Meurtres à Detroit: le maire appelle au calme

La ville de Detroit est une de ces villes américaines en faillite qui exprime bien la gravité de la crise actuelle, le maire ayant réduit au maximum les frais à laissé à l’abandon une grande partie de la ville: plus d’entretien de voirie ni de ramassage d’ordures ménagères, plus de services de police, plus de pompiers, plus d’écoles, seuls les quartiers les plus aisés bénéficient encore d’un minimum, majeure partie de la ville tombe donc entre les mais des gangs.

DÉTROIT – Le maire de Detroit a lancé un appel au calme, mardi, alors que la ville est soumise à un grave épisode de violence.

Au cours des 58 derniers jours, 50 meurtres ont été commis à Detroit, soit 11 de plus qu’à pareille date en 2011, dans une ville qui compte un peu plus de 700 000 habitants.

La police déplore que plusieurs des crimes contre la personne aient été commis avec des armes à feu interdites, souvent par des jeunes.


Le maire David Bing a demandé aux parents de mieux s’occuper de leurs enfants, d’être vigilants dans leur quartier et de dénoncer les actes criminels.

Le chef de la police de Detroit, Ralph Godbee, a invité la population à prendre sa sécurité en mains. Soulignant que plus de 80 pour cent des résidants de Detroit sont Afro-Américains, le chef Goodbee a affirmé que la communauté avait surmonté bien des discriminations et qu’il était désolant qu’elle ne puisse mettre fin aux violences dans ses propres rangs.

Selon le magazine «Forbes», en 2010, Detroit a affiché un bilan de 1111 crimes violents par 100 000 habitants, le pire bilan des grandes villes américaines.

Source: journalmetro.com

 

DÉTROIT – Le maire de Detroit a lancé un appel au calme, mardi, alors que la ville est soumise à un grave épisode de violence.

Au cours des 58 derniers jours, 50 meurtres ont été commis à Detroit, soit 11 de plus qu’à pareille date en 2011, dans une ville qui compte un peu plus de 700 000 habitants.

La police déplore que plusieurs des crimes contre la personne aient été commis avec des armes à feu interdites, souvent par des jeunes.

Le maire David Bing a demandé aux parents de mieux s’occuper de leurs enfants, d’être vigilants dans leur quartier et de dénoncer les actes criminels.

Le chef de la police de Detroit, Ralph Godbee, a invité la population à prendre sa sécurité en mains. Soulignant que plus de 80 pour cent des résidants de Detroit sont Afro-Américains, le chef Goodbee a affirmé que la communauté avait surmonté bien des discriminations et qu’il était désolant qu’elle ne puisse mettre fin aux violences dans ses propres rangs.

Selon le magazine «Forbes», en 2010, Detroit a affiché un bilan de 1

4 commentaires

  • General Motors (ou General Motors Corporation ou GM) est un constructeur automobile américain basé à Détroit dans le Michigan, aux États-Unis.

    Ceci explique peut-être cela.

  • LLATH

    En route vers une ville ‘De(non)Troit’? L’état, dans son ‘infinie sagesse’, va peut-être nommer des administrateurs extérieurs pour accentuer les coupes drastiques dans tous les budgets, à l’image d’autres villes américaines? Le chef de la police, Ralph se dit peut-être: »It will ‘be God’ & nothing else?
     
    Une source d’espoir?: http://www.detroitjetaime.com/fr/about-2/about-detroit/
     
     
     

  • observateur

    le reve américain qui en veut?l’illusion de la bétise,transfigurée dans certains films d’anticipation et qui est devenu aujourd’oui le cauchemar américain

    Bientot le far west,la guerre des quartiers jusqu’à l’élimination de certains secteur ,oula y’a pas que yello stone qui chauffe