15 septembre 2011: bankrun planifié

C’est une date anniversaire, un genre de commémoration mais qui s’annonce comme un retour de flamme pour les financiers de tout poils si cela se confirme car ce jour là!  Le bankrun pour lutter un peu plus directement contre les banksters et qui s’adresse avant tout à ceux qui ont ENCORE de l’argent le 15 du mois, donc déjà, le nombre d’intervenants réduit considérablement!

Le 15 Septembre, on fait sauter la Banque !

15 Septembre 2008 : La Banque américaine Lehman Brothers faisait faillite. Cet évènement marqua le début de la « crise financière » des subprimes qui entraînera d’autres faillites d’institutions financières qui avaient investi leurs actifs dans des « produits financiers toxiques ». La panique qui en résulta entraîna les puissances publiques du monde entier à s’endetter de façon colossale, auprès des banques et marchés financiers, pour sauver d’autres banques de la faillite en les renflouant.

Tout naturellement, les Etats qui se sont endettés pour sauver ces banques se sont rapidement trouvés en situation critique de quasi-défaut de paiement. Incapables de se refinancer en faisant appel à l’émission monétaire (procédé jadis naturel puisque régalien, aujourd’hui interdit depuis 1913 aux Etats-Unis, et depuis 1973 en France), ils ont entrepris des « plans de rigueur budgétaire » asphyxiant encore d’avantage l’économie réelle et livrant les patrimoines publics aux spéculateurs, véritables rapaces dont le cynisme n’a manifestement aucune limite. Ce véritable putsch du cartel bancaire trouve en France sa réalisation ultime dans la « règle d’or », dont j’ai eu l’occasion d’évoquer la nature abjecte dans un article précédent, « Instituer la règle d’or : Abattre l’arbre des possibles« .

Ce rapide résumé de la situation ne peut que révolter les citoyens sincères qui ne peuvent se résoudre à voir la souveraineté de la France ainsi livrée aux spéculateurs apatrides ;  il ne peut qu’exaspérer les millions de travailleurs Français qui sont contraints, quotidiennement, de verser une part grandissante du fruit de leur labeur à l’Etat, Etat qui, dans une posture schizophrène (et coupable), continuera à ponctionner notre Peuple pour enrichir des institutions financières et contribuer de ce fait à pérenniser un système absurde qui détruit l’économie réelle et les patrimoines publics.

Face ce putsch bancaire, nous devons résister. Cette guerre de la Banque, contre les Peuples qu’elle entend mâter, met en lumière la totale inadaptation des moyens classiques de résistance politique. Ce n’est pas par des manifestations ou par de quelconques pétitions que nous ferons plier un pouvoir bancaire aux ramifications nombreuses et aux auxiliaires zélés. Et c’est parce que nous sommes désarmés, et donc désemparés, que l’oligarchie politico-financière peut se livrer à ce pillage abjecte.

Cette analyse, je ne suis pas le premier à la faire, et elle fut notamment exprimée à l’occasion du premier BankRun organisé, le 7 Décembre 2010, qui eu un succès relatif mais qui eu au moins le mérite de poser les jalons d’une nouvelle forme de résistance, en ébauchant ce que pourrait être une dissidence économique organisée.

En ces temps d’imposture politique, où les gouvernements et le pouvoir bancaire travaillent ensemble aux pillages des Nations et à la destruction des souverainetés populaires, il semble urgent d’organiser la riposte populaire, par une dissidence économique et politique organisée et coordonnée, comme nous avons commencé à le faire par le Projet Spartacus.

Le 15 Septembre prochain, 3 ans jour pour jour après la faillite de Lehman Brothers, nous réaliserons un nouveau BankRun. Nous devrons nous mobiliser en masse, mobiliser nos réseaux respectifs, et converger dans cette action commune de dissidence économique : fermer nos comptes et livrets bancaires, retirer un maximum d’argent aux distributeurs de billets, et créer ainsi un « effet boule de neige » susceptible de s’accentuer, de s’autoalimenter, pour menacer véritablement le pouvoir bancaire en le privant de liquidités.

J’espère pouvoir compter sur le soutien des organisations Françaises de résistance, sur celui des sites internets et des blogs, pour relayer cet évènement. Tous les dissidents Français sont invités à y participer activement, à diffuser ce message, par mails ou par les réseaux sociaux. Sur le terrain, les Brigades de la Dissidence vont propager ce message par le biais d’une affiche réalisée spécialement pour l’occasion.

