Les incroyables comptes d’un dealer marseillais

Un article qui a tendance à énerver… Difficile d’être honnête à l’heure actuelle et d’affronter la vie de tous les jours quand on voit que certains magouillent ouvertement et se font des salaires de plusieurs dizaines de milliers d’euros, mais ne flanchons pas, tout se paye un jour, c’est le karma, et je préfère l’honneur dans la galère que la richesse qui mène à la prison…

La cité de la Visitation, dans les quartiers nord de Marseille, où se déroulait le trafic décrit dans le carnet retrouvé sur place.
La cité de la Visitation, dans les quartiers nord de Marseille, où se déroulait le trafic décrit dans le carnet retrouvé sur place.

Le réseau inscrivait tout sur un petit bloc-notes. Ce document rare a été saisi par la police de la Cité phocéenne.

La police marseillaise a mis la main sur un document exceptionnel: la comptabilité d’un caïd local du trafic de stupéfiants, méticuleusement détaillée sur les feuillets d’un petit bloc-notes. Une version simplifiée des livres de comptes d’Al Capone, en somme, découverte dans les parties communes d’un immeuble annexées par les trafiquants, dans la cité de la Visitation, dans les quartiers nord de la Cité phocéenne, là où se multiplient les règlements de comptes à la kalachnikov entre jeunes de 17 à 20 ans.

Le «bénéfice», inscrit en toutes lettres par ce scribe consciencieux du commerce de cannabis et de cocaïne, dépasse les 100.000 euros par mois. Pour une seule cité! Plus d’un million d’euros d’argent sale par an, empochés «net d’impôts», dans un seul point de vente de la ville. On comprend mieux les enjeux de la guerre de la drogue à Marseille, où le nouveau préfet de police, Alain Gardère, a focalisé son action sur 25 cités sensibles.

Le gang de la Visitation a été, pour l’essentiel, mis hors d’état de nuire à la mi-novembre par l’antenne marseillaise de l’Office central de répression du trafic illicite de stupéfiants (OCRTIS). Mais l’affaire est loin d’être terminée. Elle a donné lieu à une nouvelle arrestation cette semaine. Il y a un mois, deux des interpellés, âgés de 26 et 51 ans, avaient été présentés comme les chefs du réseau. «L’un d’eux était sans doute l’auteur des feuillets de compte», estime un policier, en attendant d’éventuelles analyses graphologiques.

«Chefs d’entreprise»

Le précieux document éclaire, en tout cas, sur la psychologie de cette nouvelle génération de voyous. «Ils brassent tellement d’argent qu’ils se rêvent désormais en chefs d’entreprise!», estime un commissaire de la PJ locale.

La demi-douzaine de membres de la bande subvenait aux besoins de familles entières. Le seul «coût de fonctionnement» du réseau s’élevait à 50.000 euros par mois, pour payer les intermédiaires et l’armée des petites mains impliquées dans le trafic. Les seules «nourrices», qui gardent la marchandise, recevaient un vrai salaire de cadre: 19.000 euros à se diviser en quatre. «De quoi ruiner la valeur du travail!», se désole un officier de police des quartiers nord.

À la Visitation, point de vente conquis de haute lutte, le réseau démantelé avait installé un véritable «drive-in» de la drogue, avec des dizaines de clients par jour. Un café servait à passer commande. Une jeune femme de 25 ans alimentait les halls d’immeuble au gré des transactions. Le client n’avait plus qu’à faire un petit crochet en voiture pour payer et être servi. La drogue était achetée en gros en Espagne, les fournisseurs répondant aux «coups de chauffe» par des approvisionnements complémentaires depuis la région parisienne.

Un limier de la PJ locale l’assure: «La Visitation n’est pas le plus gros point de vente de la ville. Certaines grosses cités font vivre quatre ou cinq lieux de deal similaires.» Le policier l’assure également: «Si les balles fusent, ces derniers temps, c’est parce que la justice a mis derrière les barreaux des caïds dont le commerce, laissé en friche, suscite des convoitises.» Aussi paradoxal que cela puisse paraître, le milieu qui s’étripe à Marseille serait un signe que la police fait son travail.

Un petit commerce de drogue à « 110.950 € de bénef par mois»

Le petit livre de comptes du réseau de la Visitation, à Marseille,  n’omet aucun détail. On y décrit  la «paye des employés (gérant, vendeur, guetteur)», les frais  de «nourriture» et les «arrangements», sous forme  de «remises clients», pour un total de 31.200 euros par mois.  Les «nourrices» ont perçu,  dans le même temps, 19.100 euros, Pour un total de «coût  de fonctionnement» du réseau  chiffré à 50.300 euros par mois.

