Combien a coûté le déplacement de Sarkozy à Chaumont ?

Escroc jusqu’au bout!!! Faut faire des économies? Réduire le déficit? Les budgets? Mesures d’austérité pour tous les français? Notre escroc présidentiel fait partie des élites, et comme au temps de la révolution française, méprise le « peuple » que nous sommes! Les conseilleurs ne sont pas les payeurs, et qu’il n’oublie pas comme cela s’est terminé il y a 222 ans…

Combien a coûté le déplacement de Sarkozy à Chaumont ( Haute-Marne) le 13 octobre pour parler de la culture ?

sarkozy deplacement cout Combien a coûté le déplacement de Sarkozy à Chaumont ?A l’heure où les contribuables vont devoir supporter de nouvelles mesures de rigueur pour éviter que la France ne perde sa note AAA ( voir  Nouveau plan de rigueur en préparation), Sarkozy, lui, continue de dilapider l’ argent public avec ses caprices.

Comment faire compliqué et très cher pour parcourir les 262 km séparent Paris de Chaumont ( Haute-Marne) ? Sarkozy aurait pu prendre un Falcon et atterrir directement sur l’aérodrome de Chaumont-Semoutiers. Mais il a préféré emprunter son Air Sarko One pour atterrir sur la base militaire de Saint-Dizier, à 75 km de là, puis monter à bord d’un des 2 hélicos spécialement acheminés de Paris pour se rendre à Chaumont, où l’attendait une voiture blindée.

Or, comme la météo était incertaine, une autre voiture blindée l’attendait aussi sur la base de Saint-Dizier, au cas où Sarkozy aurait dû faire le tronçon Saint-Dizier-Chaumont par la route ! Et un gendarme avait été posé à chaque carrefour, sur les 75 km séparant les 2 villes… Pour rien, au bout du compte.

Comme à chaque déplacement de Sarkozy en province ( 2 par semaines, bientôt 3), la ville avait été transformée en forteresse : rues barrées, flics à chaque carrefour, badauds tenus à distance… Installé au milieu d’une ancienne caserne militaire, le Centre Pompidou mobile, que Sarkozy venait officiellement inaugurer, avait des allures de camp retranché. Des syndicalistes qui avaient osé installer des banderoles de la CGT dans la cour de leur entreprise située sur son passage ont ainsi été priés de les retirer. Malgré tout, il s’est trouvé une jeune femme pour lancer de très loin à l’adresse de Sarkozy sa fameuse phrase du salon de l’ agriculture de 2008 :  » Casse toi, pov’ con !« . La coupable a aussitôt été interpellée et fait désormais l’objet d’une procédure judiciaire.

Sarkozy s’est ensuite rendu dans le gymnase du lycée Charles-de-Gaulle pour présider une table ronde sur la culture. En présence de 1000 invités, dont nombre de militants UMP, Sarkozy a en fait tenu un long monologue. Personne ne pouvait poser de questions, à part les 3 « témoins » admis sur scène. Mais Sarkozy s’est dit heureux, à la fin, d’avoir « partagé ».

Or, pour éviter que Sarkozy ne fasse un petit détour en passant par l’entrée principale afin d’arriver dans ce gymnase, un escalier spécial de ciment, avec rampe, et un chemin goudronné avaient été spécialement construits à son usage exclusif. Sarkozy a ainsi pu rejoindre directement les vestiaires des filles, transformés en loge présidentielle, où il a été coiffé et maquillé ! Désormais, cet escalier à un coup ne servira plus à rien, et sûrement pas à remonter dans les sondages.

source: le canard enchainé via impots-economie.com

8 commentaires