14 choses que vous ne saviez pas sur les gens qui fabriquent votre iPhone ou votre iPad pour 60 cents de l’heure

Je n’aime pas Apple, je n’apprécie pas ses créations, encore moins sa politique de tout contrôler, le moindre fichier envoyé, la moindre photographie, une surveillance quasi-totale des utilisateurs qui en plus, payent un maximum, permettant à la société de se faire une marge plus que confortable, et il y a beaucoup à dire sur eux, des vérités peu reluisantes…

Le ver est dans la Pomme : 14 choses que vous ne saviez pas sur les gens qui fabriquent votre iPhone ou votre iPad (pour 60 cents de l’heure)

Les iPhone et les iPad ont transformé le monde de l’informatique et de la téléphonie mobile, faisant d’Apple l’une des entreprises les plus rentables au monde, et même, l’une des entreprises ayant le plus de valeur. Nous apprécions que ces appareils nous soient vendus à des prix accessibles, et les actionnaires d’Apple sont heureux des marges réalisées par l’entreprise, mais il ne faut pas se leurrer : ces prix et ces marges sont le résultat de pratiques en matière de conditions de travail qui sont illégales dans nos contrées.

La radio américaine PRI a consacré une émission spéciale « This American Life » consacrée aux usines de montage des produits Apple. En voici les points saillants :

PLUS DE BIG POMME  EN SUIVANT :

1) Les produits Apple sont produits pour l’essentiel dans la ville chinoise de Shenzhen. Il y a 30 ans, ce n’était qu’un village au bord d’une rivière. Aujourd’hui c’est une cité de 13 millions d’habitants, plus grande que New York.

2) L’usine de Foxconn, une des sociétés qui assemble les iPhones et les iPads, parmi d’autres produits électroniques, emploie 430.000 personnes à Shenzhen.

3) 20 cafétérias servent chacune 10.000 repas quotidiennement à l’usine Foxconn de Shenzhen.

4) L’animateur du programme, Mike Daisey, est parvenu à parler à une ouvrière de Foxconn, hors de l’usine. C’est une petite fille de 13 ans dont le rôle est de polir chaque jour le verre de milliers de nouveaux iPhones.

5) La fillette a expliqué que Foxconn ne vérifiait guère l’âge du personnel à l’embauche. Daisey a rencontré d’autres ouvriers âgés de 14, 13 et 12 ans, et il estime à 5% la proportion d’ouvriers qui n’auraient pas atteint l’âge minimum du travail légal. L’usine est avertie à l’avance lorsque des auditeurs viennent l’inspecter, et les ouvriers les plus jeunes sont remplacés par de plus âgés.

6) Daisey est convaincu qu’Apple, qui est obsédé par les détails, est parfaitement au courant, ou ne veut pas le savoir.

7) Daisey s’est rendu dans d’autres usines de Shenzhen et a découvert qu’à chaque étage des usines, on trouvait une grande pièce dans laquelle 20.000 à 30.000 ouvriers étaient entassés. Ces pièces sont silencieuses : il n’y a pas de machine, et il n’est pas permis de parler. Les coûts horaires sont si faibles qu’il n’est pas rentable de mécaniser quoi que ce soit.

8) Une heure de travail chinoise exclut la possibilité de faire une pause, d’aller aux toilettes, de passer un coup de fil ou de bavarder. La journée officielle est de 8 heures, mais il est courant de travailler des journées de 12 heures, qui peuvent être étendues à 14 voire 16 heures, en période de lancement de nouveaux produits. Tandis que Daisey se trouvait à Shenzhen, un ouvrier de Foxconn est décédé après avoir travaillé 34 heures d’affilée.

9) Les lignes d’assemblage peuvent seulement progresser à la cadence des ouvriers les plus lents. Tous les ouvriers sont donc surveillés par caméra. La plupart des ouvriers travaillent debout.

10) Les ouvriers vivent dans des dortoirs. Dans un des baraquements de 12 m sur 12 m, Daisey a compté 15 lits, empilés comme des tiroirs jusqu’au plafond.

