Philippe Poutou: «Marine Le Pen, c’est de l’escroquerie»..

Nous devons avoir les avis de tout le monde pour nous faire une idée, reste plus qu’à déchiffrer entre les annonces et les mesures réalisables, ce qui n’est pas simple, si on considère que pour la mise en œuvre, il y aura toujours des mécontents.

Philippe Poutou, le 24 janvier 2011, au siège du NPA. A. GELEBART / 20 MINUTES

Jusqu’en mars, le candidat du NPA, toujours ouvrier à l’usine Ford de Blanquefort, n’a que deux jours par semaine de disponibilité pour trouver 500 signatures, rencontrer les Français et répondre aux médias. Mardi, il a reçu 20 minutes au siège du NPA de Montreuil…

Dimanche, Hollande a eu des paroles fortes contre la finance, y croyez-vous?

Il était obligé d’apparaître comme quelqu’un qui se situe à gauche. Ce ne sont que des déclarations et ce qui compte c’est la politique qui sera menée. Ce discours anti-capitaliste, Sarkozy aurait pu le prononcer. Il faut que Hollande dise quelles mesures concrètes il prendrait, quelle réponse il apporterait au chômage, à la précarité, au démantèlement du service public. Là, c’est un discours sans engagement précis. Ce n’est pas rassurant mais ce n’est pas surprenant non plus: le PS s’inscrit totalement dans la logique libérale.

En cas de second tour entre le PS et l’UMP, quelle serait votre attitude?

Sur la dette, les déficits, le coût du travail, la mondialisation, le PS et l’UMP se retrouvent sur les mêmes politiques. Mais on souhaite que Sarkozy et sa bande dégagent. On fait la distinction. Mais en cas d’élection du PS, le problème fondamental ne sera pas réglé: on aura toujours une politique libérale, qui sera juste peut-être un peu moins antisociale. Tout est dans la nuance alors qu’il y a une urgence sociale. Le NPA, et la LCR auparavant, ont toujours pris position au second tour. Ce sera pareil cette année.

Les Français semblent résignés. Vous étonnez-vous que les plans de rigueur ne provoquent aucune grande manifestation?

D’un côté la droite et le Medef mènent leur bataille et en face on a des mollassons. Je ne parle pas que du PS, mais aussi des directions syndicales. Quel est leur intérêt d’aller au sommet social? Ils auraient dû le boycotter. Leur participation affaiblit la résistance. Il y a un manque d’espoir, de perspective. Pourtant, il y a des conflits un peu partout, à Lejaby, chez Fralib. Comment faire converger tous ces combats pour changer le rapport de force? Il faudra un déclic.

Que proposez-vous pour empêcher l’hémorragie des emplois industriels?

On est pour l’interdiction de tous les licenciements et des délocalisations. Réquisitionnons les entreprises qui veulent délocaliser. Que l’Etat prenne ses responsabilités en assurant la continuité de l’activité. Et s’il ne joue pas ce rôle protecteur, discutons de l’expropriation par les salariés. C’est ce que veulent faire les salariés de Fralib à Marseille. C’est une mesure concrète.

L’Etat en a-t-il les moyens?

Nous financerions cela pas un fonds de sécurité, qui serait alimenté par les grosses entreprises capitalistes. Stoppons le paiement des intérêts de la dette qui coûtent 48 milliards par an, revoyons la fiscalité en remettant l’impôt sur les sociétés à 50 %. Total ne paye même pas d’impôts… Finis les cadeaux fiscaux. Il faut faire basculer le pognon vers les plus pauvres.

Pourquoi l’extrême gauche n’arrive-t-elle pas à capter cette colère?

On peut dire que le message n’est pas passé. Le véritable problème est que la crise fragilise tout le tissu social. Il faut se battre ensemble. Tout se désagrège, les services publics, les syndicats, les associations et l’individualisme l’emporte. A écouter l’UMP et le FN, ce sont les immigrés et les ouvriers qui sont responsables de tout. Très peu de gens leur expliquent que c’est le capitalisme qui est fautif. Ce ne sont pas nos petites voix, celle de Artaud et la mienne qui font contrepoids.

