Ce que nous dit P.Jovanovic…

J’ai demander la permission de prendre quelques articles, ça fait plus de trois mois et j’attends toujours la réponse, donc comme pour certains papiers administratifs, si pas de réponse, ça veut dire que c’est accordé. Pardon Pierre je ne le ferai plus…

image/businessinsider.com

AUX ARMES CITOYENS, FORMEZ VOS BATAILLONS… CONTRE LES TRADERS ANGLO-SAXONS
du 9 au 14 août 2011 : Bloomberg: « AAA Rated France May Be Vulnerable to Downgrade Following Cut to the U.S.« . Pendant que les Français bronzent, ou du moins essayent, les traders anglo-saxons ont décidé de faire la peau de la France beaucoup plus tôt que prévu selon leur programme. Pourquoi? Simple, maintenant que les Etats Unis sont AA, hors de question de laisser d’autres pays AAA où les capitaux pourraient fuir, capito? Donc, une armée de traders va bombarder la France avec la même technique qui a été utilisée contre l’Italie il y a 3 semaines. Efficace, rapide et sans effets radioactifs. Permet de se remplir les caisses en pariant, A L’AVANCE, que les actions des banques french vont s’écrouler. La Société Générale va être la première, la BNP la seconde, et les autres suiveront. Ils ont shorté (entre autres) les banques french et ils vont passer à la caisse, EXACTEMENT comme ils ont fait avec l’Italie.


Nicolas Sarkozy risque de pleurer car ses « amis » américains vont lui planter deux crocs de boucher financiers dans le dos. Ainsi, CNBC a titré tard hier soir « ECB Bailout Will Cost France Its Triple-A Rating« . Le titre est sur la FRANCE, alors que Kyle Bass a dit « à la France et sans doute aussi à l’Allemagne« . Pas grave, tout le monde à compris et à partir de mardi matin, une meute de hyènes affamées va dépecer une Marianne affaiblie et dont les mains sont liées dans son dos avec une corde « Made in EU« … Et Kyle Bass a ajouté ce que je vous repète depuis 4 ans: « U.S. banks are in better shape than European banks. Europe doesn’t have the money to recap their banks because they don’t have a mechanism to print the money like we do« , les banques US sont en meilleure forme parce que l’Europe n’a pas le droit d’utiliser la planche à billets, juste à endetter les Européens encore plus à chaque tour de Monopoly. Pour ceux qui ont encore du Bisounours collés aux yeux, lire ici CNBC.

De son côté, FT alphaville a consacré un grand papier à la degradation de la note de la France, lire ici pour rire un peu de leur mauvaise foi. Enfin, last but not least, lisez cet article de Reggie Middleton sur ZH qui explique aux Américains comment profiter de la crise en Europe. Edifiant, n’est-il pas? Ah, j’oubliais, CLIQUEZ ICI, vous allez voir le joli graphique sur la France, avec les compliments, of course, du Business Insider. Enfin, même le Figaro en parle, et notre lecteur Laurent dit « Malgré son AAA, la France n’est plus une valeur refuge et son CDS à 5 ans a bondi de 15.5 points« . Donc, aux Armes, Citoyens, formez vos bataillons…. Revue de Presse par Pierre Jovanovic © www.jovanovic.com 2008-2011

