Hollande enfariné par une blogueuse : blog immédiatement fermé !

L’alternative économique à l’entartage, c’est la farine, et le candidat socialiste aux présidentielles s’est fait « rouler dans la farine », c’est le cas de le dire, par une femme très remontée qui comme par hasard, suivant certains médias, est victime de problèmes mentaux, ce qui est bien pratique pour ne pas à avoir à expliquer ses véritables motivations…

François Hollande au selon de la Fondation Abbé Pierre

François Hollande a reçu, mercredi 1er février, un paquet de farine au salon du “Mal-logement” organisé par la Fondation Abbé Pierre à Paris, au moment de la    signature du “contrat social pour une nouvelle politique du logement”.

A 16h 30, mercredi 1er février, François Hollande, candidat à l’élection présidentielle, a reçu un paquet de farine au salon du “Mal-logement” organisé par la    Fondation Abbé Pierre à Paris.

Cet incident s’est produit au moment de la signature du “contrat social pour une nouvelle politique du logement” soumis aux candidats à l’élection par    l’association.

Une jeune femme s’est approchée de lui et lui a lancé de la farine. Elle a été aussitôt évacuée par le service d’ordre, tandis que résonnaient quelques sifflets à    son encontre, selon un journaliste de l’AFP.

Le candidat socialiste s’est rendu à ce salon, alors que la Fondation vient de publier un rapport sur la situation du logement en France.

D’autres candidats – Eva Joly, François Bayrou, Jean-Luc Mélenchon – ont également signé ce contrat pour une nouvelle politique du logement.

Le conseiller spécial du président de la République, Henri Guaino, s’est également rendu à ce salon.

François Hollande derrière un nuage de farine

L''agresseur' de François Hollande, plaqué au sol

L’”agresseur” de François Hollande, plaqué au sol

La “terroriste” tenait un blog, blog sur lequel elle exposait ses griefs, j’ai tenté de me      rendre sur son blog et voili voilou :

The page you are looking for is temporarily unavailable. Please try again later.

Hollande n’est pas encore aux manettes mais la réaction ne s’est pas fait attendre      !!!

Source: panier-de-crabes.over-blog.com/ via Realnews

43 commentaires

  • nikocool

    euh moi j ai vu son blog, il était pas inaccessible hier et je pense aux vu de ses écrit qu il s agit d une dame très confuse sur le plan psychologique.. enfin j espère que vous pourrez le constater par vous même et m en dire ce que vous en pensez…
     
    mais en la lisant je me suis dit qu elle avait sans doute un délire de persécution..
     
    le blog s appelle un micro sous l oreiller et ne pas pouvoir le lire me semble plutôt préjudiciable envers Hollande..
     
    bisous du matin amis Moutons

  • nikocool

    ah ben si on peut le voir (ce jeudi matin a 6h30) voila le lien
    http://unmicrosousvotreoreiller.unblog.fr/
     
    a vous de juger!!!!!!!!

    • Maverick Maverick

      C’est bien écrit. Même si elle est un peu « partie en sucette », on a affaire à une personne cultivée, intelligente, organisée et déterminée. Hollande au eu de la chance que ce ne soit que de la farine .

  • pokefric pokefric

    C’est de la même trempe que l’entartreur, ni plus, ni moins, rien de grave.
    C’est un coup de farine le Pen (écouté sur rmc) lol
    Et l’autre guignol :
    Bayrou promet des larmes et de la sueur !
    Bienvenue dans le club des guides pour le NWO? IL CACHE BIEN SON JEU CELUI LA AUSSI….

  • Canard_WC

    D’habitude ce sont les politiciens qui nous roulent dans la farine, ils n’ont pas l’air d’apprécier le changement de rôles…

  • Resistance

    du goudron et des plumes comme dans Luky luke

  • mac

    MAGNIFIQUE, une nouvelle heroine est née en France. Ce jour sera desormais fété chaque année et déclaré férié national.
     

  • Lyliberté

    :clown: ça sent bien la crise! avant c’était des tartes à la crème, s’il vous plait! Plus d’argent donc on se contente de la farine!

