Derrière les jouets de Noël made in China, la République Populaire de Chine..

Voici les réflexions d’un « blogueur » qui ne manquent pas de bon sens. Qui pourra répondre à ces interrogations, et éclairer sa lanterne?

Made in China. Illustration de Benjamin Baret, de 15x21cm

Une polémique part souvent d’un fait horrible:

Un article paru dans Le Monde du 27/12/2011 en dit long sur l’état actuel de la « République Populaire de Chine »:
« Chen Xi était jugé pour « incitation à la subversion du pouvoir de l’état » en raison de 36 écrits fustigeant l’Etat-Parti. Verdict : dix ans de prison ferme, selon l’organisation China Human Rights Defenders (CHRD). » (rire jaune)
[…] « il animait une association de défense des droits de l’homme dans sa province, le Guizhou. Il militait récemment pour que des candidats indépendants du Parti puissent se présenter lors des élections locales. » (rire jaune virant sur le noir)
puis: « le 23 décembre, c’est une cour de justice de Suining (province du Sichuan) qui avait condamné un autre dissident historique,Chen Wei, à neuf années d’emprisonnement. Selon l’acte d’accusation, il lui était reproché d’avoir rédigé, depuis le mois de mars 2009, quatre articles aux titres explicites tels que « La maladie du système et le remède de la démocratie constitutionnelle ».(rire noir)

Extraits d’un article de Harold Thibault, paru sur leMonde.fr

Après les faits, pour bien réfléchir, on doit se documenter:


La censure en Chine:

