L’Algérie stockerait près de 190 tonnes de pesticides interdits par les conventions internationales

Allez une de plus pour enfoncer le clou…. :mrgreen: Quel que soit l’endroit du monde où l’on regarde, c’est un désastre……..

Image/20minutes

Utilisation de pesticides interdits et rejets d’hydrocarbures dans la Méditerranée, l’Algérie est pointée du doigt par un rapport de l’Office Parlementaire d’Evaluation des Choix Scientifiques et Techniques (OPECST) en France sur la pollution de la mer Méditerranée. L’Algérie rejetterait également près de 10 000 tonnes d’hydrocarbures annuellement dans la mer Méditerranée, selon ce rapport, citant un récent bilan de l’Agence européenne de l’environnement.

Dirigé par le sénateur PS de l’Aude, Roland Courteau, le rapport publié en juin dernier avance que l’Algérie stockerait actuellement près de 190 tonnes de pesticides interdits par les conventions internationales, notamment des polluants organiques persistants (POP) comme le DDT.

Ces chiffres sont ceux du Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE) rendus publiques en 2002. Pour ce sénateur, la situation n’a pas pour autant évoluée depuis cette date.

Ces pesticides se trouveraient dans des entrepôts situés à Alger, Sidi Bel Abbès, Mascara, Tipasa, Aïn Témouchent, Tizi Ouzou et Mostaganem, énumère le même rapport.

Si les conventions internationales sont claires quant à l’interdiction d’utilisation de ces pesticides qui doit être accompagné d’une destruction de la totalité des stocks, le respect de ces conventions dans la rive sud du bassin méditerranéen y compris de l’Algérie, n’est toujours pas de mise, déplore le sénateur PS.

Dans le cas du Maroc, il avance le chiffre de 8 tonnes de pesticides interdits qui seraient toujours stockés actuellement.

En outre, de lourds soupçons pèsent quant à l’utilisation clandestine de ces pesticides. « Ces stocks, quand ils ne sont pas utilisés clandestinement, sont entreposés dans des conditions qui ne sont pas toujours sécurisées et le lessivage des sols en entraîne une partie vers les bassins versants », lit-on dans ce rapport.

Principal producteur d’hydrocarbures dans la région, l’Algérie a été également pointée du doigt pour les rejets en cette matière dans la méditerranée.

L’Algérie rejetterait près de 10 000 tonnes d’hydrocarbures annuellement dans la mer Méditerranée, selon ce rapport, citant un récent bilan de l’Agence européenne de l’environnement.

Pour le rapport de l’OPECST, ces rejets seraient principalement dus à des fuites d’exploitation et à des boues toxiques provenant des raffineries, celles-ci seraient concentrées dans les sédiments portuaires.

A défaut d’être stockés à ciel ouvert avec les ordures ménagères, ces résidus sont évacués par les bassins versants, note encore le rapport.

Auteur : Sabrina Boubekeur

Source : www.dna-algerie.com

Partagé avec terresacree

6 commentaires

  • willy74150

    que peut on espérer d’autre de ces gens la ? ils sont incapable de retraiter leurs déchet ! déjà nous on est à la ramasse !!! alors ceux qui espèrent nous rejoindre  dans notre folie non pas d’état d’âme !!! ha ha ha quand je pense que des millions de gens ce baigne dans ce bouillon de culture et en plus mange du poisson je me tort de rire !!! sans compter la radioactivité qui doit monter monter monter  :twisted: bonne baignade les amis et venez pas vous plaindre de choper des maladie « grave » ou de choper la mort , les poisson crèvent sur tout les coin de la planète c’est pas par hasard  :mrgreen: moi pas question de me baigner la dedans la  méditerranée est une mer fermée !!! berque y’a plus de merde que de poisson pas de station d’épuration ou très peu en Egypte , Maroc , Tunisie , Algérie , Turquie ect et j’ai un scoop : ils chient comme nous et utilise les même lessive et autre !!! alors toujours envie de se baigner ?  :mrgreen:

  • voltigeur voltigeur

    On ne peut pas condamner les pays qui veulent se mettre à niveau, nous sommes loin d’être blancs comme neige en ce qui concerne la pollution. Ce qu’on pourrait soulever c’est qu’ils n’ont pas les infrastructures pour dépolluer, comme les stations d’épuration etc… ce qui fait que tout se retrouve à la mer ou en profondeur dans la terre.