Le prix du kilo de haschich est fixé  à 2250 euros. Le «bénéfice  sur la coupe (passage du kilo  aux morceaux» atteint 101.250 euros. Le «spé», autre produit, rapportait quant à lui «60.000 euros par mois».

Suit un petit calcul d’écolier: «60.000 + 101.250 = 161.250 – 50.300 =110.950 € de bénef par mois».

L’un des points de guet était visiblement une maternelle.  Le «guetteur maternelle» touchait, en tout cas, à lui seul, 4 800 euros  par mois. Celui d’une «entrée» émargeait, pour sa part, à 6 000 euros, soit 100 euros la demi-journée.  Le «vendeur» et le «gérant» n’étaient pas trop gourmands, puisqu’ils ne percevaient  «que» 9000 euros.

Source: lefigaro.fr

28 commentaires

  • Dreamcatcher153

    Rien d’étonnant que leurs sales buziness soient prospères, sur Blois sous nicolas perruchot, des amis m’avaient raconté comment ce dernier (catho intégriste, chemise plus blanche que blanche,ump) dînait aussi bien avec des « cols blancs » qu’avec certains gros dealers de la zup, tous étant en cheville avec des patrons de boîtes de nuit, ces derniers ayant souvent des liens avec des réseaux pédophiles étatiques…

  • Dreamcatcher153

    http://www.lexpress.fr/actualite/monde/djouhri-de-sarcelles-aux-palaces_1030175.html, merci à celle ou celui qui a mis l’info en 1er sur ce site ou Liesi, ça faisait longtemps que je me posais cette question, depuis que j’ai vu sarko et morizet à Fukushima, lui suer à grosses gouttes bien grasses et elle pâle et livide comme un linceul : qui tient sarko, guéant et les autres par les couilles ?

  • A.Caporale

    Il y a combien de temps déjà que l’implication des services étatiques mondiaux dans les trafics de drogues sont dénoncés ???
    Déjà les européens, france en tête étaient les organisateurs de l’entrée et du commerce de l’opium en Chine……….
    Donc, rien de nouveau sous le soleil. Rien ne changera tant que le niveau de conscience des individus ne passera pas sur un autre plan. Et ça, c’est pas gagné

  • Dreamcatcher153

    La « druze connection » : Secrets initiatiques en Islam et rituels maçonniques / Druzes, Ismaéliens, Alaouites, confréries soufies http://www.mediarabe.info/spip.php?article1596

    • delphine

      bonjour Dreamcatcher,
      je n’ai pas lu ce livre qui semble intéressant, merci de le signaler 
      mais le titre m’intrigue
      et j’ai un peu de mal à voir la connection directe avec les dealers qui polluent notre pays.

      les confréries soufies véritables de part leur spiritualité extrêmement détachée des formes matérielles me paraissent plutôt éloignées des courants FM, alors des liens avec la drogue???????

      d’autre part la FM dans le monde arabe a vraiment une place à part, incompatible notamment avec la charia et le livre.

      et qu’à voir tout cela avec la druze connection? 
      il y a chez les Druzes comme dans tout peuple, tout courant, etc, des gens admirables. il est donc délicat de poser tout de go « LA » druze connection. 

      s’il y a quelques brebis galeuses chez les Druzes, ce n’est ni plus ni moins que chez les autres. on pourrait parler de la patchtoun géorgienne, albanaise, kossovar,  taliban connections, j’en passe et pas des meilleures.

      le problème c’est cette économie souterraine qui noyaute les cités, ici en France.

      si chaque pays faisait son boulot, tout le monde vivrait correctement sans passer par la drogue. 

      de toute façon une fraction des cités a appris à vivre en économie parallèle, enlevons la drogue, il y a aura tout de suite une saleté de remplacement pour gagner beaucoup avec le moindre effort.

      peut-être que si on EDUQUAIT enfin les enfants à d’autres valeurs, on pourrait espérer que le futur soit meilleur.

  • willy74150

    quand l’état osera donnez l’ordre qu’on les abattes sans somation sa ira mieux c’est de la pourriture qui ne pense qu’au fric et qui n’a aucun courage (AK47) ni honneur  c’est tellement facile !!! racaille , charogne , tas de merde qui pue … des Français bien de chez nous ha ha ha !!!

  • willy74150

    le pire c’est les connards qui achètent alors la je comprend pas !!!
    j’ai jamais mis la moindre clope dans ma bouche encore moins de la drogue , les gens sont donc si faible que ça ? aussi lâche que les dealer  ? mais dans un autre monde …  :pill: :cigarette: :poop:

    • engel

      Peace and love!
      kool!!!!!!!!!! 

