Vers une hausse de la TVA?

On a bien compris que le pire est devant nous..

 

Valérie Pécresse, ministre du Budget, le 27 septembre 2011 à l'Assemblée nationale à Paris Jacques Demarthon afp.com

C’est une mesure envisagée par une partie de la majorité pour renflouer les caisses de l’Etat…

Finances publiques exsangues, prévisions de croissance en berne, le gouvernement n’aura pas d’autre choix que de présenter une nouvelle cure d’austérité aux Français pour que le déficit public atteigne les 4,5% du PIB en 2012. Il anticipait une croissance économique de 1,75% pour l’an prochain, mais le consensus des économistes n’est plus que de 0,8%. L’exécutif doit donc trouver de nouvelles ressources.

Pour l’instant, il refuse de céder à la panique et de modifier ses anticipations. «Les prévisions de croissance sont liées aux résultats du sommet européen», justifie Christian Jacob, le président du groupe UMP. Pourtant, en coulisses, plusieurs observateurs estiment qu’il faudra annoncer une croissance de 1% en 2012.

A la recherche de neuf milliards d’euros

Pour boucler son budget, le gouvernement devra donc trouver neuf milliards d’euros supplémentaires, calcule Le Monde ce mercredi. Et dans la majorité, certains envisagent déjà d’actionner le levier de la TVA.

«On ne peut continuer à aller sur des mesures de rabotage. On va entrer dans le dur. Il nous faudra faire, de toute façon, un effort de rigueur. Massivement, en termes de rendement, c’est la TVA qui rapporte le plus», souligne Catherine Vautrin, députée UMP de la Marne, citée par le quotidien.

« Sur la TVA, il y a une marge de manœuvre. On peut créer un taux intermédiaire de TVA, entre les 5,5 % et 19,6 %. On pourrait y mettre par exemple, les produits alimentaires transformés», abonde Louis Giscard d’Estaing, vice-président de la commission des finances de l’Assemblée.

Seul hic, la mise en place d’une telle mesure reviendrait à faire sauter le dernier dogme du président de la République qui a toujours dit qu’il ne serait pas «celui qui augmentera les impôts», rappelle Le Monde.

M.B.

7 commentaires

  • viking

    Cette article c’est de la connerie

    les impôts ont explosé sous Sarkozette a la façon du fourbe qu’il est…

    J’avais lu la liste des taxes diverses & avariés sur une page complète : 1 seul Ex sous sarkozy vos impôts locaux n’ont pas augmenté…. selon Sarkozette c’est du a la part Départemental, aux régions……qui elle ont augmenté…

  • Bouffon

    9 Milliards + Déficit + la perte de croissance…
    S’il continue à compter comme des ploucs, vous allez partir avec la Grèce.

  • filen

    « Finances publiques exsangues »
     
    quand on sait que depuis 30 ans la france depense la meme chose en % du PIB
    d’ou vient l’endettement ?
    => baisse d’impot generalisée des riches et des grosses societes
    (et de la loi de 73 sur la creation monetaire)
    mais ils faut pas le dire trop fort, et croire que nos politique depensent tout en avion equipé de fours a pizza.

  • moutondu22

    la tva ..l’impôt le + injuste …ça va beugler …
    le nabot est coincé …s’il veut se faire élire en demidouze va falloir qu’il casse la tirelire …
    mais dis dc  on a plus de tirelire !! et bien adieu pov’ con !
     

  • Nebulus

    il parait que huissiers, avocats, notaires et bon nombres d´autres fonctionnaires d´élite ne payent pas de TVA…
     

    • DELAUDE

      Sissi ! les avocat payent la TVA, et au moins depuis le début de l’année dernière (voire plus) au vu d’une facture que j’ai en ma possession. Pour les notaires et les huissiers, je ne sais pas, mais c’est facile à vérifier…
      Globalement, ne nous faisons aucune illusion : nous allons à grand pas vers une monstrueuse récession. Je ne vois pas le prochain gouvernement probable changer la donne : la bonne excuse sera l’Europe, la mondialisation etc…
      C’est un changement de société radical qui nous faut :
      – une prise de conscience profonde de la perversité de nos habitudes consuméristes qui confinent à l’addiction et une vision moins individualiste de la vie… N’oublions pas que tout est naturellement lié !
      -la mise sous tutelle des banksters, –
      -la taxation des profits illégitimes ou exagérés,
      – l’obligation pour les entreprises bénéficiaires de réinvestir leurs bénéfices dans l’outil de travail et la formation de leurs employés ainsi que dans les salaires,
      -la coupe sombre dans les avantages honteux accordés à certains élus,
      – le blocage des très hauts salaires ou avantages à un certain niveau au-delà desquels ils deviennent indécents etc…

      Je ne suis pas économiste, mais cela me semble du bon sens… De l’argent, il y en a encore… La France est riche, l’Italie et l’Espagne aussi !   Tout le problème est de débusquer le fric là où il se planque pour faire ses petits… Pour cela il faudrait un consensus..
      Nous sommes majoritaires, nous les petits les sans grades, sans compter ceux, et il y en a, qui sont aisés et généreux… Ca fait du monde !
      On peut le faire ! N’attendons pas d’être dans le trou ! Profitons des présidentielles pour avancer démocratiquement, avant que d’être obligés d’incendier les banques parce que nos mômes auront faim !

      • voltigeur voltigeur

        C’est bien ce qu’il me semble, qui que ça soit ON RESTERA dans le système,
        parce que le futur(e) Pdt sera d’en l’impossibilité d’agir, nous aurons les créanciers Chinois
        qui ne laisseront pas faire……On ne vend pas son âme impunément…