Le gender à son paroxysme : l’utérus artificiel….

Où va le monde avec ce genre de recherche? :no:

« Les fonds publics devraient servir à la recherche sur l’ectogenèse – la gestation en utérus artificiel – pour mettre fin à la réalité « barbare » de la grossesse et de l’accouchement.

C’est ce que propose une « bioéthicienne » britannique reconnue, Anna Smajdor, pour qui c’est là la seule façon de mettre un terme aux inégalités entre hommes et femmes.

C’est l’idéologie du genre poussée à son paroxysme – mais en même temps il ne s’agit pas d’une proposition considérée comme aberrante ou extrémiste puisqu’elle s’exprime dans une revue universitaire de premier plan, le Cambridge Quarterly of Healthcare Ethics, et qu’elle émane d’un professeur d’éthique à l’université d’East Anglia. Anna Smajdor soutient que la grossesse et l’accouchement sont si douloureux, si risqués et imposent tant de limites aux femmes sur le plan social qu’aucune société libérale ne devrait les tolérer. »

Lu sur le blog de Jeanne Smits

Source : www.pdfcentre.fr via Sos-Planète

49 commentaires

  • A ce rythme, nous commanderons bientot nos enfant via internets.. Veuillez inserer votre salive sur le test  digital. Bien. Veuillez nous donner votre empreinte sur la surface d empreinte digitale, bien. Veuillez scannée votre main (rifd) sur l’emeteur prevus à cet effet.   Choisissez la couleurs des yeux, de peau, votre bébé vous seras livré sous 3/4 semaines.

    • Cette universitaire n’a pas tort sur un point : l’enfant est la principale source d’aliénation de la femme, ainsi que le faisait déjà remarquer Simone de Beauvoir.
      Mais la vraie barbarie, n’est-ce pas tout simplement de procréer ?
      Sur une planète surpollupeuplée et dans une société de plus en plus violente, naître n’est plus seulement un cadeau empoisonné, c’est aussi un cadeau empoisonnant.
      La seule attitude éthique, c’est de ne pas mettre au monde un malheureux bébé qui n’a vraiment rien demandé.
      Un jour viendra peut-être où les enfants auront le droit de déposer plainte contre leurs parents s’ils sont mécontents d’être nés.
      Pour mémoire, le bouddhisme et le christianisme sont deux anti-natalismes. Ainsi Kierkegaard dans son Journal : « La reproduction de l’espèce, le christianisme veut y faire barrage. […] Je rends grâce à Dieu qu’aucun être vivant ne me doit l’existence. »
      Et plutôt que de geindre sur la crise, l’austérité et la dictature du patronat, utilisons la plus puissante arme politique de tous les temps : la Grève de la Procréation !
      Il faut changer le monde AVANT de le donner à des enfants.
      Philosophiquement vôtre,
      Théophile de Giraud
      Pour creuser la question : Manifeste anti-nataliste : http://www.le-mort-qui-trompe.fr/article84
      Et aussi, Jean-Christophe Lurenbaum : Naître est-il dans l’intérêt de l’enfant ? : http://jcl.algosphere.org/naitre-gratuit.pdf

    • voltigeur voltigeur

      Quelle réflexion! est ce qu’il sera commercialisé pour « apprendre » à devenir une bonne mère??…
      Pourquoi ne pas prendre un vrai bébé? en plus du coût de cette horreur!
      ca fait peur, quand on voit les jeunes mères s’en remettre aux conseils des pédiatres et autres
      spécialistes en « néonat »….. où est donc passé l’instinct maternel?

      • Maverick Maverick

        Ben perso, j’avoue qu’être l’aîné d’une fratrie de 4 et avoir fait du baby-sitting, ça m’a pas trop mal préparé à devenir papa. Devenir parent, c’est un apprentissage qui commence tôt…
        Et c’est là que le bât blesse : au lieu de pouvoir ne serait-ce que voir comment ça se passe, maintenant les jeunes parents se retrouvent parachutés avec bébé avec un cours de rattrapage, et vogue la galère …
        Avec ce truc c’est encore pire. Il est scientifiquement prouvé que le bébé perçoit les émotions ou le stress de sa mère, les sons (il reconnaîtrait les voix ?), et il n’y a qu’à voir comment il bouge quand on pose la main sur le ventre de sa mère. Une machine à bébés ? C’est un truc à produire des clones sans âme, psychologiquement incomplets. C’est effrayant.

