720 séismes en 1 semaine aux iles Canaries: réunion d’urgence

Cela s’énerve un peu dans ce secteur, peut être est-ce l’annonce de quelque chose de bien plus grave, bien plus important, pour l’instant c’est avant tout de la spéculation, mais il y a de quoi s’inquiéter… Bien sur les secousses sont toutes petits, entre 1 et 3 sur l’échelle de l’autre qui n’a rien à voir avec les grenouilles (ça c’est pour la météo…), mais 720, cela commence à faire beaucoup…

La menace d’un méga tsunami plane dans l’air.

C’est sans précédent, 720 tremblements de terre en une semaine ont été enregistrés sur El Hierro, la plus petite des îles Canaries. L’essaim de tremblements de terre a même incité le gouvernement des îles Canaries à convoquer la première réunion du Comité de pilotage et de surveillance volcanique, «L’augmentation significative de l’activité sismique, c’est tout simplement du jamais vu ! » » s’est dit dans la fameuse réunion.

L’Institut géographique National (IGN) et l’Institut Volcanological des îles Canaries continuent d’enregistrer des secousses mesurant entre 1 et 3 sur l’échelle de Richter, et cela, chaque jour.

La majorité des tremblements de terre est enregistrée à une profondeur de 5 km à 15 km.

Selon Actualidad Volcánica de Canarias (AVCAN), la grande majorité des tremblements ont été enregistrés dans le nord-ouest de l’île de 278.5 kilomètres carrés à El Golfo, à l’emplacement exact d’un glissement de terrain massif qui avait créé un tsunami de 100 mètres il y a près de 50 000 ans.

Trouvé sur Sott.net

Et restons dans le sujet avec cet article relayé par leveil2011 qui résume bien la situation au niveau sismique ces derniers temps. Alors, on commence a flipper ou on attend?

Tremblement de terre 1973-2011

Magnitude 4 +

Magnitude 5 +

Magnitude 6 +

Magnitude 7 +

Magnitude 8 +

SOURCE

Info du monde

Donnés prisent à partir d’USGS…À vous d’en tirer vos propres conclusions! et dire que l’année 2011 n’est même pas encore terminée.

Jo ^^

Source: leveil2011

8 commentaires

  • moutondu01

    ça bouge aussi de plus en plus dans la Méditerrannée, notamment les petits tremblements de cette semaine, voir aussi le tremblement de terre en Corse plutôt inhabituel  contrairement à ce qu’ils veulent nous faire croire!!
    la Terre est en pleine espansion, il suffit de regarder les fissures qui apparaissent un peu partout sur notre pauvre globe bien malade.
    Au fait pourquoi ils nous disent que le Soleil entre en phase d’hybernation alors que ça fait 4 ou 5 jours que les explostions solaires sont classées avec risque élévé de troubles electromagnétiques.
    pas plus tard que ce matin sur RMC info ils disaient que le soleil entrait dans une phase dormante mais comme la Terre se réchauffe, ben pas grave !!!!
    Sauf que je pense que c’est le contraire, on va se les cailler grave, au lieu d’investir dans l’or investissez dans la laine de mouton !

  • Eagleeyes

    Hello Benji,

    Il y a un bout de temps, quelques années (Cousteau ?) je suis tombé sur une info pas très alarmante à l’époque quoique, au sujet d’une fracture d’une des îles et il était déjà question de se faire du souci avec un méga tsunami à prévoir. 
    et @ Mouton tondu 01 va voir sur le site du CSEM tu as le choix des cartes de l’heure, 24h, 48h, la semaine passée, et deux semaines avant. Il y a plus d’un souci à se faire,
    l’est méditerranéen est en forte activité. Mais ce qui devient alarmant c’est que de nouvelles zones se réactivent, d’autres commencent à être atteintes (sud Pologne, Roumanie).
    Pendant près de cinq ans, je me suis heurté à l’entêtement de certains sismologues en les contredisant dans leur déclaration comme quoi, on n’est pas dans une région sismique, car il n’y a pas de faille, disent-il. Je leur ai démontré qu’ils avaient tort, par des schémas, et analyse géophysiques et géologiques, allant plus loin que la limite qu’ils se sont imposés, et O surprise, on s’aperçoit alors que nous encourons un risque accru car la plupart des anciens mouvements, datent de 6000 à 7000 ans et tout porte à démontrer qui se passent à peu de chose près dans se même laps de temps, ce qui donne avec effroi, qu’on y est, soit entre 6220 ans et 6780. 
    Autre sujet de discorde entre nous, le fait que le mouvement d’une plaque ou de plusieurs superposées d’une même région peut interféré sur les voisines. Pour eux se n’est pas possible, erreur monumentale, les différents mouvements de la plaque Pacific de ces 20 dernières années font que les régions de subduction*, Coco, Nazca, et Indonésie et Japon, encourent actuellement de plus en plus de gros séismes mais plus espacés, mais pas seulement cela, la région Europe subit un écrasement entre la plaque africaine et l’arc de la médiane Atlantique, ce qui donne l’accroissement de l’activité en Europe et plus particulièrement en Mer Égée et Turquie, jusqu’en Iran.