  • vuvul

    je m’attendais en allant sur son blog à tomber sur une femme dégoutée du système, une peu « conspirationniste » comme disent les médias. si ça avait été le cas, j’aurais fait de cette femme une héroine!! Hollande est bien le pire de tous et c’est pas que de la farine qu’il mérite…
    Mais en fait c’est pas du tout ça, c’est juste une paranoiaque qui croit que tout le monde la reconnait dans les rues de chaque ville du globe et qui croit que tout le monde lui en veut… dommage mais bien joué quand même!!

  • Lyliberté

    http://www.fh-2012.com/…… HIHIHI ça n’a pas tarder d’en faire un jeu! Allez les moutons, défoulez vous en enfarinant HOLLANDE; j’ai fait 1800points…qui dit mieux?? :rotfl:

  • Tex

    Ca défoule mais ce serait mieux avec un riot gun! :evilgrin:

  • rk

    La page avec en lien les documents de plaintes d’insalubrité de son logement à consulter sur son blog à été supprimé…

  • Tex

    EXCELLENT!!!
    Les élégances morales de Jean D’Ormesson

    « Quand la facilité de maniement de notre belle langue française atteint un tel niveau, quand le fond est en accord avec la forme, c’est sublime…
    Une belle leçon de français écrit ».
    Ne vous en privez pas : à 86 ans il conserve intacts les talents de sa lignée et de sa culture.
    Triomphe et tombeau de François Hollande
    Par Jean d’Ormesson.

    Il n’est pas sûr, il est peut-être même improbable, au vu des sondages d’aujourd’hui, que Nicolas Sarkozy soit réélu dans six mois pour un second et dernier mandat. Les mesures de rigueur annoncées par François Fillon ne sont pas accueillies – c’est le moins que l’on puisse dire – par un enthousiasme excessif.
     

    Mme Le Pen à l’extrême droite, M. Bayrou au Centre, Mme Aubry à gauche, M. Mélenchon à la gauche de la gauche se déchaînent contre elles. Les syndicats les condamnent. Une bonne partie de la droite modérée elle-même ne peut pas se résoudre à se prononcer en faveur d’un président qui, à ses yeux, a avili et compromis ses fonctions par son comportement.
    La victoire de François Hollande est à peu près acquise, et elle risque d’être éclatante. Le moment est idéal pour se déclarer sarkozyste.
     

    La question n’est pas de savoir qui l’emportera en mai 2012. On a longtemps été convaincu dur comme fer que ce serait M. Strauss-Kahn. On a pu croire que ce serait Mme Aubry. On a même pu imaginer que, par un coup du sort, ce serait Mme Le Pen. Il n’est pas tout à fait exclu que M. Bayrou, M. Mélenchon, M. Montebourg se soient monté le bourrichon jusqu’à se persuader de leur chance de l’emporter.
     

    Tout sauf Sarkozy. N’importe qui sauf Sarkozy. Ce sera M. Hollande. François Hollande est un parfait honnête homme. Il est intelligent, charmant, cultivé, et même spirituel. Il y a chez cet homme-là un mélange de doux rêveur et de professeur Nimbus égaré dans la politique qui le rend sympathique. Il est mondialement connu en Corrèze.(Ahahaaaaa j’adore, note de Tex) Ce n’est pas lui qui irait courir les établissements de luxe sur les Champs-Élysées, ni les suites des grands hôtels à New York ou à Lille, ni les yachts des milliardaires.
     

    Il ferait, je le dis sans affectation et sans crainte, un excellent président de la IVe République. Ou plutôt de la IIIe. Par temps calme et sans nuages. Il n’est jamais trop bas. Mais pas non plus trop haut. C’est une espèce d’entre-deux : un pis-aller historique. Ce n’est pas Mitterrand : ce serait plutôt Guy Mollet. Ce n’est pas Jaurès ni Léon Blum : c’est Albert Lebrun. Ce n’est pas Clemenceau : c’est Deschanel. Il parle un joli français. Et sa syntaxe est impeccable. On pourrait peut-être l’élire à l’Académie française. Ce serait très bien. Mais en aucun cas à la tête de la Ve République, par gros temps et avis de tempête.
     