Le BankRun du 15 Septembre devra être une action de grande ampleur, concrétisant notre volonté de dissidence économique et notre résistance à l’hégémonie du pouvoir bancaire.

Le 15 Septembre, on fait sauter la Banque !

Source: la-dissidence.org

Et pour ceux qui ne sauraient pas encore comme participer au bankrun alors qu’ils en ont les moyens, une petite explication:

Mode d’emploi pour un BankRun:

 » Cette initiative citoyenne ne propose pas de fermer son compte courant « bêtement » et ne plus pouvoir faire ses opérations ( bien que nous pensons que c’est ce qu’il faudrait pouvoir faire à terme et « forcer » à la fondation d’une banque nouvelle: citoyenne, équitable et solidaire ) mais de retirer la somme d’argent vous permettant de tomber à 0euro à votre dernier ordre permanent, facture ou domiciliation.

Par contre, pour que cette démonstration soit remarquable et « impose » de mois en mois un vrai rapport de force, il faut clôturer ses comptes secondaires ( épargnes ) ( et n’oubliez de prévenir de cette clôture une semaine à l’avance! ).
Si vous éprouvez une insécurité ou un manque de confort, étant donné que vous devez de toutes façons réserver pour les grosses sommes: commandez les! La banque ne peut pas vous le refuser, allez à la banque le 7, retirez cette somme et sans quitter la banque et prendre de risques, déposez cette argent à votre coffre.
Vous pouvez loué ce coffre dans la banque même où vous clôturé votre compte épargne, l’argent que vous aurez déposé dans votre coffre ne rentre plus dans les comptes de la banque.
Vous pouvez également dirigez vos capitaux vers des banques coopératives (sous réserve de bien vous renseigner) comme par exemple: La NEF (France), La BAS (suisse) ou ( conseillé ) investir cette épargne dans des valeurs intrinsèques: métaux (or, argent, cuivre…), des terres arables, de l’immobilier ( à bon prix! ) dans les zones rurales « désertées », etc etc… des solutions alternatives et solidaires supplémentaires sont en cours de réflexions et nous attendons toutes propositions ou idées allant dans ce sens…
Réitérez cet acte tous les mois jusqu’en 2012 et faisons-en la voix du peuple: Rassemblons nous autours de cette simple idée tant que nous n’obtenons pas tribune et que des réformes économiques, voir un référundum, n’ont pas lieu: c’est votre droit le plus légitime! Gardez à l’esprit que votre épargne sous forme d’écriture informatique pourrait être « endommagée » et le fiduciaire dévalué dans un avenir plus ou moins proche, pensez vraiment à l’investir dans des valeurs intrinsèques.
http://www.metrofrance.com/info/eric-cantona-a-raison-sur-le-fond/mjla!KLZFXrWZfD3wQ/ 

« Il existe notamment l’assurance des dépôts. En cas de faillite d’une banque, l’Etat assure les
dépôts des particuliers à hauteur de 70 000 euros. Peu de gens ont des montants supérieurs sur leur compte, donc tout le monde est largement couvert. »


Cette action nécessite une prise de conscience. Une participation collective et solidaire aux propositions d’alternatives qui s’ouvrent à nous: C’est un Devoir!  

erratum: Nous vous conseillons fortement de laisser « carrément » tomber les banques alternatives ( nef, bass, … ), les coffres et de ne pas avoir confiance à l’assurance des dépôts qui ne pourra rembourser tout le monde ou en deçà des sommes prévues et dues en cas de crise majeure. Pour résumer, nous vous conseillons de vous concentrer sur la solution des valeurs intrinsèques, l’or et l’argent métal.

Il existe également une page facebook pour cet événement, elle est disponible ici. Je remercie Laurent B pour l’info et les liens.

13 commentaires

  • vinz

    Les comptes bancaires Matmut font il partie des comptes dis mutualiste ? Je pense que oui, mais si quelqu’un peu me le confirmer.
    merci

  • Niaouli

    Vu le fiasco du dernier à cause de la date, je propose de garder la date secrète et de ne la divulguer qu’au dernier moment.

    PS  : le code anti spam est presque indéchiffrable… c’est limite fatiguant.

