MALAKOFF-MÉDÉRIC – Le frère de Sarkozy soupçonné de tirer profit de la réforme des retraites

Ben tu m’étonnes!!! Déjà lors des manifs au sujet de la réforme nous en parlions, alors ce n’est qu’une confirmation, tous pourris, et avec ce président qui est habitué à caser ses proches et connaissances à tout va, on ne doit plus s’étonner de rien…

MALAKOFF-MÉDÉRIC - Le frère de Sarkozy soupçonné de tirer profit de la réforme des retraites

Guillaume Sarkozy, frère aîné du Président, est délégué général du groupe Malakoff-Médéric, un groupe de retraite complémentaire et de prévoyance © Sipa

Cela pourrait être un parfait cas d’école pour la commission sur les conflits d’intérêts à laquelle participent en ce moment des hommes politiques de tous bords. Guillaume Sarkozy, frère aîné du Président, assureur de son état, bénéficierait du soutien indirect de Nicolas pour croquer le gâteau de la retraite par capitalisation, selon le site Mediapart. L’accusation, qui s’appuie sur un certain nombre de coïncidences troublantes, semble énorme : la réforme des retraites aurait été calibrée pour « asphyxier le système des retraites par répartition » et faire les bonnes affaires de Guillaume Sarkozy. En d’autres termes, les nouvelles mesures d’âge devraient accentuer la baisse du niveau de pensions publiques, et donc le besoin de recourir à des assureurs privés. Mais l’affaire est prise très au sérieux, jusqu’au Parlement, puisque mardi, le député André Gérin (PCF) a relayé ces accusations à l’Assemblée nationale, provoquant un léger malaise, peu de temps avant le vote de la réforme.

Retour sur les faits. Délégué général du groupe Malakoff-Médéric, un groupe de retraite complémentaire et de prévoyance, Guillaume Sarkozy sera dès janvier 2011 président du conseil de surveillance de Sevriena (le nom de la société est provisoire), un fonds de pension à l’américaine, typique d’un système de retraites par capitalisation. Autrement dit, un fonds d’investissement réservé à l’épargne salariale et à l’assurance retraite « supplémentaire ». Sevriena est une « joint-venture » – coentreprise – issue d’un partenariat entre Malakoff-Médéric, et la Caisse nationale de prévoyance (CNP Assurances), premier assureur de personnes en France. Or le groupe privé CNP Assurances se trouve être depuis 1991 une filiale de la Caisse des dépôts et consignations (CDC), un groupe public, « au service de l’intérêt général et du développement économique ». Pour Mediapart, c’est donc une « alliance contre nature ».

« N’importe qui aurait pu parier sur le développement de la capitalisation ! » (Malakoff-Médéric)

Si Sevriena ne doit entrer en activité qu’à partir de janvier 2011, son existence juridique est déjà actée. Le projet remonte à début 2008, de l’aveu même de Malakoff-Médéric. Et force est de constater que Sevriena mise sur un marché plutôt porteur, puisque ,avec la baisse prévue de 8 % du niveau des pensions de retraite en France, le Conseil d’orientation sur les retraites estime que le marché de la retraite par capitalisation représentera un pactole de 40 à 110 milliards d’euros par an à horizon 2020. Pour Mediapart, la mise en oeuvre du projet deux ans avant la réforme des retraites tend à prouver que ses instigateurs en savaient plus que les autres sur la réforme mère du gouvernement Fillon, qui favorise, selon eux, le développement d’un système par capitalisation. « Nous ne contestons pas les faits, nous en contestons l’interprétation », martèle Yann Charron, directeur général adjoint chez Malakoff-Médéric. « Il est ridicule d’insinuer que Guillaume Sarkozy aurait bénéficié d’informations, n’importe qui aurait pu parier sur le développement de la capitalisation, au regard de l’évolution démographique du pays ! » explique Yann Charron.

Deuxième argument-choc du côté du groupe de prévoyance, qui s’estime victime d' »amalgame » et de « désinformation » : « La structure commune (SAS) sera une filiale à 50/50 de CNP Assurances et Malakoff-Médéric. Nous sommes un groupe paritaire et mutualiste, à but non lucratif. Et nous continuerons à appliquer les mêmes règles avec cette filiale, à savoir que les résultats financiers qui reviendront au groupe Malakoff-Médéric seront réinvestis au seul service de nos clients. » Tout est fait pour ne pas impliquer personnellement le frère du Président, qui s’abstient de s’exprimer personnellement sur l’affaire. « Je rappelle que Guillaume Sarkozy est salarié de Malakoff-Médéric, il n’en est pas actionnaire et encore moins propriétaire, mais délégué général. Il n’a ni actions ni retraite chapeau ou je ne sais quoi, » rappelle simplement Yann Charron.

Une seule chose est sûre : le « gâteau » de l’assurance retraite supplémentaire existe bel est bien. La question est de savoir qui va en profiter. Alors, Malakoff-Médéric, sûr de sa bonne cause, pose la question : « Est-ce qu’il ne vaut mieux pas, pour le bien de nos clients, que des acteurs comme nous, paritaires et mutualistes, non lucratifs, soient également sur ce marché ? »

Le député PCF André Gérin a brandi à l’Assemblée une affiche parodiant celle de la campagne de Nicolas Sarkozy, sur laquelle il est écrit « Ensemble, tout devient possible », sur une photo du Président et de son frère, Guillaume © Sipa

Source: lepoint.fr

22 commentaires

  • pokefric pokefric

    Et un scandale de plus, un!

