Après la Grèce, sauver le Maghreb ?

Il faut sauver l’Europe, il faut sauver l’euro!!! Le plan d’aide censé sauver la Grèce est métaphoriquement une piqûre de morphine à un cancéreux en phase terminale, ça va soulager un peu mais ne va pas guérir le mal! Bref, de toute manière, la Grèce est économiquement foutue, soyons clair là dessus, l’Europe et surtout l’euro sont dans la même situation! Sauver la Grèce (et surtout les banques) était déjà délicat, il va falloir maintenant aider le Maghreb? C’est du délire total!!!

Alors que le sommet de l’Eurogroupe a accouché d’un nouveau plan de sauvetage de 160 milliards d’euros pour la Grèce, les Européens pourraient être appelés plus rapidement que prévus à mettre la main à la poche. Lourdement frappés par le printemps arabe, le Maghreb pourrait en effet se retrouver dans une situation financière très délicate… avec des conséquences directes sur l’Europe.

Crédit REUTERS/Stringer Spain

« S’ils hésitent autant avant de venir au secours de la Grèce, qu’en sera-t-il demain, si la Tunisie, l’Egypte, l’Algérie ou le Maroc connaissent un moment difficile ? Est-ce que l’Europe les laissera tomber ? ». Cette interrogation, quasiment tous les économistes maghrébins semblent se la poser en ce moment, en estimant dans leur majorité que les atermoiements autour de l’avenir de l’euro constituent un danger réel pour l’avenir de leur région. Cette dernière est en effet fortement accrochée à la monnaie unique et elle est dépendante des marchés européens.

Les maghrébins sont d’autant plus étonnés par cette crise que la monnaie européenne est le symbole de ce qu’ils n’ont jamais réussi à réaliser : incarner monétairement une union économique et politique. En effet, au-delà de la matérialisation physique d’un processus d’intégration régionale sans précédent dans le monde (la construction européenne), l’Euro représente pour les non-européens l’étendard d’une certaine conception du « vivre ensemble », ainsi que la promesse d’affronter de manière solidaire les aléas économiques.

Europe et Maghreb : deux destins économiquement liés

De fait, cet édifice européen qui se fissure fait prendre conscience aux pays du Maghreb que leur arrimage à l’Europe n’est pas exempt de risques substantiels pour leur développement économique futur, surtout dans un contexte de transition politique où leurs systèmes sont particulièrement fragiles.

En effet, le « printemps arabe » a non seulement ouvert la voie à des changements politiques profonds, mais a également fait entrer les pays du Maghreb dans une zone de turbulence économique dont l’on ne connaît, à ce jour, ni la portée ou la durée. Or, l’Europe a destin lié avec le sud de la Méditerranée sur nombre de sujets.

Réservoir de croissance pour les entreprises, marché en expansion rapide, ou encore zone d’immigration, le Maghreb concentre à la fois peurs et promesses pour l’Europe, d’où la nécessité pour l’Union de se tenir prête à le soutenir au cours des prochaines années, qui se révéleront sans doute cruciales pour l’avenir de cette région du monde.

Car, bien qu’elle ne soit pas envisageable dans l’immédiat, une crise durable pourrait se profiler à l’horizon si jamais l’on assistait à un démantèlement de l’Euro. En effet, au delà des répercussions économiques immédiates, s’installerait alors une véritable crise de confiance qui affecterait les marchés maghrébins, conduisant probablement à une vague d’immigration massive, qui viendrait « surinfecter » le mal originel.

Les enjeux pour créer les conditions d’une prospérité commune durable sont donc considérables, et dépassent le cadre étroit de l’Union Européenne. Cette situation a même poussé Joseph Stiglitz à tirer récemment la sonnette d’alarme dans les colonnes du New York Times. Pour le prix Nobel, « rien ne garantit mieux le succès des transitions des pays du Printemps arabe que des liens plus proches et plus forts avec une Union Européenne stable et prospère ».