Sur wikipédia, j’ai appris que la Chine censurait quasiment tout: films, livres, musique, oeuvres d’art. Mais surtout internet:
« La Chine exerce un filtrage des sites web indésirables à l’aide d’un immense pare-feu surnommé le grand pare-feu de la Chine, par lequel toutes les connexions Internet passent. Le gouvernement chinois se sert de ce pare-feu pour bloquer des sites à contenu politique (manifestations pro-démocratie de la place Tiananmen en 1989, l’indépendance des Tibétains et sur le 14e Dalaï Lama, l’indépendance des Ouïghours, l’indépendance de Taïwan), des sites associatifs ou des blogues, mais aussi des sites pornographiques ou les sites à caractère subversif. »
Les autres accusations de la Chine:
Si ce n’était que la censure, il n’y aurait pas de quoi en faire un fromage! Mais non, il y a de réelles atrocités en Chine!
Tout d’abord, le trafic d’organes:  On peut acheter sur internet des organes en provenance de Chine. Mais ils ne proviennent pas de morts accidentelles, non. Ils sont pris sur les corps encore chauds des condamnés à mort, ou sur des pratiquants du Falun Gong. Le Falun Gong est un mouvement spirituel chinois comptant prés de 70 millions de pratiquants en 1999, dont on ignore le nombre aujourd’hui car les personnes soupçonnées d’appartenance à ce mouvement pacifiste à tendance bouddhiste sont systématiquement traqués et emprisonnés.Souvent torturés, ils servent également de « banque vivante d’organes ». Un petit reportage sur la question par le magazine de la santé de France 5. C’est paru il y a presque 2 ans, mais je n’ai pas trouvé d’articles signalant la diminution de ce trafic depuis (voire le contraire). Depuis que la Chine nous aide à sortir de la crise financière européenne, on n’en parle quasiment plus non plus…
Le cas du Tibet
Lors d’un voyage en Inde en août 2010, nous avons rencontré Li Chi, tibétaine. Elle avait fui Lhassa à 24 ans pour venir en Inde. Elle nous a raconté le Tibet tel qu’elle l’a vu se faire détruire, voici des extraits de ce qu’elle nous a dit:
La Chine envahit le Tibet en 1949, et détruit 90% de leur patrimoine. Les temples contenant tous les parchemins religieux, historiques, et autres furent brûlés. Les statues détruites. Les moines assassinés. Aujourd’hui, ces anciens hauts lieux de culte ont été transformés en toilettes publiques ou en bordels. Les Tibétains ayant survécu sont aujourd’hui complètement brimés par les Chinois. Des limites de déplacement ont été arbitrairement déterminées, les champs ont été annexés, ils n’ont accès qu’à des métiers qu’une mule pourrait faire, quel que soit leur niveau d’éducation. Mais avoir un métier aussi dégradant reste tout de même un luxe. Les prostituées tibétaines de tout âge sont légion dans les bars chinois de Lhassa. Presque autant que les caméras, ou les perquisitions. Si un Tibétain ne posséde pas le portrait d’un format pharaonique du président chinois en évidence chez lui, il s’expose à de très graves poursuites. S’ils possèdent une image du Dalaï-Lama, c’est encore pire. Le Tibet (pays autonome 5 fois plus grand que la France en 1950) n’existe plus. Il fait désormais partie de la Chine.
Le reste
Bien sûr, il existe de nombreuses autres aberrations dues au gouvernement chinois (les séropositifs du désert de Gobie, les massacres de Tiananmen, les famines répétitives, la politique de l’enfant unique, l’exploitation des enfants, l’extrême pauvreté, etc…
Après s’être bien documenté, il s’agit d’activer ses méninges.
Tout d’abord, se poser des questions sur le fonctionnement passé.
Mais pourquoi le pays possédant le 2ème PIB du monde n’a qu’un PIB par habitant classé au 96ème rang mondial? Étrange, non? A qui profite cette différence? Ou plutôt à quoi? Pour éviter à un enfant de faire n’importe quoi, et donc aussi de penser par lui-même, il faut l’occuper. Et si le gouvernement chinois utilisait ce même principe pour que son peuple ne cogite pas trop? Et si ce qui plaisait le plus à cet état était le pouvoir total sur une population gigantesque plutôt que la richesse? Dans ces cas-là, il vaudrait certainement mieux fournir un maximum de travail à ses concitoyens, sans leur donner trop de richesses, pour les occuper et leur éviter de penser. Et pour les moutons noirs, une accusation d’anti-patriotisme, un sac sur la tête, et basta! Pour le travail, si l’état en manque, autant demander à l’ultra libéralisme d’en fournir! Ainsi, les exploiteurs, ce sera eux! Les Chinois croiront que les exploiteurs, ce sont eux. Et les états capitalistes tirant profit de cette situation n’oseront pas critiquer la République Populaire de Chine.
Bien sûr, avec des « si », on mettrait Paris en bouteille. Oui, mais la Chine est bel et bien sous camisole!
Puis interroger les possibilités de réponses:
Il est assez simple d’écrire un article de critiques. Mais pour trouver des solutions, c’est un autre problème. Comment démocratiser un état militaire totalitaire puissant qui pense que les idées valent plus que des vies? Comment un pays appliquant plus ou moins les droits de l’homme mais sans poids économique peut-il refuser les avantages financiers d’un état de non-droit sans en pâtir violemment? Peut-on éviter les bains de sang dans un pays de 1,3 milliards d’habitants dirigés d’une main de fer?
Et enfin, répondre à la polémique de manière concrète:
Il n’y a pas de réponses toutes faites à ce problème majeur. Il n’y a que des propositions.
J’ai bien cherché, mais je ne possède pas suffisamment de connaissances sur le système global pour répondre correctement à ces questions. Cependant, si vous avez des idées, n’hésitez pas à proposer!
Un article de Benjamin Baret
Source Actualinos