  • Dewarrat Dewarrat

    Parfait comme vie intra-utéro,le silence ou le bip des machines et aucune secousse.Ainsi on viendra au monde et partira dans une boîte.

  • noonoo12

    L’inégalité homme-femme on la vit au quotidien et pas seulement pendant la grossesse… il faudrait faire élever les enfants par des machines jusqu’à leur majorité + ajouter des robots autonomes qui font la bouffe et le ménage.

    • Maverick Maverick

      Moi, j’aidais à faire la vaisselle, passer le balai/aspirateur, et je devais ranger ma chambre. Et maintenant ça continue … Vivement Altzheimer, fini les corvées :rotfl:

  • Que ne dirait-on pas au nom de l’égalité? 

    Maintenant si des femmes ne veulent plus porter leurs enfants, n’est ce pas là un pas de plus vers une déshumanisation? Certaines femmes peuvent trouver avantages dans ce genre de gestation artificielle des foetus.  J’imagine qu’il est sensationnel pour une femme enceinte de ressentir son enfant en son sein. Cette philosophie va dans le sens de l’industrie, plus besoin de congé maternité ainsi la femme devient l’agal de l’homme devant le « tripalium ». Et puis la procréation n’est elle pas une forme de fornication, horreur malheur… beuuurrrrkkkaakkaa!!! Cette scientifique n’est elle pas dans la mouvance de ces gens qui estiment que le plaisir sexuel, charnel est barbare? Saloperie de connerie de futur de merde!!! :eek:

  • Resistance

    pour avoir eu deux enfants dont un accouchement qui a failli me couter la vie, je ne regrette rien. La douleur n’est rien en comparaison du bohneur de sentir son enfant dans son ventre. Et puis c’est une douleur que l’esprit oublie hyper vite.
    Mais  cette nana aussi bardée de diplomes soit elle, elle ne doit pas avoir d’enfant, la carrière d’abord, besoin de reconnaissance, de statut social…tout le pognon du monde ne peut remplacer un « je t’aime maman !!!! ».
    maintenant excusez moi, je crois que je vais vomir tellement ca me dégoute!

    • noonoo12

      +1000, deux enfants aussi et aucun regret, bien au contraire.

    • Tex

      Oui, les chercheurs qui tiennent à leur travail de planqués, ont un travail et un salaire garantis à vie à condition de renouveler leur thème de recherche( tous les 2 ans je pense).
      Les nouveaux thèmes de recherche sont soumis à l’approbation des autres chercheurs…donc, ils ne se tirent pas dans les pattes, cette année je vote pour toi, mais l’an prochain tu voteras pour moi!
      Voilà comment on en arrive à des thèmes de recherche complètement débiles, et à tuer 100 000 tortues sur une année pour savoir si elles rêvent, comme ça s’est passé aux USA!!!
       
      Des milliers d’animaux sont sacrifiés pour rien, juste pour que nos chers chercheurs gardent leur boulot de tortionnaires planqués et leur salaire juteux
      CQFD
       

      • D2

        @ Tex,

        tu veux pire dans le même délire ?
        http://www.diatala.org/article-les-satanistes-poussent-au-cannibalisme-a-la-tele-neerlandaise-94161744.html
        Demandez-vous pourquoi l’émission « sans aucun doute » a disparu ? Quelle était le thème de cette émission si ce n’est montrer aux gens l’argent gâché par nos politiques. Pour ceux qui s’en rappelle, il y avait un compteur totalisant le montant total d’argent gâché.

        Citation de Coluche:
        « Ne croyez pas que les hommes politiques soient cons bien au contraire, tout ce qu’ils font est calculé bien à l’avance… » Ca date de 30 ans ce qu’il dit ! Voez le résultat !

        Et rappelez vous que chacun aujourd’hui est complice de ce système puisque sans l’homme (esclave) il ne fonctionnerait pas. Sniff…

        “En politique, rien n’arrive par accident. Si quelque chose se produit, vous pouvez parier que cela a été planifié de cette façon.” Franklin Delano Roosevelt

        « Il faut prendre des mesures draconiennes de réduction démographique contre la volonté des populations. Réduire les taux de natalité s’est avéré impossible ou insuffisant. Il faut donc augmenter le taux de mortalité» Robert Mac Namara

