La hausse des prix alimentaires menace les plus pauvres (Banque mondiale)

Un sujet tabou en France, que cela soit pour les journalistes comme pour les politique, le niveau réel de l’inflation, mais on peut parler de l’inflation de l’alimentaire au niveau mondial: 33% sur 1 an pour le mois de juillet! Et combien pour la France au fait?

La hausse récente des prix des produits alimentaires, qui frôlent actuellement des records, menace les populations les plus pauvres, en particulier dans la Corne de l’Afrique, a averti lundi la Banque mondiale.

En juillet, les prix des produits alimentaires à l’échelle de la planète étaient en hausse de 33% sur un an, tandis que ceux du pétrole progressaient de 45%, emmenant avec eux les prix des engrais, a indiqué l’institution de Washington dans un communiqué.

« La persistance de prix alimentaires élevés et de la faiblesse des stocks de nourriture indiquent que nous sommes encore dans une zone de danger, les populations les plus vulnérables étant les moins à même de faire face », a commenté le président de la Banque mondiale, Robert Zoellick, cité dans le communiqué.

« Il est vital d’être vigilant en raison des incertitudes et de la volatilité actuelles. Il n’y a rien pour amortir », a-t-il ajouté.

Les prix des produits alimentaires sont à des niveaux frôlant les records enregistrés en 2008 et ont largement contribué à la famine qui frappe actuellement la Corne de l’Afrique, indique un rapport de l’institution.

Au cours des trois derniers mois, 29.000 enfants de moins de cinq ans sont morts en Somalie et quelque 600.000 autres sont en danger dans la région, ajoute la Banque mondiale. La crise menace au total les vies de plus de 12 millions de personnes dans ces pays.

L’institution prévoit de fournir 686 millions de dollars d’aides à la Corne de l’Afrique.

Mais pour Robert Zoellick, qui a plusieurs fois appelé le G20 à faire de la crise alimentaire une priorité, la région a besoin en urgence de plus d’argent.

Jusqu’à présent 1,03 milliard de dollars ont été promis au niveau mondial, dont 870 millions pour l’urgence. Il faudrait 1,45 milliard de dollars supplémentaires, indique la Banque mondiale.

Le rapport de l’institution souligne par ailleurs la forte volatilité des prix. Celui du riz a ainsi augmenté de 11% entre mai et juillet après une baisse continue depuis février.

Et les prix alimentaires continuent de fluctuer fortement en fonction des pays.

Ainsi le prix du maïs en juin 2011 ont doublé ou plus sur un an sur les marchés de Kampala (Ouganda), Mogadiscio (Somalie) et Kigali (Rwanda) mais a baissé jusqu’à 19% à Mexico ou à Port-au-Prince (Haïti).

Source: lepoint.fr

6 commentaires

  • voltigeur voltigeur

    Warren Buffet qui se plains de ne payer que peu d’impôts, par rapport à ses employés paient 33 à 41% de leur salaire, devrait faire un geste non?

    Ca ne devrait pas gêner un des hommes les plus riches de la planète….au moins les cadeaux du fisc seraient bien employés :mrgreen:

  • bouffon

    Ces employés sont classé comme les plus heureux, chaque années ils le fêtent.
    Niveau ONG, il a investit 6 milliards dans une fondation et il a prévu de léguer sa fortune à l’Etat, une idée pour laquelle, il a déjà recruter 6 milliardaires.
    Non lui, il est old school et il est pour qu’on taxe les riches, ça va être difficile de le guillotiner sans regret…
     
     

  • shalk

    Il y a largement assez de nourriture sur la planète pour la nourrir… deux fois !
    Le problème de la crise alimentaire est solutionnable, tout est là, sauf l’effort politique. 
    Tant que « la corne de l’Afrique » (les pays sous-développés, donc) est en situation de famine/guerre civil/corrompu, elle continuera de se faire piller ses ressources, afin que notre civilisation vive dans le luxe (si vous lisez ce message: pc + abonnement internet+temps libre).
    Et puis les guerres civils ne se font pas à coup de lance-pierre, le marché des armes est hyper rentables.

    Leur donner de l’argent? ben voyons. On sait très bien dans quelles poches il finirait. De toute façon il n’y en a plus (d’argent virtuel).

    J’avais cru voir passer un post parlant de tonnes de nourriture dormant dans un hangar, il y a eu des évolutions? (=distribution)

    j’ai arrêté de changer de téléphone tout les ans, je vais réduire mon forfait, je fais vivre mon pc jusqu’à la dernière heure (du coup fini les jeux: plus assez puissant), j’économise ainsi beaucoup d’argent, je prolonge les stocks (qui sont en quantités fini, n’en déplaise aux pro-croissance éternel), et j’en parle autour de moi (et j’arrive à en « convertir » quelques-uns).
    Est-ce que ça me donne bonne conscience? 
    Bien sûr que oui, sinon quoi? il faudrait que j’aille mourir de faim là-bas pour être crédible? 

    NOUS sommes l’outil qui peut tout changer, nous, utilisateur/ consommateur final.
    Le monde nous appartiens « parceque » nous le consommons. 
    Nous ne sommes que des gouttes d’eau dans la mer?
    ça tombe bien, elle n’est faite que de ça.

    la famine de l’Afrique est le résultat de nos gouvernements. Continuons à élire ceux qui ont mis cela en place, et rien ne changera.
    Ne votez pas et rien ne changera.
    Consommez comme d’hab et rien ne changera.