L’UMP souhaite une « allégeance aux armes »

Tout se casse la figure et à l’UMP, ils cogitent sur la possibilité que tout les jeunes Français, fassent allégeances aux armes. En gros, prêter serment de défendre la France au cas où!!
Mais on marche sur la tête dans ce pays, quid du peuple qui va rembourser en espèces sonnantes et trébuchantes, une dette virtuelle???? Leur cynisme est vraiment à la mesure de leur incompétence…Ils apportent de l’eau au moulin à qui là??

Jean-François Copé souhaite rendre obligatoire le "serment d'allégeance aux armes" SIPA/BEBERT BRUNO

L’UMP a proposé mardi que tout Français fasse « allégeance aux armes de la France » , à l’occasion d’un serment qui interviendrait au moment de sa majorité ou, s’il n’est pas né Français, lors de sa naturalisation. Vingt-neuf propositions devaient être présentées à cette occasion par les parlementaires de la majorité. « Ce serait une bonne chose que ce moment solennel soit obligatoire (…) Nous faisons nôtre cette célèbre formule de John Kennedy, qui invitait à se demander non pas ce que le pays pouvait faire pour nous mais ce que nous pouvions faire pour le pays » , a déclaré Jean-François Copé, secrétaire général de l’UMP.   

Les jeunes nés français seraient également concernés. Garçons et filles devraient prêter ce serment au moment de la journée d’appel et de préparation à la défense. « Nous nous inscrivons dans ces notions de droits et de devoirs de chacun. Ce n’est rien d’autre que de rappeler que chaque jeune Français doit pouvoir, à un moment, s’engager à servir son pays si les nécessités le commandent », a ajouté Jean-François Copé.

Allégeance doit rimer avec engagement

Cette allégeance, « même si le mot est peut-être un peu ancien » , « doit être aussi un engagement clairement annoncé au moment de l’acquisition de la nationalité française » , a renchéri Hervé Mariton, conseiller politique de l’UMP chargé des questions de défense. « C’est donc un contrat qui concerne tous les Français, qu’ils le soient de toujours ou par naturalisation » , a ajouté le député de la Drôme, qui y voit une « proposition de cohésion nationale. »

Jean-François Copé et Hervé Mariton ont par ailleurs mis en garde contre une victoire de la « coalition » des socialistes et des écologistes en 2012, qui feraient du budget de la défense « une variable d’ajustement » , synonyme « d’affaiblissement de la France ». « On a bien vu sous Jospin que le budget du ministère de la Défense a été tailladé au bénéfice des budgets sociaux » , a lancé Jean-François Copé, pour qui « la défense doit être un des thèmes de la campagne présidentielle ». « En 2012, la gauche sacrifierait la défense. Nous ne la sacrifierons pas », a affirmé Hervé Mariton.

Par J.R

Francesoir

L’allégeance aux armes sème le trouble à l’UMP

La nouvelle proposition du parti majoritaire ne plaît pas à tout le monde. Si certains, à gauche et à l’extrême-droite critiquent cette idée de « serment », d’autres, à l’UMP, se montrent également circonspects.

Le patriotisme va-t-il devenir l’un des thèmes majeurs de la campagne du candidat Nicolas Sarkozy ? La proposition faite mardi par l’UMP, cette allégeance aux armes, invite à penser que oui, la nation, les valeurs françaises, leur défense, seront au cœur du programme du candidat de la droite républicaine. Ce n’est pourtant qu’une proposition sur 29 que fera le parti majoritaire lors de convection sur la défense nationale mais c’est évidemment celle qui fait le plus réagir. L’idée semble calquée sur celle américaine, où au moment d’une naturalisation, les nouveaux venus dans la nation prêtent serment et s’engagent à combattre du côté de l’Oncle Sam en cas de conflit armé. L’UMP veut donc imposer le même système et faire promettre aux néo-Français de combattre sous le drapeau tricolore, le cas échéant.

