Programme Iter: La commission d’enquête publique rend un avis favorable..

Avec cet avis favorable que devient la commission d’experts, nommée pour réfléchir à une sortie progressive du nucléaire?

Iter devrait débuter les phases expérimentales à partir de 2019. J.-P. PELISSIER / REUTERS

Le chantier de ce réacteur nouvelle génération, décrié par les écologistes et des associations, peut se poursuivre à Cadarache dans les Bouches-du-Rhône…

L’enquête publique sur le projet de création du réacteur Iter a rendu son verdict. Selon le collectif antinucléaire 13, la commission chargée de cette mission a émis un avis favorable au dossier. Mais elle a tout de même effectué certaines recommandations, selon une source proche de l’enquête.

Le rapport, transmis jeudi à la préfecture, aurait jugé nécessaire de retenir certains points tels que les problèmes liés aux déchets ou au cumul des rejets du centre de Cadarache et Iter, en les laissant à l’appréciation de l’exploitant, affirme le collectif antinucléaire 13. «Malheureusement, nous n’avons pas pu consulter le dossier car la préfecture refuse de nous le transmettre, s’insurge Isabelle Taitt, du collectif. Ce n’est pas faire preuve de la plus grande transparence, surtout dans le cadre d’une enquête publique.»

Du côté de la préfecture, on se défend de faire de la rétention d’informations. «Nous avons bien reçu les conclusions de l’enquête mais nous devons d’abord les envoyer aux mairies concernées. Nous les rendrons publiques dès que les maires le feront.» Un dossier qui devrait être consultable «très vite, selon la commission locale d’information de Cadarache. Il y a une procédure classique qui est en place mais cela n’est qu’une question d’heures ou de jours.»

A Marseille, Jérôme Comin

SOURCE

2 commentaires