Fukushima, etc.. les news

Ca empire et personne ne fait rien! on préfère certainement investir dans les guerres, et les armes destructrices, que d’investir pour aider ce peuple en perdition, que son gouvernement sacrifie. On ne le dira jamais assez, c’est un problème planétaire majeur, toutes les nations sont concernées. A moins que……… la dépopulation soit en marche….? j’aimerai tellement mettre UNE bonne nouvelle….

 

L’article de Dominique: Fukushima/2012: Contamination radioactive de la chaîne alimentaire planétaire est ici sur le blog.

– 11 juillet 2011: 70 800 becquerels de césium radioactif par kilo de cendres provenant des incinérateurs de Kashiwa City. Cette cité se trouve dans la Préfecture de Chiba. Le gouvernement Japonais a exigé, « provisoirement », que les cendres des incinérateurs d’ordures ménagères, titrant plus de 8000 becquerels de césium radioactif par kilo, devaient être stockées « provisoirement ». En attendant que le prochain gouvernement Japonais, provisoire, donne d’autres directives provisoires qui, au vu de l’agonie présente du Japon, vont se prolonger ad vitam eternam.

Par contre, sans attendre, les sites de stockage de cendres archi-radioactives sont engorgés et les maires des communes ne savent plus quoi faire. Encore quelques mois d’accumulation des suies, des boues d’épandage, des concentrés des dites boues, des débris hyper-radioactifs des zones évacuées, des couches de sol de surface des écoles, des carcasses d’animaux trop radioactifs (quand même) pour être consommées, etc, sans parler du système AREVA de décontamination de l’eau de Fukushima qui ne fonctionne jamais, et qui fuit toujours, et tout cela va finir au beau milieu de l’océan si ce n’est pas déjà en train de se passer, quotidiennement.

Après tout, les centrales nucléaires de France fuient de partout, comme de vieilles passoires; le peuple n’en sait rien ou ne veut pas le savoir ou préfère « mourir radioactif mais heureux dans le rêve électrique d’Areva ». Pourquoi en serait-il, en ce moment, autrement dans la zone touchée de plein fouet par le syndrome de Fukushima, à savoir le nord du Japon et la région de Tokyo? Ce n’est qu’une question de mesure. Et on ne parle même pas de toutes les récoltes de plus en plus au sud de Tokyo qui, radioactives, finiront recyclées vers des sites de recyclage non seulement provisoires mais même inexistants ou qui finiront, incognito, dans la chaîne alimentaire qui, de toutes façons, est en pleine pénurie planétaire, comme le pérorent tous les parasites des organisations inféodées au truc international. Ces parasites, d’ailleurs, n’expliquent pas pourquoi nous sommes en pleine pénurie alimentaire et non pas en pleine pénurie militaire.

1700 milliards de dollars de dépenses militaires par an sur la planète (hors guerres s’entend) et personne ne bronche alors que Fukushima est en train d’irradier et de contaminer continuellement la biosphère planétaire. N’est-ce pas le comble de l’absurdité dans toute son hypocrisie criminelle? Sans doute non. Tous les jours 35 000 personnes (principalement des enfants) meurent de faim assassinées par l’Occident ainsi que le dit Jean Ziegler: « un enfant qui meurt de faim, c’est un enfant que l’Occident assassine ». Pensez-vous, il faudrait 30 milliards de dollar par an pour mettre fin à ce scandale de la faim, selon l’ex-directeur de la FAO, Jacques Diouf, qui, bien que faisant partie du truc, avait parfois tendance à dire une partie de la vérité (peut-être, simplement, une soupape de sécurité, une de plus, pour faire mine…).

Je ne vois pas d’autre réponse, à tous les questionnements que cette situation de chaos absurde induit, que de dire et de redire que, Fukushima ou la Somalie, Monsanto ou l’UIPP, Areva ou la mafia pharmaceutique, c’est de l’eugénisme, pur et simple, en temps réel et quotidiennement. Un génocide sous de multiples facettes.