AUX ARMES CITOYENS, QU’UN SANG D’OR ABREUVE NOS SILLONS (suite)
du 9 au 14 août 2011 : Vous allez me dire « Que puis-je faire, moi lecteur ou lectrice?« . Simple: acheter des pièces ou des lingots d’argent ou d’or en masse pour renforcer le trésor de guerre de la France. Même avec une seule pièce vous contribuerez au mécanisme de défense contre ce qui va se passer dans les jours qui suivent. Plus l’or et l’argent affluent vers la France, plus on la renforce. Papier VS métal, il n’y a pas photo. C’est tout ce qu’on peut faire, à notre niveau, face aux traders et surtout à l’incompétence crasse des politiques (de gauche et de droite) actuels qui veulent maintenant empêcher les Français d’acheter de l’or librement. C’est même de la trahison pure et simple, alors que toutes les chaînes de télévision disent aux Français « Vendez votre or, Vendez votre or, Envoyez-le nous par la Poste« .
Vous ne me croyez pas? Eh bien regardez cette dépêche de Reuters (bien connu pour donner le « la ») de hier soir: « France, Britain AAA Ratings Under Scrutiny After US Cut« … Comme les agences de notation anglo-saxonnes ne vont pas s’en prendre tout de suite au AAA anglais, c’est par définition la France qui sera executée la première. Ainsi Reuters met en garde sur la hausse des Credit Default Swaps tricolores « a surge in the cost of insuring French debt against default on Monday highlighted alarm … France has slipped into borderline AA+/Aa1/AA+ (one notch below AAA) territory, so risks to its AAA are rising as stresses spread » … In another indication of mounting concern over France, spreads between French and German 10-year bond yields hit all-time highs last week and remained wide on Monday. The most likely trigger for France to be put on negative watch would be a failure by the government to get parliamentary backing for a constitutional limit on future public deficits, with opposition left-wing lawmakers vowing to reject it« . Lire ici Reuters sur CNBC. Donc, ne comptez pas sur votre député pour quoi que ce soit, depuis 3 ans vous avez vu que pas un seul n’a osé parler de la crise haut et fort… En France, il n’y a pas de crise, juste des conséquences…! Je crois que désormais, les Français sont pratiquement seuls face aux traders. Revue de Presse par Pierre Jovanovic © www.jovanovic.com 2008-2011

 

31 commentaires

  • axel

    comme il dit c’est clairement de la trahison pur et simple du gouvernement francais,,et en plus « S » va se faire mettre bien profond par ses maitres,en croyant quand leur lechant les pompes(mais cest pas la que je pense),ils feront pas piqué leur clebs avant de partir en vacances,,,Fuck off!(pour les tradders rosbeefs)

  • Tragique et regrettable – mais que puis-je faire moi ‘lecteur’ qui n’a pas de quoi acheter une seule pièce d’or ou un lingot d’argent ? :?

  • thorgal21

    Petite lueur d’espoir a ne pas négliger… le système banquier Francais n’est pas le système Anglais. En france le gouvernement peut réunir les 6 grands banquiers français + BCE et des quelques banques Allemande si jamais, et décider des actions communes.
    En Angleterre, comme certain autre pays européen il sera très difficile de réunir les centaine de banques différentes…
    Résistance et esprit gaulois ne serait il plus de notre coté contre la perfide Albion !  :wink:
     

    • stefane

      Salut,
      Quelles actions communes ?  Car si j’ai bien compris les banquiers sont ruinés sous peu, la BCE est ruinée, donc des ruinés pour sauver des ruinés, ouais, ouais :idea:

  • Eric

    Si vous n’avez pas encore lu le livre de Pierre sur Blythe Masters, ne tardez pas…
    Les banques françaises ne sont pas plus à l’abri que celles de la perfide albion, loin de là !
     
    Après, se ruer sur l’or est une solution qui n’est pas à la portée de tous. Ceux qui sont les mieux lotis ne seront pas forcément ceux qui auront de l’or.
    A mon avis, mieux vaut avoir un bout de terre à cultiver et mettre en place un réseau d’entr’aide. Mais là aussi, y’a une disparité entre ceux qui vivent en ville et ceux qui sont à la campagne.

  • letroll

    chacun aura son épreuve à affronter et devra s’affronter soi même (réactions, …)

  • jerome

    Question bête à quoi sert la spéculation sur les cours de bourse ? A part gaver ces ——- de banquiers.

  • Antinukciv

    Pour acheter de l’or, faut pouvoir… et meme si je pouvais, je prèfère le plomb : c’est plus utile.

