dans le monde « civilisé » les salauds sont très rarement chatiés.

  • molik

    la stratégie du choc est appliqué à la lettre , c’est incroyable que cela se passe sous notre nez et que rien ne se soit dénoncé .

    Depuis quelques années , les néo libéraux se sont  léchés les babines :  la grece connaissait une crise bien installé  … et qui dit crise, dit terrain fertile au changement , comment faire pour en prendre  le controle ?,
    Il faut trouver le déclencheur ou « choc  »  , allez plus c’est gros plus ça passe  : l’avenir du monde dépend de la Grèce  et  le temps est plus que compter : la semaine prochaine n si rien n’est fait tout le monde  plonge  !!!
    A partir de là , tout les actions ne pourront plus être contesté par personnes …. sauf peux être par les grecs ( bah oui c’est quand même pas gagné pour faire accepter la dictature à ces latin aux sang chaud , qui plus est,  fondateur de la démocratie !)
    Pareil on suis la bonne recette de notre ami friedman : on met au pouvoir un homme digne de confiance ,papademos, et ensuite  lavage de cerveaux intégrale via des électrochocs à répétition  , pour les grecs ca sera un feu d’artifice de mesure d’austérité : avant qu’ils aient le loisir d’en contester une , j’en remet une deuxième   ,
    Résultat, la population reste hébété …docile comme des moutons ,  mission accomplie

    là suite , c’est privatisation  totale ( faut quand même que ca rapporte un peu cette affaire), sortie de l’europe ( qui etait  prevu depuis le début)  et rebelotte avec les ptits copains (portugal , espagne italie)

  • delphine

    hello BARKAYAL

    je sais que le sujet est un peu polémique et
    que tant que nous ne sommes pas  » dedans »
    on ne peut préjuger totalement de notre attitude.

    mais j’ai du mal à imaginer certaines personnes se conduire comme des brutes
    et on peut toujours chercher d’autres solutions
    difficiles certes
    mais qui nous permettent de préserver notre humanité.

    sinon qu’est-ce qui vaut la peine de vivre????

    • Maverick Maverick

      J’ai déjà eu affaire à des gens à qui je ne laisserai pas plus de chance qu’ils m’en ont laissé. Une fois, mais pas deux.

      • delphine

        MAverick que des gens aient pu te nuire ainsi
        c’est navrant,
        mais n’as tu rencontré que des pourris???
        tu n’as pas croisé la route de gens humains
        avec des valeurs,
        de la fraternité?

        il n’y a pas que des profiteurs et des véreux dans ce monde,
        et c’est le meilleur qui existe malgré tout
        qui vaut qu’on se batte pacifiquement pour lui.

        et si vraiment il n’y avait plus d’autres moyens
        alors défendre ce meilleur.

    • zoé

      HOOOOOOOOO, il y a pas si longtemps sur le Concordia ! Des hommes se sont comportés comme des bêtes ! L’homme est mauvais de part sa nature !

      • delaude

        Mais non zoé, l’homme n’est pas intrinsèquement mauvais.. Même si les pressions extérieures ne font pas ressortir le meilleur…
        Je crains qu’à force de lire et commenter des infos résolument démoralisantes que nous de devons pas ignorer, bien sûr, nous finissions par perdre toute confiance en l’humanité…
        Pourtant, si nous posons juste quelques minutes notre loupe de chasseur de mal – façons et que nous regardons l’évolution de l’humanité depuis le moment où il a appris à tenir debout, la trajectoire est impressionnante.
        Je ne m’attarderai pas sur le génie inventif et les progrès scientifiques… Cela est concomitant au développement de l’intelligence. N’importe quel être ET doté du même potentiel peut arriver à des résultats identiques voire supérieurs.
        Je veux parler de l’Art humain. C’est là qu’est inscrite notre histoire personnelle. Dans la beauté et l’émotion de ces réalisations dont personne ne peut nier l’incroyable magnificence. Et ces créations de l’humanité présentes depuis que l’homme sait tenir un morceaux de charbon de bois pour dessiner sur le mur d’une grotte signent ce que nous sommes, ce que nous avons de meilleur…
        Elles sont la preuve que nous avons bien une âme et qu’elle ne manque pas de beauté.
        N’oublions pas ce que nous sommes ou pouvons être dans une auto flagellation permanente.
        A force de ne regarder que la moitié vide du verre, nous risquons de ne plus voir que le vide lui-même. Ceci ne pourrait que nous conduire au désespoir et à la mort.
        Il y a des gens biens qui se battent pour leurs idéaux. Il y a de la générosité, il y a de l’amour…
        La preuve, lorsque vous lisez toutes ces informations, vous y reconnaissez-vous ?
        Moi non !

