Au Japon, des scientifiques recherchent un riz résistant aux radiations

110 variétés de riz sont testées pour nourrir la population qui a surtout besoin de manger, donc il y a bel et bien un problème, sinon pourquoi lancer de telles recherches? Sur ces 110 variétés de riz, provenant du pour certaines d’entre elles du Japon, celles absorbant le moins de césium radioactif provenant du sol sont visées.

http://www.anatol.org/images/japan/japan1/nails/fukushima-rice-planting.jpgLe projet a été lancé par le Centre de technologie agricole de Fukushima suite à la catastrophe de la centrale, aucune recherche n’a jamais été faite sur le riz cultivé sur un sol contaminé avec une quantité relativement élevée de matières radioactives suivant les déclaration des l’équipe du centre de recherche. De plus, cette recherche est considérée comme étant particulièrement importante puisque, toujours suivant les déclarations des chercheurs, cela va continuer d’affecter les cultures dans les régions voisines d’ici l’année prochaine, le problème officiellement local ne l’est plus vraiment, il tend au contraire à s’étendre…

«Nous pourrions être en mesure de développer de nouvelles souches de riz (césium-résistantes), si nous trouvons des variétés de riz qui absorbent moins de césium à travers ce projet et les croiser avec du riz japonais », a déclaré Keisuke Nemoto, professeur à l’Université d’études supérieures de Tokyo et membre de l’équipe.

L’équipe se penche sur un large éventail de souches d’Asie, d’Amérique du Sud et l’Afrique, y compris des pays comme l’Inde et le Bangladesh.

Dans le passé, des chercheurs japonais ont étudié les effets de la radioactivité sur la culture du riz à partir des données recueillies auprès des essais atmosphériques d’armes nucléaires effectués par les Etats-Unis et l’ancienne Union soviétique, selon le ministère de l’Agriculture, des Forêts et des Pêches.Aucune donnée n’est disponible, cependant, sur le riz cultivé sur des sols fortement contaminés par des substances radioactives, explique l’équipe.

(Mainichi Japon) le 22 août 2011

Source: mdn.mainichi.jp Traduit par Benji

10 commentaires