11) Les syndicats sont interdits en Chine. Quiconque essayant de former un syndicat est jeté en prison. Lorsque l’un des ouvriers se plaint de quoi que ce soit, il est signalé sur une liste noire que les usines se passent entre elles et il ne parvient plus à retrouver du travail.

12) Daisey a interviewé un groupe qui a parlé de l’utilisation d’un produit nommé « Hexane » pour nettoyer les écrans d’iPhones. L’hexane s’évapore plus vite que les autres nettoyants, ce qui autorise une cadence de travail plus rapide, mais c’est un neuro-toxique. Les mains de l’ouvrier qui en a parlé tremblaient de façon incontrôlée.

13) Des ouvriers ne peuvent plus travailler parce que leurs mains ont été détruites à force de faire la même chose des centaines de milliers de fois pendant plusieurs années (canal carpien). Ces handicaps auraient pu être évités si les ouvriers avaient pu changer de poste de temps en temps.

14) Daisy a montré son iPad a un salarié qui en fabriquait les cadres chez Foxconn. Il n’en avait jamais vu, et il a estimé que c’était un appareil « magique » après avoir joué un peu avec.

Pourtant, aussi horribles que semblent ces conditions de travail, elles ont apporté une amélioration par rapport à l’exploitation des rizières. Les ouvriers de Foxconn sont payés 250 dollars par mois, alors qu’ils auraient été payés 50 dollars dans les rizières. En 2010, selon Reuters, ils ont obtenu une augmentation de salaire de 298 dollars par mois, soit 10 dollars de plus par jour. Pour les femmes, en particulier, le travail à l’usine est plus rémunérateur que les autres alternatives.

Bien entendu, ce n’est pas un hasard si Apple a délocalisé la production de ses produits en Chine. Si Apple les avait fait produire aux Etats Unis selon les normes de travail légales, il aurait fallu augmenter les prix de vente des iPhones et des iPads, et/ou réduire les marges, ce qui aurait probablement compromis la pérennité de l’entreprise.

« Dans le fond, les iPhones et les iPads coûtent ce qu’ils coûtent parce les normes de travail qui ont présidé lors de leur fabrication seraient illégales dans ce pays, parce que les gens de ce pays considèrent ces pratiques brutalement injustes. Ce n’est pas un jugement de valeur. C’est un fait. Aussi, la prochaine fois que vous vous saisirez de votre iPhone ou votre iPad, demandez-vous ce que vous pensez de cela », conclut Henry Blodget de Business Insider.

source The Business Insider/Express.be Janv12

Trouvé sur leblogalupus.com

31 commentaires

  • Bojackoh

    Il n’y a pas trop de monde sur la Terre, il y a juste trop de prédateur et de vautour qui pourrissent l’existence de toute l’humanité. Il faut envoyer sur le soleil tous ces connards de B.Gates, (S.Jobs, c’est déjà fait) de G.Soros, de W.Buffet…de dabeuliou une bonne fois pour toute.

  • Yuca965

    Non,non, B.Gates, S.Jobs,etc, ils ne servent que les intérêts de la majorité, au lycée la moitié de la classe ont un iphone, les autres ont une portable semblable mais d’un autre marque ou des anciens téléphone. Et le seul qui s’en passe c’est moi ;) .

  • engel

    Des pièces de troix cents personnes;… ah non! de trois milles personnes; …Hein quoi ? de trente milles personnes !

    Pour moi, c’est tout simplement inimaginable.

    L’indécence dans la démesure et l’inhumanité totale.

    Pauvre monde.

