Conflit en Iran: les dernières nouvelles…

Cela bouge en ce qui concerne l’Iran et son actualité, deux informations suivant le site israel-actualites.tv qui méritent que l’on se penche dessus. La première est l’état d’alerte pour 3 bases militaires russes puisque ceux-ci ont déclaré que rien ne se ferai sans eux. Autre information, la présence de navires iraniens en méditerranée afin de dévoiler leur puissance de feu. Tout cela n’est pas à prendre )à la légère, cela montre bien que la situation est très tendue et que notre planète est « géopolitiquement assise sur un baril de poudre », la moindre étincelle et c’est la guerre, étincelle qui risque fort de venir d’Israël justement…

EXCLUSIF : la Russie place 3 bases militaires en état d’alerte de combat !

L’avis de Marco Robin : les Russes font passer un message important : “rien ne se fera sans nous” , En clair quelque soit la solutions envisagée pas les occidentaux, Guerres ou pourparlers , les Russes ne laisseront pas le terrain libre … Et ce sur l’ensemble de la zone qui s’étale de la Syrie au Pakistan ! Il est fort probable que les Chinois sur-enchérissent sous peu ..

Merci à notre fidèle lecteur polonais Eugéne !pour cette info importante … Des bases militaires russes dans le Caucase – en Arménie, Ossétie du Sud et Abhazia – ont été mis en alerte de combat.

Les experts militaires pensent que les Etats-Unis peuvent effectuer des frappes contre l’Iran depuis la Turquie, et que la Géorgie et l’Azerbaïdjan peuvent également être entraînés dans le conflit. Pour se préparer à la guerre d’urgence, les navires de guerre russes dans la mer Noire ont été déployés près de la Géorgie, et une flotte a été déplacé d’Astrakhan en mer Caspienne vers l’Azerbaïdjan …

Alors que les tensions continuent de s’accumuler sur le programme nucléaire de l’Iran, les militaires russes se prépare à un débordement possible d’un conflit à grande échelle dans les régions méridionales de la Russie.

Le gradé plus élevé de la Russie a mis en garde contre une éventuelle attaque contre l’Iran dans les prochains mois. “L’Iran, bien sûr, est un point sensible. Je pense que certains type de décision [de l’attaquer] sera probablement plus proche de l’été, “le général Nikolaï Makarov, chef d’état-major général russe, lors d’une conférence de presse à Moscou.

Il a ajouté que l’Iran était capable de donner “une forte réponse” à l’attaque. Un autre hauts gradés Russe , l’amiral Vladimir Komoyedov a déclaré qu’étant donné l’ accumulation militaires actuelle dans le golfe Persique, la moindre étincelle pourrait déclencher un conflit régional.

Adm Komoyedov, qui dirige le Comité de défense de la Douma , comme attachés militaires étrangers à Moscou que les Etats-Unis pourraient attaquer l’Iran à tout moment maintenant avec un lancement simultané de missiles de croisière Tomahawk à partir de 450 navires de guerre , déployées dans la région.

La Russie est préoccupée qu’ un conflit dans le Golfe Persique , déborde dans le Caucase. L’état-major général russe a mis en place un «centre de situation” pour suivre l’évolution dans le golfe Persique “en temps réel”, selon général Makarov

“Nous analysons la situation heure par heure -et n’excluons aucunes options,” Plus tôt cette semaine l’Iran a déposé une protestation officielle auprès de l’Azerbaïdjan sur l’activité présumé d’ espions israélien en Azerbaïdjan.

Source: israel-actualites.tv

 

Des navires iraniens en Méditerranée pour « montrer la puissance » de l’Iran

Des navires de la marine iranienne font ds manoeuvres dans ledétroit d'Ormuz, le 3 janvier 2012

L’Iran a envoyé des navires de guerre en Méditerranée pour « montrer la puissance » de la République islamique, alors que les tensions avec Israël sont au plus haut du fait de la crise nucléaire et des récents attentats anti-israéliens en Inde et en Thaïlande.