Pas question pour l’UMP de considérer cette proposition comme un appel du pied aux électeurs du Front national. « Je suis très inquiet. Les socialistes parlent plus aux Verts, qui veulent supprimer les cérémonies du 14 juillet, qu’aux Français. Jusqu’où iront-ils ? Si on baisse la garde, c’est alors la sécurité des Français qui sera menacée », a estimé Jean-François Copé. Et le secrétaire général de l’UMP de justifier cette « allégeance aux armes » en citant John Fitzgerald Kennedy qui « invitait à nous demander ce que nous pouvions faire pour le pays. Cela s’inscrit dans les droits et devoirs de chacun »

Sémantique

A gauche, évidemment, la proposition fait bondir. « Ce qu’on doit demander aux jeunes Français, c’est sans doute un engagement civique de fidélité à des principes de solidarité et de justice, a ainsi commenté le candidat aux primaires du PS François Hollande. Ceci peut se manifester par de multiples moyens, mais je trouve que ce n’est pas la formule la plus heureuse qui a été choisie que de demander aux jeunes aujourd’hui de faire une allégeance aux armes. » Le NPA va plus loin et parle d’une « gigantesque chasse à l’électeur FN ».

A l’UMP, certains comme Hervé Mariton voit dans cette idée « proposition de cohésion nationale ». Mais à droite aussi, cette « allégeance » suscite quelques critiques. Le ministre de la Défense Gérard Longuet s’est ainsi dit « un petit peu » gêné, estimant que « l’idée est bonne, mais il faut travailler la sémantique ».

Quant au Front national, il ironise. « Encore un serment… l’américanisation, qu’est-ce qu’on aime ça chez Sarkozy… Ils vont bientôt nous sortir la Bible pour qu’on fasse le serment dessus ? », s’est demandé Marine Le Pen.

Par Actu France-Soir

En banlieue ça fait longtemps qu’ils font allégeance aux armes, merci REBUS!


Image: la voix de Rébus

14 commentaires

  • pokefric pokefric

    Tout à fait, l’esprit belliqueux jusqu’au bout des ongles

  • zoé

    Bonjour !

    Je change un peu de sujet mais j’arrive pas a retrouver la video du billet de 1 dol scanné !
    quelqu’un peu m’aider , merci d’avance

  • Dr.um

    Ha ha ha,
    Moi je fait allégeance à aux arme pas de problème mais à celle que j’ai dans les mains et que j’ai décidé dans mon âme et conscience d’utilisé ou pas.
     
    Pis attention messieurs de l’UMP par ce que techniquement si on prend votre truc au pied de la lettre, les armes elle sont la pour défendre la patrie, or vous êtes des traitres notoire, donc techniquement toujours si il y avais armes à utilisé ce serait sur vos têtes de cons…
    Après moi je dit ça…. je dit rien…

  • DELAUDE

    Je serais assez d’avis avec la remarque de canari59. Curieux, cette proposition qui tombe comme un cheveux sur la soupe… Ils ont besoins de soldats potentiels pour faire chic dans le paysage ?
    Pourquoi ne proposent-il pas un service civil,  au service de la communauté plutôt qu’une « allégeance aux armes » ? Ce serait un engagement utile et une preuve également du respect que l’on a pour le pays..

    • voltigeur voltigeur

      Un peu tard pour la ré-éducation non? Fallait faire le ménage et mettre
      les règles en place, il y a longtemps! à présent c’est trop tard!!

  • texcaltex

    « Nous faisons nôtre cette célèbre formule de John Kennedy, qui invitait à se demander non pas ce que le pays pouvait faire pour nous mais ce que nous pouvions faire pour le pays » , a déclaré Jean-François Copé, »
     
    Ben oui, il vaut effectivement mieux ne pas se demander ce que le pays peut faire pour nous!!!!
    On risque d’être déçus, déçus!!

  • Picpuss

    Ils sont loin d’être incompétents…Ils sont tout simplement cyniques et peuvent se permettre à présent d’enlever leur masque montrant leur vraie nature et celle des maîtres pour lesquels ils travaillent. La guerre est déjà économique et a commencé lorsqu’ils ont ouvert les frontières de l’Europe à l’immigration incontrôlée d’un côté et aux délocalisations de l’autre côté, puis quand ils ont créé d’énormes dettes privées qu’ils ont ensuite nationalisées pour que nous les payions. Eux, effectivement, ne subiront aucun désavantage, si ce n’est de se faire happer par une révolution, mais là encore, ceux qui tirent les ficelles se gardent bien de révéler qui ils sont…

  • moutondu22

    allégeance ? à g’noux ???
    votre saigneurie ???
     
    ein zwei ein zwei ein zwei …