Consommer à en mourir….et… Prêt à jeter – Obsolescence Programmée

Je consomme donc je suis…… et si on privilégiait d’être plutôt que paraître? Vaste réflexion en ces temps d’économies! Avons nous vraiment besoin de tout cela? On nous a créé des besoins, qui ont à leurs tours engendrés des réactions compulsives de posséder, par soucis de confort, de plaisir, d’être « comme les autres », on nous a permis d’acheter en donnant envie avec la « pub » et ce, même sans argent avec le crédit!! Un véritable esclavage qui ne dit pas son nom. Qui va accepter qu’on le traite d’esclave?, Il y aura toujours quelqu’un pour contester, et trouver milles raisons, pour justifier de sa soumission. A présent que nous savons que l’esclavage des uns, fait le profit des autres……on devrait penser utile plutôt que futile…non?? :evilgrin:

http://www.youtube.com/watch?v=Sf21wA87in8


Mis en ligne sur youtube par muslimhamdoulilah.

Partagé avec la presse internationale

Prêt à jeter – Obsolescence Programmée

Un autre recall. Des reportages ahurissants qui laissent tout le monde indifférent. Vous vous demandez pourquoi toutes les infrastructures tombent en ruines et nous ruinerons d’ici peu? Parce qu’elles aussi ont été programmées pour s’effondrer, ne pas durer plus de 10 ou 20 ans. La seule croissance qui existe dans ce monde est celle des profits, de la corruption, de l’avidité et de la déchéance humaine.

http://www.youtube.com/watch?v=iB8DbSE0Y90

Mis en ligne sur youtube par ArkoZeitgeister

Source PresseLibre

6 commentaires

  • frenchprepper06

    Le blablabla que chacun peut tenir sur l’état du monde, a commençer par le mien, n’a aucune importance. Le seul critère que j’en suis venu à retenir pour juger un individu est sa façon de vivre et de consommer au quotidien. Quel effort faisons-nous quotidiennement pour diminuer notre empreinte sur le monde? Le comportement d’un décroissant dans les faits est plus utile à la planète qu’un « écologiste » dans la théorie…A quoi cela me sert-il de sacraliser la nature a travers les livres de Yann Arthus ou les émissions de Nicholas Hulot si je ne suis pas fichu de jeter mes piles au bon endroit? Refuser ce système de consommation outrancier c’est d’abord s’ancrer dans une nouvelle façon de vivre ou chaque geste est réflèchi et pesé…et cela est autrement plus difficile que de théoriser sur le devenir de l’homme. Montres moi comment tu vis et je te dirais vraiment qui tu es! Un esprit sain aujourd’hui ne peut que se rebeller energiquement contre le « système » et s’efforcer de le manifester dans son quotidien. L’abscence de réaction est un consentement passif et criminel. Je sais mon point de vue est extrême mais c’est le mien…