    C’est vrai : Sarkozy en a trop fait. Hollande, c’est l’inverse. Car n’avoir rien fait est un immense avantage, mais il ne faut pas en abuser. Il n’est pas exclu, il est même possible ou plus que possible, que M. Hollande soit élu en mai prochain président de la République. C’est qu’à eux deux, M. Hollande et le PS, qui sont assez loin d’être d’accord entre eux – je ne parle même pas de M. Mélenchon ni de Mme Joly dont ils ont absolument besoin pour gagner et dont les idées sont radicalement opposées à celles de M. Hollande – ont des arguments de poids :
    -la retraite à 60 ans (quand la durée de vie ne cesse de s’allonger)
    -60.000 nouveaux fonctionnaires (quand il s’agit surtout de réduire les dépenses publiques),
    -30% de baisse sur les traitements du président et des ministres (même M. Jean-Marie Le Pen, de glorieuse mémoire, n’a jamais osé aller aussi loin dans le populisme et la démagogie).
    Avec des atouts comme ceux-là, on a de bonnes chances de gagner.
     

    Aussi n’est-ce pas dans la perspective de l’élection de 2012 que je me situe.
    C’est avec le souci du jugement de l’histoire. M. Sarkozy, autant le reconnaître, a fait pas mal d’erreurs. À voir comment se présente la campagne d’un Parti socialiste qui semble n’avoir pas appris grand-chose des leçons de son temps, ce sera bien pire avec lui qu’avec M. Sarkozy.

    Les déclarations d’intention ne valent rien. Il faut des exemples vivants.

    M. Zapatero, en Espagne, est un homme plus qu’estimable. Il est socialiste. Le chômage en Espagne est plus du double du nôtre.
    M. Papandréou en Grèce est socialiste. Est-ce le sort de la Grèce que nous souhaitons pour la France? M. Sarkozy a été plus attaqué, plus vilipendé, plus traîné dans la boue qu’aucun dirigeant depuis de longues années. Il a pourtant maintenu le pays hors de l’eau au cours d’une des pires crises que nous ayons jamais connues. Il n’est même pas impossible que Mme Merkel et lui aient sauvé l’Europe et l’euro.
     

    Pour affronter le jugement de l’histoire, je choisis le camp, à peu près cohérent, Sarkozy-Fillon-Juppé contre le camp, incohérent jusqu’à l’absurde, Hollande (Hollande président ? On croit rêver, disait Fabius) -Aubry-Joly-Mélenchon.
     
     
    Bonaparte Premier consul prétendait que le seul crime en politique consistait à avoir des ambitions plus hautes que ses capacités. Je suis sûr que François Hollande lui-même a des cauchemars la nuit à l’idée d’être appelé demain à diriger le pays avec le concours des amis de toutes sortes et étrangement bariolés que lui a réservés le destin.
     

    Je veux bien croire – je n’en suis pas si sûr – que pour 2012 les dés sont déjà jetés, que les handicaps du président sortant sont bien lourds pour être surmontés, que le retard est trop rude pour être rattrapé. J’imagine très bien l’explosion d’enthousiasme sur la place de la Bastille ce soir de mai 2012 où l’élection de M. François Hollande à la magistrature suprême sera enfin annoncée.
    Je me demande seulement dans quel état sera la France en 2014 ou en 2015.

    Vieillir en conservant intacts son esprit critique, sa curiosité juvénile, sa gouaille de Gavroche parisien, le tout au service d’un talent de grand écrivain, cela nous donne de l’espoir : il y a encore de grands hommes d’esprit en France. Si les Français pouvaient encore réagir avant avril 2012, ce serait un miracle !

    Mais quel serait donc l’homme providentiel à qui nous pourrions donner notre confiance et nos suffrages … that’s the question !! gmg 29 dec 2011