Une souche très rare du VIH a franchi les frontières du Cameroun

Nous n’en avions pas assez avec le virus du sida, il y en aurait donc en effet plusieurs souches, et l’un de ces types de souche a quitté le Cameroun, là encore, mauvaise nouvelle suivant AFP

http://media.koreus.com/free/korimage/refus_capote.jpg

N’oubliez jamais, sortez couverts

PARIS – Une souche très rare du VIH, dont seul un petit nombre de cas a été rapporté jusqu’ici chez des patients du Cameroun, semble désormais circuler en dehors de ce pays d’Afrique centrale, selon des médecins français.

Il existe deux types de virus du sida, le VIH-1, majoritaire, et le VIH-2 peu fréquent. Le VIH-1 est divisé en trois groupes : M, à l’origine de la pandémie mondiale et deux autres groupes très rares, O et N. Un quatrième groupe, désigné comme le groupe P, a été identifié en 2009 par une équipe française chez une patiente originaire du Cameroun.

Jusqu’à présent, les seuls cas rapportés d’infection par le VIH du groupe N l’ont été chez des patients vivant au Cameroun.

Le groupe N a été identifié pour la première fois en 1998 dans ce pays chez une femme qui a développé le sida. Sur les plus de 12.000 personnes infectées par le VIH vivant au Cameroun testées, seuls 12 cas d’infection par un virus du groupe N ont été identifiés.

Le Pr François Simon (hôpital Saint-Louis, Paris) et ses collègues du Centre national de référence du virus de l’immunodéficience humaine de Rouen (ouest de la France) rapportent vendredi dans la revue médicale The Lancet le cas d’un homme de 57 ans, vivant en France, chez qui une infection par le groupe N a été diagnostiquée.

Admis en janvier dernier aux urgences de l’hôpital Saint-Louis, l’homme rentrait du Togo.

En retraçant l’histoire de sa vie sexuelle, les médecins estiment que l’infection a probablement été contractée lors de rapports sexuels au Togo, ce qui suggère que les virus du groupe N circulent désormais hors du Cameroun.

Pour les médecins, l’identification de ce cas est particulièrement importante en raison des symptômes sévères présentés par le patient et de la chute précoce de son taux de CD4 (marqueur de l’immunité).

Une combinaison de cinq médicaments antirétroviraux a montré une bonne efficacité initiale, mais un suivi immunologique et virologique à long terme est nécessaire, selon les médecins.

Source: AFP via Romandie.com

Par contre, excusez-m’en, chaque fois qu’il y a un sujet sur le sida, je ne peux résister à cette envie de rappeler les mots du professeur Montagnier, prix Nobel de médecine, découvreur du virus du sida en France, qui a dit très discrètement (car bizarrement les médias n’en ont pas parlé…) qu’en fait le sida se guérissait très bien et que les traitements tuaient plus les patients qu’ils ne les sauvaient!

Nous aurait-on menti à l’insu de notre plein gré?

10 commentaires

  • viking

    peux tu nous montrer une photos du virus du SIDA  pas un dessin ????

    a ce jour personne, nous en a montré,

    Pourquoi ne pas mettre sur votre site, l’autre version, c’est a dire la non existence du SIDA ???

    mais d’une dégénérescence des cellules suite aux vaccinations intempestives et a l’agression de toutes sortes de substance enpoisonné dans les produits de toutes espèces et dans la nourriture 

    Une seul exemple : vous mangez une belle tarte aux oranges

    la farine ,donc le blé est traité herbicide, engrais, fongicide dans les Silo il y a un traitement anti rongeurs…
    le sucre idem
    les oeufs idem pour les Poules élevé en Camps….

    les oranges ont eux de la fleur a l’étale = jusqu’à 25 traitements chimiques, dont une irradiation a leur entrée en France

    le tout est bien cuit ensemble dans votre four, le cocktail de substance est fantastique, vous en prenez une part ???