    *Les trois gros derniers séismes ont eu lieu lors de la rupture d’une des deux plaques de superposition. Chili et Japon, celle d’en dessous, Sumatra au dessus. Les analyses des profondeurs des différents séismes au Japon démontre que celui de 9 fut à 32 km et que la plupart se sont produit en-dessous de cette profondeur, mais ces mouvements ont occasionnés des ruptures dans une profondeur inférieure à 6 km (épaisseur de la plaque sur laquelle le Japon repose ).

  • candide

    Quelques sismologues alertent depuis un moment, discrètement, sur le sujet méditerranéen tout de même. On peut difficilement imaginer un séisme sur la Riviera, succursale des congés payés. En Italie, il y a eu d’importants problèmes dont ils ne sont pas tout à fait sortis, il me semble. Le Maghreb également. Il serait étonnant que la côte française puisse toujours être épargnée. Il n’y a pas obligation de construire les immeubles avec des normes sismiques sur la côte d’azur ? Il me semblait que c’était déjà obligatoire ?

  • Eagleeyes

    Bonjour Candide

    Si, la France tout comme ses voisins européens a signé une convention portant le nom d’EUROCODE 8, visant une normalisation des normes parasismiques, et obligeant les architectes à les inclure dans chaque projet, suivant le degré de risque de la région de construction. Cela vise en un premier temps, tous bâtiments ayant un caractère d’utilité publique. Seulement voilà le politique ne se soucie pas trop de ce genre de tracasserie puisqu’ils sont conseillés suivant l’argument « qu’il ne c’est jamais rien passé, il ne ce passera pas plus durant mon mandat », jusqu’au jour où …! Et d’un autre côté, ils ne se pressent pas plus non plus, faute de moyens financiers afin de faire respecter ces obligations, donc malgré la signature peu de suivi se fait quant au respect de cette législation.
    Maintenant reste à savoir si votre région est dans une zone à risque, voici un site où une carte du dernier zonage en France :
    http://www.enviro2b.com/2011/04/26/la-france-revoit-son-zonage-sismique/

    Effectivement la méditerranée est en effervescence sismique ces derniers temps, mais d’autres régions subissent un réveil sismique après une courte durée de répit, mais qui semble s’accroître, d’autres régions quant à elles sont secouées après une très longue période de répit, et c’est là tout le danger d’avoir d’énorme dégâts, autant sur le plan humain que matériel, car lors de ces séismes, le déplacement de telles failles peut être extrêmement brutal, violent et conséquents et compte tenu de l’absence de construction parasismique, à l’exception des centrales nucléaires … !!!
    Et encore, car ces constructions ont été bâties sur des normes bien trop basses, et vu le nombre d’années qu’elles sont en place, les bétons et autres armatures ont acquis de nombreuses faiblesses notamment, au niveau de la selle. Exemple type, Fukushima où les infiltrations sont en train d’affecter les nappes aquifères. Il faut se rendre à l’évidence, que les systèmes de refroidissement sont attenant à la selle, ce qui, en cas de séisme sera la première partie à se rompre. D’où ……… 

  • candide

    Merci Eagleeyes. C’est bien le débat entendu il y a quelques années. La situation est donc resté inchangée. J’espère que les éléments produits ces dernières années, comme les inondations et constructions sur berges inondables feront valoir la nécessité de prendre en considération les facteurs naturels. :?

  • Eagleeyes

    @Candide

    Et je crins très fort, qu’elle le restera encore pour longtemps, vu la conjoncture économique actuelle, à cela s’ajoutant la mentalité je-m’en-foutiste de nos politiciens médiocres, qui placent leurs profits personnels avant les intérêts de la nation.

  • LIX

    A propos des Iles Canaries ! C’est la Loi du Silence du côté des informations télévisées !?
    J’ai appris, de source sûre, que le magma ne puisse pas sortir de la chambre de combustion, ce qui augmente la pression. De plus, au contact de l’eau froide, une bombe risque de se préparer !!!