Faire le tour du monde en voiture solaire….

Un petit tour de voiture solaire…..C’est bon pour la planète, les poumons, et pour les oreilles… :yes:

Des étudiants allemands ont mis au point une voiture solaire qui a entrepris depuis l’année dernière un tour du monde. Cette voiture à l’allure hors du commun est partie en octobre 2011 de Darwin en Australie.

La voiture solaire baptisé SolarWorld GT par ses concepteurs a été mise au point grâce à un partenariat entre la compagnie Solar World et l’université des Sciences Appliquées de Bochum. Cette voiture a été conçue dans le but de parcourir des dizaines de milliers de kilomètres en utilisant seulement l’énergie solaire.

SolarWorld GT possède une allure spéciale avec son design simple, originale et aérodynamique. Ne pesant que 260 kg, elle possède, en outre, une batterie électrique en lithium-ion de 4,9 kWh qui est alimenté par l’énergie solaire. Pour capter cette énergie, la voiture est équipée d’un panneau solaire de 3 m² qui couvre son toit et sa partie arrière.

À l’arrivée, SolarWorld GT dispose d’une autonomie de 275 km et peut rouler jusqu’à 100 km/h sans émettre de bruit et surtout sans rejeter de dioxyde de carbone (CO2).

Le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, dans la voiture solaire

SolarWorld GT a entamé le tour du monde en octobre 2011. Elle est partie de Darwin en Australie et a traversé l’Australie et la Nouvelle Zélande. Son périple devrait ensuite la conduire aux États-Unis, en Europe et enfin en Asie. Elle achèvera sa tournée en revenant d’où elle partie en Australie.

En tout, SolarWorld GT devrait parcourir 29 251 km en 355 jours. Ce n’est pas la première fois que des personnes décident de faire un tour du monde pareil. Le premier à avoir mené à bien une telle aventure est l’ingénieur Louis Palmer. Celui-ci avait entamé son périple le 3 juillet 2007 afin de parcourir la planète d’ouest en est.

Un an et demi plus tard, M. Palmer a réussi à boucler son voyage de 53.451 km. Ce périple l’a conduit dans une quarantaine de pays et quatre continents. La voiture dont il s’est servi était baptisé Solartaxi, une biplace à trois roues alimentées en énergie par des panneaux photovoltaïques installées sur une remorque.

De telles initiatives ont pour but de montrer la fiabilité des énergies renouvelables et d’en faire la promotion. C’est d’ailleurs ce qu’a affirmé M. Palmer aux journalistes quant aux motivations de son action. Il faut dire que sa voiture a accueilli plusieurs personnalités parmi lesquels le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon.

Auteur : ecologie.tv

Source : www.ecologie.tv Via TerreSacree

12 commentaires

  • engel

    Tour du monde….  Donc solaire et amphibie !

  • fotoulavé fotoulavé

    Ouai bof ! Une remorque avec des capteurs et des batteries en dessous, bien poluantes. Sponsorisé par le travail d’ ouvriers de grosse boîtes d’esclavagistes. Surement de gentils étudiant de bonne familles, là je supute !
    C’est pas avec ça qu’on va sauver la planète.

    • Mémé

      Exactement la fabrication de batterie lithium-ion n’est pas vraiment ce qu’il y a de plus écologique et puis quand on voit l’onu derrière y a de quoi se poser quelques questions sur la finalité…

  • pokefric pokefric

    Un petit passage en peine,juste pour dire que rien pour la journée d’hier, 584 commentaires ont étés déposés sur les moutonsenragés…Pas loin d’un record, non ?
     

    • antenawko

      salut
      oue carrément c’était bien actif hier, j’ai vraiment l’impression qu’on commence à se bouger, faut dire que l’actualité est brulante en ce moment.
      A propos de cette voiture solaire j’ai pensé la même chose que vous: et la mer??? si cette voiture est non polluante je m’appelle Gandhi… Mais c’est peut être le meilleur moyen de sensibiliser le plus de gens possible à la non pollution (un tour du monde ca fait toujours rêver…).

      • voltigeur voltigeur

        Si on épluche les composants, panneaux solaires, batteries etc…. hum!!
        Mais c’est toujours un petit geste vers le bon chemin.
        Quoi que, j’imagine des milliers de voitures solaires….pollution
        déplacée vers un autre endroit que l’atmosphère…
        Bon! c’est tout de même un bon début, il faut continuer ;)

    • Tex

      Oui et les « clics » sur l’ordi, ça pollue aussi!:no:

  • oups le com est pas passé, ma faute :p
     
    une excellente initiative.
     
    http://spiritalone.free.fr/reparer.jpg

  • vendetta

    j’ai lu dans une interview que la voiture a une autonomie de seulement 100 ou 150 km ! et ensuite il faut la recharger plusieurs heures … ils vont avoir le temps de profiter des paysages les mecs !

  • jacques

    Je veux la même avec la remorque aussi et pas à 20000 Euros les vaches à lait c’est fini.