Ca sent le gaz (de schiste) en pays Basque

C’est pas possible! d’accord ou pas d’accord, d’accord quand même… :bomb:

La zone marine protégée de San Juan de Gaztelugatxe en Bizkaia est menacée par un projet de forages de prospection de gaz de schiste. Ces forages devraient être réalisés à une vingtaine de kilomètres de la côte bizkaitar, initiés par le groupe pétrolier Repsol.

Un impact très polluant

L’organisation internationale Oceana, centrée exclusivement sur la conservation des océans, la protection des écosystèmes marins et des espèces marines menacées, a pris position contre ce projet et s’inquiète de son impact polluant sur des zones d’intérêt écologique protégées et abritant une biodiversité variée. Les risques de catastrophe écologique en cas d’accident sont en effet considérables.

Les forages de prospection sont effectués afin d’étudier les possibilités d’extraction de gaz de schiste. La méthode employée pour extraire ce gaz, la fracturation hydraulique, consiste en des forages horizontaux qui fracturent la roche par l’injection d’importantes quantités d’eau, de sable et de produits chimiques.Polémique


Cette méthode a fait l’objet d’une forte polémique sur le territoire français, polémique qui a amené le gouvernement à modifier la législation, interdisant la fracturation hydraulique. Mais les différentes associations de protection de l’environnement restent inquiètes quant aux nombreuses autres possibilités existantes.

Au Pays Basque Sud, la Bizkaia n’est pas la seule province menacée puisque de nouvelles prospections sont également envisagées en Araba.

Déjà exploré, le site abriterait environ 184 milliards de mètre cubes de gaz, soit l’équivalent de 60 fois la consommation annuelle du Pays Basque Sud et cinq fois celle du territoire espagnol, selon le quotidien El País. La zone de Gaztelugatxe en Bizkaia contiendrait, elle, environ 6 milliards de mètres cubes de gaz de schiste.

Euskadi favorable au gaz de schiste

Le président du gouvernement autonome basque, Patxi López, s’était exprimé sur le dossier le 14 octobre dernier lors de sa visite aux Etats-Unis.

Il s’était alors montré tout à fait favorable aux projets d’extraction de gaz de schiste, les estimant comme “une opportunité motrice pour le développement industriel et l’activité économique de notre pays”.

Le lehendakari a en effet visité les puits de la société Heyco à Dallas et a exprimé la volonté de convertir Euskadi en “référence pour l’Europe de l’utilisation de ce gaz non conventionnel”, en ayant pour objectif de “parvenir à l’autosuffisance en gaz pour les 60 prochaines années”. Les premiers forages devraient débuter en Pays Basque Sud dès l’année 2012.

Auteur : L.B.

Source : www.lejpb.com partagé avec sos-planète

4 commentaires

  • pokefric pokefric

    J’imagine le tour de France 2012 avec l’équipe Euskaltel euskadi avec dans le dos de chaque coureurs, vive le gaz de schiste  et sur la voiture suiveuse « le gaz de schiste c’est l’avenir de demain »

  • pokefric pokefric

    J’ai du schiste, t’en veuuuuuuuuuuuut.
     

  • hé bééé

    Du gaz de schiste , au pays basque … c’est une blague !
    Je sens que l’ETA va reprendre du service , et pas qu’un peu .

  • viking

    Attention, j’ai travaillé avec des Basques, j’ai vécu avec eux, chez eux,  passé des vacances la bas…..

    On pourrait avoir de l’animation  : des engins de chantier prenant feu, des pneus crevés….