Sécurité sociale: Record historique du déficit à 30 milliards d’euros

La Cour des Comptes s’alarme, dans un rapport publié jeudi, du déficit historique atteint en 2010 par les comptes sociaux (Sécu et Fonds de solidarité vieillesse), à près de 30 milliards d’euros, un niveau record pas seulement dû à la crise.

Dossier Medical Personnel et la Carte Vitale 2. FLORENCE DURAND / SIPA

«Jamais le déficit de la Sécurité sociale n’a atteint un niveau aussi élevé qu’en 2010. A 29,8 milliards, le déficit cumulé des régimes de base et du fonds de solidarité vieillesse (FSV) a un caractère historique. Il a plus que triplé en deux ans», souligne le rapport annuel de la Cour sur la Sécurité sociale. 

«Le niveau exceptionnellement élevé des déficits ne s’explique que partiellement par la crise économique. Moins de la moitié de celui du régime général provient de la faiblesse de la conjoncture», selon la Cour, qui précise que sur le 1,2 point de produit intérieur brut (PIB) qu’a représenté en 2010 le déficit du régime général, les «facteurs structurels» ont compté pour 0,7 point.

Toutes les branches de la Sécu touchées

Selon la Cour, les déficits se sont aggravés en 2010 dans toutes les branches de la Sécu (maladie, famille, retraites, accidents du travail/maladies professionnelles).

De son côté le FSV (Fonds de solidarité vieillesse), qui verse le minimum vieillesse pour les personnes âgées ne touchant pas de retraites, est «chroniquement sous-financé».

De plus, pour la branche vieillesse, les magistrats de la rue Cambon tirent la sonnette d’alarme à propos du régime des exploitants agricoles dont le déficit, qui a dû être financé par recours à un emprunt bancaire, «est également très préoccupant».

136,2 milliards de dette en 2010

L’accumulation des déficits, d’année en année, fait gonfler la dette sociale, qui a atteint un total de 136,2 milliards fin 2010.

Cette dette sociale «représente en elle-même une anomalie», estime la Cour, qui constate qu’«aucun de nos grands voisins européens n’accepte de déséquilibres durables de sa protection sociale».

Reuters

6 commentaires

  • ratgana

    Drôle de problème cette sécu, on se fou bien de notre gueule tout de même. Une fois de plus, art 47 de la constitution ainsi que ses principes généraux du droit à modifier et tout ira déjà mieux sauf bien sur si la sécu n’est plus d’intérêt général.

  • pokefric pokefric

    CSG RDS,, je me souviens plus qui en avait parlé,il y a 3 ans environ, qui disait que si l’argent était intégralement remis, il couvrirait 3 fois la dette de la sécu….
    Qui peu confirmer ?

  • Scarlett

    Sécurité Sociale: info versus intox

    Faites circuler ce message , que la France entière le sache: on nous prend pour des gogos ?

    … pour une fois qu’un haut dirigeant nous dit la vérité

    Evelyne DUBIN est passée sur France Bleue mais pas sur une chaîne de télévision nationale, pourquoi ?

    Objet : SECURITE SOCIALE on le croit ou pas !

    La sécurité sociale n’est pas en déficit mais en excédent…. 50 secondes pour comprendre pourquoi. Depuis le temps qu’on bouche le trou de la sécu …..

    Il faut à Evelyne DUBIN, la signataire de ce document une bonne dose de courage pour avoir écrit ce texte en se nommant (voir la fin du texte).

    L’ASSURANCE MALADIE 50 secondes de lecture à couper le souffle. Pour combler le déficit de la sécu, nos chers gouvernants ont trouvé que le mieux, c’était encore de nous faire payer…
    a – Dorénavant, sur une consultation médicale, nous versons 1 euro.
    b – Nous sommes restreints lors de nos arrêts maladie …
    c – Nous devons consulter un généraliste avant de voir un spécialiste …
    d – Pour tout traitement de plus de 91 euros, nous en sommes de 18 euros de notre poche.
    e – Taxe de 0,50c sur les boites..
    f – etc…….

    Toutes ces mesures sont destinées à combler le fameux trou qui est à ce jour de 11 milliards.
    Or, savez-vous que :
    1) Une partie des taxes sur le tabac destinée à la Sécu, n’est pas reversée : 7,8 milliards.
    2) Une partie des taxes sur l’alcool, destinée à la Sécu, n’est pas reversée : 3,5 milliards.
    3) Une partie des primes d’assurances automobiles destinée à la Sécu, n’est pas reversée : 1,6 milliard.
    4) La taxe sur les industries polluantes destinée à la Sécu, n’est pas reversée : 1,2 milliard.
    5) La part de TVA destinée à la Sécu n’est pas reversée : 2 milliards.
    6) Retard de paiement à la Sécu pour les contrats aidés : 2,1 milliards.
    7) Retard de paiement par les entreprises : 1,9 milliard.