  • domdom26

    au point ou en es le NAIN un de plus ou un de moin ……. une casserole au cul de plus ….

    mais moi j’ai une question ! ! ! ! !

    es que ces gens vont payé ? ? ? ? ? ? ? et quand et comment en plus ……

    ou alors faudras t’il leur faire la peaux ?????

  • Curieux

    RAS LE BOL!!!!

  • roulletabille roulletabille

    Sincèrement,Vous croyez aux élections??
    Des voleurs,des tricheurs,des menteurs(des DSK) de tout les PARTIS sont proposés aux voix..
    C’est dingue ..
    Faites votre choix ha ha ha ..

  • sativafree

    ce n’est malheureusement pas nouveau , et au passage si vous ne connaissez pas l’autre frere sarko voici un lien intéressant
    http://pharmacritique.20minutes-blogs.fr/archive/2009/03/05/alzheimer-nouvelle-fondation-de-cooperation-scientifique-mai.html

    • roulletabille roulletabille

      merci sativafree
       
      suis pas centré sur les dérives de ce  système féodal.
      pas fais bcp d’études et avec les moyens de bords seulement.
       
      Merci de centrifuger les dérives.
      Les détails sont importants ,mais l’ostentation évidente de l’arrogance est explicite et déterminée à construire la Haine ,est ce une jouissance ..?
      merci

  • Fantômette Fantômette

    hum, il a l’air aussi intelligent que son frère… sur la photo…

  • volovent

    Et vous ne parlez pas de l’autre frère , François Sarkozy qui a délaissé la pédiatrie pour l’industrie pharmaceutique et pour la gériatrie. Tiens donc ?  L’alzheimer première priorité de santé de Nicolas !!!! allez voir sur le site  PHARMACRITIQUE, c’est édifiant.

  • ya pa de justice juste dans ce pays et mm ailleurs c pareil

    • LYLIE

      Au secours!! Et dire qu’il y a encore des gens qui votent PS et les adulent!!!

      • phytoectoplasme

        Il peut être légitime de voter pour un PS qui en est un. Le problème c’est de voter pour un PS qui n’en est pas un. Un vrai PS a le pouvoir que lui confère un peuple. Autrement qui a le pouvoir ? Ceux qui ont l’argent et l’armée. Donc il y a des gens qui votent Ps comme il s voteraient pour un PS subventionné par la Droite.
        J’entends des gens de Droite pester contre ce qu’a fait le PS, mais qui a le pouvoir, le vrai pouvoir ? Le PS ? Ceux qui ont le pouvoir économique, financier, culturel, militaire, ont laissé faire ce que tout le monde prétend aujourd’hui dénoncer, peuple compris ?
        Qui éccabler ? Les idéologues gauchistes, les politiques affublés de l’étiquette gauchiste mais qui ne sont que des vendus à la Droite qui jouent un rôle de pacotille pour leurrer le peuple avec l’idée de démocratie, bien  qu’il ne fassent qu’assurer leur poste, leur carrière, leur salaire, leur retraite ?
        On peut en discuter longtemps. Ce qui est sûr, c’est que le FN est dans la même posture: se vendre au vrai pouvoir ou bien aller au casse-pipe.

      • roulletabille roulletabille

        pour LYLIE
        oui voter est obligatoire..(ici en Belgique)sous peine d’amende  ..
        Ici en Belgique vous avez un MINISTRE qui se pavane avec des BANQUIERS en PHOTOS.
        C’est MR REYNDERS photographié à de nombreuses occasions bien entouré et heureux de s’exposer alors qu’il est MINISTRE DES FINANCES ..
        UN VENDUS ,UN COMPLICE des voleurs qui est MINISTRE ,vous savez de QUOI ?
        vous laisse tellement c’est dingue..

  • de toute façon qui dans les années qui viennent va pouvoir capitaliser une retraite?
    sont marrant eux mais au train où vont les choses si dans 2 ans on peut encore se nourrir se sera un miracle alors la retraite hein….

  • Antoine

    Guillaume Sarkozy, frère aîné du Président, assureur de son état, bénéficierait du soutien indirect de Nicolas pour croquer le gâteau de la retraite par capitalisation, selon le site Mediapart. L’accusation, qui s’appuie sur un certain nombre de coïncidences troublantes, semble énorme : la réforme des retraites aurait été calibrée pour « asphyxier le système des retraites par répartition »

    ENORME, tellement énorme que si cela s’avérait vrai le président devrait démissionner et rendre des comptes. M’enfin il est vrai qu’avec l’UMP on en est plus à un scandale, pardon affaire près..

  • chafy

    il ne faut jamais octroyer la responsabilité à celui qui la réclame, parce qu’il n(a conscience de ses conséquences.

  • chafy

    ah mince quel boulet j’ai fais des fautes d’orthographe

    il ne faut jamais octroyer la responsabilité à celui qui la réclame, parce qu’il n’a pas conscience de ses conséquences.