Crise économique et Nouvel Ordre Mondial: Le super-état européen fasciste est ourdi par l’Allemagne avec la France en sous-fifre…

Doit on croire que nos dirigeant se réunissent dans le but de trouver des solutions pour nous sortir de cette crise? Non ils mettent en place dans notre dos, le pire des système qui soit. Merci à Lyliberté

Image/blog2news.com

Beaucoup de gens ont été intrigués sur la signification à donner à la pensée de la chancelière allemande Angela Merkel quand elle a récemment déclaré que la solution ultime à la crise financière de l’UE serait “plus d’Europe et non pas moins d’Europe”.

Et bien maintenant, nous comprenons mieux. Un mémo interne du gouvernement allemand fuité intitulé: “Le Futur de l’UE: améliorations de la politique d’intégration requise pour la création de la stabilité de l’Union”, propose de fait la création d’un “Fond Monétaire Européen” à qui on donnerait le pouvoir de gérer les économies des pays à problèmes de l’UE. Cette “Union de la stabilité” serait très vite suivie par la création d’une “union politique” déclarée. Dans son essence, ce mémo fuité n’est ni plus ni moins que la proposition pour un “super-état européen” dont on gavera le reste de l’europe de gré ou de force. La souveraineté nationale ne sera plus qu’un souvenir et les bureaucrates européens seraient aux commandes de tout. Bien sûr cela ne sera jamais accepté par les peuples d’Europe jusqu’au moment où ils sentiront l’effet amer et la douleur de l’effondrement financier qui arrive, mais nous commençons à percevoir qu’il y a déjà clairement un plan pour ce que les Allemands désirent faire et imposer dans l’après crise qui vient.

Beaucoup de gens ont simplement envisagé que s’il y avait un effondrement financier massif en Europe et que l’Euro s’effondrait, cela voudrait dire la fin de l’Euro et potentiellement la fin de l’UE. Mais ceci n’est pas du tout ce que les Allemands ont planifié.

Dans un article de Telegraph de Londres fut détaillé ce mémo interne du gouvernement allemand. Il est de plus en plus discuté dans les hautes sphères du gouvernement allemand qu’”une union politique” complète voit le jour en Europe…

Le mémo de six pages, émanant du ministère des affaires étrangères allemand, argumente que les grosses maisons économiques influentes d’Europe devraient être capables d’intervenir sur le comment les pays menacés de la zone euro devraient être gérés.

Le mode d’emploi confidentiel indique également comment l’Allemagne devrait s’y prendre pour contrer la crise de la dette de la zone euro en créant une “union de la stabilité” qui serait immédiatement suivie par un mouvement vers une “union politique”.

Ceci générera les craintes que la crise de l’euro allemande pourrait résulter de fait en un super-état européen dont les plans de budget et de dépenses seraient établis à Bruxelles.

Pouvez-vous imaginer ce que serait l’europe sous un tel plan ?

La souveraineté nationale ne serait plus qu’un souvenir.

Un autre article du Telegraph dit que le mémo fuité propose que le “Fond Monétaire Européen” soit établi immédiatement et qu’il aurait le pouvoir de prendre en compte les économies des pays européens qui sont trop endettés. Mais d’après le mémo, ceci ne serait qu’une étape vers une intégration politique, une “union politique” complète.

Le mémo établit des plans pour la création de ce Fond Européen auquel les nations transféreraient leur souveraineté.

Le Fond aurait le pouvoir de prendre les pays “convalescents” sous son aile et de gérer leurs économies. De manière même encore plus controversive, le document définit le futur de l’UE: réquisition d’améliorations notoires pour une politique d’intégration, déclare que les changements dans le traité ne sont que la première étape d’un processus “Où l’UE se développerait comme une entité politique unique, une union politique”. “Le débat sur la façon dont on viendra à cette union politique doit commencer dès que le mouvement vers la stabilité de l’union est mise en charte”, conclut le mémo.