    C’est suicidaire, on le sait tous! mais personne ne fait rien! Avant de lister ces pays, tu devrais faire un tour pour recencer toutes les décharges sauvages, les algues vertes (morts d’animaux), les sites d’enfouissement des déchets radioactifs ( personne ne sait quoi en faire, mais des tonnes sont produites), c’est en France, et c’est vraiment catastrophique. On va laisser une Terre stérile, pourrie de produits qui mettront des centaines d’années à disparaitre, ou des milliers d’années pour ceux radioactifs.

    Bon courage pour les enfants à naitre!

  • candide

    Les grands groupes financiers ont fait main basse sur l’Algérie. Je doute que les producteurs de dattes possèdent un quelconque pouvoir pour freiner ces pollutions.  En plus l’Afrique sert de poubelle pour tous les produits qu’on a réussi à faire interdire ici. Ces déchets leurs sont vendus à prix d’or. Je me souviens des parcs d’ordinateurs devenus caducs pour nos entreprises, qui étaient revendus aux africains au prix du neuf. Ces pays devaient prendre de crédits pour les acheter. Crédits qu’ils ne pouvaient pas rembourser. Etc. etc. etc… La méditerranée est devenue un vrai bouillon de culture. Les pécheurs s’inquiètent de la forme des poissons qu’ils y pêchent. Ils sont maintenant atteints de malformations. D’autres ont transité par le canal de suez. S’ils se sont bien adaptés à la méditerranée, leur prédation pose des problème à la faune locale. Vers le Liban, il y a des décharges à ciel ouvert qui forment des montagnes et tombent dans la mer. Tous ces pays ne sont pas pourvus de sites de recyclage de l’eau, qui sont très récents chez nous. La nature rend toujours ce qu’on lui donne. Ce sont ces groupes financiers qui sont responsables. Ils génocident la terre. Toute la tribu est menacée à cause d’un groupe de racailles qui roulent en rolls.

    • voltigeur voltigeur

      Je regardais ce matin les bouchons monstrueux sur les routes des vacances……ils ne roulent pas tous en Rolls, ils contribuent à les faire rouler en Rolls :D  ajoutons toute cette obsolescence programmée et….on a le résultât. La nature n’en peut plus ça c’est un fait, elle avait tout prévu sauf… cet homo érèctus imbu de sa personne, qui veut être plus fort que la nature, qui se prend pour la Création… la facture va être à la mesure de ses ambitions

      La responsabilité est partagée entre ceux qui demandent et ceux qui offrent, l’un ne va pas sans l’autre. C’est tout une façon de vivre qui est à revoir, s’il n’est pas déjà trop tard..

  • candide

    Hé ! Hé ! Ils sont tous chez toi ? J’adore la région parisienne au mois d’Août. Pas un bruit de voiture. En règle générale, il y a toujours un bruit de fond dans la vallée, auquel on ne prête plus attention. Là…. le silence des machines. Ça fait du bien. Je suis la reine du quartier. Je règne sur des troupeaux d’animaux domestiques me rendant les honneurs dus à une belle gamelle ; à moi, les belles tomates et courgettes des potagers et  les fruitiers abandonnés pour cause de congés payés. -Le paradis originel- En toute circonstances, je préconise le vélo. Quand les gens te voient circuler à vélo pour faire les courses, ça les décomplexe et ils s’y mettent aussi. Super ambiance. Tu as voir, ils vont s’y mettre. 8)