L’Etat hébreu a dit qu’il suivrait « de près » cette opération, la deuxième de ce genre depuis la Révolution islamique de 1979, la dernière remontant à février 2011.

Des navires de guerre iraniens sont entrés samedi en Méditerranée après avoir franchi le canal de Suez, a annoncé le commandant en chef de la marine l’amiral Habibollah Sayyari cité par l’agence officielle Irna.

Il n’a pas donné de détails sur le nombre, la nature ou la mission de ces bâtiments, se bornant à indiquer que cette opération visait notamment à « montrer la puissance de la République islamique d’Iran ».

Les navires en question pourraient être le destroyer Shahid Qandi et le bâtiment de soutien et de ravitaillement Kharg, dont la presse iranienne a annoncé début février une escale de plusieurs jours dans le port saoudien de Jeddah, sur la mer Rouge.

Lors de la première mission de la marine iranienne en Méditerranée en février 2011, deux navires –le Kharg et la frégate Alvand– s’étaient rendus en Syrie pour une escale au port de Lattaquié avant de regagner la mer Rouge et l’Iran.

Ce premier passage de navires de guerre iraniens par le canal de Suez depuis 1979 avait provoqué de vives réactions d’Israël, qui l’avait qualifié de « provocation » et avait mis sa marine en état d’alerte.

Les Etats-Unis avaient lancé de leur côté un avertissement aux navires iraniens, leur demandant de « se conformer aux lois internationales et n’entreprendre aucune action qui pourrait compromettre la sécurité ».

« Nous suivrons de près le déplacement de deux navires pour vérifier qu’ils ne s’approchent pas des côtes israéliennes », a affirmé samedi à l’AFP une responsable du ministère israélien des Affaires étrangères, sans faire plus de commentaires.

La nouvelle mission iranienne en Méditerranée intervient alors que les relations entre Israël et l’Iran sont des plus tendues, alimentées par la crise autour du programme nucléaire iranien et les récents attentats anti-israéliens en Inde et en Thaïlande attribués par l’Etat hébreu à Téhéran.

Les puissances occidentales et Israël soupçonnent l’Iran de vouloir fabriquer l’arme atomique sous couvert de programme nucléaire civil, ce que dément catégoriquement l’intéressé.

Israël a multiplié ces dernières semaines les déclarations évoquant de possibles frappes contre les installations nucléaires iraniennes, Téhéran menaçant en retour de frapper l’Etat hébreu ainsi que les forces de son allié américain dans la région, mais aussi de fermer le détroit d’Ormuz par où transite le tiers du trafic maritime pétrolier mondial.

Pour des raisons aussi bien politiques que militaires, l’Iran a entrepris depuis deux ans de développer la présence en haute mer de sa marine jusqu’alors cantonnée à la défense des côtes iraniennes à l’est du détroit d’Ormuz. Le contrôle du Golfe, à l’est du détroit, est dévolu aux forces navales des Gardiens de la révolution.

La marine, dont les forces de haute mer sont limitées à une demi-douzaine de petites frégates ou destroyers et à trois sous-marins russes de classe « Kilo », a ainsi multiplié les opérations en mer d’Oman et dans le Golfe d’Aden, en particulier pour protéger les navires iraniens contre les pirates somaliens opérant dans cette zone.

Elle y déploie désormais en permanence au moins deux navires qui ont déjà escorté plus de 1.300 bateaux marchands et ont été engagés dans plus d’une centaine d’affrontements armés avec des pirates, selon des indications données en décembre par l’amiral Sayyari.

Elle y a également fait patrouiller pour la première fois l’été dernier l’un de ses sous-marins « Kilo », et l’amiral Sayyari a annoncé son intention d’envoyer des bâtiments dans l’Atlantique à une date et pour une mission qu’il n’a pas précisées.

