Des » fontaines de méthane  » découvertes dans l’Arctique

Une très très mauvaise nouvelle pour la planète, il y aurait du méthane en masse en Antarctique, ce qui signifie que certains vont a tout prit vouloir l’exploiter et vont ravager cette contrée pratiquement épargnée par l’homme.

http://www.fbls.net/ANTARTIQUE29.jpg

Une expédition Russo-Etasunienne à bord de l’  » Akademik Lavrentiev  » a découvert des émissions de méthane sous-marins géantes dans la Mer de Laptev .

Ces émissions en provenance des sédiments du plateau continental de l’Arctique Orientale seraient comparables au reste des émissions de méthane de toutes les mers et océans du globe .

Une de ces  » fontaines de méthane  » atteindrait ainsi la taille de 1 km¨de diamètre  . Ces émissions de méthane ne sont pas visibles à l’oeil nu et sont seulement décelables à l’aide d’instruments de mesure . Cette découverte pourraît remettre en cause , compte-tenu de l’ampleur des émissions ,  les modèles du – controversé –  » réchauffement climatique  » et en particulier l’influence sur celui-ci des activités humaines comme l’élevage .


Ces modéles dont ceux des  » réchauffistes  » du  GIEC sont de plus en plus contestés par un nombre croissant de scientifiques à travers le monde .

La video de vesti.ru sur le blogue Ice Station Zebra .

Source: lepost.fr

20 commentaires

  • Bouffon

    Pas besoin de stresser, encore 2°C et elle remonte toutes seuls.
    Elle sont toujours de la partie quand il y a des extinctions de masse.

  • christian

    il y aurait du méthane en masse en Antarctique
    Bonjour benji
    La mer de lapsev est effectivement en Arctique

  • homme des bois

    dans les infos catastrophiques, j’ai appris ya quelques années que le sous sol de Sibérie était saturé de méthane, et que la seule chose qui le retiens dans le sol est la glace. or, elle disparait ^^. au fait le méthane produit deux fois plus d’effet de serre que le CO2.. et y’en a assez pour faire du climat un nouveau jurassique.. (c’est une période très chaude.) On est bien barré, mwé chvou ldi!

    • engel

      Mais non !
      C’est une super chance de faire un super barbecue mondial au gaz !
      Revoilà la solution finale…mondiale et au gaz…

      OK, je sors…

      • Texcaltex

        Ouaiiiiiiiiiiis Engel,  tu sors…. file dans ta chambre et plus vite que ça !!!
         
        « AU GAZ » !! Non mais ….Politiquement in–co–recte!!!!!

    • Bouffon

      Ben a ton avis c’est quoi la Sibérie qui subit plus de 10’000 incendie de tourbière depuis deux ans de suite ? les scientifiques avais donné l’alerte depuis 1990.

  • viking

    du méthane chaque station d’épuration en produit gratis prés de chez nous, pourquoi ils ne le récupère pas pour chauffer, produire de l’énergie et autre

    Ils sont- y Cons ?

    Il faut récupérer ce méthane de l’Artique en respectant l’environnement ce doit -être possible, il suffit de réfléchir….

    Au faite, lorsque l’on pète, notre corps produit du Méthane, les Vaches aussi et énormément avec leur méthode de digestion….

    • Bouffon

      Peux-être parce que c’est ce qui se fait dans les pays du tiers monde et qu’il serrais dégradant de ce mettre à leur niveau. lol

    • christian

      Ce serait pas plus mal de récupérer le méthane qui est produit par millions de tonnes sur terre, producttion animale ou en nappe comme sous en l’Arctique, pour la polution je ne sais pas trop faire la différence entre le pétrole qui nous pollue de toute façon, sans compter le nucléaire beaucoup plus sournois mais sûrement efficace destructeur à long terme, et c’est un bon moyen énergétique par rapport au gaz ou huile de schiste qui va nous pollué pour de bon!

    • Chègoku Chègoku

      Cela se fait déjà dans certains endroits.
      J’ai effectué un stage dans une ferme expérimentale où le gaz rejeté par les fosses activées était récupéré pour chauffer les bâtiments et la serre.
       
      Ca fonctionnait pas mal mais il fallait un complément car cette solution n’était pas autosuffisante.
      Et ça fait plus de 15 ans que cette ferme existe sur ce principe.

      • En Suède les bus roulent au gaz, ils récupèrent le gaz créé par la fermentartion des égouts de la ville, c’est un système particulièrement génial je trouve, et chaque ville pourrait opter pour une telle solution!!!

    • Eagleeyes

      Je ne vois pas comment le récupérer, sinon qu’avec un entonnoir géant, de plus dans la taïga, ça sort par-ci par-là et pas qu’à une place bien définie.

      De toute façon, il est évident que les équilibres sont rompus, ce que nous sommes en train de faire, c’est d’essayer de rééquilibrer une balance qui penche inexorablement du mauvais côté et nous les humains, en sommes la cause principale, uniquement par péché de « profit ».

  • Texcaltex

    Mais ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii!
    Il y a un petit temps qu’on en parle de ce méthane qui va se libérer…
    CA VA PETER LES GARS!!!!!

  • homme des bois

    et pour ceux qui raffolent des mauvaises nouvelles, j’ai l’honneur et le plaisir de vous présenter …… l’obscurcissement planétaire !!!
    http://www.blueman.name/Des_Videos_Remarquables.php?NumVideo=393#NAVIGATION

  • Eagleeyes

    Hello,

    Une chose semble échapper à bien des gens de science que se soit dans nos contrées industrialisées ou bien dans les contrées plus pauvres, c’est non pas que la déforestation, mais carrément « l’absence » de zones « arboricole ».

    Parcourez un lotissement nouvellement construit de près de cinq ans, très rares sont les terrains où une plantation d’arbres, y est faite. Que trop souvent, pour bâtir sur cette parcelle, il a fallu abattre de nombreux arbres, or ils ne sont pas renouvelés!
    En zone urbaine le problème est pire, les quelques parcelles boisées sont « surexposées » à des agents polluants, faisant perdre près de la moitié de la taille d’un arbre dans son environnement normal. Ajoutez à cette taille minimaliste, le fait qu’il soit mal hydraté, il ne peut plus exercer de manière optimum, sa fonction première, qui est de filtrer les microparticules et ré oxygéner l’atmosphère, mais aussi d’assurer l’humidification de celle-ci. Sans compter sur les élagages exagérés et inadaptés. Leur espace vital étant restreint, ajoutez les conditions de vies reprises ci-avant, font que nos villes sont verdurées avec des « bonzais ».

    L’élimination de zones boisées dans nos campagnes pour l’agriculture entraîne bien des troubles dans le climat. En supprimant une parcelle, la retenue d’humidité n’est plus, le sol s’assèche plus rapidement et donc le rend plus imperméable lors de précipitations, ajoutons le manque de fossé de retenue des eaux et on s’aperçoit très vite qu’on est en train de déshydrater nos sols. L’assèchement des zones marécageuses mais aussi et surtout les tourbières, à cause de ce manque d’eau, en font aussi des fontaines de méthane. L’élevage n’est en cause que de 5 % de la diffusion de méthane, sachez en revanche que notre sol renferme près de 92% de méthane retenu par le seul effet de la présence d’humidité par-dessus, les 3% restant émane de nous et de nos industries.

    Pensez-y, aussi à nos arbres, en disparaissant, nous nous asphyxions nous-mêmes. Et ils ne sont qu’une partie de tout un complexe, et nous aussi.