  • WeAreAnimals

    Acheter de l’or en ce moment est un gros risque me semble t il. D’abord, l’once coûte une fortune. Il serait intéressant d’en acheter dans le cas où elle continuerait à augmenter. Il faudrait revendre son or quand l’once aura atteint un seuil encore plus élevé (ce qui serait probablement proportionnel à l’ampleur de la crise …).
    Et si l’once a atteint un seuil « maximum » actuellement et que par miracle la crise s’arrêtait en 2013, l’once rediminuerait à l’achat mais à la vente aussi, donc le déficit serait assuré…
     
    La meilleure solution même si ce n’est pas la plus pratique, c’est que ceux qui ont de l’épargne sur leur livret retire tout en cash et l’entrepose dans un endroit sure.

    • Eric

      Acheter pour revendre, c’est spéculer et c’est faire le jeu de la bourse.
      Et revendre l’or, oui, why not, mais pour quelle devise ? L’or et l’argent sont des « monnaies » anciennes qui sont bien plus garantes qu’un vulgaire bout de papier.
      Si le système bancaire et capitaliste s’effondre comme certains le craignent, il n’y aura que 3 catégories de gens : 1/ceux qui auront de l’or pour continuer de consommer. 2/ ceux qui produiront pour eux mêmes et qui seront autonomes. 3/ ceux qui seront esclaves de 1/
      Je schématise, j’exagère volontairement le trait, mais j’en suis pas si éloigné que ça malheureusement.

      • voltigeur voltigeur

        Ca va faire comme la bulle immobilière, ça ne pourra pas monter indéfiniment, et
        selon le prix d’achat, il n’y aura pas de bénéfice (plutôt le contraire).
        Par contre c’est de l’or, et il aura toujours sa valeur intrinsèque.
        La montée de l’or prouve la faiblesse de la monnaie de référence.
        Plus il monte, plus la monnaie faibli (là le dollar) et quand il baisse c’est que la monnaie
        reprend **des couleurs**. Ceux qui feront de gros bénéfices, ce sont ceux qui vendront l’or
        qu’ils ont acquit avant la crise à un prix beaucoup plus bas, au cours maximum.
        Une devise boursière, veut qu’**on achète au son des violons, et qu’on vendent au son des canons**
        Ca veut tout dire………On devrait interdire la spéculation, car le dernier recours ce sont
        les matières premières, et là…nous sommes tous concernés.

  • WeAreAnimals

    C’est ce qui arriverait dans le pire des cas mais ça n’arrivera pas, ce serait faire un recul de 1000 ans en arrière. Mais c’est bien comme ça que ça se passait. Et il est vrai qu’il est intéressant de remarquer que ta catégorie 2 est devenue un phantasme pour beaucoup et est le mien aussi. Certains y arrivent, et ils seront de plus en plus nombreux dans les années à venir

    • Eric

      Pas besoin d’un recul de 1000 ans, juste 100 ans ça suffit ;-)
      Pour la catégorie 2, elle n’est pas simple à réaliser, mais ce n’est pas impossible non plus.
      Les nouveaux échanges entre individus se feront par le biais du troc, du Sel (j’y crois moins car c’est soumis à contrôle hiérarchique), ou du J.E.U. (jardin d’échange universel…n’hésite pas à regarder sur le web, c’est très intéressant).

  • bottle4

    petit probleme weareanimals dans votre raisonnement

    en retirant tout son cash, il n’est pas sur que sa valeur soit encore la meme quand tout crash

    • Eric

      Ca me rappelle la dévaluation du Mark pendant l’entre deux guerres, les gens se déplaçaient avec des brouettes de billets pour faire leurs courses.
      Autre problème : si chacun retire en liquidités ce qu’il a sur son compte…ça ne suivra pas ! Il y aura un défaut de cash…

  • mémé

    Il vaut peut-être mieux tout dépenser maintenant. L’or et l’immobilier étant hors de prix, acheter des outils, des planches , du fuel pour l’hiver…c’est ce qui nous reste..
    Quitte à faire du troc avec le matos si tout tourne vraiment , vraiment mal.
     