Alors que la crise a empiré en Europe, les Allemands sont devenus bien plus agressifs dans leurs interventions. Jusqu’ici, la chancelière Merkel est la personnalité politique la plus importante d’Europe et elle a pris la tête de la réponse à cette crise financière.

Comme nous l’avons écrit auparavant, il y a eu des rumeurs persistantes que le président français Sarkozy et la chancelière allemande Merkel ont “secrètement comploté” pour créer une “nouvelle zone euro” qui changerait fondamentalement la façon dont l’Europe se gère.

Par exemple, ceci provient d’un article récent du même Telegraph

La France est en train de planifier une organisation pour la séparation de la zone euro qui aurait son propre traité, son propre parlement et son propre QG, un changement qui minerait de façon certaine l’UE déjà existante.

Le même article discute également des buts que la France et l’Allemagne espèrent parachever à travers tout ceci…

La France et l’Allemagne sont comprises pour désirer un renforcement de l’union entre les pays de la zone euro avec la création de nouveaux impôts et de mesures législatives pour empêcher les nations d’emprunter et de dépenser trop dans le futur.

Bien sûr il faut ici constater qu’il n’y a aucune chance que les peuples européens n’acceptent ceci à l’heure actuelle.

Mais après la douleur d’un effondrement financier massif pendant un moment, changeront-ils d’avis ?

Ce qui est clair, c’est que le statu quo ne va pas se prolonger bien longtemps. Quelque chose doit changer. Malheureusement, L’Allemagne et la France semblent déterminées à pousser le reste de l’Europe dans la direction de créer un super-état européen.

Si vous voulez avoir une très bonne idée de ce qu’il se passe actuellement en Europe, regardez cette vidéo d’un discours récent du député européen britannique Nigel Farage, fait au parlement européen le 16 Novembre dernier. Croyez-nous, cela vaut les quelques minutes passées à la regarder.

Mais avant que des changements structurels fondamentaux ne se passent en Europe, nous allons d’abord assister à un effondrfement économique totalement handicappant. Chaque jour qui passe donne de plus en plus de signes que cela est en train de se passer rapidement. Ce qui suit est juste quelques unes des infos intéressantes qui émanent de l’europe ces dernières semaines…

  • L’EFSF a déjà été forcée d’acheter un grand nombre de ses propres obligations. Ce qui veut dire que cette entité est déjà élevée au rang de mauvaise plaisanterie
  • Quelques douzaines de grosses banques à travers l’Europe ont vu leur note dégradées par les agences ces dernières semaines. Même les banques allemandes n’y échappent plus maintenant. L’autre jour, l’agence de notation Moody’s a dégradé la note de 10 banques majeures allemandes.

Un nombre croissant de gens qui travaillent dans le monde de la finance commence à vraiment paniquer à propos de tout ce qu’il se passe.

Ce qui suit est l’avis de Mark Mobius, qui est à la tête du service des marchés émergents de la société Templeton Asset Management:

“Une autre crise financière se profile au coin de la rue, parce que nous n’avons rien résolu de ce qui a causé la crise précédente.”

Willem Buiter, chef économiste de Citigroup pense lui que si rien n’est fait rapidement, il y aura un effondrement économique en Europe à court terme…

“Le temps presse. Je pense que nous avons peut-être quelques mois, ou semaines, voire même quelques jours, avant qu’il n’y ait un risque matériel du défaut non nécessaire d’un pays comme l’Espagne ou l’Italie, ce qui serait une catastrophe financière sans précédent qui tirerait le système bancaire européen et celui d’Amérique du nord avec lui. Alors ils doivent agir maintenant.”

