Luxembourg: la croyance fait débat au lycée

Bientôt des cours séparés garçons-filles dans les écoles luxembourgeoises au nom de la religion?

Afin d’éviter les commentaires « limites » les commentaires sont clos, l’article est juste proposé à titre informatif, merci de votre compréhension.

http://www.madinin-art.net/images/mixite.jpg

LUXEMBOURG – La ministre de l’Éducation nationale envisage d’organiser des cours de sports séparés pour les garçons et les filles.

Des lycéens qui, par conviction religieuse, portent des couvre-chefs à l’école ou refusent de participer à certains cours et sollicitent de pratiquer leur religion à l’école: suffisamment de cas ont été recensés pour que cela préoccupe les directeurs d’établissement qui en ont fait part à la ministre de l’Éducation nationale, Mady Delvaux-Stehres.

Celle-ci travaille sur un projet d’instructions communes à donner aux écoles fondamentales et lycées publics pour gérer ce type de cas. C’est l’Alliance des humanistes, athées et agnostiques, qui a dévoilé, ce lundi, l’information. Dans une question parlementaire publiée ce mardi, le député André Bauler s’inquiète d’une telle mesure. «Madame la Ministre ne craint-elle pas de remettre en question le statut d’une école publique qui se veut neutre par rapport aux différentes convictions et pratiques religieuses?», demande le député DP.

La question du coût d’une telle mesure pose également problème. André Bauler demande ainsi à la ministre si elle estime «que chaque école fondamentale et chaque lycée sont en mesure d’organiser des cours de natation séparés pour filles et garçons». De son côté, la ministre de l’Éducation nationale, contactée par L’essentiel, a précisé que ces instructions ne seraient en aucun «obligatoires» et que les écoles seraient libres de les mettre en place ou pas.

Source: lessentiel.lu