Relancer le projet d’Union pour la Méditerranée ?

Ce discours, que l’on entend rarement à Bruxelles, a le mérite de mettre les européens face à leurs responsabilités en termes de politique de voisinage, et de préparer l’Union a un effort supplémentaire d’accompagnement économique et politique des réformes au sud de la Méditerranée. Concrètement, l’Europe devra probablement mettre la main à la poche dans les années à venir et étendre son devoir de solidarité au Maghreb après avoir trouvé une solution à la crise économique que traverse l’ « économie du palmier » (Portugal, Italie, Espagne, Grèce).

Au delà des aides directes – qui demeurent nécessaires – l’Union devra surtout trouver les moyens de soutenir les pays du Maghreb afin qu’il créent plus de croissance, en favorisant notamment des programmes de co-développement économique et en encourageant ses entreprises à investir dans ces zones d’avenir. Reste un élément majeur pour que cette réalité émerge : trouver un moteur à cette communauté de destins, un véhicule qui en serait à la fois l’animateur et le promoteur. A cet égard, seule l’Union pour la Méditerranée (UpM) – bien que pour l’instant moribonde – pourrait trouver dans ce sujet sa véritable colonne vertébrale. En se consacrant à des dossiers économiques concrets, et en s’attaquant à ce problème de fond, le projet d’Union pour la Méditerranée pourrait enfin trouver ses marques.

Source: atlantico.fr

32 commentaires

  • BARJABUL

    La Tunisie et le Maroc sont effectivement au bord du gouffre, mais l’Algérie possède des milliards de dollars de cash et quasiment aucune dette souveraine ! Elle n’a pas besoin d’être sauvé juste un peu plus de démocratie !!

  • BARJABUL

    Classement mondial 2010 des réserves en or et devises:
    1: Chine
    2: Taïwane
    3: Japon
    10: Allemagne
    11: France
    12 : Malaysie
    13: Algérie

  • l’Algérie est un des seul pays au monde à ne pas avoir de dette, juste pour info

    • Ben alors l’Algérie n’a qu’à payer!!!

      • candide

        Ya un truc qui me chiffonne quand même. Tous les pays qui ont des puits de pétrole, sous contrôle multinationales, certes… Il paraît que c’est pour entretenir le confort des occidentaux. Mais c’est quand même un confort qui est payé cher. Je ne suis pas certaine que ce soit que pour les occidentaux. S’ils pouvaient s’offrir un peu de démocratie, ça serait peut-être sympa.

      • BARJABUL

        Le pétrole et le gaz en Algérie sont contrôlé à 100 % par l’état Algérien !!!

      • candide

        Ha bon ! je ne comprends toujours pas. Quand tu vois les émirs d’Arabie Saoudites qui sont capables de tout acheter et de construire des villes en plein désert, y compris de stations de ski… Le pétrole rapporte. Alors pourquoi l’Algérie est encore si en retard. Ne me dis pas que c’est à cause de la France. En Asie, ils ont eu les mêmes problèmes de colonisations. Moins de ressources. Et ils sont devenus les premiers

      • BARJABUL

        Je crois , au contraire, que s’esr à la France de réparer le bordel qu’elle à semé en Tunisie !! Croire que le printemps Tunisien n’est pas l’oeuvre de la France est d’une naïveté ! La 1er visite du nouveau ministre des affaires étrangères Tunisien fut réservé à la France !! Il a démissionné entre temps .

      • candide

        Qui c’est la France, pour toi Barjabul ?

      • BARJABUL

        L’Algérie à vécu 10 ans de guerre civile de 1990 à 2000 !! Et , la France s’est ce connard de Sarko et toute sa clique de truants !!

  • Fred

    La Lybie n’ont plus n’avait pas de dette ! et possède 140 tonnes d’or. 

    Pour résumé, partout ou l’ONU fourre son nez au nom de la démocratie, les pays n’ont  pas de dette et possède des richesses (pétrole et or).