Source: israel-actualites.tv

44 commentaires

  • yael

    Je l’a sent mal cette histoire… Ils sont tous entrain de placer leur pions ça va très très mal finir je pense…

    • Maverick Maverick

      @ Yael : Cool. Pour le moment, il y a Barack qui roule des mécaniques devant chez Mahmoud, pendant que Mahmoud roule des mécaniques en méditerrannée. Tant que c’est comme ça, ça ne peut pas dégénérer en bataille navale :)
      En plus, les bateaux iraniens sont loin de leurs bases, exposés aux aviations de l’OTAN, et à part la Syrie, tous les ports de la Méditerrannée sont aux mains soit de l’OTAN, soit de nouveaux régimes infiltrés à la fois par les intérêts occidentaux et leurs alliés sunnites.
      Tant que les Iraniens n’essaient pas de faire un « False Flag » avant les Occidentaux ( :heh: , ça ne risque pas grand chose, à mon avis.

  • Nevenoë Nevenoë

    La question est : les Chinois et les Russes soutiendront ils l’Iran jusqu’au bout ?
    Si c’est le cas l’Iran est tranquille.
    Je pense que si un de ces 2 pays doit les lâcher ce sera la Chine qui pourrait se faire acheter par les USA en contrepartie d’accords commerciaux ou financiers avantageux.
    Resterait la Russie qui, pour des motifs nationalistes pourrait être prêté à aller jusqu’au bras de fer avec les USA et leurs valets.
    En espérant que les Russes tiennent bon

    • Maverick Maverick

      @ Nevenoë : La Chine a plus besoin de pétrole que de Bons du Trésor US. Pékin et Moscou sont en train de s’en débarasser, la FED les rachète. Les Emirats et le Japon acceptent le Yuan pour les échanges commerciaux avec Pékin. Il y a des rumeurs d’accords pétroliers entre Pékin et Riyad.
      Bref ; Pékin n’a aucun intérêt à laisser tomber ni Téhéran, ni Moscou. Pour le moment, le « maillon faible » serait plutôt le Dollar, il perd du terrain et Washington n’aura bientôt plus les moyens économiques de soutenir militairement sa monnaie. Ils l’ont fait avec l’Irak et la Lybie, mais avec l’Iran, ça pourrait être la guerre de trop. Pour le moment, « Ils » essaient de déstabiliser Poutine en exploitant Internet, mais ça n’a pas l’air de marcher. Pékin a d’ailleurs bien compris: ils verrouillent Internet, et font du protectionnisme culturel. Les Américains ont un problème sérieux: on n’apprend pas aux Russes à jouer aux Echecs, ni aux Chinois à jouer au « Go ». Et ils ne veulent pas jouer au Poker …

      • Nevenoë Nevenoë

        La nouvelle vient de tomber: l’IRAN ne vendra plus de pétrole à la RANCE et au ROYAUME UNI.
        Je suppose que la Russie et la Chine vont largement compenser

      • Mustapha Meunier

        Les Américains ont un problème sérieux: on n’apprend pas aux Russes à jouer aux Echecs, ni aux Chinois à jouer au « Go ». Et ils ne veulent pas jouer au Poker …
        + 1000
         
        Mais le probleme demeure israel ne respecte aucune règle, posséde un désir de conquete inhumain et un arsenal nucleaire effrayant !
        S’ils mettent le feu aux poudres, les Usa s’engageront dans une guerre dont l’issue ne servira a personne, si ce n’est aux sionistes ! 

      • babs

        Les Américains ont un problème sérieux: on n’apprend pas aux Russes à jouer aux Echecs, ni aux Chinois à jouer au « Go ». Et ils ne veulent pas jouer au Poker …
        + 1000

        bin, + 1 000 encore

      • Maverick Maverick

        @ Mustapha Meunier : Les sionistes sont des pions comme les autres. Diviser pour régner.

      • Mustapha Meunier

        La question etant les pions de Qui !?
        Ou encore qui régne sans partage sur le 21eme siecle… un pays ? une idéologie ? une caste ? a la solde de qui ou de quoi et pourquoi ?
         