  • moutondu22

    tain’ con pour une fois que je me casse la tête pour pondre un truc sérieux le truc y bug !!!!!
     
    j’ai la flemme de tout réécrire …alors je la refais courte …
     
    POUR MOI …il s’agit là d’une mauvaise bonne idée …
    le scénario du bankrun est envisagé dans leur grand projet …
    redistribuer les cartes c’est bien …mais le soucis c’est que les mêmes joueurs joueront encore …
    et nous on continuera de « profiter du spectacle » au mieux…ou on dégustera sévère pour une restructuration de masse …au pire
    l’argent n’est pas le nerf de la guerre …nos habitus de veau le sont …
     
    il faut promouvoir le partage ,l’entraide ,le local …faire qu’il y ai une véritable politique humaniste …qui vienne du fond des coeurs avec un vrai projet de société à atteindre et non attendre qu’une quelconque élite décide pour nous …
    il nous faut nous donner des valeurs …et non donner de la valeur à l’argent …
    l’argent n’est qu’un moyen et tant que notre conscience reste sclérosée il n’y aura point de salut ….
    je suis comme ça moi …j’ai un côté bisounours …
    woilà … :wink:
     

  • rouletabille rouletabille

    cela sert à RIEN
     
    c’est de l’intox
    JAMAIS ils feront la BANQUE au service des gens comme nous..
    VOLER est normal chez eux et aller chercher de l’argent qui ne vous a jamais appartenu est une utopie depuis que c’est eux qui impriment l’argent avec ceux pour qui voter c’est VOMIR.
    Faut vous réveiller les gars..

  • Niaouli

    Si, si ça sert à quelque chose : à ruiner leurs objectfs et bonus de fin d’année, c’est déjà ça.

  • rouletabille rouletabille

    ils désirent que l’on votent dans l’urne ou ils pissent.
    Vous appelez cela ruiner quoi?
    vous me faites rire .

  • shalkare

    Ok avec moutondu22: la révolution se fera via nos habitudes consuméristes.
    la base du systeme est l’argent. Mais encore mieux: la base du systeme est l’argent ET  ce que nous en faisont !!!
    Notre argent ne sert qu’à UNE SEULE CHOSE: engraisser les industriels et les banques. Ceux que l’ont élis pas, mais qui sont réellement aux commandes.
    le bankrun… une seule journée? inutile.
    TOUT LES JOURS ! savez-vous que vous etes en droit de demander maximum 1 000€ en liquide pour le versement de votre paie? Et qu’il est interdit de vous le refuser?

    Et l’argent en liquide se dépense moins vite.
    Ensuite les habitudes de consommations, mais c’est déjà le sujet d’un autre article :roll:

  • Jackurgan

     
    Bon, messieurs les révolutionnaires (je m’adresse aux auteurs de cet article)…
    Si vous espérez un jour que vos idées soient prises au sérieux, commencez tout d’abord par les énoncer clairement, lisiblement, et je vous en supplie, sans fautes d’orthographe. Au départ, toutes les idées sont bonnes, mais les seules qui remportent du succès sont celles qui ont, à la base, un semblant de légitimité.
    Alors moi ça me désole quand je commence à lire un article prometteur, et que je tombe sur ça:
    Vous pouvez loué ce coffre dans la banque même où vous clôturé votre compte épargne, l’argent que vous aurez déposé dans votre coffre ne rentre plus dans les comptes de la banque.
    Vous pouvez également dirigez vos capitaux vers des banques coopératives
    Ça donne l’impression d’être écrit par un pseudo-révolutionnaire de 15 ans.

    • Je reconnais, j’ai repris l’article (source indiquée) mais n’ai corrigé aucune faute alors que je suis habituellement plutôt à cheval sur l’orthographe… C’est vrai que ça ne le fait pas trop…

    • texcaltex

      Quoi d’étonnant??? C’est comme ça partout maintenant….
      Tout est criblé de fautes sur le web … partout ….et je ne parle pas de fautes d’attention qui sont toujours excusables (surtout que le français n’est pas simple) mais de fautes dues à l’ignorance totale des règles élémentaires de conjugaison, de grammaire et d’orthographe…….Ces mêmes règles qui, il n’y a pas si longtemps, étaient connues avant l’entrée au collège!

      Heureusement que les ordinateurs ont un système de correction orthographique automatique, qu’est-ce que ce serait!

      C’est une calamité…. on va vers un peuple d’illettrés…. Cherchez à qui ça profite! :evil:
      Bon euh, j’espère que je n’ai pas fait de faute!! :?