        Remarquez, moi j’dis ça…

  • Mickey

    Bah, vous tracassez pas hein, c’est juste une folle frustrée de n’avoir pas d’enfant.
    Comme beaucoup de scientifiques d’ailleurs, des gens sens spiritualité, sans conscience…
    C’est l’avis d’une seule personne, relayé par les médias pour faire sensation.
    L’humain aura toujours envie de faire l’amour pour procréer, la femme de porter un enfant.
    Puis n’oubliez pas qu’avec ce genre de découvertes « scientifiques » , une contre culture se crée.
    Envoyez de « l’énergie positive » dans le monde, pas l’inverse. Il a besoin de ça
    :-)
     

  • Maverick Maverick

    C’était bien la peine de faire des études, pour devenir aussi débilement inhumain. :no:

    • Tex

      Exactement, l’humain se déshumanise avant d’avoir eu le temps de devenir humain!!!
      Paradoxal!!!

      • romulus

        Oui, et même si on a loupé des trucs essentiels eh bien il faut quand même faire avec, un peu comme on arrive à surmonter un handicap: ça grandit. L’important dans la vie c’est le chemin pour quelque chose qui en vaut la peine, pas le raccourci. Pour en revenir à un commentaire précédent, les moutons se bougeront lorsqu’ils auront conscience qu’il faut abandonner quelque chose: ça ne se fera pas tout seul et plutôt au dernier moment hélas car c’est très douloureux: je le sais, je l’ai expérimenté maintes fois. Pour l’instant, ça n’en prend pas le chemin. Un exemple, les premiers résistants en 40, combien étaient-ils?

    • D2

      Leur système d’éducation ne cherche qu’a créer une pensée unique ayant pour but de faire, par la suite, avaler le pire aux gens sans que ces derniers ne manifestent qu’avec faible ampleur leur indignation voire même leur contestation (+ ou – virulante, mais somme toute légitime). Vérifiez sur internet, des profs, des directeurs de Faculté témoignent de cela (désolé, mais je n’ai pas gardé tous les liens visités dans mes recherches, mais ça se trouve sur le net).

      Ce monsieur est l’incarnation de ce que j’avance, témoignage indéniable et là, j’ai le lien:

      http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89tienne_Chouard

  • Tex

    Pauvres enfants sans vécu intra-utérin, si important pourtant…
    L’homme est fou, la nature l’arrêtera…j’espère…!

  • Lyliberté

    La nature a créé l’homme, l’homme a détruit la nature! La nature reprendra ses droits une fois que l’homme disparaîtra!

  • yael

    ;-) Exact car i’enfant n’aura pas la mémoire de ses ancêtre la vie intra utérine est hyper importante…

  • voltigeur voltigeur

    Il est grand temps que les moutons se révoltent contre l’ordre établi pour reprendre en main leur destinée !!!!!

    faut pas trop rêver, la majorité du troupeau est trop bien dressé… ;)

  • Lucy in the sky with diamonds

    Bienvenue à Gattaca  :-?

  • C’est bien la peine d’être bardée de diplomes pour ACCOUCHER d’une telle aberration !  (..et je reste polie !)
    Celà me fait penser à Matrix, entre autre.
    Un monde totalement déshumanisé……le rêve du NOM.
    Le nouveau né sera totalement connecté à la machine…donc à sa merci pour le reste de sa vie….là on dépasse la science fiction..AU SECOUR !!

    • D2

      Regarde 1984 aussi alors et sachez qu’Hollywoood nous dit toute la vérité noyée dans un océan de bêtise. Film en réponse, « fight club » par exemple, question:
      Dans quel but ?

      Si l’on présente la vérité sous le dogme variété/divertissement, il est fort probable que la masse ne la prendra pas pour vérité parce que son cerveau l’aura cataloguée divertissement.

      Leur Plan est si grand qu’il est difficile d’accepter la vérité. Par contre, notez que TOUT le monde à un ressenti étrange, le 6ème sens peut-être ? Qui se sent comme un poisson dans l’eau (j’ai bien dit poisson, donc ne me parlez pas des requins car ils seraient le contraire) ?

  • Nous sommes en plein dans le film Matrix!!! En plein dedans!

  • yael

    Moi quand je vois ce genre d’articles ça me fait flipper!!! :-(

  • Mustapha Meunier

    En avant vers le meilleur des mondes…

    Egalité Homme/Femme oui ! mais pas entre les etres humains !
     