9 commentaires

  • vincenzo

    Bonjour,
    Il faut arrêter de fantasmer sur le tibet, qui était un régime féodal immonde avant l’arrivée des chinois, ou l’aristocratie et les moines détenaient un pouvoir immense sur la population, de vie et de mort. Le baratin religieux permettait de laisser dans la misère la population. Alors là, on se calme.
    Pour la richesse de la chine, 3000 milliards de dollar (dette us), ça ne représente que 2500 dollar par habitant, avec cette misère pour rattraper son retard sur l’occident il lui faut travailler d’avantage. 1,5 siècle d’esclavage occidental, ça ne s’efface pas d’un coup de baguette magique.
    Posez-vous la question du prix de nos services sociaux, 2500 dollar suffisent-ils pour chaque habitant de France ? Hopitaux, écoles, infrastructures ?
    Il faut vraiment se calmer.
    Avant de regarder la paille dans l’oeil de la Chine, regardons la poutre dans notre oeil, et celui de nos dirigeants !
    En Chine, quant un chef d’entreprise ou un responsable politique détourne des actifs pour son usage personnel et qu’il se fait prendre, il passe au « mur » après condamnation à mort (fusillé). Les criminels qui portent atteinte à leurs concitoyens, sont condamnés à mort et fusillés, 10000 par an en moyenne.
    Chez nous, presque, on leur donne des décorations, et nous tous en payons le prix, moins de protection sociale ainsi que l’augmentation de toutes sortes de taxes.
    Pendant qu’on y est, faisons des manifs pour demander l’augmentation des bonus de nos banquiers, l’augmentation des salaires de toutes sortes de dirigeants politiques, que l’on nous augmente d’avantage taxes et impôts, et aussi nous faire payer l’air que l’on respire !

    • observateur

      euh ,l’ami arrete ,ton commentaire laisse vraiment à croire que tu est blindé de propagande communiste débile:

      le Tibet ,meme si tu trouves que c’est un régime féodal,en tous cas il n’ont jamais fait chier qui que se soit ,en ce monde,et de plus leur spiritualité te dépasse.Pour en revenir aux moines ,ils prient pour le monde entier ,eux ont de la compassion et pourtant ce n’est pas notre aide qui leur fournie à manger.De plus ils ne possédent aucune arme capable de détruire un pays.

      pour la Chine,quand tu parle de détournement d’argent,le principe est simple,c’est ou tu verse à l’état un ptit raquet ou tu est considéré comme « térroriste « à la nation ,je voulais dire au « grosses merde » qui dirige se pays,faudrai que tu te renseigne,car la chine est le 5e pays pour les comandes de Porshes(voiture pas chere du tout vendu par les allemands)  .

    • engel

      @Vincenzo,
      euh, l’ami n’arrete pas ! ton commentaire laisse vraiment croire que tu penses par toi même!
      Et, en ces temps obscurci par la pensée unique, ça rassure… 

    • @vincenzo et engel: effectivement, il faut se calmer! les « Les criminels qui portent atteinte à leurs concitoyens » , ce sont rarement les entrepreneurs qui s’en mettent un peu trop dans les poches! Ce sont les « ennemis de la nation ». 
      Bien souvent, des personnes qui pensent par elles-mêmes en dehors des clous plantés par le parti. 10000 fusillés par an et vous applaudissez? De plus, ces condamnés sont chinois.
      Or ceux qui exploitent le plus les chinois, c’est les grandes entreprises occidentales (Seb, Nike, matel, etc…). Sont-ils fusillés?

      J’admets que les personnes qui se font des fortunes sur notre dos sont des monstres, mais ils ne tuent personne directement! Si ceux qui ne pensent pas comme toi, Vincenzo, il faut les tuer, bienvenue en Chine! Voici une petite chanson, pour détendre un peu l’atmosphére: www.youtube.com/watch?v=r3wIbP8XdwU

      Pour le Tibet, que dire de plus? Tu as tout dit de traviolle, on ne peut plus rien construire! Je préfére m’abstenir. Tu soutiens un génocide, bravo!

      J’aime beaucoup ta phrase: «  Avant de regarder la paille dans l’oeil de la Chine, regardons la poutre dans notre oeil, et celui de nos dirigeants ! « . Ben dis donc! la poutre doit être colossale, vu la paille!

      • engel

        A Benji

        1°) Je suis très calme.
        2°) On ne dirige pas un pays de 1500 millions d’individus avec des beaux principes et des belles leçons.
        3°) Je n’ai émis aucun jugement de valeur ni apporté d’argumentaire sur le sujet traité.
        4°) Donc, tu ne connais pas mon point de vue.
        5°) Par contre, effectivement je persiste, j’aime les gens qui pensent par eux-mêmes.
        6°) De toute évidence, ce n’est pas le cas de tout le monde.
        7°) La pensée unique à donc encore de beau jour devant elle…
        PS: prière de ne pas confondre pensée et opinion…Merci.