      • N-Lord N-Lord

        @Willy: il existe d’autres points de vues entre le « j’y toucherai jamais c’est tout de la merde » et le « je suis trop faible et lâche, je me pique ». La vie n’est pas binaire cher ami, les drogues ne sont pas ou bonnes ou mauvaises, elle sont trop nombreuses que pour pouvoir se permettre d’être aussi catégorique.
        D’ailleurs mieux connaître les drogues nous permet surtout de savoir lesquelles il faut combattre. Savais-tu qu’il n’existe pas tant de substances que ça qui peuvent porter le doux patronyme de « drogue », deux en fait : l’ opium sous toutes ses formes (héroïne) et l’alcool. Ce sont les deux seules substances qui vont provoquer un manque physique (douleurs pour opium et dérivés, tremblements incontrôlables pour les alcools) et donc qui sont des drogues, on les appelle généralement « drogues dures ».
        Tous les autres sont des stupéfiants et non des drogues, bien que généralement on le nomme, à tort donc, « drogues douces ». Ils sont assimilés aux drogues car une personne affaiblie moralement peut prétendre avoir besoin de son stupéfiant (Cocaïne, Ecstasy, lsd,…), cela est faux, il s’agit plutôt ici de quelqu’un en dépression qui fuit la réalité.
        Attention, je n’ai pas dit que les stupéfiants sont bon pour la santé, aucun ne l’est je crois, même si des études sur le cannabis tendent à prouver le contraire, rien que le fait de le fumer, quelles que soient ses supposées vertus, ne doit pas être bénéfique aux poumons.

        Bref, on n’insulte pas les gens comme ça, surtout quand on maîtrise si peu le sujet.

      • homme des bois

        Et pas que sur le cannabis mon cher ^^  Voici une liste plutôt complète des plantes psychotropes, et leurs effets, récréatifs ou médicinaux.
         
        http://medicherb.voila.net/listpsycho.htm
         
        Puis le cliché du type qui fui la réalité pfff…. Y’en a c’est vrais, et y’en a d’autre qui aime l’effet de certaines plantes de temps en temps. de là a choper des produits chimiques, ohlala^^ moi j’y touche pas, je préfère le naturel. Mais c’est quand même un sale cliché. (je vais pas te faire le couplet du : tien prend ça et tu comprendra beaucoup mieux ton esprit et tout ce qui t’entoure, mais y’a de ça aussi dans la « drogue », pour une bonne majorité d’entre elles en tout cas.

      • homme des bois

        Et puis si tu veux pas te faire mal aux poumons en fumant le cana, il éxiste les vaporisateurs ^^ Attention du coup l’effet est beaucoup plus intense, il faut en mettre moins. http://www.greenweez.com/vaporisateurs-c145?ectrans=1&gclid=CPOum5j6qq0CFUIMfAodZHMjoA
         
        un peu cher ceux là… y’en a des beaucoup moins cher ^^

      • N-Lord N-Lord

        J’ai dit « personnes affaiblies moralement » pour ne pas choquer.

        Mon avis profond est « on est dans la merde quand on veut s’amuser un peu ou s’ouvrir l’esprit parce que trois pauvres tarés se sont fait tombés dessus par la papa ou la police et qu’il ont pleurés cadom, et comme c’est leurs versions dans les déclarations de polices… »

        Et je suis également pour une lutte sans merci contre les deux fléaux précités, à savoir les drogues dites « dures ». 

        Et merci, ton conseil est intéressant, mais à mon âge et après tant d’années, je suis trop habitué au traditionnel bedot…la consommer autrement me semblerait étrange

  • engel

    C’est un salaire de minable ! 
    Et dire qu’il aurait pu faire footballeur… 

  • Bouffon

    En attendant eux y bossent !

    • homme des bois

      Ouais, et je trouve même que les salaires sont très bien partagés comparé aux grandes entreprises légales.
      4500 pour le guetteur, 9000 pour le boss… c’est quand même beau non?
       

  • La consommation d’alcool en France 9,7 millions réguliers pour les alcooliers, celle de médicaments psychotropes en France 3,8 millions réguliers pour les laboratoires pharmaceutiques, celle de cannabis en France 1,2 millions réguliers pour le marché noir.
    Selon l’INHESJ, les crimes et délits constatés par les services de police et les unités de gendarmerie en 2009: 372 264 infractions ont été révélées par l’action des services. Près de la moitié sont relatives à la législation sur les stupéfiants soit 174 870 faits en 2009.
    Le plan de lutte antidrogue implique l’activité de la sécurité publique en matière de lutte contre les stupéfiants implique les Préfectures de Police, l’action de la Gendarmerie nationale, les Douanes, le système judiciaire, l’Administration Pénitentiaire, les Groupes d’Interventions Régionaux, l’Office Central pour la Répression du trafic Illicite des Stupéfiants… Le coût est difficilement chiffrable mais c’est loin d’être gratuit.