    • Timjoe

      Juste ajouter la non existence du hiv….car le sida ( c’est le systeme de defense qui ne marche plus)oui il existe mais pas causé par le hiv…. Causé par les drogues et la malnutrition…et peut être même par toute les merde qui nous font bouffer pour soit disant nous soigner…

  • guido

    merci les gars d’avoir relevé ce point : la NON preuve d’une quelconque transmission d’un etat de défaillance du systeme himunitaire (ça , ça existe, les chimios entre autres crée ce type d’état, ainsi qu’une hygiène de vie déplorable) par le virus HIV.

    il n’éxiste aucune preuve que ce virus (mais éxiste il??, je ne sais pas) HIV transmettent quoi que ce soit.

    vous avez un dossier très fourni et très interressant sur onnouscachetout.com.

    a plus

  • willy74150

    abstinence et pas de sida

  • Luc RENOUX

    Mais purée ! Qu’est ce que ce dessin à la con ? Parce qu’on serait moche, on devrait : soit pas baiser, soit le faire en prenant et faisant prendre des risques ? Y a une hygiène des méninges qui laisse à désirer, ça sent le négligé !
     

    • Ne vous emportez pas, il n’y a aucune méchanceté ici, juste de l’humour, désolé que vous ne l’ayez pas prit ainsi. Je cherché des images quand au SIDA et suis tombé sur celui-ci qui m’a fait sourire….

  • chafy

    quand j’évoque le cas du sida et le vih autour de moi, personne ne me croit, il me prenne pour un fou, malgré que je leur montre l’interview de Montagnier, ils restent septiques.
    pour isoler le Vih il existe un protocole mis en place par un Français, j’ai oublié son nom, ce protocole sert à isoler ou purifier un virus, appliqué au Vih il ne donne pas le résultat escompté.
    je connais plusieurs personnes autour de moi qui sont soit disant infectés, j’ai beau a leur expliquer, mais rien n’y fait.

  • Encore faut-il que le VIH en soi la cause…C’est rassurant de lire vos commentaires, on voit qu’il est de plus en plus difficile de nous faire gober n’importe quoi. Vous ne trouvez pas que ça ressemble à une tactique pour mettre les « séropositifs » plus vite sous traitement, comme ça c’est big pharma qui s’en met plein les poches encore une fois. Viking a bien ciblé je crois les vrais causes de cette débâcle immunitaire qui ne se limite pas à une simple MTS. C’est un mal de société.

  • vanvoght

    hello les gars . je ne suis pas un exemple , mais ayant vecu pret de 10 ans en afrique de l’ouest j’ais B…… un peu de tout . et je peu vous jurer que j’ais apris quelques temps apres que l’une de mes  » copine  » etait decedé du sida …..et de plus c’etait quand meme l’une de rare avec qui j’avais oublier le capuchon . ( trop bourré sans doute ) …….. arrivé en france je me suis vite fais faire le teste …… negatif !!!!
    alors ???? ……………. coup de bol ou resistance naturel OU …. OU … OU ?????

    • Je ne peux que te conseiller cette lecture: http://www.alterinfo.net/Les-10-plus-gros-mensonges-sur-le-sida_a8262.html mais aussi cela: http://sidasante.com/critique/malvir.htm#Si%20vous%20avez

      Il existe plusieurs dizaines de produits qui peuvent rendre un test de séropositivité positif même si la personne testée est vierge et n’a jamais touché à la drogue, elle sera considérée comme séropositive, juste pour avoir prit un de ces produits. C’est une manne fantastique pour les labos pharmaceutiques, un business phénoménal, et bien sur une grosse arnaque. Quand aux symptômes, j’avais lu qu’il s’agissait en fait de maladies parfaitement soignables, mais comme ils intervenaient pour un virus et non pour les maladies à traiter, elles pouvaient s’aggraver au loisir et faire leur travail tranquillement!