Ces parents qui droguent leurs enfants

Je ne parle pas ici de parents qui donnent des « calmants » à leurs enfants trop pleins de vie mais si je trouve cela complètement condamnable, ce sont deux faits divers complètement fous qui tombent aujourd’hui, des parents qui droguaient leurs enfants soit à l’héroïne soit à la cocaïne. Pauvres gosses…

© MAX PPP

EXCLU – Un couple d’une trentaine d’années a été mis en examen, à Paris.

L’affaire ne concerne pas des toxicomanes à la dérive mais un couple parfaitement inséré. Deux parents d’une trentaine d’années ont été arrêtés, lundi. Les policiers les soupçonnent d’avoir donné régulièrement de la cocaïne à leurs enfants en bas âge. Mis en examen mercredi, ils ont ensuite été laissé libres, sous contrôle judiciaire.

Alertés par les médecins

Ce sont des médecins hospitaliers qui ont alerté la police, à force de voir ce couple venir aux urgences avec leur petite fille de 2 ans et demi qui était à chaque fois prise de convulsions inexpliquées. Des examens médicaux sont alors menés et les médecins ont du mal à croire les résultats: l’analyse d’urine révèle en effet des traces de cocaïne.

Pour en avoir le cœur net, des cheveux de la fillette sont également analysés. Le résultat est sans appel et révèle des traces d’exposition chronique à la cocaïne depuis près d’un an.

Profil atypique

La même expertise est menée sur le grand frère de 4 ans et demi. Même stupeur : les médecins décèlent la présence de cocaïne et de crack à forte dose. Les deux enfants ont été retirés à leurs parents, un père pharmacien de 34 ans et une mère plus jeune, diplômée de Sciences-Po et cadre supérieur dans la grande distribution. Tous deux inconnus de la police.

Un profil atypique pour de tels actes. Les policiers de la Brigade de protection des mineurs de la PJ de Paris n’avaient jamais vu une telle affaire. Le père a avoué consommer occasionnellement de la drogue. Les parents n’ont en revanche n’ont donné aucune explication aux enquêteurs ni aucun détail sur la manière dont leurs bambins ont pu recevoir de telles doses depuis avril dernier. On ignore quelles conséquences cela aura sur la santé et le développement des enfants…

« Des risques d’accidents vasculaires cérébraux »

Quoiqu’il en soit, la prise de drogue chez les enfants en bas âge peut avoir des répercussions sur l’évolution de leur cerveau. C’est ce qu’explique le Docteur Alain Baert, toxicologue au CHU de Rennes, interrogé par Europe 1.

« Ça fait des dégâts puisque ça perturbe le fonctionnement normal des cellules, en particulier en période de construction des connexions dans le cerveau. En cas de prise de cocaïne, il y a des zones du cerveau qui normalement ne devraient pas fonctionner qui vont fonctionner à plein, et d’autres zones, qui auraient dû se développer, qui vont restées en sommeil », explique le spécialiste.

Les jeunes enfants risquent donc de faire « des crises convulsives voir des accidents vasculaires cérébraux », précise-t-il.

Écoutez le Docteur Alain Baert :

Source: europe1.fr

Et il n’y a pas qu’en France, aux USA également:

Une mère de famille a été arrêtée après avoir injecté de l’héroïne à ses enfants avant de les conduire à l’école et ce à de nombreuses reprises.

Photo de la police du Comté d’Hocking Les faits ont eu lieu à Laurelville dans l’Ohio aux Etats-Unis. Shantel Parker, une mère de famille de 35 ans a été placée en détention vendredi dernier après avoir drogué ses enfants.

Ce sont les professeurs de l’école fréquentée par les enfants de Shantel Parker qui avait averti les autorités après s’être aperçus que les deux filles de la suspecte, âgées de 14 et 16 ans, se rendaient à l’école complètement droguées.

Une enquête a été ouverte par la police locale qui s’est rendue au domicile de Parker pour le perquisitionner. Les agents ont retrouvé de grosses doses d’héroïne.

Shantel Parker a été arrêtée pour possession de drogues, maltraitance d’enfants et mise en danger d’autrui. Ses deux filles ont été placées dans  un centre pour mineurs.

On ignore les raisons qui ont poussé la mère de famille à agir de la sorte.

Source: 7sur7.be

 

17 commentaires

  • moutondu22

    le plus tôt c’est l’mieux!!! lol
    pov’ gosse …ou pas lol

  • firebird2

    moi ce qui m’intéresse , c’est la raison qui les a amené à faire ca.

    • moutondu22

      ben quand t’es drogué tu sais plus trop …
      si ça se trouve c’est les gosses qui ont perverti les parents !!

      • C’est sûr même !
        Ahlala, l’argent de poche et ses dérives !

      • LLATH

        Ils ont fait de leurs filles les héroïnes involontaires d’un conte de ‘fée d’hiver’…Triste histoire, révélatrice de nos déshérences intérieures dans un monde ‘moderne’ qui ne fait plus rêver….

  • Ils espéraient peut être que la cocaïne ait un effet « boostant », et qu’il soit définitif par la prise en bas âge. Va savoir; en tous cas, pour un pharmacien, c’est d’autant plus grave.
    Bon, pour une femme issue de science-po, je comprends que tout moyen soit justifié par la fin qu’on souhaite atteindre.

  • observateur

    sans déconner,le père pharmacien et la mère diplomée de science-po,oulà ça craint,les enfants ont ptet confondu le sucre avec la coco.Mais cela prouve encore que l’instruction et l’intellignence sont 2 choses bien differente,car entre ( ) on comprends mieu pourquoi,nos politiques sont totalement largués,vu qu’une grosse partie sortent de science-po,et cela pourrais expliquer aussi les notes de frais de bouche du gouvernement a l’Elysée,vu le prix du gramme.

    • moutondu22

      au prix de  gros c’est moins cher …livrée diplomatiquement …
      on comprend un peu mieux le bordel ambiant …
       

      • observateur

        mdr,tapes en une l’ami,t’a vite capté l’idée que je voulais exposer.en plus suite au fait qu’une partie des proches de Saka…..,ont des résidences dans certains pays d’amériques du sud ,couvert sous un politique d’a

      • Maverick Maverick

        Sauf qu’à mon avis, ils trafiquent plus de l’oseille et de l’influence … Le sale boulot, c’est pas pour eux, ils ont fait des études, eux.

      • Lilithe Lilithe

        c’est comme ça qu’il y a quelques semaines une livraison spéciale a etterit au siege de L’ONU ;-)

        peut-être qu’ils ont atteint du syndromme de Munchausen???

  • Maverick Maverick

    Quel monde de dingues … On trouuve des traces de came jusque sur les tables à langer dans les toilettes publiques. A Milan, ils ont dû tripler les estimations du nombre de cocaïnomanes après avoir fait une analyse de l’eau du fleuve. Et il paraît qu’on trouve des « traces » de coke sur tous les billets de Dollars …

  • DJEK

    je vois pas pourquoi Poutine lutterait contre la drogue. Et si l’onu s’est fait offir de la drogue, c’est peut-être que certains gouvernements gardent des champs de pavot…. Dommage pour les gosses, on leur croyait un plus bel avenir.

  • cENDRILLON , POUR CES VINGT ANS? EST LA PLUS TRISTE DES ENFANTS