Comment expliquez-vous que le FN attire le vote ouvrier?

Cela fait mal. Comment le FN a-t-il réussi à faire croire qu’il s’intéresse aux ouvriers? Malheureusement dans le désespoir, il y a l’attente d’un sauveur. Pourtant Le Pen n’est pas différente des autres. Elle est une pro de la politique, riche, qui fait dans la démagogie sociale. C’est de l’escroquerie.

Regrettez-vous de ne vous être pas allié avec le Front de gauche?

Oui, mais il y a des divergences politiques que l’on ne peut pas effacer. Mélenchon pense que l’on peut travailler avec le PS. Pas nous. Une nouvelle gauche plurielle serait catastrophique. Retrouvons-nous au moins sur des combats sociaux communs, dans la rue. Car le favori PS n’apportera pas de solutions.

Où en êtes-vous des 500 signatures?

Nous en avons 371. Nous sommes dans le même timing qu’en 2002 et 2007. Nous passons notre temps à convaincre les maires PS de passer outre les consignes de leur parti pour ne pas nous donner nos signatures.

Propos recueillis par Matthieu Goar et Maud Pierron

29 commentaires

  • L’opération séduction de Marine Le Pen devant les chefs d’entreprise   

    Si Marine Le Pen a une qualité, c’est de savoir parler à son auditoire. Qu’elle use de son art rhétorique dans une usine, à la tribune d’un meeting ou dans un salon très chic du Cercle de l’Union interalliée, au cœur du VIIIe arrondissement de Paris, à 100 mètres de l’Elysée.

    http://www.brujitafr.fr/article-l-operation-seduction-de-marine-le-pen-devant-les-chefs-d-entreprise-97845797.html

    • moutondu22

      mlp ou l’usine à gaz …à effet délétère

      • Il n’empêche que lutter contre les délocalisations, assurer la continuité industrielle de notre pays, ne plus payer les intérêts de la dette…ne peuvent se faire que dans le cadre national! L’Europe interdit toutes ces infractions à la libre concurrence alors la seule crédible à ce niveau est MLP tout simplement. Toute l’agitation révolutionnaire de la gauche dite internationaliste (donc clairement contre la France) n’est que pure démagogie instrumentalisée par l’empire mondialiste.
        Réactions engagées au meeting de #FH2012

  • Le Précurseur

    Hollande dit que soin ennemi c’est la Finance… Il me fait bien rigoler, il sera exactement comme les autres, il sera au garde à vous devant les financiers. De toutes façons, il n’aura pas le choix car aujourd’hui ce sont eux qui gouvernent mondialement et les chefs d’état sont leurs roquets…!!!

  • Tex

    Ahahahaaaaa!
    Première consigne : abattre MLP!!!
    Ben oui, on les comprends, les pauvres!

  • Tex

    On les comprend… sans S!!! Haaalala!

  • Le NPA ce n’est pas sérieux mais qu’un ouvrier vote pour une neuillysarde pur jus éduquer à la chatelaine de quartier, genre saint-cloud, c’est u peu débile aussi… M’enfin les ouvriers, tant qu’ils ne voteront pas pour qui leur ressemble, il va enpasser des décennies avant que cela s’améliore pour le prolo moyen… M’enfin avec une éducation consumériste, une instruction minable, un peu de divertissement à la télé, le match de fin de semaine, une dose de PMu et de française des jeux… Il va bien s’adapter le gamin pour aller à 67 ans en retraite!!!

    Pauvres gens incapables de regarder leurs nombrils pour voter et soutenir au moins un candidat capable de les représenter parce que issu du milieu prolétaire. Incroyable mais vrai!!!

  • Lyliberté

    Bien le Bonjour à vous!

    J’ai quelque peu décrocher ces derniers temps …. j’avais besoin de faire une pause!

    MLP , elle fait peur au système bien en place, et il est évident qu’on cherchera par tout moyen de la mettre au panier! Je vais bien me marrer dans 5 ans quand nous serons ENCORE gouvernés par CE SYSTEME de MER.. PS OU UMP! M’enfin, les moutons resteront toujours des moutons! :sheep: :clown:

  • Gwelan

    Bonjour à tous
     
    J’ai juste du mal à comprendre pourquoi vous titrez sur Marine le Pen, quand ce sujet précis ne concerne qu’une question sur neuf dans cet interview !? Y a pas comme un problème entre le nom du produit, et ce qu’il y a dans la boîte ?