– 10 juillet: Une lettre ouverte du Collectif Anti-Nucléaire du 13 à l’attention des élu(e)s d’Europe-Ecologie-Les-Verts. Bravo au Collectif Anti-Nucléaire du 13: on ne pouvait pas mieux décrire les hypocrisies nucléaires de cette mouvance gauchisante dont certains dignitaires élu(e)s devraient lire l’ouvrage du psychiatre Polonais, Andrzej Łobaczewski, sur la pathocratie et la psychopathie. Rappelons qu’il est le concepteur de la Ponérologie, « La ponérologie politique : Etude de la genèse du mal, appliqué à des fins politiques ». La ponérologie s’applique à tous les groupes et groupuscules acceptant de jouer au jeu démocratique dont les règles ont été écrites, et truquées, par la mafia globaliste, pour que les Peuples le perdent.

Cette lettre ouverte a été remise en main propre à Michèle Rivasi, le 9 juillet à Avignon, durant une manifestation Réseau Sortir du Nucléaire, EELV, Parti de Gauche et FNE, et cette lettre a été adressée à la presse. La sortie du Nucléaire, c’est pas dans 30 ans, c’est MAINTENANT. Pour qui travaillent toutes ces organisations? Et les Verts? Ne pourrait-on pas paraphraser le poète Higelin: « A faire l’amour avec la gôche, ils ont enfanté des petits vers verts, qui les nettoient, qui les digèrent, qui font leur nid (élu/douillet) au creux de leurs dents ».

Et pour la suite: « J’ai perdu mon âme en chemin. Qui qui la retrouve la jette aux chiens… Riez pas du pauvre macchabée. Ceux qui ont jamais croqué de la veuve. Les bordés de nouilles, les tir à blanc. Qu’ont pas gagné une mort toute neuve. A la tombola des mutants ». Tu l’as dit Jacques: Bienvenus à la Tombola des Mutants de l’Ere Post-Fukushima.

Arrêt immédiat, inconditionnel et définitif du nucléaire! Michèle Rivasi et EELV, avez-vous bien entendu?

– 10 juillet 2011: Destin des vaches, cochons et poules de Fukushima. Désolé, c’est un très long article en anglais que je n’ai pas le courage de traduire, de par, d’autant plus, l’immensité de l’absurdité dont il se fait l’écho. Plus absurde dans le radioactif, c’est où, si ce n’est Fukushima? Bref, que sont devenus les 20 000 vaches, 14 000 cochons et 870 000 poulets de la zone planifiée d’évacuation de Fukushima, donc archi-archi-contaminés par la radioactivité? Ils sont gentiment acheminés vers d’autres préfectures. Pour finir subséquemment dans la chaîne alimentaire.

Mais bon, les êtres humains à Fukushima vont mourir misérablement comme des mouches radioactives. Et personne n’en parle. N’est-il pas cohérent, selon cette perspective, que les animaux radioactifs de Fukushima (de la zone planifiée d’évacuation!) soient discrètement acheminés vers des abattoirs, à l’autre bout du pays, afin d’être recyclés, incognito, dans la chaîne alimentaire locale, régionale, nationale, internationale…). Contamination radioactive de la chaîne alimentaire planétaire en 2012? Oui, très certainement, et même en 2011. Bonne chance.

– 9 juillet: Le nouveau carnet de route de TEPCO envisage le retrait du corium fondu dans 10 ans. TEPCO a précisé que cette opération nécessite de développer des technologies adaptées. Nous sommes dans l’absurdité la plus totale. Dans dix ans, de toute manière, TEPCO n’existera plus.

– 9 juillet 2011: Encore de la viande radioactive de Minami-soma. Le gouvernement a fait analyser les autres vaches du lot qui avait déjà été incriminé. Le taux de césium le plus élevé est de 3200 becquerels par kilo de viande. Le niveau le plus bas est de 1550 becquerels. Depuis la fin avril, ce sont 2924 vaches de boucherie qui ont été expédiées de la même région archi-contaminée radioactivement. Bon appétit ou Bonne chance.

– 9 juillet 2011: 1080 becquerels de césium par kilo de feuilles de thé à Tochigi City. Cette cité se trouve à 160 km de la centrale nucléaire de Fukushima. Le thé a été récolté début juillet.