    Dans cette société, la reproduction sexuée telle qu’on la conçoit a totalement disparu ; les êtres humains sont tous créés en laboratoire, les fœtus y évoluent dans des flacons, et sont conditionnés durant leur enfance. Les traitements que subissent les embryons au cours de leur développement déterminent leur future position dans la hiérarchie sociale (par exemple : les embryons des castes inférieures reçoivent une dose d’alcool qui entrave leur développement, les réduisant à la taille d’avortons). Cette technique permet de résoudre les problèmes liés aux marchés du travail en produisant un nombre précis de personnes pour chaque fonction de la société. Ces nombres sont déterminés par le service de prédestination.
    Une fois enfants, les jeunes humains reçoivent un enseignement hypnopédique qui les conditionne parfaitement durant leur sommeil. Les castes supérieures apprennent ainsi à mépriser sans remords les castes inférieures, et ces dernières apprennent à admirer l’élite de la société.
    La société est rigoureusement séparée en cinq castes :

    les castes supérieures :

    Les Alpha en constituent l’élite dirigeante. Ils sont programmés pour être grands, beaux et intelligents.
    Les Bêta forment une caste de travailleurs intelligents, conçus pour occuper des fonctions assez importantes.

    les castes inférieures :

    Les Gamma constituent la classe moyenne voire populaire.
    Les Delta et les Epsilon forment enfin les castes les plus basses ; ils sont faits pour occuper les fonctions manuelles assez simples. Ils sont programmés pour être petits, laids (les Epsilon sont presque simiesques).

    Chacune de ces castes est divisée en deux sous-castes : Plus et Moins. Chacun, en raison de son conditionnement, estime être dans une position idéale dans la société, de sorte que nul n’envie une caste autre que la sienne.
    Cette société rend tabou le sujet de la viviparité : l’allusion à la maternité, à la famille ou encore au mariage font rougir de honte aussi bien les jeunes que les adultes. La sexualité y apparaît comme un simple loisir : chaque individu possède simultanément plusieurs partenaires sexuels (entre deux et six par semaine), et la durée de chaque relation est extrêmement limitée (quelques semaines seulement). Les femmes utilisent de nombreux moyens de contraception, appelés « exercices malthusiens », afin de contourner tout risque de reproduction qui échapperait au conditionnement réglementaire.
     
    Ce Livre parait en 1932. Huxley le rédige en quatre mois seulement.
    Pas de probleme d’inspiration ;)

  • Sophie

    Il semblerait que ce ne soit pas si nouveau que celà.
    Il faut lire le dernier livre d’Anton Parks, sorti en automne 2011
    « EDEN la vérité sur nos origines ».  
    http://www.antonparks.com/main.php?page=eden
    Retraduction des tablettes d’argile découvertes sur le site de Niffer dans l’ancienne Mésopotamie. Comparaison avec la Genèse de la Bible.
    Révélations.

    Un livre qui fait dégringoler bien des certitudes et des croyances. Une bonne volée !

  • mémé

    On veut nous faire un monde complètement anti-naturel. C’est vrai que l’accouchement, c’est un peu dégueu : du sang, des fluides visqueux, ça coule, 4a ne sent pas toujours bon…mais c’est la nature, il faut l’accepter.
    C’est comme les légumes parfaits qu’on vend au supermarché, les pommes parfaites, alors qu’en vrai, les pommes ont des taches, les légumes sont tordus, ont des trous…
    C’est la même philosophie hygiéniste. Beurk!

  • Joëlle Delmarcelle

    Est-ce que cette folle ne ferait pas partie de la secte de scientologie, des fois ?
    Ça leur ressemble bien ce genre de connerie.
    On sait pourtant depuis un bon moment que c’est la qualité du contact entre la mère et l’enfant qui humanise ce dernier. Et ça commence déjà in utéro.
    Ils veulent fabriquer quoi ? des autistes, des psychopathes, des moutons…
     

  • heaventramp

    Au secours !
    Et le bonheur de porter l’enfant de celui que l’on aime ? Et le plaisir de voir grossir son ventre, de sentir bouger le bébé, de lui chanter des chansons, de lui parler (père ou mère) de jouer avec les petits pieds qui font une bosse, toutes ces joies là, et d’autres, elles sont où, dans cette histoire ?
    Pourquoi une femme qui se procurerait un bébé-machine parce qu’une grossesse est encombrante aurait-elle envie de se faire ch…r à l’élever ?
    La maternité est une caractéristique du genre qui donne à la femme l’incroyable responsabilité de la survie de l’humanité…
    C’est anti-féministe au contraire, car confier cette mission à des machines fait perdre aux femmes cette particularité magnifique…
    Faire pousser des enfants comme des salades hydroponiques… On va où, là ?
    Par moment je suis contente de vieillir. J’espère ne pas vivre assez longtemps pour voir arriver toutes ces horreurs que nous promet la science…
     
     

    • Tex

      T’as raison.. mon grand-père disait déjà : « On est content de devenir vieux!! » Je n’ose pas imaginer ce qu’il dirait de ce monde devenu fou!