        Certes nous sommes tous manipulés…

  • claude d'argol

    Bonjour à tous,

    quelques navires iraniens en mediterannée est-ci si important ? Que pourraient-ils faire face aux multitudes d’avions , de navires qui les observent et qui n’attendent que la première occasion pour les « couler »
    il me semble que ces navires iraniens peuvent aller où ils veulent s’ils ne cherchent pas de provocations ! dans les faits il n’y a pas de guerre actuelle, en tous les cas officiellement déclarée, donc ils peuvent théoriquement naviguer sans être inquiétés !

    il est bien evident, que si les grandes nations , russie, etats unis ect… commencent à s’agiter et préparent leurs troupes à l’action, c’est que les choses risquent d’exloser! et c’est vrai qu’il faudrait si peu !
    mais entre nous, n’est ce pas ce que cherchent les états de ce monde ? au delà de l’Iran et de sa volonté de fabriquer une arme nucléaire, n’est ce pas plutôt le prétexte du déclenchement d’un conflit mondial qui reglerait les problèmes de la crise?
    les grandes nations savent parfaitement bien que notre monde est à deux doigts d’imploser, tout le monde court apres la paix en se préparant à faire la guerre !

    deux ou trois navires iraniens qui font des ronds dans l’eau ce n’est qu’une babiole par rapport à ce qui va sans doute nous tomber sur la tete !
    mais pour celà faut-il peut- être avoir envie d’ouvrir les yeux !

    amicalement claude

    • Lilith Lilith

      une petite partie de stratego………………. ( ok je sort)

      • babs

        claude d’argol,
        « quelques navires iraniens en mediterannée est-ci si important ? »
        quelques avions americain dans des tours, est ce si important ?
        demandons aux irakiens ! aux afghans peut etre … ?
        « au delà de l’Iran et de sa volonté de fabriquer une arme nucléaire, »
        ah bon, ou ca ? civile oui pour militaire, euh bin dis nous ou quand et comment,
        et en attendant, on va faire la diff entre tous ce qui est nucleaire civile, et le nuke militaire … en gros et rapidos,
        alors:
        civile : genre Tchernobyl, ou pour les plus jeuns, Fukushima …
        ca, c’est bon, c’est civilisé .
        militaire : genre uranium appauvri juste, parce que a profusion dans les centrales, mais il y en a plein d’autres …
        Yougoslavie pour les anciens, voir  la bande de gaza, falujah, afganistan pour les plus jeuns, liste non exhaustive … bien sur
        « par rapport à ce qui va sans doute nous tomber sur la tete ! »
        la suis d’accord, mais ca nous tombe deja dessus !!!
        même les yeux fermés comme des taupes, bin ils y voient les gens …
        enfin pas vraiment tous … mais de mieux en mieux,
        salutaschtroumpf

  • yael

    ça par déjà en sucette à travers les coms alors imaginez sur le terrain!!!! Obligez ça va mal finir…

  • Un petit article qui date de 2009 sur l’ancien blog mais toujours d’actualité qui aide à comprendre pourquoi l’Iran ne renoncera jamais à son programme nucléaire. Un dernier mot : L’Iran n’est pas l’Irak…
    http://jackturf.blogspot.com/2012/02/un-monde-malade.html
    et aussi un article passé inaperçu pratiquement, pourtant mis en ligne par le gouvernement français soucieux de transparence ?
    http://jackturf.blogspot.com/2012/02/usa-les-grandes-manoeuvres.html
     

  • DANY13170

    @Maverick
    Anonymus : Vous écorchez déjà mon pseudo, je ne suis plus à ça près.
    ++ :yes:
    ;-)

  • Belquis

    Cela fait combien d’ annees que cette guerre est iminente ?

