Il y a 300 ans, la Royauté britannique mangeait de la chair humaine!

Comme quoi ces pratiques ne sont pas si éloignées de nous, géographiquement comme chronologiquement! Les victimes n’étaient en plus pas retrouvées, elles s’taient cachées (steak hachés).

http://us.123rf.com/400wm/400/400/lsantilli/lsantilli1007/lsantilli100700008/7297289-steak-de-b-uf.jpg

Un nouveau livre sur le cannibalisme médicinal a révélé qu’à la fin du XVIIIème siècle, la Royauté britannique se serait adonnée au cannibalisme humain pour guérir leurs petits et gros bobos!
L’auteur ajoute que cela n’était pas une pratique réservée aux monarques, mais qu’elle était répandue parmi les riches en Europe.  À cette époque, la mousse de crânes de soldats morts servait de remède pour les saignements de nez, selon le Dr. Richard Sugg de l’Université Durham.  Le corps humain aurait été largement utilisé comme agent thérapeutique, dont la chair, les os et le sang.

6 commentaires