Le triple A français est condamné!

Jacques Attali, auteur de ce propos, doit débarquer d’on ne sait où puisque cela n’a rien de nouveau! Déjà en 2010 l’agence Fitch voulait dégrader la note française, mais grâce à l’intervention de Sarkozy et d’une légion d’honneur somme toute fortuite pour le directeur de l’agence de notation, la note n’a pas bougé. Nous avons également Olivier Delamarche qui l’a dit très clairement, au niveau du triple A, la France est foutue, et cela date d’il y a plusieurs mois… Quand à son idée, d’augmenter fortement les impôts, la connerie à ce niveau là, ça me dépasse! Voilà l’économie pour ceux comme lui (économiste branquignole et plutôt inutile), faire payer toujours plus ceux qui n’ont déjà plus les moyens de le faire…

La France n’a aucun espoir de conserver son « triple A » qui lui permet d’emprunter à bas coût sur les marchés financiers, estime Jacques Attali dans un entretien que publie jeudi La Tribune. L’économiste affirme en outre que les mesures d’austérité que vient d’annoncer le Premier ministre François Fillon ne sont pas à la hauteur et que le gouvernement devrait augmenter plus fortement les impôts.

Sur la note souveraine de la France, dont l’agence de notation Moody’s évalue la solidité, Jacques Attali est sans appel : ‘La France a de facto perdu son triple A », déclare-t-il. « Inutile de s’acharner sur cette note ».

Source: Europe1

3 commentaires

  • ratgana

    C’est de la désinformation ! C’est faux ! En lisant l’article entier de « La tribune » ce n’est pas tout ce que dit Attali . Quant à la dette et le AAA, il en parle depuis bien longtemps mais tout le monde s’en foutait à l’époque.

  • Pikpuss

    Auparavant on ne parlait pas de notation des pays : depuis que les banquiers nous ont volé le droit régalien d’émission de notre monnaie….ils se permettent à présent de nous noter, selon leurs critères tous liés à la volonté de nous soumettre par la dette qui n’est qu’un jeu d’écriture. Et nous sommes bien bêtes d’accepter ce chantage perpétuel, comme nous sommes bien cons de boire goulûment et chaque soir, le journal télévisé. C’est le 11 novembre et n’oublions pas que le 11 novembre était la fin d’une guerre qui a tué 11,000,000 de jeunes hommes pour le SEUL bénéfices des banquiers dont les descendants nous gouvernent actuellement…Sur chaque monument aux morts pour la France, il convient de supprimer le  » pour la France  » et de le remplacer par  » mort pour la finance «