    En faisant une bête addition, on arrive au chiffre de 20 milliards d’euros.

    Conclusion : si les responsables de la Sécu et nos gouvernants faisaient leur boulot efficacement et honnêtement, si chacune des institutions reversait ce qu’elle doit chaque année, les prétendus 11 milliards de trou seraient aujourd’hui 9 milliards d’excédent !!!!

    Ces chiffres ne sont pas inventés ; vous pouvez les consulter sur le site de la sécu ; ils sont issus du rapport des comptes de la Sécu.

    Si les pouvoirs publics, qui nous harcèlent au quotidien de messages publicitaires afin de consommer des fruits et légumes, étaient vraiment convaincus qu’il nous faut consommer 5 fruits et légumes par jour pour sauver notre santé et donc l’assurance maladie, ils supprimeraient la TVA sur ces produits !
    N’oubliez pas d’avoir une petite pensée sur l’achat, à la hâte, des 90 Millions de doses de Tamiflu par le ministère de la santé publique, quand on sait que la grippe A n’est pas plus mortelle et dangereuse pour vous et moi que la grippe saisonnière classique. Hélas on ne peut en dire autant des dommages collatéraux potentiels qui existent réellement dans les adjuvants que contiennent les vaccins !!! Quel sera le coût de cette opération, que la sécu va supporter une nouvelle fois, lorsque le gouvernement sera décidé à dédramatiser la situation !!!

    Cordialement. Evelyne DUBIN Secrétaire Générale Adjointe au Directeur Général Institut National du Développement Local Avenue Michel Serres BP 32 47901 AGEN Cedex 9 tél : 05.53.48.06. 74 fax : 05.53.48.06. 71 mob: 06.72.19.53. 50 mail: e.dubin@indl. fr

    VOUS AUSSI, SOYEZ RESPONSABLES : TRANSFEREZ CE MESSAGE A TOUS VOS CONTACTS, ILS ONT LE DROIT DE SAVOIR !!! A force de tourner, il s’affichera peut-être un jour sur l’écran d’ordinateur d’une tête pensante, d’un député, d’un ministre censé passer son temps à gérer l’argent des contribuables et à le dépenser de manière responsable, sans créer de déficit. Alors, avec courage, il pourra (pourquoi pas ne pas rêver…) dénoncer au parlement ces débordements connus, aujourd’hui, de toutes et tous !!! > > > >

    Source : http://la-convergence-ethique.over-blog.com/article-securite-sociale-info-versus-intox-57183707.html

  • Scarlett

    L’ASSURANCE MALADIE

    50 secondes de lecture à couper le souffle. Pour combler le déficit de la sécu, nos chers gouvernants ont trouvé que le mieux, c’était encore de nous faire payer…

    a – Dorénavant, sur une consultation médicale, nous versons 1 euro.
    b – Nous sommes restreints lors de nos arrêts maladie …
    c – Nous devons consulter un généraliste avant de voir un spécialiste …
    d – Pour tout traitement de plus de 91 euros, nous en sommes de 18 euros de notre poche.
    e – Taxe de 0,50c sur les boites..
    f – etc…….

    Toutes ces mesures sont destinées à combler le fameux trou qui est à ce jour de 11 milliards.
    Or, savez-vous que :

    1) Une partie des taxes sur le tabac destinée à la Sécu, n’est pas reversée : 7,8 milliards.
    2) Une partie des taxes sur l’alcool, destinée à la Sécu, n’est pas reversée : 3,5 milliards.
    3) Une partie des primes d’assurances automobiles destinée à la Sécu, n’est pas reversée : 1,6 milliard.
    4) La taxe sur les industries polluantes destinée à la Sécu, n’est pas reversée : 1,2 milliard.
    5) La part de TVA destinée à la Sécu n’est pas reversée : 2 milliards.
    6) Retard de paiement à la Sécu pour les contrats aidés : 2,1 milliards.
    7) Retard de paiement par les entreprises : 1,9 milliard.

    En faisant une bête addition, on arrive au chiffre de 20 milliards d’euros.

    Source : http://la-convergence-ethique.over-blog.com/article-securite-sociale-info-versus-intox-57183707.html

  • ratgana

    Scarlett : 8O 8O 8O  ATTENTION, Ce n’est pas comme ça que ce calcule le budget général de l’Etat . Il faut se rapporter aux principes généraux du droit et à l’art 47 et suivant de la constitution ainsi que d’autres lois. 

    Grossièrement :

    – Principe d’unité
    – Principe d’annualité
    – Principe d’universalité
    – Principe de spécialité 

    Au vu de ses principes généraux on comprend pourquoi de telles annonces c’est ce foutre de la gueule du monde  !!! Le budget de l’Etat est une sorte de caisse commune dans laquelle tombe toutes taxes confondues (les recettes) et ensuite c’est réparti en budget alloués (les dépenses)