      • delphine

        +10

        toujours regarder vers la lumière,
        les phares ça c’est une bonne invention.

      • zoé

        Il faut être réaliste ! Vu l’état de ce monde ! Et de tout ce qui s’y passe ! L’homme est un bête à l’etat brut !

      • delaude

        Oui, c’est comme un cancer… Il suffit que quelques cellules malignes pour empoisonner tout un corps et l’affaiblir… Il n’en reste pas moins que nous pouvons lutter, nous défendre…
        Te crois tu seule à essayer de raisonner sainement ? Nous sommes des millions sur la toile à tenter de nous informer et à réagir… Un jour, la mayonnaise prendra et nous aurons raison !
        Le pire est de baisser les bras en se disant que ce n’est pas la peine… Si tout le monde fait ça, c’est cuit. Le mal est beaucoup plus visible, cela ne veut pas dire que le bien n’oeuvre pas en silence…

      • LLATH

        C’est juste, profond et très joliment exprimé.

    • barkayal

      @delphine bah si ça se passe on verra bien… Mais le témoignage de FerFal ou de l’autre gars en Bosnie montrent qu’un changement de conditions entraine un changement de personnalité pour beaucoup. Il faut croire que certains se retiennent de faire le pire uniquement par peur de la prison…
      M’enfin, faut espérer, je ne veux pas être déprimant hein ^^
      En tout cas dans les villes (je parle pour moi) on est déconnectés de la réalité, et on vit de manière malsaine. Si demain le leader price d’à côté est en rupture de stock, les gens vont commencer à chercher de la bouffe chez leurs voisins… Et pis tiens si la police ne fait plus son boulot, pourquoi ils se limiteraient à ça ma foi… dans les campagnes que je fréquente je pense que ça se passerait autrement, non seulement parce que les gens sont moins timbrés, mais aussi parce qu’ils ont tous des terrains cultivables et autres.

  • rico du bato

    ils ont cons ces grecs, gardez les canettes de coca light pleines pour aller casser les vitres des l’ambassade US ou celles des banques. Au fait je suis sûr que les canettes sont périmées, pour que la grande mutinationale de la fange les offre…

  • Obey

    Ça tiendra pas, les policiers et l’armée vont commençer à changer de braquet, on peut opprimer un peuple un peu, parfois, beaucoup, mais à la folie, ça c’est une autre histoire, donc le chateau de carte va commençer à se désagréger, alors c’est peut-être pas encore pour tout de suite mais cela viendra , là on a des « élites » – je ne parle pas des politiques qui sont devenus les épouvantails d’un système complètement vérolé de A jusqu’à Z – qui se situent dans des hauteurs plus que stratosphériques et qui croient parce que leurs « pieds » ne touchent plus terre qu’ils peuvent aller jusqu’au bout de leur fantasme mystico planétaire du « nouvel ordre mondial »,  c’est très bien qu’ils continuent d’y croire, comme ça ils vont permettrent tout le contraire de se produire et plus encore, d’avance je leur dit merçi, sans leurs efforts de « bourrins limités » non ils sont plus bas que ça , « shooté « au pognon, à la puissance, la suffisance,  en un mot à leur « Kolossale konnerie » ce paradigme dans lequel nous vivons  ne serait jamais arrivé à son terme mais grâce à leurs « croyances temporelles » ils vont permettre l’impensable de se produire et ils n’y pourront rien, absolument rien, tout va comment dirais-je…. leur échapper des mains ; ce monde, les humains, absolument tout, mouhahhhaha, bienvenue dans l’ascension….ça va décoiffer….Ouhahahha..Ohahahaha….