Enigme à Pau : mais où sont donc passés les lingots d’or ?

En voilà une énigme! si les lingots disparaissent des coffres loués par des particuliers dans les banques….. :evilgrin:

Il y a un an, il découvrait que ses 8 lingots d’or s’étaient volatilisés du coffre d’une banque paloise. Depuis, mystère…

Quelque 180 000,55 € ! Un pactole. Toutes les économies qu’un cadre de chez Total avait placées dans cette éternelle valeur refuge qu’est l’or. Contre cette petite fortune, il avait pu acheter huit lingots d’or.
Cette étonnante histoire commence le 8 octobre 2008. L’homme, de nationalité italo-argentine, vit en Béarn à l’époque. Ce jour-là, il transforme ses économies en métal précieux, en achetant huit lingots d’or. La transaction s’effectue à l’agence de la Société Générale, installée alors rue du Maréchal Foch, à Pau. Dans la foulée, il signe, le jour même, un contrat pour la location d’un coffre dans lequel il déposera ses huit plaquettes de métal jaune qui lui sont livrées un mois plus tard.


Quelques mois après, à la faveur d’un séjour en Béarn, puisqu’il est aujourd’hui installé avec sa famille à Vaucresson dans les Hauts-de-Seine, il fait un tour dans la salle des coffres de la banque où il a placé ses économies à l’abri. Nous sommes en août 2009. Les huit lingots sont bien rangés dans le petit contenant en métal.

L’année suivante, le 4 octobre 2010 précisément, quand leur propriétaire vient pour les retirer, c’est la stupeur. Les lingots ne sont plus dans le coffre ! Ils ont disparu !

Ce cadre était venu à Pau ce début octobre pour confirmer le transfert de sa petite fortune du Béarn vers la région parisienne. En effet, au lieu de transférer le contenu de son coffre dans les nouveaux locaux de la Société Générale, situés désormais rue Louis-Barthou, il avait pris ses dispositions pour les déposer dans une banque à Vaucresson, où il est désormais domicilié. Il avait d’ailleurs contacté une société de convoyage de fonds pour exécuter cette mission.

Ce jour-là, il prend rendez-vous, comme la procédure l’exige, pour avoir accès à la salle des coffres. Il est 15 heures. Tous les autres coffres sont ouverts, les propriétaires les ayant vidés pour transférer leur contenu rue Louis- Barthou. Cette opération s’était déroulée quelque temps auparavant en présence d’un huissier de justice.

Quand ce cadre glisse la clé dans la serrure, elle résiste. Puis, après avoir insisté, la porte s’ouvre enfin. Et stupeur, le coffre est désespérément vide. Le responsable de la salle des coffres comme le directeur constatent, effarés, l’impensable. Le client est totalement atterré. Toutes ses économies se sont envolées, totalement disparues. Quand ? Comment ? Et par qui ? Autant de questions qui taraudent ce monsieur et tournent en boucle dans sa tête.

Un an après cette grosse déconvenue, la justice n’a pas pu encore lui apporter le moindre début de réponse alors que depuis le 25 octobre 2010, une information judiciaire contre X pour vol est ouverte.

Un article de Évelyne Lahana
Source La République des Pyrénées

LIRE LA SUITE
Lingots volatilisés : que des questions, pas une réponse

Désemparé plus que jamais, le malheureux client de cette banque paloise a le sentiment que l’enquête n’avance pas, « qu’elle est au point mort » selon son avocate Me Anne Proust qui s’est constituée partie civile au mois de mai 2011 […]

En attendant, comble de l’ironie, le client dépouillé se voit réclamer chaque mois le montant de la location de son coffre !

Article conseillé par Pierre Jovanovic

merci à Mr Aubin, où 8 lingots ont disparu d’un coffre de la banque. Et ce n’est pas la première affaire de ce type dont j’entends parler… Depuis quelque temps, l’or disparaît des coffres… Revue de Presse par Pierre Jovanovic © www.jovanovic.com 2008-2011

 

 

12 commentaires