  • La « Formidable » aventure inhumaine de APPEL

    C’est  dans un garage en banlieue de Palo Alto, au lieu dit  Cupertino que fut crée 1er Avril 1976 ( ce n’est pas une blague)la compagnie « Appel »par deux Hippies amateur de LSD et de contre culture et de Bob Dylan  . Cupertino est le nom donné a cette bourgade par ces fondateurs en l’honneur d’un saint qui avait pour habitude d’entrer en lévitation et d’être en extase permanente. Un lieu prédestiné aux états de conscience altérées qui seront entre autre le moteur de l’inspiration des 2 protagonistes qui ont de toute évidence lancé un « Appel » aux plus sombre entités des plan rétrogrades pour réussir leurs affaire :
    Le premier larron est Steve Wozniak développeur emblématique et précurseur de la « Geek » attitude qui a donné naissance au » NO LIFE ». Ses premières réalisations porte le non de: « Cream Soda Computer », qui tire son nom du Cragmont cream soda qu’ils boit a profusion lors du montage de ses circuits électroniques. C’est ainsi que le génie prends des formes parfois curieuse . Wosniack vie aujourd’hui loin de la firme Appel qui lui assure l’aisance de ceux qui ont réussit leurs coups. Il ne produit plus rien et vie de ces rentes, la firme à la pomme en à fait une compote, mais il est utile de dire que l’homme en question a réellement cru que l’informatique serait la nouvelle expression de la solidarité humaine retrouvé pour les temps futurs. Le deuxième larrons , Steve Jobs (celui que retiendra l’histoire) est  le cerveau de la stratégie commerciale de la compagnie, un brillant bonimenteur diabolique à gueule d’ange . Il est reconnu comme étant l’inventeur du nom de la société APPEL ,inspiré dit t’il par les vergées de pommiers qui prospérait dans la région de Palo Alto avant que les arbres numériques de la Silicon Valley ne prennent la place ( Macintosh est aussi  le nom d’une variété de pommes). D’autre pense qu’il y s’agit d’un clin d’oeil avec la pomme empoisonnée  responsable du suicide de Alan Turing le père des ordinateurs moderne, grand amateur de Blanche Neige en plus des pommes. Selon JOBS il n’y à aucune relation avec la pomme du péché originel responsable de la chute de l’homme dans l’enfer de la dualité et sa marque,comme il n’y à pas de relation avec  666 chiffre de la bête et le prix du premier apple mis en vente.  C’est dur à croire !
    Certain pense que l’origine du nom est juste un choix stratégique pour que la société s’affiche avant tout les concurrents sur les liste des annuaires ….pourquoi pas, mais très insuffisant comme explication .
    Une autre hypothèse ne semble jamais avoir été évoqué par personnes, Pourtant, il se pourrait que le nom de la firme Appel soit en relation avec la création de la franc-Maçonnerie moderne…
    C’est  dans une taverne du nom de : »apple-tree tavern »  (la taverne du pommier) situé à Charles Street Coven garden à Londre que fut crée en 1717 ce que l’on nomme aujourd’hui la Franc-Maçonnerie moderne . La construction d’un monde meilleurs est l’affaire de la franc maçonnerie non?
    D’autre encore voie un lien avec le nom de la maison de disque des Beatles « Appel Corps » qui entreprendra de nombreux procès contre la firme de JOBS. Le point commun en plus du nom de ces 2 sociétés est certainement dans l’état d’esprit des leaders respectif Jobs et Lennon tout 2 avide de célébrités et Guru incontestable des nouvelles postures pseudo libératrice de la jeunesse de l’époque. Jobs est l’incarnation de la fusion du flower power et des micro puces électronique qu’il élèvent au rang de casi divinités. Lennon est lui la fusion du Flower power et des doctrines de contrôle mental applicable à ces Fans par la production de chansonnettes débilitantes. On retiendra qu’il est entre autre l’auteur et l’interprète de ce qui pourrait bien devenir l’hymne planétaire du Nouvel Ordre Mondial : IMAGINE. Jobs  se caractérise par des postures maniaco-dépressives et schizophrène érigées en règles de réussites absolue. L’homme JOBS se distingue par un relationnel  sadique  or norme mâtiné de mépris ou de pitié tout aussi or norme pour ceux qu’il vient de détruire psychologiquement , ils seront nombreux. JOBS  considère que l’excellence est le but ultime de toutes les réalisations pour lesquelles il se fait le promoteur en utilisant l’énergie de ceux qu’il à choisi pour leurs profils spécifiques et prétend ainsi les  élevés au dessus de la masse en échange de leurs soumission à ces concepts. Il illustre son vampirisme par le proverbe : Soyez insatiable soyez vorace. Grand consommateur de LSD et adepte des méditations transcendantale comme Lennon. Jobs affectionne  particulièrement le   zen qui est comme chacun le sais est  la voie royale pour la numérisation planétaire dans la position du lotus  .  Jobs l’inventeur de « l’appel génération » va quand même trouvé son maître en la personne de John Sculley l’inventeur de la « pépsi génération ». Deux amis frères d’âmes en symbioses pour l’aventure du personnel computeur à la pomme.
    Sculley  s’inspirera des théories de Jobs pour les retournées contre le maître.
    Selon Jobs : il est plus captivant  d’être un pirate que de rejoindre la Navy
    Sculley à bien retenu la leçon et  Jobs  se ferra purement et simplement foutre à la porte de sa société par son ami  Sculley en 1985.  Sans Jobs il ne resta vite plu que le trognon de la pomme . Sculley perdra le feu sacré sans son modèle et devra à nouveau faire   » APPEL  » à Jobs pour la deuxième partie du plan MAC et le déferlement sur le monde des « I Mac » en tout genre….
    Le nom de JOBS est  à une lettre prés celui du pauvre JOB biblique mis au travail par Satan lui même . Feu Steve Jobs est assurément un des instigateurs d’une des plus redoutable épreuve à laquelle l’humanité est entrain de faire face. Le travail en cours est pire, comparé aux affres imposé par Dieu au JOB biblique .
    Steve Jobs et  steve Wosniack  ont tous deux  vécu à Palo Alto, et c’est  là que Steve Jobs à rendu sont dernier souffle en Octobre 2011 . Il sera certainement possible aux pèlerins adeptes de la mythique compagnie à la pomme et du non moins mythique  Steve Jobs de visiter prochainement un musé en son honneur et pour sa postérité.
     