    La démocratie = la démon razia

    • candide

      Pffft ! ils devront rembourser les frais occasionnés par l’instauration de  la « démocratie ». C’est surtout Dassault qui s’en collera dans les  poches…

  • candide

    La corne de l’Afrique et la Somalie demandent une aide. Famine.

  • candide

    @ barjabul
    Tu ne m’as pas répondu Barjabul. C’est qui la France pour toi ? Tu n’arrêtes pas de t’en prendre aux français, à la France. La guerre civile que les algériens ont connu, c’est bien des islamistes qui l’ont faite. Des algériens, qui ont trucidé des familles Algériennes entières au couteau et qui s’en sont mis plein les poches. Les survivants de ces familles voient ces « charmants » et « saints » voisins rouler sur l’or, maintenant.  Ils en sont malades. C’est la faute aux français. C’est quoi ton truc ? T’es maqué avec une beurette ? Parceque ton attitude est tellement irrationnelle sur ce problème …

    • BARJABUL

      Tu raconte n’importe quoi !! Comme d’habitude !! Je crois que tu ne prends pas le temps de lire et comprendre ce que je dis !! Dommage !!

  • BARJABUL

    Pour moi,un Français est aussi bien un Français de souche, qu’un naturalisé ou encore un étrangé qui vit et travail en France !! Car les étrangés établis en France ne sont pas une tare pour notre pays mais une force !!
    Pour ton info perso, je suis « maquer » avec une Alsacienne !! De souche arienne !!

    • BARJABUL

      Comme tu dis n’importe quoi, je te précise que le bordel commis par la France, concernait la Tunisie pas l’Algérie !! Mais tu ne prend pas le temps de lire !!
      candide : c’est quoi la France pour toi ?

    • BARJABUL

      PS: JE TROUVE LES BEURETTES PLUTOT MIGNONNES !!

      • candide

        Sûr que sous la burka, c’est irrésistible ! Sérieusement, à chaque fois qu’on parle du Maghreb, tu piques une crise, au stade où tu ne comprends même pas ce que les autres disent. Ce sont les seuls post où tu t’exprimes. Et tu traites tout le monde de con et de raciste. Et les français de salauds. C’est plutôt chiant. Les guerres coloniales n’ont pas profité au peuple français, que je sache. A une élite. Mais on est pas l’élite.

      • BARJABUL

        A la place de vouloir polémiquer sur le sujet, lis et COMPREND ce que je dis !!
         Je comprend que tu mélange tout, mes commentaires sont claires et ne laisse aucun doute !POUR TON INFO LA FRANCE COLONIALE A DU SANG SUR LES MAINS !!!
        POUR TON INFOS : LA BURKA EST INTERDITE DANS TOUS LES PAYS DU MAGHREB

      • Mais bordel on s’en tape royalement de la France coloniale, comme les précédentes guerres, on va pas encore nous emmerder avec cela, c’est du passé, fini, terminé!!! Coluche, Balavoine et consorts emmerdaient les anciens combattants et ils avaient raison, à l’heure actuelle, c’est maintenant qu’il faut regarder, maintenant et les mois à venir, on va pas sauver toute la planète non plus!!! On va morfler, nos enfants vont morfler, on va vivre une période difficile, alors le passé…..

    • candide

      Et ben comme ça, on a des liens familiaux !

  • candide

    fâcheuse, moi ? A Barjabul ! C’est la deuxième fois que tu me traites de facho ! De ta part, c’est un compliment. Ma ligne bug. Je te parlais de l’Alsace, dont je me fous, d’ailleurs. Et souviens-toi de Charonne… Je trouve un peu facile de toujours incriminer les français, pour justifier de la situation du Maghreb. C’est tout. Quant à mon QI, merci, il se porte bien. Cette discussion ne mène à rien. :roll:

  • BARJABUL

    Benji, les USA, la France et les UK sont derrières les printemps arabes !