    • Yahoo

      Faut bien taper sur MLP dès qu’on en a l’occasion …sinon celui qui ne le fait pas est traité de sale facho-raciste!!
      Hahaahaaaaaa! C’est délirant cette situation!!!

  • monton404

    Pour rester les pieds sur terre…… pour cette élection il y a en réalité 3 choix…… les seuls candidats en mesure de remporter cette élection sont Hollande, Sarkozy et Le Pen……..   qui d’autre? Asselinau? ahah, Bayrou? ahah, Jospin? ahah, etc….. je veux dire la réalité fait qu’il n’y a réellement que 3 candidats en liste……. les autre sont la pour le décor et nous faire croire en la démocratie…..  il faut voter le moin pire de ces 3………. les votes blancs et les votes pour les petits candidats ne serviront a rien…. c’est la triste réalité que vous le vouliez ou non……
    Mon prono…. retour du PS….. pour qu’il puisse continuer l’ œuvre de l’ UMP …….

  • moutondu22

    tout revient à hollande !! na marre !

  • EGO

    TOUS DANS LE MÊME SAC MENTEUR TRICHEUR .
    LEURS SEUL PROPOSITION DÉNONCER L’AUTRE ,LUI SI LUI SA .
    MOI JE VAIS SAUVER LE MONDE .
    ILS CIRE LES POMPES AU ULTRA MILLIARDAIRE SAIS TOUT .

    • Bas c’est le plus grand secret de la politique, le fait que les présidents ne gouvernent pas, mais obéissent à leurs supérieurs, les lobbies en tout genre.
      Le vrai remède serait détruire tout ça et de tout changer, mes les médias et l’éducation nationale ont créent des aveugles, des peureux et des idiots…
       
      Le peuple ne veut que modifier certaines choses, mais surtout pas changer leur monde, la liberté est une terre plate, gare à celui qui essayerait de s’aventurer trop loin.
       
       

  • Ce type est également celui qui veut supprimer l’école privée et les notes en France! Bienvenue dans l’éducation revue vers le bas avec Philippe Poutou!

  • mémé

    Avec lui, c’est l’état providence.Je trouve ses raisonnements un peu simplistes. Il peut accuser les autres de démagogie, il ne faiot pas mieux!

  • amabiel

    On est pour l’interdiction de tous les licenciements et des délocalisations. Réquisitionnons les entreprises qui veulent délocaliser. Que l’Etat prenne ses responsabilités en assurant la continuité de l’activité. Et s’il ne joue pas ce rôle protecteur, discutons de l’expropriation par les salariés.
     
     
    Franchement c est quoi ce bouffon???? Le modele chinois communiste est ce qu ils veulent nous imposer a terme  donc ils l’auront ca sert a  rien  qu il presente des communo.
    quand  une entreprise marche pas faut virer du monde c est comme ca c est pas a l’etat de payer avec les sous des citoyens les conneries des societes. par contre delocalisation la  c est clair qu il faut arrêter !
     

  • amabiel

    Poutou ou le boufon qui revait d’etre roi, enfin c est valable pour tous les gens de ce parti t’facon. Besancenot il pouvait encore jouer le role de la mascotte au moins il avait  le choix.

  • Piquenidouille

    Je crois que l’escroquerie, c’est plutôt ce que les copains umps de Poutou nous font vivre depuis tant d’année !

  • crabe tambour

    –  » MLP c’est de l’escroquerie « ….Vous aurez tous noté, mais celà a apparemment échappé à POUTOU ( …sacré POUTOU va…) que le mot escroc  n’apas de féminin.

  • Moutemoute

    Faut qu’ils fassent gaffe, ils vont prendre une mauvaise habitude à force de tendre le bras pour montrer MLP du doigt…

  • vanvoght

    merde , mais c’est quoi ce guignol ????? y en as qui vont voter pour  ça ? non ! je reve . bon , vais aller me coucher . la debilitée commence a me peser .