    Avant celà l’horreur est au quotidiens des ouvriers victime de l’appel attitudes des morfales planète
    Sinouhé l’Artiste

  • yael

    Ce que me choque le plus c’est l’exploitation des enfants pour le imerde!!!

    lisez ça :

    http://www.liberation.fr/economie/01012320991-apple-reconnait-un-vrai-systeme-d-exploitation

  • ratgana

    Tout comme il y a beaucoup à dire sur le consommateur crétin qui se jette sur le dernier produit à la mode. Sur un marché il y a toujours deux acteurs : un vendeur et un acheteur et que le vendeur soit Apple ou un autre ça change quoi ? Ce vendeur là ne fait que profiter d’une autoroute qui lui est offerte. On veut du pas cher, c’est fait, vous l’avez votre I-machin à deux balles. J’ai fait une enquête, par le passé, devant certaines enseignes qui vendent ce genre de produits, résultat : Le consommateur se fout royalement de savoir si des chinois ou autres sont morts pour fabriquer son nouveau jouet.

  • Est-ce que la pub « pour financement du blog » contribue à quoi que ce soit dans la connerie huamine que vous dénoncez? Pub pour le « forex » afin de faire du trading en ligne depuis un paradis fiscal au sein de l’UE, m’enfin. Plus rigolo encore et sans contradiction aucune, en bas su site quevois-t-on de la pub sous forme de lien pour les « annonces google » « Iphone » « Iphone 4 2011 » « Iphone to Buy » « Get a Iphone ». Donc si j’ai bien compris on crache dans la soupe mais d’un autre côté on prends le financement dans le genre comclick mais c’est le méchant steve jobs qui trinque. Et puis tant qu’à faire, on s’inscrit sur le FOREX pour acheter des actions foxconn… tant qu’à faire. :-P

    • Je dis cela en écho à l’article http://lesmoutonsenrages.fr/2012/01/20/nous-sommes-le-pouvoir-nous-avons-le-pouvoir-utilisons-le/#comments dans lequel on peut lire: Sommes-nous réellement impuissants ? Je ne le crois pas. Nous sommes cette société à la déroute. Tous. Nous sommes l’économie, la politique, la culture. Nous sommes les élus, les entrepreneurs, les agriculteurs, les ingénieurs, les artistes, les mécaniciens, les enseignants, les consommateurs. Nous sommes ceux qui choisissent, qui élisent, qui achètent, qui fabriquent… Nous sommes les créateurs de ce monde. Il est trop aisé de repousser la responsabilité hors de nous-mêmes.