– 9 juillet 2011: PRÉ-ALERTE Tricastin Réacteur n°1, les investigations, RTE et AREVA, les avis de l’ASN et reportage HD CN Tricastin
. Un document chez Next-up.

Source KOKOPELLI

10 commentaires

  • BHL

    Bientôt, les terroristes vont venir faire les poubelles au Japon !

  • cheyeNne

    ……..j’en viens à me demander si ce sont vraiment des humains dans les -hautes-(heuu basses?) sphères-(fosses?)…………tout ça pour l’argent? ça a ses limites quand même, eux aussi ont des enfants,non?! je veux dire, quand tu arroses la fôret d’amazonie avec de l’agent orange, que tu laisses construire puis fuir des centrales nucléaires, bon je vais pas faire la liste………. on dirait du terraformage inversé…….ou alors le coeur de l’homme est vraiment moisi………toucher le fond pour remonter plus haut? ………enfin! n’oubliez pas d’aller pieds nus, carresser et gratouiller le dos de pachamama en lui disant qu’on l’aime…………………

    • Victor2

      @ cheyeNne : je partage votre commentaire, pour résumer, je ne comprends plus rien, et Sarko qui se refarci un « d’joeun » (voir p’tet DSK ???), bref, trêve de plaisanterie, je ne pige pour rien, car « eux » connaissent le fond des choses, alors, leurs descendances, ils s’en foutent ?? Pas possible tout de même, regardez le nombre de descendants de la monarchie belge, enfin, ce qu’il en reste, voyez les nombreux ouvrages de génie civil dont les travaux vont durer des années et des années, pour qui, pourquoi ?
      On pourrait me rétorquer qu’ils ont accès aux fameuses villes souterraines, mais alors pour vivre confiné toute sa vie dans pareil endroit, non merci, et alors toutes les constructions prévues à l’extérieur ? Non, il manque un maillon à la chaîne, mais lequel ????

  • pm

    deposer une plainte collective contre tous le gvt japonais pour crime et non assistance a peuple en danger, fermer d’office toutes les centrales defaillantes, saisir tous les biens du gvt, et en prime, LEUR CONSTRUIRE UNE PRISON SUR MESURE A LA CENTRALE DE FUKUSHIMA, de facon a les regarder crever en direct pour le mal qu’ils font a leur peuple, ceci s’adresse aussi au gvt francais et areva

  • fred

    LOIN DES YEUX, LOIN DU COEUR

    C’est HELAS le triste constat de notre civilisation.

    Tout ce qui ne nous touche pas de près n’a pas vraiment d’importance.

    • Vu notre capacité nucléaire, nous sommes tous des Japonais en puissance. Ce qui est arrivé chez eux, peut se produire chez nous et ce sans préavis!!
      Et nos dirigeants feront pareil, désinformation et propos rassurants à l’appuie!!
      Notre refus n’implique qu’un changement de nos comportements, le voulons nous??
      That in the question!!

  • http://fr.sott.net
    – Enfant de la Société : Situation à Fukushima le 11 juillet 2011.
    Comment venir en Aide aux réfugiés du Nucléaire. Une initiative sur le blog de Fukushima.
    http://fukushima.over-blog.fr/
    – 11 juillet 2011: 75’000 becquerels de césium radioactif par kilo de foin.
    C’est le niveau de contamination radioactive du foin d’une ferme dans la Préfecture de Fukushima.
    La limite provisoire du Gouvernement Japonais est de 300 becquerels.
    L’ancienne limite est de 0 becquerel, ou quasiment.
    Notons que ce n’est pas du foin de cette année mais du foin de l’an passé stocké dehors à la pluie (radioactive).
    Dans ce même article du quotidien Japonais, il est précisé que les vaches de cette ferme furent envoyées à l’abattoir à Tokyo et que le taux de césium radioactif de la viande n’était que de trois fois
    la norme nouvelle (et provisoire).
    Cette information semble extrêmement sujette à caution.
    Il existe parfois un manque de clarté (un euphémisme patent), voulue sans doute, dans ces articles Japonais. Pour éviter la panique ?
    Parce-que toute la chaîne alimentaire Japonaise est contaminée par la radioactivité ?
    Vrai, et pas seulement elle.