Ann Barnhardt de Banhardt Capital Management a en fait fermé sa firme car elle ne pouvait plus garantir à ses clients que l’argent qu’ils désiraient placer dans des marchés à option futurs le serait en sécurité. Ci-dessous, nous publions des extraits de sa lettre ouverte qu’elle a récemment publiquement publiée. Normalement je ne posterai pas de tels extraits, mais je pense ici que cela est justifié. Ce que Barnhardt a écrit devrait faire l’effet d’un très gros réveil matin pour chacun d’entre nous. Il est toujours rafraîchissant (et aussi un peu effrayant) d’avoir une évaluation honnête du niveau de corruption du monde financier de la part de quelqu’un qui a bâti une très bonne réussite sociale dans ce monde. Voici comment elle commence sa lettre:

“C’est avec regret et avec un sens moral qui n’a pas dévié que j’annonce que Barnhardt Capital Management a cessé ses opérations. Après six ans d’activités comme agent indépendant et huit ans d’expérience comme employée auparavant, je me suis retrouvée ce matin, et pour la première fois depuis j’ai eu l’âge de 20 ans, à regarder s’ouvrir le marché  des options non pas comme participant, mais comme simple spectateur.

La raison de la décision d’arrêter est désespéremment simple: Je ne pouvais plus continuer à dire à mes clients que leur argent et leurs positions sur le marché étaient sécures dans le marché des options, parce qu’ils ne le sont pas. Ceci n’est pas le simple fait de mes clients, mais pour tout compte ouvert sur le marché des options aux Etats-Unis. Le système a été au final complètement détruit par l’effondrement de MF Global. En considérant cette triste réalité, je ne pouvais plus me considérer comme un agent de commodités avec une bonne conscience, solicitant des échanges que je savais pas sûrs et tenant des fonds que je savais en danger.”

Donc, comment l’effondrement et la faillite de MF Global a t’il ruiné le système ? Barhardt expliqua…

“Il y a beaucoup d’effet de levier sur les marchés à terme et cela demande une base très solide sur laquelle il peut fonctionner. Cette base était la ségrégation sacro-sainte des fonds clients pour dégager du capital solide, avec un soutien additionnel d’urgence donné par les échanges eux-mêmes. Jusqu’à il y a encoere quelques semaines, cette base existait, et a fonctionné sans faille. Les firmes se créaient et disparassaient, certaines implosant de manière spectaculaire. Quand survenait l’échec d’une firme, les fonds clients étaient intacts et les échanges intervenaient afin de préserver la liquidité des clients alors même que leur agence de change implosait et était rapidement remplacée par une autre du système.

Tout a changé il y a quelques semaines. Une firme, menée par un sbire du régime Obama, vola tout le liquide sans marge de bénéfice retenu par les clients de cette firme. N’édulcorons pas cela ni n’en faisons un crime en apparence “complexe” et “abstrait” en nous noyant dans des mots à six dollars et un jargon sur-technique. Jon Corzine a volé l’argent liquide disponioble des clients à MF Global. Connaissant Jon Corzine ainsi que l’infecte arrogance contre l’humanité et culture de l’illégalité qui sont les marques de fabrique de la clique marxiste du régime Obama, ceci n’est pas vraiment une surprise. Ce qui fut une surprise en revanche, fut la réactions des échanges et des régulateurs. Leur réaction a été de prendre une mauvaise situation et de l’empirer dans sa magnitude. Spécifiquement, ils ont gelé les comptes des clients alors que les marchés continuaient à échanger, leur refusant même le droit de liquider leurs avoirs. Ceci est incommensurable. Le précédent d’exposition au risque qui vient d’être établi est complètement intolérable et a détruit totalement le paradigme de l’industrie. Aucune personne informée ne peut continuer à s’engager dans ces marchés, et aucune personne morale peut continuer à faciliter l’engagement de clients dans ce qui est maintenant devenu une gigantesque partie de roulette russe.”