      Aussi, je me demande s’il n’ya  pas là une contradiction voir un début de réponse.

  • Je suis bien heureux d’avoir un tel dit « pourri » , de plus de 2 ans, qui fonctionne à merveille, et dont la batterie dure 1 semaines… En appelant quelques heures / semaines… Qui dit mieux???     Effrayant…  fuck ifone, fuck apple, d’ailleurs il est mort, on ne peut pas lui souhaiter pire.

  • Que dire de l’application YouTube sur Iphone? et puis foxconn n’est elle pas la société qui fabrique pour Microsoft? Finalement, tous ces esclaves nous permettent de communiquer, de commenter à tout va via le blog des moutons… Nous sommes tous responsables mais il y en a qui sont plus responsables que d’autres. Tout cela est la faute de Steve Jobs :devil:

  • Tiens, Un iphone4 pour 12.28 euros, j’achète??? Ouahh le bandeau ici!!!

    12.28 euros, 2 paquets cigarettes quoi!!!

    Qu’est ce je fais je clique??? 

    12.28 euros,  8 litres d’essences quoi, tout juste de quoi aller à 100 bornes de chez moi… Faut pas que j’aille trop loin non plus parce que sinon je vais arriver jusqu’uen chine complètement dépité aux milieu des nouilles!!!!

  • Prix cassés iphone 4S 21.04 euros livraison gratuite! sur oopad.com, d’accord merci pour l’info les moutons. Sinon l’exploitation des pauvres chinois loin loin là bas, ce n’est pas bien. Mais comment ki zarive avendre leur phones? La pub bien sûr… Ce Steve Jobs quel malin, c’est de sa faute… c’est un coup du Nouvell Ordre Mondial.

    Hein les moutons c’est eux qui vouzon obliger à mettre de a pub pour apple, hein???

  • Lucy in the sky with diamonds

    je pense que vous connaissiez déjà. Mais au cas où : http://tinyurl.com/7mpkjda

    Désolé, je ne l’ai pas trouvé en un seul et même film.
    Have fun…

      • Tout est normal, esclavage, exploitation… loin des yeux loin du coeur. 

        J’ai déjà du mal à rentrer dans une grande surface quand je vois toutes ces masses d’objets veant à 80% de Chine  j’arrive à me mettre tout seul en colère maisaprès avoir vu ce documentaire, je crois qu’il ne faut plus que j’y aille sije recontre un consommateur ou une phrase déplacée… je vais devenir fou, insulté la personne qui se demandera qui quoi hein??? C’est à devenir fou… C’est dégueulasse tout ce trafic.

        Les consommateurs mais que dire de ces gros commerçants, ces chefs d’entreprises, chefs de rayson sous chefs de rien et autres assistanst de sous chefs à qui l’on donne toutes les apparences de personnes de bien. Réussir dans les affaires en revandre à des gogos incultes. Alors la politique !!!

        Monde de merde!!! Masters and servants!!! suicides, souffrances au travail… et au suivant.

  • Farel

    Inutile de chercher à culpabiliser les consommateurs…eux n’y gagnent rien à exploiter à si bas prix des esclaves! Le prix reste le même que si les produits apple étaient produits en occident; à 60 cents de l heure, combien paierions-nous ces appareils? Ceux qui culpabilisent les consommateurs sont au mieux des ignorants…au pire des gens incapables de calculer: Tournez-vous vers les actionnaires, PDG, etc. Ce sont eux seuls que ce système arrange!!!!

    • Le consommateur a aussi une part de responsabilité dans cette chaîne non pas parce qu’il achète un produit qui correspond au juste prix de son pouvoir d’achat mais par l’ignorance entretenue à souhait par les gros commerçants pour qu’il ne se rende pas compte des conditions de travail des ouvriers qui produisent le bien qu’il va consommé. Tout comme il ne se soucie guère de ce qui adviendra de son iphone4  (retraitement des déchets) empressé qu’il sera d’acheter le ihpone de la génération suivante. En réagissant comme un véritable cochon sans cervelle, le consommateur nourri son foie plutôt que sa cervelle et c’est en cela qu’il est véritablement coupable parce qu’il ne se remet pas en question son rôle et celui du système.