LINKY, ces compteurs électriques « intelligents » qui risquent de vous pourrir la vie

Voilà encore une intrusion dans notre vie privée, dont on se garde bien de nous parler..et tous les usagers des pays où il est installé sont unanimes! c’est un moyen d’espionnage qui peut être « hacké » autrement dit piraté, sans compter le rayonnement électromagnétique, plus nocif que celui d’un téléphone portable.

L’installation des compteurs électriques dits « intelligents », comme le Linky en France, qu’Éric Besson veut généraliser, est loin de faire l’unanimité. Intrusion dans la vie privée et risque de piratage des données, multiplication des ondes électromagnétiques avec des effets néfastes sur la santé, « racket » des abonnés, suppression d’emplois chez les distributeurs d’électricité… De Paris à la Californie, en passant par le Québec, la contestation grandit. Tour d’horizon des résistances.

La Ville de Paris ne veut pas du nouveau compteur électrique « intelligent » Linky. Bien qu’elle soit la première ville française à prendre une position aussi tranchée contre ce nouveau compteur, son vœu, adopté mi-octobre 2011, est passé assez inaperçu. Ce vœu fait suite à l’annonce d’Éric Besson, ministre en charge de l’Énergie, le 28 septembre dernier, d’installer 35 millions de compteurs électriques « intelligents » dans tous les logements à partir de 2013 [1], considérée par les élus verts parisiens comme une « décision ministérielle unilatérale ». Les élus du groupe Europe Écologie-Les Verts (EELV) regrettent « l’absence totale de concertation avec les collectivités locales propriétaires des réseaux ». « En tant que propriétaire du réseau électrique et des compteurs, la Ville de Paris doit avoir voix au chapitre », souligne le cabinet de Denis Baupin, maire-adjoint de Paris.

Les nouveaux compteurs électriques piratés

Autre point de friction entre la capitale et l’État, « les impératifs de préservation de la vie privée et de la liberté des citoyens ». Cette crainte est-elle justifiée vis-à-vis de compteurs jugés intrusifs ? Début janvier, en Allemagne, deux hackers ont démontré qu’il était possible d’intercepter les données transitant entre un compteur de nouvelle génération et la compagnie d’électricité [2]. Selon The Hacker News, les deux hackers étaient en mesure, après avoir analysé les données, de connaître le nombre d’ordinateurs ou de téléviseurs dans la maison, le programme de télévision regardé, et si le film DVD en cours de lecture était protégé ou non par un copyright !

Certes, ce piratage ne porte pas sur un compteur Linky, mais sur un compteur électrique intelligent d’origine allemande, rappelle le service de presse ERDF, qui gère le réseau électrique. Le protocole de communication utilisé par le Linky serait différent du modèle hacké par les pirates allemands. La Mairie de Paris souhaite néanmoins que le gouvernement réexamine le cahier des charges adopté. Et elle n’est pas la seule.

EDF vs collectivités locales

Autres oubliées de la concertation, les collectivités locales. Propriétaires des réseaux de distribution d’électricité (hors lignes à haute tension) et des compteurs électriques, elles en ont délégué l’exploitation à ERDF sur 95 % du territoire sous forme de concessions [3]. Dès novembre 2010, le Syndicat intercommunal de la périphérie de Paris pour l’électricité et les réseaux de communication (Sipperec), qui réunit 100 collectivités franciliennes, engage un recours gracieux [4] auprès du Premier ministre. Le Sipperec n’accepte pas la généralisation du compteur « sans que le diagnostic ne soit partagé par tous les acteurs ». Le recours est aujourd’hui dans l’attente d’un jugement du Conseil d’État.

Les propos d’Henri Proglio, le 8 novembre dernier dans un entretien au Parisien, ont ravivé la polémique sur la propriété des compteurs…………………….

[…]

Lire la suite

Auteur : SOPHIE CHAPELLE

Source : www.bastamag.net via TerreSacree

21 commentaires

  • Vif argent

    Faut pas s’en faire : tout comme les autres compteurs EDF, les « Linky » peuvent facilement être neutralisés, et n’enregistrer aucune consommation électrique…

    • Fantômette Fantômette

      Hein? un compteur qui compte pas?
      ça m’intéresse de savoir comment c’est possible

      • Vif argent

        Récupérez un compteur Linky et faites des tests dans votre garage…
        Suffit juste de modifier le branchement des fils entrants…

      • snurf

        sauf que normalement les fils entrants passent dans le boitier plombé donc si le plomb est altéré tu risques gros

      • lvr

        Oui c’est dangeureux, inconscient, et interdit … !
        De plus c’est complètement inutile c’est de l’alternatif… ils n’y à pas de « + » ou de « – » ici… ! échanger les fils ne change rien… 

    • Tex

      Ce n’est pas la consommation qui est inquiétante C le CPL (courant porteur en ligne) qui exige normalement des câble blindés. Cela présente des inconvénients liés à son principe même. Le signal haute fréquence est véhiculé par les fils du secteur, mais les câbles ne sont pas conçus pour véhiculer un tel type de signal. Ces fils secteurs se transforment donc en antennes et rayonnent des ondes hautes fréquences qui peuvent se propager et provoquer des perturbations jusqu’à plusieurs centaines de mètres.Ces perturbations peuvent être dangereuses pour la santé.
      Alors C sûr, je sais ce que beaucoup vont dire….. des ondes il y en a partout, on baigne dedans… alors…
      Moi, je dis que ce n’est pas une raison pour en ajouter… ça devrait même être une raison pour en éliminer!!!!
      Et ce qui me dérange le plus, C qu’une fois de plus, on nous impose cette pollution mais cette fois, à l’intérieur même de notre habitation, sans nous demander, le moins du monde, notre avis!!!!:no::no::no:

  • delaude

    Entièrement d’accord Tex. Il n’empêche que pour faire les travaux, ils ont besoin de l’accord de l’habitant de la maison. Légalement, personne ne peut pénétrer chez toi sans que tu l’autorises sauf avec en main une ordonnance de justice à ton nom.
    Donc refusez l’entrée de chez vous, c’est votre droit, et surtout ne signez rien, ni autorisation, ni réception des travaux.

  • Je me pose une question toute bête.
    Si les boitiers CPL permettent de diffuser Internet à la maison, ne peut-on alors pas capter le signal via le réseau ErDF ? Je sais que normalement, le signal est borné au compteur, mais si justement, on installe ce type de compteur ? Cela reviendrait à capter un signal non plus sur un IP (ce qui laisserait des traces) mais sur un compteur électrique… Et ça, c’est carrément non détectable…
    Je sais, je vois toujours tout encore plus sombre que ça ne l’est déjà.

    • Maverick Maverick

      Sauf qu’au lieu d’une adresse IP qui peut éventuellement changer à chaque connection avec le protocole DHCP, là, on a une adresse fixe, celle du compteur ? L’information, il faut bien un protocole pour l’émettre et la recevoir. Un chinois qui parle à un grec au téléphone, les deux sont obligés de se mettre d’accord sur la langue dans laquelle ils vont communiquer. Après, il suffit d’avoir le bon interprète pour écouter la conversation (des fois qu’ils parleraient breton ou navajo). Que ça passe par le satellite, le cable du téléphone ou celui du courant, il ne faut pas rêver, dés qu’il y a communication, il peut y avoir interception … Cherchez « TEMPEST » dans Google :)

      • lvr

        le CPL dans les maison n’est pas le même que celui sur les lignes externe. Ce n’est PAS DU TOUT la même bande de fréquence (wikipedia est votre ami)… 

  • Fantômette Fantômette

    Tu as raison Tex, au Canada des associations de défense de consommateurs ont tiré la sonnette d’alarme depuis longtemps et ils ont réussi à interdire l’accès aux maisons pour changer les compteurs.
    Il faut refuser massivement leur installation.
    En tant que proprio ils n’entrerons pas chez moi pour m’imposer cette source de pollution supplémentaire.

    • Maverick Maverick

      Il faut voir ce qui est écrit dans le contrat. Si il y a une clause concernant un accés libre au compteur (qui est la propriété inaliénable du fournisseur ou du réseau ?) dans le cadre de la prestation, c’est plié … Et qui serait le plus embêté en cas de suspension du contrat ?

  • observateur

    bonjour à tous

    Déja pour commencer,quand on voit qu’un Eric Besson défend le projet ,il faut se poser des questions ,car vu à quoi tourne le gouvernement de Sakamerde,c’est à dire le profit,l’affaire est puante.

    De plus ,hormis les dangers que represente les ondes électro-magnétique du syteme,il est aussi capable de vous surveiller en permanence ,sur toute vos installation électrique et savoir quelle est votre mode de vie.

    Et pour finir,Edf et Gdf,ont des facture ;estimation de consomation,ce qui pour mettre des chiffres represente quand meme des sommes faramineuse du genre:5 millions de compteurs avec une estimation de 10 euros de plus que consommé =50 millions d’euros.Cette somme x par 2 car les relevés se font 2 fois par an, et meme s’il dépassent un peu la conso des ménages,et qu’il rembourse la difference apres,demandez à une banque combien d’interet peuvent rapporter la somme de 100 millions d’euros placé?et j’ai pris qu’un dépassement de 10 euros pour 5 millions de compteur

    alors avec leur nouveau compteur ,penser vous qu’en fonction de la demande des actionnaires (les gros),ils ne pourrait pas embalé la consommation ,avec dans le cas ou cela est découvert ,une excuse du type ,le produit n’est pas encore o point ,mais les milliards d’euros qu’ils auront volés seront dans leur poche et pas dans les votres.

    • Maverick Maverick

      1 ) Le fait d’avoir la consommation en temps réel ne veut pas dire que la facturation cessera d’être faite sur la base d’une estimation mensuelle moyenne, avec correction et révision annuelle.
      2 ) Vous confondez un appel de Trésorerie (les factures) et le Bénéfice (arrêté comptablement en fin d’exercice, comme le solde des charges). Je veux bien qu’une trésorerie excédentaire génère des produits financiers, et donc des profits pour les actionnaires, mais quel que soit le type de compteur, ça ne change rien (voir le premier point). Ce qui compte au final, c’est le prix du KWh, c’est ça qui détermine vraiment le bénéfice (et donc les dividendes).

  • puppy

    j’espere qu’un type bien va trouve une parade pour bloquer la communication de ce linky et va nous trouver une petit logiciel pour ralentire ce compteur