Plus effrayant encore, Barnhardt dit que la faillite de MF global n’est que la partie émergée de l’iceberg et que bien plus de faillites de cette sorte vont survenir…

“J’ai appris depuis une semaine que MF Global est plus que certainement la partie émergée de l’iceberg. Il y a une  très large exposition de cette industrie à la dette souveraine poubelle européenne. Bien que d’autres firmes ne sont pas aussi pressées que Corzine a pressuré MFG alors qu’il est maintenant quasi sûr que le handicap de MF Global était en excès de 100 pour 1, elles sont quand même lourdement et suicidairement exposées et vont être exposées à un rappel massif des marges qui ne pourra pas être honoré et ce dans les jours ou semaines à venir alors que l’Europe fait faillite de manière inévitable. Je suspecte maintenant que la raison pour laquelle le Chicago Mercantile Exchange ne s’est pas immédiatement interposé pour inverser l’implosion de MF Global est parce qu’ils savaient et savent que s’ils avaient inversé la vapeur pour MFG, toutes les autres firmes du système auraient attendu la même chose lorsque les faillites en cascade se déclancheront et il n’y a simplement pas suffisamment d’argent dans tout le système pour y palier. Pour faire court, le problème est un problème systémique et pas celui d’une firme isolée.”

Alors que dit Barhardt concernant ce que nous devrions faire ? Elle recommande que tout le monde abandonne les marchés d’options…

“Donc, droit au but: les marchés d’options à terme ne sont plus viables. Je recommande que TOUS LES CLIENTS sortent de tous les marchés aussi vite que possible ils auront ainsi la meilleure chance de se protéger ainsi que leurs équités. Le système ne fonctionne plus avec intégrité et prend des risques suicidaires inconsidérés. La loi est inexistante, remplacée par le cronisme politique criminel  sans foi ni loi.”

Rappelez-vous, il y a quelques semaines je vous avais averti qu’une crise massive des marchés dérivatifs arrive. Quiconque joue avec les dérivatifs à ce point joue avec le feu. Barnhardt dit qu’elle ne rouvrira jamais sa firme tant que Barack Obama n’est pas hors de la Maison blanche et que des réformes fondamentales du système n’aient été faites…

“Pour finir, je ne considère aucunement réformer et ré-ouvrir Barnhardt Capital Management ou quelque soit le business dans le monde de la bourse tant que Barack Obama n’a pas été sorti de la Maison Blanche et que le gouvernmemt des Etats-Unis n’ait pas été sufisamment réformé et changé dans son personnel afin de régénérer ma complète confiance en le gouvernement, son adhérence et la pratique de la loi et dans sa supervision compétente et juste sur la régulation des commodités et des marchés qui se reformeront. Aussi loin que le gouvernement demeure criminel, cela n’aurait aucun sens de tenter de rebâtir l’industrie ou ma firme, parce que dans cet environnement hors-la-loi, la même fraude et les mêmes vols se reproduiront de manière certaine et les criminels resteront impunis et protégés par l’oligarchie criminelle.”

Nous sommes au bord d’une crise financière au moins aussi mauvaise que celle de 2008

Vu d’ici, 2012 promet d’être une très, très mauvaise année.

Comme je l’ai écrit précédemment, quand les leaders européens proposèrent que les détenteurs de la dette privée grecque devraient “se faire une coupe de 50%”, ils ont miné la confiance dans le système financier européen.

Maintenant la panique et la peur sont dans l’air du temps et il n’est que peu probable que les marchés financiers se calment avant longtemps.

Il y a déjà de bons signes réminiscents d’un crunch massif du crédit qui avait amené un petit air de “fin du monde” dans les marchés financier en 2008.

Un article de CNBC par exemple, posté vendredi dernier a rapporté que le flot de crédit pour l’Europe se tarit sérieusement…

Un article récent sur zero edge a discuté le fait qu’une chose similaire se produit aux Etats-Unis:

“Le marché de financement du dollar est maintenant à des niveaux jamais atteints depuis la faillite de Lehman Brothers et est effectivement gelé. Simplement cette fois-ci, c’est bien bien pire alors que jamais auparavant le cadre mondial de la banque centrale a assumé et été impliqué dans l’arrêt d’une cascade de liquité globale. Tout cela a bloqué la liquidité comme jamais dans l’histoire des marchés de capitaux.”

Alors que devrions-nous faire à ce propos ?

Nous devrions agir et nous préparer pour ce qui arrive.