    • Maverick Maverick

      @ Belquis : Un certain temps ;)
      Mais le véritable enjeu pourrait être ailleurs. Les USA font tout ce qu’ils peuvent pour trouver du pétrole ailleurs que là-bas (Fracturation, etc), et avec Chavez qui a le cancer, on peut parier qu’ils feront main basse sur le pétrole vénézuelien (voir aussi les tensions sur le pétrole des Malouines). Or, avec la situation actuelle, une flambée durable du prix du pétrole pourrait bien mettre l’Europe au tapis. Et Wall Street et la City ont besoin que la Crise commence chez nous, et que l’Euro porte le chapeau. Sinon, ça va vraiment être l’émeute en Angleterre et aux USA.

    • Maverick Maverick

      ?:-)  Ca me laisse un peu de marbre. Ces sociétés sont apatrides, c’est comme ces entreprises « israéliennes » qui vendaient des produits pétroliers à l’Iran, alors que soi-disant les pays sont ennemis mortels. Ils passeront par des sociétés-écran, des marchés à terme et autres astuces. La guerre n’a jamais été mauvaise pour les affaires, au contraire.

  • viking

    Un article d’un médias Israéliens est forcément subjectif, voir mensonger

    avant de commenter, cherchez ailleurs, une autre version des faits , pour essayer trouver les point commun et contradictoire….

    C’est la base du renseignement, de l’espionnage, et, finalement devrait être la base du Journalisme correct d’information….

    • Maverick Maverick

      @ Viking : L’ « info » est juste là pour mettre entre les pubs. Pour le reste, c’est ce que l’on veut bien nous dire, et c’est du « consommable » ;)

  • Lilith Lilith

    L’iran cesse ses ventes de pétrole a la France et au UK

    http://leveil2011.syl20jonathan.net/?p=10051

  • Bouh

    Selon Syrian Truth, deux navires de guerre iraniens ont franchi le canal de Suez et ils viennent d’arriver au port de Tartous
    en Syrie. Il s’agit d’un navire de guerre et un autre navire de soutien et de ravitaillement.
    Les Syriens sont contents de ce soutien malgré toute la pression internationale contre la Syrie.

    Voila la raison la caravane passe et les chien aboie. Du bruit pour rien

  • op

    Les Russes placent leurs pions et c’est tout à fait normal. Ca serait bien que les Iraniens aient véritablement le soutien des Russes car ça pourrait éviter une guerre. Les USA et Israël se méfient des Russes, tout le monde se méfient des russes d’ailleurs, même moi xD

  • Nevenoe Nevenoe

    Vu sur le blog de Jovanovic  http://www.jovanovic.com/blog.htm

    LA BANQUE-FINANCE EST OFFICIELLEMENT DEVENUE UNE ARME DE GUERRE DEPUIS VENDREDI… La Society for Worldwide Interbank Financial Telecommunication, SWIFT (l’organisme qui gère les virements interbancaires dans 210 pays avec 550 millions de virements par mois, ici wiki) a pondu un communiqué (lien) et l’a donné à la presse en toute discrétion en fin de journée de vendredi 17 février afin que cela passe totalement inaperçu (le jour des départs en vacances à 16 heures :-). Et Swift déclare qu’il va effacer l’Iran de ses circuits informatiques indispensables aux « voyages » monétaires. Un virement fait de Londres et qui arrive sur votre compte à Paris a emprunté les circuits de Swift. Cela veut dire quoi?
    Si vous êtes interdit de chéquier, vous n’êtes pas pour autant exclu du circuit financier puisque vous pouvez recevoir et émettre des virements et par conséquent retirer l’argent de votre compte. En revanche, si votre banque par exemple est exclue de Swift, eh bien vous ne pouvez même plus recevoir un virement. Pour l’Iran, c’est la mort par exclusion des circuits informatiques financiers. Et c’est une vraie première. En effet, même pendant les deux Guerres Mondiales, la Suisse avait servi de point central aux banques… et aucun des pays en guerre n’a été exclu du circuit financier, pas même l’Allemagne. »

    Je travaille dans le service international d’une banque et je n’ai jamais vu ça. même CUBA est dans le réseau SWIFT …