  • pokefric pokefric

    Moi,en tant qu’homme, je dit, pourquoi pas ?
    Ils ont bien inventés le phallus en caoutchouc……… :panda:
    Quelle abomination tout de même,Frankenstein, le retour…….

  • Anonyme

    Vous avez certainement déjà vu cette entrevue mais un rappel c’est toujours bien.
    C’est le témoignage d’un homme qui a eu affaire à l’élite, il parle du Council of Foreign Relation, des Rockefeller, de leur vision du monde, de leur plan et la partie intéressante : l’émancipation de la femme (à la minute 7). EN lisant vos commentaire j’ai tout de suite pensé aux révélations de cet homme.

    http://www.dailymotion.com/video/x3qiv7_aaron-russo-sur-le-11-septembre-le_news

    • D2

      Merci Anonyme, 

      « La présente fenêtre d’opportunité, durant laquelle un ordre mondial et interdépendant peut-être construit, ne sera pas ouverte pour très longtemps. Nous sommes à l’orée d’une transformation globale. Tout ce dont nous avons besoin est une crise majeure appropriée, et les nations accepteront le Nouvel Ordre Mondial.» (David Rockefeller, 23 septembre 1994)

      Il fait pas peur cet homme là ?

      • D2

        Il a dit ça aussi

        Quelques-uns croient même que nous (la famille Rockefeller) faisons partie d’une cabale secrète travaillant contre les meilleurs intérêts des Etats-Unis, caractérisant ma famille et moi en tant d’internationalistes et conspirant avec d’autres autour de la Terre pour constuire une politique globale plus intégrée ainsi qu’une structure économique – un seul monde si vous voulez. Si cela est l’accusation, je suis coupable et fier de l’être.
        Memoirs, David Rockefeller, éd. Random House, 1st Trade Ed edition, October 15, 2002 (ISBN 978-0679405887). p. 405

  • Cette universitaire n’a pas tort sur un point : l’enfant est la principale source d’aliénation de la femme, ainsi que le faisait déjà remarquer Simone de Beauvoir.

    Mais la vraie barbarie, n’est-ce pas tout simplement de procréer ?

    Sur une planète surpollupeuplée et dans une société de plus en plus violente, naître n’est plus seulement un cadeau empoisonné, c’est aussi un cadeau empoisonnant.

    La seule attitude éthique, c’est de ne pas mettre au monde un malheureux bébé qui n’a vraiment rien demandé.

    Un jour viendra peut-être où les enfants auront le droit de déposer plainte contre leurs parents s’ils sont mécontents d’être nés.

    Pour mémoire, le bouddhisme et le christianisme sont deux anti-natalismes. Ainsi Kierkegaard dans son Journal : « La reproduction de l’espèce, le christianisme veut y faire barrage. […] Je rends grâce à Dieu qu’aucun être vivant ne me doit l’existence. »

    Et plutôt que de geindre sur la crise, l’austérité et la dictature du patronat, utilisons la plus puissante arme politique de tous les temps : la Grève de la Procréation !

    Il faut changer le monde AVANT de le donner à des enfants.

    Philosophiquement vôtre,

    Théophile de Giraud

    Pour creuser la question : Manifeste anti-nataliste : http://www.le-mort-qui-trompe.fr/article84

    Et aussi, Jean-Christophe Lurenbaum : Naître est-il dans l’intérêt de l’enfant ? : http://jcl.algosphere.org/naitre-gratuit.pdf

  • jmar

    Bonjour,
    je vous fait par ici de mon expérience : ma femme et moi ne pouvion s avoir d’enfants, et l’uterus artificiel nous a été présenté comme une alternative intéressante par une clinique américaine somme toute trés serieuse à premièere vue…sauf que ma femme n’a été qu’un cobaye et notre bébé n’a pas survecu…alors cessons ces expérimentations surnaturelles ! je sais pas si vous avez vu cette video , elle vous en dira plus sur la vérité de l’uterus artificiel
     
    http://www.youtube.com/watch?v=r_nDqEznE7o