Malheureusement, un grand nombre d’Américains dont le nombre grandit, à l’air d’abandonner. D’après un sondage Gallup récent, la consommation d’alcool aux Etats-Unis est au plus haut depuis plus d’un quart de siècle. Plus d’un Américain sur 10 au dessus de l’âge de 12 ans est sous anti-dépresseurs et la plupart des familles américaines passent plus de temps à contempler leur écran de télévision dans une tentative d’échapper à la douleur et la frustration qu’ils ressentent en permanence.

En œuvrant ensemble, nous pourrons aider encore plus d’Américains (et plus d’Européens également) à se réveiller, se lever de leur canapé et d’agir de manière positive.

Il n’y a plus beaucoup de temps et la crise économique empire… Nous n’avons plus de temps à perdre.

Article original the-economic-collapse-blog.com

Source et traduction RESISTANCE71

12 commentaires

  • karbonn

    Dans tous les cas, le peuple seront bien les derniers au courant. De toute façon, le traité de Lisbonne en étant la preuve, son avis ne compte pas.
    Attendons de voir à quelle sauce nous serons mangés.

  • moutondu22

    l' »après crise » ??qquand ?? demain ?
     

  • Lyliberté

    Le lien de La vidéo  de Nigel Farageest en Anglais…voici le lien sous titré en français

    http://www.youtube.com/watch?v=vMABSKegydM&feature=watch_response

    • Lyliberté

      Merci à toi Voltigeur ainsi que Benji pour votre courage et votre détermination à nous informer tous les jours afin d’éveiller notre conscience. Un petit clin d’oeil pour les natifs des verseaux… Nous quittons l’ère du poisson pour entrer dans lère du Verseau le 21/12/2012 exactement!

      • N-Lord N-Lord

        Oui, nous quittons enfin les brumes du poisson et courons vers la claire-voyance du verseau. Nous pouvons déjà en constater les premières influences, même si la masse dort encore, beaucoup de gens commencent à se poser des questions, à ne plus vouloir « faire comme avant », à vouloir changer le fond des choses. Il n’y a qu’à voir le succès grandissant des info-médias alternatifs tel que ce blog/site.

      • Lyliberté

        C’est exactement ça… http://22etoiles.com/terre/verseau.htm Ils annoncent un boulevrsement dû au changement magnétique et provoque donc plus d’éveil de la conscience! Et c’est effectivement ce que dit N- Lord, le peuple est en train de se modifier . L’ère du Verseau sera donc bénéfique .

      • Mazar

        Et oui bientôt :)   il faut voir les choses d’une manière universelle, l’ère du verseau c’est aussi l’ère de Enki . Notre système soleil se déplace et la terre sera au centre de notre galaxie le 21/12/12, d’où ces nouvelles énergies qui arrive sur terre pour élèver les consciences et aider les hommes à s’éveiller.
         
         
         

      • Mazar

        J’ai fais une erreur, je voulais dire « système solaire » Oups :)
         

  • Bouffon

    Dans la loi il y a un article qui interdit de participé sous quelques manières qu’ils soient à une activité criminel. Heureusement, cet article ne nous demande pas d’en apporter la preuve. Faites du zèle, respectez la loi.
    A partir de Jeudi, je serrai une grande et longue vacance, mais je vais me limité au voyage locale. ^^
     

  • Pikpuss

    Où l’on ressort la menace de la grande méchante Allemagne…

    Encore une ficelle de la propagande anglo-saxonne. Ce qui leur fait peur c’est que le continent européen et son prolongement asiatique s’unissent pour former un grand ensemble leader dans tous les domaines économique, technologique et scientifique.