    La libéralisation du cannabis, sa distribution, son contrôle sanitaire par la prévention… générerait de nouvelles ressources fiscales additionnées à des économies substantielles réalisées sur les coûts engendrés par les répressions policière, judiciaire et carcérale, si cela avait lieu.

  • Dreamcatcher153

    Oui c’est bien connu que les états sont les plus gros dealers (traffique de drogue, traffique d’état de http://www.priceminister.com/s/trafic+drogue+trafic, les plus gros fournisseurs d’armes (lord of war), la traite des blanches, etc.. La Cias’est servi de la drogue pour tuer le mouvement des Black Panthers, Woodstock a été organisé par des labos pharmaceutiques

  • A.Caporale

    Les guerres de l’opium
    Au dix-huitième siècle, le principal producteur était le Bengale sous la domination anglaise de la Compagnie des Indes orientales. Si les portugais commencèrent à l’introduire en Chine en petite quantité au début du dix-huitième siècle (12 tonnes en 1729), la Compagnie des Indes orientales prit rapidement le relais malgré les édits impériaux interdisant son importation. En 1792, c’est 240 tonnes qui furent importées puis 360 en 1817, 2 400 en 1837.
    Le différend entre l’empereur chinois et les Britanniques devait conduire à la première guerre de l’opium (1840-1842). La défaite chinoise se traduisit par l’importation de  3 000 tonnes d’opium en 1850. Une deuxième guerre de l’opium déclenchée en 1856 eut des conséquences encore plus graves pour la Chine. Ainsi, 6 000 tonnes furent importées en 1879, plus de 10 000 en 1886. Dans le même temps, le nombre d’opiomanes chinois dépassait 120 millions, soit le cinquième de la population. Toutefois, la culture du pavot se développa parallèlement en Chine faisant de ce pays le premier producteur mondial d’opium au début du vingtième siècle.

     
    Rien ne change dans ce monde, tout changement n’est qu’illusion ou inculture (de pavot :) )

  • guelop

    c est pareil partout ils roulent en bm en mercedes des caisses que tu pourra jamais te payer meme si tu bosses comme un xxxxxx ! personne leur dit rien , facile de venir emmerder le petit travailleur solvable de lui faire une saisie sur salaire ou autres .on est dans un pays de merde les flics ne peuvent rien faire la justice les relachent par contre si t un travailleur francais t as tout dans l os la les flics se lachent et se prennent pour des cow boy quel honte ce pays !!!

  • guelop

    article faux :Le «bénéfice  sur la coupe (passage du kilo  aux morceaux» atteint 101.250 euros c est faux ce qui ferait le gramme a plus de dix euros  a marseille au detail ca tourne a 5 ou 6 € c est pas la hollande et en plus ils vendent de la merde donc faut diviser par deux les chiffres c est honteux quand meme mais ils ne vendent pas que du hash

  • Faut arreter avec les idées toutes faites. Un guetteur gagne 60€ / jour, + un barette de 10€, + 2 grec à 5€, soit 80€/jour.  Vous n’avez qu’à faire la meme chose si vous ètes jaloux. Franchement, risquer de la prison, pour 80 balle par jour, non merci.  C’est la dure lois de l offre et de la demande… Il y a quelques années, je fumais 100grammes/mois…  ca n’a pas fais de moi un voyou.  Et puis ceux qui tournent aux anti depresseurs ne valent pas mieux…  Les medecins, qui bourrent les gens de medoc ne vzalent pas mieux..  Il y a 30 an, aux USA, on pouvait payer sa dime en chanvre. Cette drogue (très douce)  est l’ennemi des lobby agro pharmaceuthique, petrolière etc etc…  0 décès du au canabis. 60.000 /an a cause de l alciool, idem pour le tabac.  La France est le plus gros con somateur de anxiolytique au monde…Faut arreter de diaboliser le cana…En general, les hommes qui battent leurs femmes, sont rarement ceux qui boient…  De plus, c’est pas ces idiots de cité qui ont fait notre dette. fx probleme, ca existe depuis toujours, sauf  qu’avant c’était le pote du pote qui vendait, maintenant,  c’est la vente industrielle… A Paris, sevran (93) , nanterre, etc etc , il faut faire la queue pour se prendre un bout…  Il faut légaliser point barre   donc fx pb.

  • sont rarement ceux qui fume   pardon

  • Jimok

    La beu çà ouvre l’esprit, mais çà ferme le physque. P’is c’est narurel, çà pousse comme le chiendent. C’est de la même familles que l’ortie.

  • Jimok

    Ha oui! Bonané à tous!