    • voltigeur voltigeur

      C’est la raison du conseil prenez des précautions vu que pas beaucoup de gens
      peuvent acheter de l’or… (même si je pouvais, je ne le ferais pas, ça ne se mange pas l’or!!)
      Par contre tout ce qui peut permettre de faire face au cas où…bien vu mémé ;)

  • WeAreAnimals

    @ Bottle ! Bien vu +1

  • WeAreAnimals

    C’est sur Voltigeur, c’est encore la seule chose qui nous tient en vie, la bouffe ! :D
    Conclusion du débat, l’or et le cash, il n’y a pas une idée qui excelle. Nous aurons un peu de temps avant de voir venir une telle crise. Par précaution, faites des réserves !!! :D
     

  • mémé

    Ce qui est étonnant, c’est que tout va  ( encore ?) bien . La vie continue comme avant. Les effets de cette crise ne sont pas encore là. Peut-être en septembre.

  • Eric

    Les réserves sont à faire très rapidement, surtout pour ceux qui vivent en ville. Les agglomérations ont des stocks de nourriture pour 48 heures seulement :( .
    Ce qui est à faire aussi, c’est de se prévoir un point de chute à la campagne, loin des villes (famille, amis) quand c’est possible. et prévoir l’essence nécessaire au déplacement.
    Si on regarde ce qu’il se passe outre manche, ça peut aller très vite !

  • hipopo

    ca me trou le cul, mais :

    La Bourse de Paris plonge à cause de rumeurs de dégradation de la France :

    Valérie Pécresse et François Baroin le 10 août 2011 à la sortie d’une réunion à l’Elysée© AFP  Martin Bureau

    La Bourse de Paris a terminé en chute de 5,45% mercredi, au terme d’une séance noire, plombée par des rumeurs de dégradation de la France, malgré les démentis rapides du gouvernement et de l’agence Fitch, ainsi que par la dégringolade des valeurs bancaires.
    Le CAC 40 a abandonné 173,20 points à 3.002,99 points avec notamment des valeurs bancaires étrillées, à l’image de la Société Générale qui perdait plus de 17%.
    Les autres Bourses ont aussi été entraînées à la baisse.
    A Londres, le courtier Manoj Ladwa d’ETW Capital a évoqué à l’AFP des « inquiétudes de note de crédit pour la France, mais toutes les agences de notation ont confirmé le triple A (la note française, la meilleure possible, ndlr) et que la perspective était stable ».
    Le gouvernement français a rapidement réagi, faisant savoir par l’entourage du ministre de l’Economie François Baroin que « ces rumeurs sont totalement infondées et les trois agences Standard’s and Poor, Fitch et Moody’s ont confirmé qu’il n’y avait pas de risque de dégradation ».
    L’agence Fitch, qui était évoquée par la rumeur a aussi de son côté confirmé la note française, alors que le gouvernement doit annoncer fin août des mesures pour tenir ses engagement de réduction des déficits publics, qui devraient s’élever à 5,7% du PIB en 2011, avant 4,6% en 2012 et 3% en 2013.
    Au sein du CAC 40, le secteur bancaire était très lourdement sanctionné, en chute libre pour certaines valeurs comme Société Générale.
    Outre la Société Générale, BNP Paribas reculait de 10,33% à 35,27 euros, Crédit Agricole de 14,09% 5,91 euros, des dégringolades quasi inédites depuis la crise financière de 2008.
    Les banques souffrent notamment du fait que la Grèce pourrait étendre son programme d’échanges d’obligations afin d’y inclure des titres à plus longue échéance, ce qui pénaliserait en premier lieu ses créanciers privés.
    La Société Générale était aussi affectée par diverses rumeurs, que l’établissement a démenti « catégoriquement », certaines affirmant que la banque avait besoin d’un plan d’aide ou encore évoquaient une faillite de l’établissement.

    • Eric

      Cela fait des années que les gouvernements successifs promettent de réduire les dépenses, les déficits publics…et ça fait des années que le mouton se fait carotter.
      Le gouvernement actuel fait encore une promesse en l’air qu’il ne pourra et ne voudra pas tenir ! Les agences de notation le savent pertinemment.