    Il ne reste en définitive à ces joeurs de poker et tricheurs de provoquer une bonne guerre comme ils le font sans interruption depuis les guerres napoléoniennes. L’économie casino qu’ils ont édifiée est en faillite. Il faut savoir reconnaître ses erreurs mais ces erreurs sont des crimes contre l’humanité. Ils devront rendre des compte à l’humanité en commençant par les peuples américains et britanniques complètement roulés dans la farine par ces grandes familles de banquiers escrocs

  • Michèle DRAYE

     A Picpuss, tu dis   »
    Où l’on ressort la menace de la grande méchante Allemagne…
     Un rapport montre comment les Nazis préparaient un quatrième Reich « européen »  09/05/2009

     
    Sur le site du quotidien britannique Dailymail, l’écrivain et journaliste Adam Lebor 9 mai (jour anniversaire de la déclaration Schuman et par extension « fête de l’Europe ») pour revenir sur le contenu de ce qu’on appelle le rapport Maison rouge : « Le document est ancien et fragile, les lettres typographiées s’estompent lentement. Mais le rapport « EW PA-128 » des services de renseignements militaires américain est aussi glacial que le jour où il fut rédigé en Novembre 1944. Ce document, aussi connu sous le nom de rapport Maison Rouge, constitue un compte rendu détaillé d’une réunion secrète qui s’est tenue à l’Hôtel Maison Rouge à Strasbourg, le 10 août 1944. Ce jour-là, les dirigeants nazis demandaient à l’élite industrielle allemande d’organiser la renaissance de l’Allemagne de l’après-guerre, de préparer le retour au pouvoir des nazis et d’oeuvrer pour « un empire allemand fort ». En d’autres termes : le quatrième Reich. Les trois pages de ce rapport rédigé en étroite collaboration, classé «secret», adressé en copie aux autorités britanniques et transmis par la valise diplomatique au secrétaire d’Etat américain Cordell Hull, détaille la façon dont les industriels devaient travailler avec le parti nazi pour reconstruire l’économie allemande grâce à des financements transitant par la Suisse. Ils mettraient en place un réseau de sociétés écrans à l’étranger. Ils attendraient que les conditions deviennent meilleures. Et puis, ils reprendraient le pouvoir. Les industriels comprenaient des représentants de Volkswagen, Krupp et Messerschmitt. Des hauts fonctionnaires américains de la Navy et du ministère de l’armement participèrent à cette réunion et, avec une incroyable clairvoyance, décidèrent ensemble que le quatrième Reich allemand, contrairement à son prédécesseur, serait un empire économique plutôt que militaire, mais pas seulement allemand (…) L’Allemagne nazie a effectivement exporté des quantités massives de capitaux par le biais de pays neutres. Les entreprises allemandes ont mis en place un réseau de sociétés écrans à l’étranger. L’économie allemande s’est rapidement rétablie après 1945. Le troisième Reich a été vaincu militairement, mais l’ère nazie des puissants banquiers, industriels et fonctionnaires remaquillés  en démocrates, prospéra bientôt dans la nouvelle Allemagne de l’Ouest. Là, ils travaillèrent pour une nouvelle cause : l’économie européenne et l’intégration politique. 

    Est-il possible que le quatrième Reich que les industriels nazis avaient programmé, soit, du moins en partie, entré dans les faits

  • Michèle DRAYE

    mercredi 26 octobre 2011


    Ce qui se passe vraiment en Europe actuellement 

    http://mahamudras.blogspot.com/2011/10/ce-qui-se-passe-vraiment-en-europe.html

    Extrait:

    ….Le DM serait une sorte de monnaie de transition. Plus tard il est possible que plusieurs pays de l’Europe centrale- du nord- et de l’est forment une nouvelle zone. Sans la france bien sur.

    La france, ou plus exactement le président français serait hors de lui. L’euro devait être une gigantesque machine à redistribuer, en particulier en faveur de la france.

    Plusieur pays en ont maintenant compris la portée. Ce n’est pas seulement l’Allemagne dont on tire profit.

    La france est menacée par une cascade de banqueroutes bancaires et une dégradation de sa note. On est parti du principe qu’on utiliserait encore l’Allemagne. Avec du charme, des pressions, des cris et même des menaces de guerre, on a cru encore pouvoir pousser l’Allemagne à donner des garanties pour banques françaises.

    lire la suite